Articles de l'éditeur Libertalia - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques sites qui méritent le voyage ...

  • Petites perspectives illustrées : Bibliothèque collective de critique sociale, 1 rue Pasteur 12100 Millau ; ouvert le vendredi de 10h30 à 13h.
  • la boutique en ligne d’EnVies EnJeux
  • 36 rue des Lilas : chambres et tables d’hôtes à Millau, chez Eveline et Jean-Michel.
  • La libraithèque ’le droit à la paresse’, librairie et bibliothèque associative et militante, une adresse indispensable dans le Lot.
  • Le pas de côté une librairie - bistrot à Béziers a dû fermer, hélas ...
  • Naturellement Simples Produits naturels à base de plantes
  • Le Lieu-Dit à Saint Affrique, librairie-café-resto-..., lieu de rencontres incontournable, n’a pas (encore) de site internet : 5 rue de l’industrie / 05 65 99 38 42 ; voir aussi sur le site de Plume(s) : Le Lieu-Dit.
  • L’essentiel librairie — épicerie bio — tartinerie à Marciac (Gers)
  • Construire un monde solidaire
  • Radio-Larzac celle que vous entendez fréquemment à Plume(s) - à moins que ce ne soit :
  • Radio Saint-Affrique
  • Association E.V.E. : écomobilité et voyage écologique.
  • Plume(s) est affiliée au site Place des Libraires ,
  • et aussi au site lalibrairie.com (réseau de 2500 — début 2017 — points libraires sur le territoire français), sur lequel vous pouvez commander un livre et le régler en ligne, puis le récupérer à Plume(s).
  • EnVies EnJeux est la continuité d’Alter’Educ, dans son approche comme dans sa volonté de fonctionner collectivement. Cette équipe, constituée de bénévoles passionné-e-s, dispose depuis septembre 2012 de deux antennes : une à Millau et l’autre à Aubagne.
  • Enercoop, notre fournisseur d’électricité réellement écolo.

Libertalia


96 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
0 | 20 | 40 | 60 | 80

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 14 20,5 284 p. Pirates de tous les pays T Rediker Marcus doc 2008 01/12/08 9782952829274 Libertalia Littérature 16,30 € 16.30 remplacé >>(2014)
AA AA

Qui étaient les pirates ? Au nom de quel idéal ont-ils hissé leur drapeau à tête de mort, cet énigmatique " Jolly Roger " ? En quoi ont-ils perturbé durablement le commerce colonial et les traites négrières du début du XVIIIe siècle ?

Dans cet ouvrage passionnant et novateur, traduit pour la première fois en français, Marcus Rediker raconte une fabuleuse histoire. Celle des quelques milliers de " scélérats " qui refusèrent de se soumettre à l’ordre mercantile et à l’exploitation pour préférer la liberté et la jovialité, dussent-ils le payer de leur

x 15 21 210 p. La vie des forçats
(ancienne édition)
T
Dieudonné Eugène et Guitard Thierry témoignage répression 2007 06/11/07 9782952829212 Libertalia Politique et société -répression 10,20 € 10.20 remplacé >>(2014)
AA AA

En août 1923, Albert Londres se rend en Guyane et visite les bagnes coloniaux. Aux îles du Salut, il rencontre Eugène Dieudonné, un forçat anarchiste, ancien membre de la bande à Bonnot. Celui-ci l’aide à prendre conscience de la réalité barbare du système carcéral. Quelques semaines plus tard, le grand reporter livre au Petit journal l’un des plus vibrants réquisitoires de toute l’histoire de la presse. Juillet 1927. Au terme d’une troisième tentative d’évasion, Dieudonné est gracié.

Il rentre en France, reprend son métier d’ébéniste et rédige, à la demande de son ami journaliste, ses souvenirs de quinze années de bagne. Son texte sobre et implacable décrit sans fard l’une des plus sombres faces de la IIIe République. Première réédition depuis 1935.

x 11 16,5 157 p. Feu au centre de rétention
janvier-juin 2008 : des sans-papiers témoignent
T
doc immigration 2008 07/10/08 9782918059004 Libertalia A boulets rouges Politique et société -immigration et précarité 7,10 € 7.10 présent à Plume(s)
AA AA

Durant les six mois qui ont précédé l’incendie du centre de rétention de Vincennes, le 22 juin 2008, les retenus ont multiplié les actes de résistance, refusant de manger, d’être comptés, déchirant leurs cartes, brûlant leurs chambres, affrontant la police.

