Livres de l'éditeur CNRS - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est une toute jeune petite librairie, qui a ouvert le 1er avril 2008 - non, ce n’était pas un poisson.

Nous voulons proposer des documents qu’on ne trouve habituellement pas à Millau, et proposer aussi un espace de convivialité.

Vous y trouverez des livres, des dvd, des revues sur les thèmes de l’écologie, de l’alter-mondialisme, de la non-violence,... mais aussi des livres maternité et jeunesse, jardinage, cuisine, construction écologique, ou d’autres qui nous ont plu,
ainsi que thé, café, chocolat et jus de fruits bio-équitables,
et aussi un accès internet,
le tout dans la bonne humeur ...

Régulièrement nous organisons des projections vidéo.

CNRS »» 


22 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
0 | 20 tous_dispo:non/ tous_rupture:non/

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 12 17 73 p. Etre juif après Gaza T Benbassa Esther B essai Palestine, Israël 2009 08/10/09 9782271068873 CNRS »» International -Moyen Orient 4,00 € 4.00 sur commande ?
AA AA

" Comment être juif après l’offensive israélienne contre Gaza ? Mais peut-on cesser d’être juif ? Juif, en tout état de cause, probablement le reste-t-on, si du moins être juif relève d’abord d’une posture fondatrice, celle du regard constant porté sur soi et sur autrui pour établir invariablement la balance entre soi et le monde.

A ce Juif-là, Gaza, de toute évidence, lance plus d’un défi. "

x 15 23 304 p. Israël-Palestine état des lieux T Benbassa Esther B essai Palestine, Israël 2010 12/11/10 9782271070579 CNRS »» International -Moyen Orient 22,00 € 22.00 sur commande ?
AA AA

A l’heure où l’État d’Israël, condamné dans l’affaire de la flottille de Gaza, subit les foudres de la communauté internationale, retour sur un conflit qui n’en finit pas d’agiter le monde : le regard dépassionné des meilleurs spécialistes.

Loin des polémiques et des postures moralisantes, convaincus de la nécessité d’engager le dialogue sur un sujet qui enfièvre l’opinion mondiale, les auteurs réunis dans cet ouvrage, chercheurs, experts, journalistes, dressent un état des lieux précis et argumenté du conflit israélo-palestinien et s’interrogent sur son traitement par les médias. Quel regard Le Monde et la télévision française portent-ils sur cette actualité ? Une approche dépassionnée est-elle possible ? Le sionisme est-il un compassionnisme ? Quel est le rôle exact des associations de femmes arabes en Israël ? Comment comprendre les mobilisations israéliennes contre la poursuite des colonisations ?

mes abordés par les vingt contributeurs de cet ouvrage, parmi lesquels Gilles Paris et Dominique Vidal, ancien rédacteur en chef du Monde Diplomatique. Une mise au point salutaire pour comprendre les enjeux du conflit.

x 12 19 170 p. Populaire et populisme T Lits Marc essai 2009 27/08/09 9782271068743 CNRS »» Les Essentiels d’Hermès Politique et société 8,00 € 8.00 sur commande ?
AA AA

Peuple, populaire, populisme : trois termes au coeur de multiples tensions.

Tantôt les politiques se réclament du "peuple" pour légitimer leur action, tantôt les "élites" disqualifient les productions et les usages " populaires ". Quant au populisme, il est unanimement dénoncé. De Rousseau à Le Pen, le peuple est à la fois au coeur du débat politique, et méprisé. Les formes populaires de la culture sont aussi stigmatisées puis célébrées. Cet ouvrage est donc indispensable pour définir clairement des termes très marqués idéologiquement, tout en gardant une grande variété de points de vue.

x 12 19 176 p. L’Economie solidaire T Laville Jean-Louis B essai économie sociale et solidaire 2011 25/08/11 9782271072405 CNRS »» Les Essentiels d’Hermès Politique et société -alternatives 8,00 € 8 épuisé
AA AA

L’économie solidaire peut être définie comme un ensemble d’activités contribuant à démocratiser l’économie à partir d’engagements citoyens.

Une multiplicité d’initiatives se référent à cette perspective dans divers champs d’activités (services de proximité, finances, commerce équitable, tourisme, monnaies sociales, circuits courts, énergies renouvelables....).

Cet ouvrage présente de manière claire les principales références de cette réalité à la fois politique et économique. Il en situe également les enjeux dans les mutations contemporaines.

x 12 17 80 p. A qui profitent les OGM ?
Le tournant de l’"affaire Séralini"
T
Testart Jacques B essai ogm 2013 24/01/13 9782271076694 CNRS »» Debats Politique et société 4,00 € 4.00 présent à Plume(s)
AA AA
" Les plantes transgéniques permettent-elles de disposer de produits moins coûteux ? De meilleure qualité ? De meilleur goût ? Se conservant mieux ? Bénéfiques pour la santé ou pour l’environnement ? Voilà les questions que la stratégie des entreprises de biotechnologies a permis que l’on ne se pose pas." J. T.
x 11 18 271 p. Israël - La fabrique de l’identité nationale T Ben-Amos Avner B essai Israël 2014 05/06/14 9782271081698 CNRS »» Biblis International -Moyen Orient 10,00 € 10.00 sur commande ?
AA AA

Un foyer, un peuple, une nation. Eretz Israël, ou le royaume promis par Dieu aux juifs dispersés sur la terre. Une espérance plurimillénaire devenue réalité au XXe siècle, portée par un messianisme sécularisé, le sionisme, et concrétisée par un puissant levier d’assimilation, trop souvent négligé par les historiens : l’éducation.

Avner Ben-Amos explique comment ce défi a été relevé. Si l’école a joué un rôle fondamental, d’autres moyens ont accéléré la formation de la conscience nationale israélienne : cérémonies commémoratives, monuments, musées d’histoire, programmes télévisés. Le dialogue sans cesse renouvelé avec le passé, les perpétuels réaménagements de la conscience collective rendent possible le maintien de cette identité, fondée sur une interaction complexe entre intégration et exclusion. Malgré le retour en force des particularismes et la sanctuarisation des mémoires particulières, ce sentiment national reste vivant par la stigmatisation d’un ennemi commun : les Arabes.

x 15 23 350 p. Guerre d’Algérie : les mots pour le dire T Brun Catherine B histoire guerre d Algérie 2014 02/10/14 9782271079923 CNRS »» cnrs histoire Politique et société -histoire 25,00 € 25.00 sur commande ?
AA AA
C’est un lieu commun que les relais médiatiques et les commentateurs pressés manient encore avec gourmandise : la guerre dite d’Algérie aurait été une "guerre sans nom". Dès l’origine, ce conflit a mobilisé des termes très divers visant Les textes rassemblées ici émanent d’universitaires, d’intellectuels, d’artistes : Etienne Balibar, Mathieu Belezi, Slimane Benaïssa, Messaoud Benyoucef, Catherine Brun, Jean Daniel, Daho Djerbal, Fatima Gallaire, Jean-Yves Guérin, Jacques Guilhaumou, Pierre Guyotat, Julien Hage, Daniel Lançon, Francine Mazière, Gilbert Meynier, Edgar Morin, Bernard Noël, Nathalie Quintane, Régine Robin, Todd Shepard, Pierre Vermeren.
Ils s’attachent à penser la charge souvent brutale, toujours vive, de termes dévoyés, de silences subis, d’abus de langage. Ils manifestent la diversité et la concurrence de désignations irréductibles et irréconciliables. Ils dénoncent les unanimismes de façade. Ils récusent les réductions et les simplifications consensuelles. Ils lient cette histoire et notre présent.
x 22 30,5 128 p. Trésor de la langue française Fascicule specimen Imbs Paul B dictionnaire français 1970 30/11/69 CNRS »» Pratique -dictionnaires 25,70 € 25.70 épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA
x 15 23 171 p. Vivre en squat
Une bohème populaire au XXIe siècle
Petiau Anne B, Pourtau Lionel B enquête habitat, squat 2014 20/11/14 9782271082466 CNRS »» Politique et société -alternatives 25,00 € 25.00 manquant sans date
AA AA
x 11 18 287 p. Spartacus T Brisson Jean-Paul B histoire révolte, Rome 2015 12/02/15 9782271083302 CNRS »» Biblis Divers -sciences 10,00 € 10.00 sur commande ?
AA AA