Six mois de luttes collectives au cours desquels nous n’avons cessé de leur téléphoner et de recueillir le récit de leurs révoltes.

x 14 20,5 376 p. Chéri-Bibi Tome 2
Chéri-Bibi et Cécily
T
Leroux Gaston roman 2009 02/11/09 9782918059059 Libertalia Littérature 14,20 € 14.20 présent à Plume(s)
AA AA

Fatalitas ! Après s’être emparé du Bayard, bateau-cage à destination du bagne de Cayenne, l’indomptable Chéri-Bibi trouve sur sa route — maritime — l’individu qu’il haït le plus : le marquis du Touchais, l’homme qui lui a ravi sa belle Cécily. Mais la vengeance se déguste comme la viande… froide.

Gaston Leroux (1868-1927) poursuit ici les aventures de son forçat malchanceux (entamées dans Les Cages Flottantes, réédité précédemment chez Libertalia) avec une verve pleine de bruit et de fureur qui en fait, à coup sûr, un des chefs-d’oeuvre de la littérature populaire. Rebondissements, coups de théâtre, coups du sort, coups de sang s’entremêlent dans cette suite pleine de passion criminelle et de crimes passionnels qui tiendront en haleine aristos comme pégriots.
Qui qui fait sauter tout l’fourbi ? _ C’est Chéri-Bibi !

Pour cette édition, Thierry Guitard, auteur du récent John Dillinger. Ennemi Public n° 1 (Denoël Graphic) et illustrateur de trois livres parus aux éditions Libertalia, a signé 17 dessins inédits.

Le premier tome, Les cages flottantes, paru en juin 2009, est toujours disponible.

x 14 20,5 339 p. Chéri bibi Tome 1
Les Cages flottantes
T
Leroux Gaston roman 2009 26/05/09 9782918059042 Libertalia Littérature 13,20 € 13.20 présent à Plume(s)
AA AA

Dans l’oeuvre de Gaston Leroux (1868-1927), le cycle de Chéri-Bibi est le second ensemble romanesque centré autour d’un personnage.

Après Rouletabille (Le Mystère de la chambre jaune, Le Parfum de la dame en noir), Leroux met en scène les aventures de Chéri-Bibi, un forçat en rupture de ban, tendre et violent, implacable et doux, victime d’un coup du sort et de la " fatalitas ". Ce chef-d’oeuvre de la littérature populaire, initialement publié durant l’année 1913 en 120 feuilletons, méritait d’être tiré de l’oubli.

x 11 16,5 154 p. La Terrorisation démocratique T Guillon Claude essai politique, répression 2009 15/09/09 9782918059073 Libertalia Politique et société 7,10 € 7.10 présent à Plume(s)
AA AA

L’affaire dite « de Tarnac », en novembre 2008, a révélé au grand public l’existence d’un arsenal législatif censément destiné à lutter contre le terrorisme.

Mis en place à partir de 1986 par les gouvernements de gauche comme de droite, il a trouvé une nouvelle légitimité depuis les attentats du 11 septembre 2001 et de nouveaux moyens dans les dispositifs européens. Bien avant Tarnac, il a permis d’arrêter, dans l’indifférence générale, des centaines de prétendus « islamistes », le plus souvent relâchés après de longs mois de détention. Ce sont maintenant des militants révolutionnaires qui font les frais de textes sans cesse révisés et durcis.

L’auteur analyse ici les mécanismes et la signification de cette « terrorisation démocratique » qui concerne et vise désormais toutes les formes d’opposition au système capitaliste.

x 12 18 99 p. Grève générale ! T London Jack pamphlet syndicalisme 2008 01/04/08 9782952829229 Libertalia A boulets rouges Littérature -poches 8,20 € 8.20 remplacé >>(2013)
AA AA

Dans ces deux nouvelles publiées en 1909, l’auteur du Talon de fer et de L’Appel de la forêt, alors au sommet de sa gloire, exprime en un style direct et incisif son dégoût des possédants et son adhésion au socialisme.