Comment un auxiliaire thrace de l’armée romaine, déserteur repris et vendu comme gladiateur, a-t-il pu ébranler le pouvoir de Rome au point qu’il a fallu deux ans de guerre pour venir à bout des insurgés qu’il conduisait ? Cet homme dont on ne sait rien, à part le nom - Spartacus - et la province d’origine, a mené à la victoire des dizaines de milliers d’esclaves avant de mourir vaincu, en 71 avant J-C.

Au fil du temps, cette équipée héroïque et brutale est devenue épopée. Les hommes des Lumières ont célébré le gladiateur en héros de la liberté. Son sort tragique a inspiré la littérature et le cinéma, les politiques en ont fait le défenseur des opprimés. Avec ce livre, Jean-Paul Brisson nous permet de comprendre pourquoi un homme révolté contre le sort réservé aux esclaves par une Rome toute puissante a mis la péninsule à feu et à sang.

x 14 22 256 p. Théorie des hybrides
terrorisme et crime organisé
T
Gayraud Jean-François B essai terrorisme 2017 09/11/17 9782271117502 CNRS »» Psychologie Politique et société 23,00 € 23.00 présent à Plume(s)
AA AA

Dans le monde post-Guerre froide, l’hybridation est devenue la règle et non plus l’exception, générant des entités inclassables : guérillas marxistes vivant du trafic de cocaïne ; gangsters salafisés ; sectes religieuses vouées au terrorisme ; financiers à la fois spéculateurs et criminels ; paramilitaires mutant en cartels de la drogue... Tous les entrepreneurs du crime tendent aujourd’hui à changer d’ampleur et de forme.

L’ère de l’hybridation a commencé... Et le terrorisme trouve ainsi des nouvelles sources de financement. Des corps hétérogènes et inconciliables font désormais symbiose. Hier, acteurs « politiques » (terrorisme, guérillas, milices, mouvements de libération) et criminels de « droit commun » (bandes, gangs, cartels, mafias) vivaient séparés dans les espaces et selon les logiques de la Guerre froide : ils fusionnent aujourd’hui sur la même scène violente et prédatrice. Jean-François Gayraud livre une analyse lucide et sans concession de ces hybrides qui bousculent toutes les certitudes héritées du XXe siècle.

« La figure du « prédateur » mondialisé appelle la figure nouvelle du petit criminel global qui se présente souvent sous l’aspect plus « noble » du terroriste. Cet « hybride » prend de multiples aspects que Jean-François Gayraud décline dans une casuistique savoureuse ». Jacques de Saint Victor (préface)

x 15 23 400 p. Le mai 68 des écrivains
crise politique et avant-gardes littéraires
T
Gobille Boris B essai mai 68, littérature 2018 11/01/18 9782271081513 CNRS »» Politique et société 25,00 € 25.00 sur commande ?
AA AA

Mai-Juin 68 : la contestation saisit des pans entiers de la société française, des lycéens aux étudiants, des ouvriers aux employés, des cadres aux acteurs de la culture. Facultés, usines, institutions occupées se transforment en une immense scène où tout est passé au crible de la critique : exploitation, aliénation, gaullisme, normes sociales, hiérarchies, domination, autorité. Cette gigantesque prise de parole est marquée par une créativité inédite. « Tous créateurs ! », dit d’ailleurs un slogan, « Écrivez partout », renchérit un autre. Roland Barthes célèbre la « parole sauvage » de Mai, Michel de Certeau observe qu’« une foule est devenue poétique ». Difficile pour les écrivains, en particulier d’avant-garde, de rester à l’écart de ce grand ébranlement de l’ordre symbolique...