Toute ressemblance avec le présent ne saurait être fortuite.

x 12 18 152 p. Tue ton patron ! T Levaray Jean-Pierre roman 2010 15/02/10 9782918059103 Libertalia Littérature -poches 8,20 € 8.20 présent à Plume(s)
AA AA
Eh oui, j’ai tué mon patron. Il ne pouvait pas en être autrement. J’avais perdu mes plus belles années entre les murs de son entreprise, j’avais vu quelques copains y mourir, j’y avais usé ma santé, mais ça n’a pas empêché qu’un jour je reçoive ma lettre de licenciement. J’ai fait partie de la dernière charrette. Jeté comme un kleenex, ni plus ni moins. Le restant de ma vie cassée, vidée. Il fallait bien que quelqu’un paie et je n’ai pas eu de mal à savoir qui. Je suis allé dans son antre, là où il dirige tout. Je l’ai traqué, suivi. J’ai appris à connaître son milieu, à rencontrer son entourage et ses congénères… et un jour, plutôt une nuit..
x 11 16,5 151 p. Les marchands de peur
La bande à Bauer et l’idéologie sécuritaire
T
Rigouste Mathieu essai sécurité 2011 01/02/11 9782918059189 Libertalia A boulets rouges Politique et société -répression 8,20 € 8.20 remplacé >>(2013)
AA AA

La peur est un outil politique fondamental pour les classes dominantes. Transformée en marchandise, elle constitue le secteur d’activité d’idéologues organisés pour vendre ces produits aux gouvernements et aux complexes industriels.

En France, la bande à Alain Bauer constitue la manifestation la plus exemplaire de cette collaboration intensive entre éléments de la classe politique, de la police, de l’armée, de l’industrie, de l’Université et des grands médias.

En étudiant cette bande et ses réseaux, leur positionnement dans le champ de la production du contrôle, ce qu’ils disent et font, leur histoire, leurs profits et leurs stratégies, l’auteur met à disposition des cartes et des outils pour attaquer la dimension idéologique des sociétés de contrôle.

x 14 20,5 200 p. Guerre à l’État...
Luttes autonomes et expériences alternatives au Pays Basque (1980-1992)
T
Estebaranz Jtxo essai politique 2011 15/04/11 9782918059196
LIB119
Libertalia International -Europe 13,20 € 13.20 présent à Plume(s)
AA AA
Titre original : Tropikales y Radikales. Experiencias alternativas y luchas autonomas en Euskal Herriak.

Les années 1980 représentent pour l’Espagne la seconde étape de ce que l’on a nommé la « transition démocratique » et son intégration à l’Europe. Cette période fut l’occasion d’une intense agitation sociale, particulièrement dans les territoires basques. Outre les mouvements nationalistes, on y vit fleurir un mouvement antiautoritaire, libertaire, prenant comme esthétique la vague punk qui balayait alors tout le pays.
Ce mouvement eut de multiples aspects : squats, radios pirates, fanzines, musique. Il se retrouva mêlé aux luttes ouvrières, étudiantes, féministes, antimilitaristes, écologistes, pour le logement…
Il fut en butte à la répression des États espagnol et français ainsi qu’à l’ostracisme ou aux calomnies du mouvement de libération nationale basque classique.

Ce livre évoque une histoire oubliée par l’historiographie officielle et la geste nationaliste, une histoire souvent méconnue par le public francophone. Loin d’être une glorification ou un objet nostalgique, son but, au-delà de rendre justice aux protagonistes consiste à poser cette simple question : « Comment ne pas refaire les mêmes erreurs ? »

« Estatuari gerra pakean utzi arte » (« Guerre à l’État… jusqu’à ce qu’on nous foute la paix ») est le titre d’un morceau du groupe punk Hertzainak. Hommage au camarade Piti mort accidentellement sur une bombe, ce morceau est devenu un hymne.

Avec ce nouveau titre, Libertalia inaugure une nouvelle collection, mêlant graphisme, alternatives politiques et culturelles.

x 11 16 152 p. Travailleurs, vos papiers ! T Mar Iana essai sans papier, travail, travail clandestin 2011 01/01/11 9782918059158 Libertalia A boulets rouges Politique et société -entreprises, travail, syndicalisme 7,10 € 7.10 présent à Plume(s)
AA AA

Les grèves des travailleurs sans papiers des dernières années ont été l’occasion d’un renversement de l’argumentation dominante.

Ni misérables ni profiteurs, les grévistes clament leur intégration au salariat et révèlent toute la contradiction de leur situation illégale. Soumis aux formes les plus brutales de subordination, les sans-papiers développent une série de tactiques et de résistances dont l’action collective est le prolongement. A l’heure où les conflits sociaux sont mis à mal par une précarisation généralisée du salariat, la lutte de ces précaires parmi les précaires peut servir d’enseignement.

x 12 18 66 p. Un steak T London Jack nouvelles sport 2010 01/10/10 9782918059141 Libertalia Littérature -poches 6,10 € 6.10 actuellement indisponible
AA AA

Un steak est la plus réussie des quatre nouvelles de Jack London évoquant le " noble art " : le texte dépouillé au ton clinique et à la précision millimétrique donne au lecteur le sentiment de pénétrer au coeur même de l’agir pugilistique.

Cet effet de réel doit beaucoup à la longue expérience de praticien et d’observateur de la boxe de l’auteur de Martin Eden.

x 14 20,5 288 p. Les mots sont importants
2000-2010
T
Tévanian Pierre et Tissot Sylvie essai racisme 2010 01/03/10 9782918059097 Libertalia Politique et société 13,20 € 13.20 manquant sans date
AA AA

L’éditorial et le sondage d’opinion ? Des exercices ventriloques.

La mixité sociale et la diversité ? Les faux-semblants de la lutte contre la ségrégation. La rhétorique féministe et laïcarde ? Les nouvelles métaphores du racisme républicain. Le sarkozysme ? Un pétainisme light... Telles sont quelques-unes des analyses que proposent Pierre Tevanian et Sylvie Tissot dans ce livre où l’on croise, entre autres, Dominique de Villepin et Ségolène Royal, Fadela Amara et Julien Dray, Dieudonné et Max Gallo, Alain Soral, Eric Zemmour et Philippe Val...

Les trente textes retenus dans ce recueil résument dix années de critique sociale au sein d’un collectif : Les mots sont importants. Dix années et trente textes de combat contre les mauvaises langues et les mauvais traitements, les grands auteurs et les grandes questions, les gros concepts et les grosses bites qui font l’air du temps. Trente contributions à une contre-culture anticapitaliste, antiraciste et antisexiste.

x 15 21 147 p. La cité du sang T Fournier Eric histoire 2008 01/04/08 9782952829250 Libertalia Politique et société -histoire 13,20 € 13.20 sur commande ?
AA AA

A la fin du XIXe siècle, les abattoirs de La Villette fascinent les antisémites en quête d’une base populaire conforme à leur idée de la France.

Le marquis de Morès, paladin pégriot, puis Jules Guérin, agitateur vénal, transforment les plus violents des bouchers en troupes de choc nationalistes. Car l’affaire Dreyfus s’est aussi déroulée dans la rue, où les puissantes bandes antidreyfusardes entretiennent un climat d’agitation permanente. A ce jeu, ceux de La Villette fascinent ou effraient. Ils sont pourtant tournés en ridicule par leurs plus dangereux adversaires, les anarchistes de Sébastien Faure.

Avec ces vaniteux bouchers, spécialistes du sang et de l’esbroufe, nous pénétrons au cœur de l’agitation antisémite, dans sa réalité et ses coulisses, où l’ignoble côtoie le grotesque.

x 14 21 500 p. Crack Capitalism
33 thèses contre le capital
T
Holloway John essai mondialisation, capitalisme 2012 30/05/12 9782918059226
LIB122
Libertalia Politique et société 20,00 € 20.00 manquant sans date, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA

Avec son livre Changer le monde sans prendre le pouvoir (Lux/Syllepse, 2007), John Holloway avait agité la gauche critique et radicale en réfutant l’idée du changement social à travers la prise du pouvoir d’État, suscitant indignation chez les uns et enthousiasmes chez les autres. Il propose aujourd’hui, avec Crack Capitalism, de relancer et d’approfondir le débat. Ce n’est plus seulement au concept d’État que s’attaque l’auteur mais à l’ensemble de la synthèse sociale produite par le capital.

L’argument central du livre repose à nouveau sur la nécessité urgente de détruire le capitalisme. Mais il s’agit ici de mettre l’accent sur l’ensemble des failles qui contrarient, ici et maintenant, la volonté totalitaire et englobante du capital. Rejetant l’idée d’une hiérarchisation des luttes, Crack Capitalism nous aide à penser les liens souterrains qui unissent une multitude de résistances hétérogènes. Quoi de plus naturel et évident que de refuser le monde tel qu’il va, de ne pas se soumettre aux logiques de l’argent et du pouvoir, de multiplier des failles où d’autres pratiques peuvent émerger ? Il s’ensuit la critique rigoureuse et vivifiante d’une vie mutilée par le capitalisme : de l’environnement à la sexualité, en passant par l’abstraction du travail et la valeur ou encore l’espace et le temps. John Holloway ravive dans ce nouveau livre une pensée radicale non orthodoxe. Contrariant les dogmes politiques et les identitarismes militants, Crack Capitalism renverse les angles d’analyses. Cet essai de théorie politique, accessible à tous grâce à son argumentation nourrie d’exemples, nous permet de penser les crises du capitalisme comme autant de crises de la domination dont nous sommes les acteurs libérés. Loin d’offrir un modèle, Crack Capitalism invite à la réflexion et au dépassement.