C’est à ces avant-gardes littéraires qu’est consacrée l’étude de Boris Gobille. Durant ces semaines de fièvre, elles descendent dans la rue, multiplient les prises de position publiques, forment des collectifs et expérimentent de nouvelles articulations entre écriture et « révolution »... Autant d’enjeux explorés dans cet ouvrage qui revisite la question de l’engagement de la littérature et de la responsabilité des écrivains face aux événements politiques de leur temps. On y croisera des surréalistes, des existentialistes, des structuralistes, des communistes, des « gauchistes », des revues comme Tel Quel, Change, Action poétique, Les Lettres Françaises, La Nouvelle Critique, mais aussi Sartre, Beauvoir, Aragon, Sollers, Faye, Roubaud, Pingaud, Blanchot, Duras, Mascolo - parmi tant d’autres plus ou moins obscurs, plus ou moins renommés, tous acteurs de cette singulière aventure qui vit les écrivains s’emparer de 68 et 68 s’emparer des écrivains.

x 15 23 414 p. Santé et intelligence artificielle T Villani Cédric B, Nordlinger Bernard B essai santé, intelligence artificielle 2018 18/10/18 9782271122735 CNRS »» Champs Essais Politique et société 25,00 € 25.00 sur commande ?
AA AA

Renouveler et perfectionner l’interprétation des images, modéliser la croissance des tumeurs, prédire la réponse aux traitements administrés, augmenter les performances en radiologie, en anatomie pathologique, en dermatologie, tirer parti des données génétiques pour comprendre les maladies, développer la médecine de précision, constituer des recueils de données d’une richesse jusqu’ici inaccessible : toutes choses qui, en médecine, deviennent possibles grâce à l’intelligence artificielle. Cette révolution des pratiques suppose un renouvellement de la formation des professionnels de santé, et pose un certain nombre de défis : défi technique et technologique posé par la taille des données, défi éthique et légal, pour protéger les données personnelles, défi de la confiance, pour convaincre les acteurs de surmonter leurs réticences. Mathématiciens modélisateurs et analystes, informaticiens, statisticiens, cancérologues, chirurgiens, onco-généticiens, sociologues, administrateurs hospitaliers, juristes, ont apporté leur contribution pour offrir au lecteur une information claire, objective et raisonnable, loin des fantasmes que le sujet peut susciter.

Cet ouvrage est né de la rencontre d’un mathématicien, Cédric Villani, attaché à montrer les promesses de l’intelligence artificielle, avec un chirurgien chercheur, Bernard Nordlinger, qui cherche à améliorer le traitement des cancers par d’ambitieux essais thérapeutiques. Il reflète les travaux du groupe de travail « Intelligence artificielle et santé » créé par l’Académie nationale de Médecine et l’Académie des Sciences.

x 15 23 376 p. La survie des Juifs en France - 1940-1944 T Sémelin Jacques histoire 39-45, France, juifs 2018 04/10/18 9782271090270 CNRS »» Seconde Guerre mondiale Politique et société -histoire 25,00 € 25.00 sur commande ?
AA AA

Comment et pourquoi 75 % des juifs ont-ils échappé à la mort en France sous l’Occupation, en dépit du plan d’extermination nazi et de la collaboration du régime de Vichy ? Comment expliquer ce taux de survie inédit en Europe, dont les Français ont encore peu conscience ? Jacques Semelin porte un regard neuf et à hauteur d’hommes sur les tactiques et les ruses du quotidien qui ont permis aux persécutés d’échapper aux rafles et déportations.

Au-delà du contexte international et des facteurs géographiques, politiques, culturels, il montre que les juifs ont trouvé en France un tissu social complice pour les aider, surtout à partir de l’été 1942, malgré l’antisémitisme et la délation. Entre arrestations et déportations d’une part, gestes d’entraide et pratiques de solidarité d’autre part, ce livre est tout sauf une histoire édulcorée des quelque 220000 juifs toujours en vie en France à la fin de l’Occupation.