À son habitude, John Holloway ancre son approche dans l’actualité des mouvements sociaux, se référant notamment au mouvement néo-zapatiste dont il est proche. Docteur en sciences politiques originaire d’Irlande, il est installé au Mexique depuis 1991, où il enseigne à l’université Autonome de Puebla.

Crack Capitalism est traduit de l’anglais par José Chatroussat, qui grâce à sa connaissance internationale des mouvements de la gauche radicale, retransmet avec fidélité la fluidité et l’enjeu du raisonnement développé dans l’ouvrage.

x 14 20,5 216 p. Pédagogie et révolution
Questions de classe et (re)lectures pédagogiques
T
Chambat Grégory essai école 2011 18/10/11 9782918059219 Libertalia Terra Incognita Politique et société -école 14,20 € 14.20 manquant sans date
AA AA

Cantonné à la seule question des moyens ou englué dans l’artificielle querelle opposant réac-publicains et pédagogistes, le débat autour de l’école est aujourd’hui dans l’impasse.

Proposer une relecture des « classiques » de la pédagogie et questionner leur actualité à la lumière des enjeux présents est une manière de réactiver cette inspiration révolutionnaire qui guidait les éducateurs d’hier. De Francisco Ferrer à Jacques Rancière, en passant par Célestin Freinet, Paulo Freire ou Ivan Illich, ce recueil de chroniques publiées dans la revue N’Autre école esquisse le bilan d’un siècle de pratiques et de luttes pour une éducation réellement émancipatrice.

Ce parcours pédagogique empreinte également des chemins oubliés ou plus inattendus : l’apport du syndicalisme révolutionnaire, de Fernand Pelloutier à Albert Thierry ou l’œuvre éducative de la révolution libertaire espagnole. Car, si la postérité a conservé la trace de quelques-unes des figures convoquées ici, elle ne doit pas nous faire oublier que le combat pour une école de la liberté et de l’égalité fut toujours une pratique collective et sociale. Dans le domaine de la pédagogie, comme dans celui de l’action militante, ceux qui savent de quoi ils parlent sont ceux qui font…

Montaigne l’affirmait : « Éduquer, ce n’est pas emplir un vase, c’est allumer un feu »… il est temps de souffler sur les braises !

x 11 16,5 160 p. Dévoilements
du hijab à la burqa
T
Tévanian Pierre essai immigration, racisme 2011 15/10/11 9782918059233
LIB123
Libertalia Politique et société 8,20 € 8.20 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Depuis près de dix ans, les cheveux des femmes musulmanes sont devenus ce qu’il est convenu d’appeler un enjeu politique majeur, et leur dévoilement fait désormais partie des priorités les plus impérieuses. C’est de ce dévoilement forcé, et de son incroyable violence, qu’il est question dans ce livre, mais pas seulement. Car ce que ne soupçonnent pas les chasseurs de hijab, de niqab ou de burqa, c’est qu’au moment même où ils s’évertuent à dévoiler les femmes musulmanes, ils accomplissent de manière beaucoup plus intégrale et obscène leur propre dévoilement.

C’est un certain féminisme, un certain laïcisme, mais aussi une certaine idée de la République et de son école, et enfin une certaine idée de l’intellectuel et de sa mission, qui apparaissent, à l’occasion de ces "affaires de voiles", dans leur effrayante nudité - autoritariste, raciste, sexiste.

x 11 16,5 59 p. La force du collectif
Entretien avec Charles Piaget
T
Piaget Charles et Réseau citoyens résistants essai syndicalisme 2012 12/06/12 9782918059271 Libertalia A Boulets Rouges Politique et société 5,00 € 5.00 présent à Plume(s)
AA AA

Lip, grande fabrique de montres à Besançon, vécut en 1973 une lutte exemplaire. Celle-ci déboucha sur une autogestion innovante.

Ce conflit fut très médiatisé à l’époque. En revanche, la minutieuse construction du collectif au sein de l’entreprise est peu connue.

Syndicaliste et porte-parole des Lip, Charles Piaget (né en 1928) a été l’un des principaux acteurs de ces luttes. Il poursuit aujourd’hui encore son combat pour davantage de justice sociale.

Le Réseau citoyens résistants, émanation de CRHA (organisateur du rassemblement annuel des Glières), structuré en groupes locaux, s’investit dans la rédaction d’un projet de société tout en expérimentant une méthode de travail collectif. À la recherche de méthodes démocratiques, il a voulu faire connaître et mettre en valeur l’expérience de Charles Piaget, qui a puisé dans ses souvenirs et ses notes pour nous expliquer ce que peut permettre la force du collectif.

x 14 20,5 140 p. Rengainez, on arrive !
Chroniques des luttes contre les crimes racistes ou sécuritaires, contre la Hagra policière et judicière des années 1970 à nos jours
T
Abdallah Mogniss H. enquête racisme, répression, police 2012 20/11/12 9782918059318 Libertalia Politique et société -répression 12,00 € 12.00 présent à Plume(s)
AA AA

« Que justice soit faite » : après chaque drame, familles et ami-e-s des victimes de crimes racistes ou sécuritaires sont partagés entre douleur et révolte, ils sont aussi tentés de croire à une justice immanente, à une réparation symbolique pour la vie irrémédiablement volée. Mais ils (re)découvrent alors la hagra – le mépris et l’injustice – d’une société fière d’afficher les principes d’égalité mais qui, en pratique, se crispe dans le déni de ses discriminations sociales ou racistes systémiques et qui, pour se couvrir, peut aller jusqu’à absoudre un « homicide excusable » lorsqu’un policier tue d’un tir dans le dos.

Paroxysme d’une expérience vécue au quotidien, cette hagra constitue bien souvent le point de départ d’une prise de conscience politique et de formes d’organisation autonomes, d’une expression culturelle foisonnante et de nombreuses mobilisations collectives, notamment dans les quartiers populaires, pour obtenir « vérité, justice, reconnaissance » et pour inscrire la mémoire des disparus dans la mémoire collective.

Ce document propose une plongée dans certaines de ces luttes, du point de vue des acteurs et actrices, en s’appuyant sur leurs propres archives politiques ou culturelles (chansons, journaux, tracts, dessins, affiches, émissions de radios libres, théâtre, films etc.) : il remémore ainsi l’action des Copains de Kader à Vitry et celle des ami-e-s de Lahouari Ben Mohamed à Marseille ou l’autodéfense antifasciste à Bondy au début des années 1980, revient sur la genèse de la marche pour l’Égalité et contre le racisme de 1983, sur les mobilisations pour Malik Oussekine et Abdel Benyahia, Aïssa Ihich et Youssef Khaïf à Mantes-la-Jolie, en passant par Djillali Ben Ali et Mohamed Diab au début des années 1970. Il se conclut par un rappel des révoltes de l’automne 2005 consécutives à la mort de Zyed Benna et Bouna Traoré à Clichy-sous-Bois et s’interroge sur la coexistence entre critique radicale et réformisme pragmatique au sein de mobilisations qui cherchent à mieux se coordonner.

« Rengainez, on arrive ! » – un des cris de ralliement de la marche pour l’Égalité –, souligne les attentes, les dynamiques internes, les acquis et les limites ou contradictions de ces luttes. Sans complaisance donc avec « la part de bluff » propagandiste, ces chroniques entendent renouer avec la pratique militante du bilan autocritique, pointer les apparitions médiatiques spectaculaires mais éphémères, le « travail d’agitation politique sans suite », les analyses générales surdéterminées par une dénonciation incantatoire sans s’attacher aux réalités complexes et aux singularités de chaque situation. Avec comme perspective de creuser des pistes pour constituer des rapports de forces plus favorables dans les combats politiques et judiciaires à venir.

Illustrations : affiches, tracts, dessins, bandes dessinées, photographies

x 14 20,5 187 p. La Commune n’est pas morte
Les usages politiques du passé de 1871 à nos jours
T
Fournier Eric essai Commune de Paris 2013 01/02/13 9782918059288 Libertalia Politique et société -histoire 13,00 € 13.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Aujourd’hui analysée par les historiens comme un singulier crépuscule des révolutions du XIXe siècle, la Commune de Paris fut longtemps considérée comme l’aurore des révolutions du XXe siècle, comme une lutte à poursuivre.

Cet essai se penche sur les usages politiques des mémoires de cet événement tragique dont la complexité même favorise une grande plasticité mémorielle.
Et chacun investit cet événement fascinant de ses propres attentes, étroitement liées aux enjeux politiques du temps. Les mémoires de la Commune sont plurielles et conflictuelles.