C’est une histoire au plus près des réalités quotidiennes des persécutés juifs, français et étrangers, illustrée par les trajectoires d’individus ou de familles, dont le lecteur suit l’évolution de l’avant-guerre aux années noires.

x 15 23 377 p. Le souci de la nature
Apprendre, inventer, gouverner
T
Fleury Cynthia B, Prévot Anne-Caroline B essai nature 2017 27/04/17 9782271088178 CNRS »» Politique et société 25,00 € 25.00 sur commande ?
AA AA

La nature nous relie les uns aux autres et à l’ensemble du vivant. Mais quelles expériences avons-nous aujourd’hui de la nature ? Celles-ci, ou leur absence, façonnent-elles nos façons de vivre et de penser, d’agir et de gouverner ? Existe-t-il une valeur ajoutée de l’expérience de nature pour l’éthique et la politique ? Il est urgent de préserver un " souci de la nature " qui soit au coeur des institutions, des politiques publiques, de nos dynamiques de transmission et d’apprentissage.

Cet ouvrage, s’affranchissant des frontières disciplinaires, interroge, de l’enfance à l’âge vieillissant, de l’individu aux différents collectifs qui organisent nos vies, la spécificité des expériences de nature, et de leur éventuelle extinction, l’hypothèse de l’amnésie environnementale, ou à l’inverse les nouveaux modes de partage et de reconnexion avec la nature, et leur continuum avec notre humanisme.

Une invitation à inventer un mode de partage.

x 11 18 221 p. A quoi pensent les animaux ?
Comportements, cognition, émotions
T
Baudoin Claude B essai animaux 2019 14/03/19 9782271122384 CNRS »» Biblis Divers -sciences 10,00 € 10.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Au fil de l’évolution, les animaux adoptent des comportements particuliers afin de mieux poursuivre leur route. Ces adaptations favorisent parfois des congénères au détriment de leur propre survie. Comment est-ce possible ? L’entraide chez des fourmis et des primates serait-elle gouvernée par des mécanismes et des représentations comparables ? Dans quelle mesure l’observation des comportements peut-elle nous renseigner sur la cognition et les émotions des animaux ? Au fil de l’évolution, les animaux adoptent des comportements particuliers afin de mieux poursuivre leur route.

Ces adaptations favorisent parfois des congénères au détriment de leur propre survie. Comment est-ce possible ? L’entraide chez des fourmis et des primates serait-elle gouvernée par des mécanismes et des représentations comparables ? Dans quelle mesure l’observation des comportements peut-elle nous renseigner sur la cognition et les émotions des animaux ? Quelles représentations ont-ils des autres et d’eux-mêmes ? Quelle est la nature des échanges dans les groupes et des "manipulations" sociales ? Enfin, dans quelle mesure les questions posées par l’éthologie permettent-elles de situer l’homme parmi les autres espèces au sein du règne animal ? Un ouvrage didactique et accessible qui interroge le grand mystère des comportements animaux et ce qu’ils peuvent nous apprendre sur nous-mêmes.

x 17 21 168 p. Sapiens à l’oeil nu T Bon Francois B doc 2019 09/05/19 9782271124197 CNRS »» Histoire Divers -sciences 18,00 € 18.00 présent à Plume(s)
AA AA
Qui est Homo sapiens ? Quand est-il apparu ? Comment vivait-il ? Quels ont été ses rapports avec ses contemporains dont Néandertal ? Pourquoi cet hominidé, dont nous sommes les seuls représentants, a-t-il survécu jusqu’aujourd’hui quand les autres se sont tous progressivement éteints ? Descendant d’Erectus, né en Afrique, Homo sapiens a commencé à migrer vers le Proche-Orient il y a plus de 100 000 ans pour essaimer vers l’Europe et l’Asie, jusqu’à atteindre l’Australie vers - 50 000 ans et très rapidement l’ensemble de la planète. Mais que sait-on d’autre sur lui ? En dix chapitres qui peuvent se lire indépendamment les uns des autres, et qui mettent en scène le travail de l’archéologue, François Bon répond à toutes ces questions et à bien d’autres encore en nous plongeant en des temps préhistoriques pour mieux saisir la spécificité de l’espèce Sapiens au sein de la lignée des hominidés et les raisons de son succès.
x 12 18 52 p. Une écologie des relations T Descola Philippe B essai anthropologie 2019 19/09/19 9782271127570 CNRS »» Les Grandes Voix De La Recherche Politique et société 8,00 € 8.00 sur commande ?
AA AA

Considéré comme un des grands anthropologues français du XXe siècle, Philippe Descola réalise son premier terrain en Amazonie. En ethnographe, il vit des années durant au sein de la tribu des Jivaros Achuar, et observe les relations que ces Amérindiens entretiennent avec les êtres de la nature. En ethnologue, il montre que l’opposition traditionnellement établie en Occident entre nature et culture ne se vérifie pas chez les Achuar, qui attribuent des caractéristiques humaines à la nature.

En anthropologue enfin, il définit quatre modes de rapport au monde que sont le totémisme, l’animisme, le naturalisme et l’analogisme permettant de rendre compte des relations de l’homme à son environnement. En un texte clair et didactique, Philippe Descola nous restitue les grandes étapes de son parcours et nous introduit de manière vivante à la pratique de l’anthropologie et à une "écologie des relations".

x 15 23 310 p. La fin d’un grand partage
Nature et société, de Durkheim à Descola
T
Charbonnier Pierre B essai 2015 19/02/15 9782271082114 CNRS »» Sociologie / ethnologie / anthropologie Politique et société 25,00 € 25.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Les relations de l’homme et de son organisation sociale au milieu naturel ont longtemps été étudiées dans le cadre d’une opposition entre nature et société. Mais la crise écologique invite à nous interroger sur ce partage, et à revenir sur le sens de ce clivage. L’objectif de ce livre est d’éclairer les ambiguïtés du rapport à la nature des modernes, en relisant du point de vue de la nature cette histoire jalonnée par trois oeuvres, Les formes élémentaires de la vie religieuse de Durkheim, La pensée sauvage de Lévi-Strauss et Par-delà nature et culture de Philippe Descola.

Y a-t-il un paradoxe à parler de la nature comme d’un fait social ? Quelle signification et quelle valeur accorder aux sociétés restées indifférentes au partage entre nature et société ? Quels concepts mobiliser aujourd’hui pour faire face à la transformation de nos rapports collectifs à la nature ? Alors que la nature est de plus en plus humanisée et que les affaires humaines doivent en retour toujours plus composer avec elle, le grand partage du naturel et du social semble perdre toute pertinence.

x 14 22 235 p. La vague
L’épidémie vue du terrain
T
Piarroux Renaud B témoignage covid 2020 15/10/20 9782271135568 CNRS »» SOCIETE Politique et société 17,00 € 17.00 présent à Plume(s)
AA AA

Expert reconnu des épidémies de choléra dans les pays en développement, Renaud Piarroux ne pensait pas devoir s’impliquer en première ligne dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19 en France. Pourtant, de retour d’une mission à Kinshasa début mars, il constate avec effarement combien son propre pays sous-estime le danger et tarde à se préparer. Après plusieurs jours passés à tenter d’alerter ses collègues de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, il parvient à rencontrer Martin Hirsch, son directeur général.

Son message fait mouche et les hôpitaux de Paris se mettent immédiatement en ordre de marche. Dans ce récit enlevé, Renaud Piarroux, acteur et observateur privilégié de la crise, emmène le lecteur dans une épopée qui le conduira de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière au coeur de la forêt amazonienne, en Guyane, à un moment critique. Il nous dévoile ici toute la richesse de l’épidémiologie : collecter les informations pertinentes et les analyser, mettre en place des stratégies de lutte pour casser les chaînes de contamination, suivre l’actualité scientifique et discerner, parmi les études, celles dont les résultats sont fiables des autres.

Au passage, il nous livre son regard sur la gestion de la crise et pointe carences et dérives qu’il faudra impérativement corriger sous peine de voir des catastrophes similaires se reproduire.