masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Vous trouverez à Plume(s) un choix des produits de Timoun, fabricant Saint-Affricain de jouets en bois.

Robert Laffont


70 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
0 | 20 | 40 | 60

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
disponibilité
?
x Vous êtes plus intelligents que les machines
Quand l’intelligence biologique dépasse l’intelligence artificielle
Aberkane Idriss essai intelligence artificielle 9782221218945 Robert Laffont Politique et société 20,00 € 20.00 à paraître
AA AA
x 12 18 329 p. La femme qui se cognait dans les portes T Doyle Rody roman violence 2008 30/09/08 9782221111383 Robert Laffont Littérature -poches 9,00 € 9.00 présent à Plume(s)
AA AA

Après le succès de sa trilogie de Barrytown et le triomphe de Paddy Clarke Ha Ha Ha, Roddy Doyle réussit un nouveau tour de force avec ce roman où il trouve - lui, un homme - le ton juste pour dire "Moi, Paula, trente-neuf ans, femme battue".

C’est avec un mélange d’humour - irlandais bien sûr - et de cruauté qu’il prend la voix de cette Paula Spencer, une Dublinoise dont la vie conjugale a été ponctuée de raclées, de dents et de côtes brisées, alcoolique au surplus et par voie de conséquence. Mais qui reste digne et garde la force de prétendre, à l’hôpital, après chaque dérouillée, qu’elle s’est "cognée dans la porte", un grand livre.

x 12 18 120 p. Une trop bruyante solitude T Hrabal Bohumil littérature 2007 18/10/07 9782221109847 Robert Laffont Pavillon poche Littérature -poches 6,00 € 6.00 épuisé
AA AA

Chef-d’œuvre de Bohumil Hrabal, une fable politique à huis clos, grinçante, émouvante et désespérée où planent l’esprit de Beckett, de Kafka et de George Orwell.

Voilà trente-cinq ans que M. Hanta nourrit la presse d’une usine de recyclage où s’engloutissent jour après jour des tonnes de livres interdits par la censure, et jusqu’aux chefs-d’œuvre de l’humanité. « Ce genre d’assassinat, ce massacre d’innocents, il faut bien quelqu’un pour le faire. » Hanta travaille, boit de la bière, déambule dans les rues de Prague, lit, et ressasse la mission dont il s’est investi : sauver la culture en arrachant à la mort des trésors si injustement condamnés. Il en sauve jusqu’à deux tonnes qu’il entasse au-dessus de son lit. Mais à ce jeu de cache-cache, son rendement baisse. Rejeté, abandonné de tous, il ne lui reste plus qu’à rejoindre ses livres bien-aimés… Le lecteur suit les pensées de Hanta à travers un long monologue obsessionnel et émaillé d’images singulières. Hanta revient sans cesse sur son travail, son passé et, sans le dire réellement, sur la solitude qui le mine. C’est le destin d’un homme, un ouvrier, rattrapé par une modernité assassine.

Publié d’abord en 1976, traduit dans plus d’une dizaine de langues, ce soliloque, révélant l’absurdité tragicomique du quotidien, à propos duquel Hrabal disait : « Je ne suis venu au monde que pour écrire Une trop bruyante solitude », est un splendide apologue de la « normalisation », machine à broyer l’esprit, dont Hrabal fut lui-même la victime.

x 12,5 18 343 p. La couleur pourpre T Walker Alice roman société américaine 2008 10/04/08 9782221110539 Robert Laffont Pavillons poche Littérature -poches 9,00 € 9.00 épuisé
AA AA

Dans la grande tradition du roman sudiste, dénonçant l’oppression raciale et sexuelle dont étaient victimes les femmes noires, La Couleur pourpre fait date. Le livre raconte l’histoire de Celie et Nettie, deux sœurs, séparées à l’adolescence mais liées par un amour indéfectible que ne terniront pas les brimades et le mépris, les guerres et l’absence. Celie, mariée enfant à un homme violent, ne reçoit pas les lettres que lui adresse Nettie, devenue missionnaire en Afrique, car son mari les subtilise. Ignorant l’adresse de sa sœur, elle-même envoie ses lettres au bon Dieu. Une correspondance sans espoir de réponse... Une correspondance qui sauvera les deux femmes du désespoir... Ayant découvert l’amour dans les bras d’une amie de son mari, Celie parviendra-t-elle à se libérer de sa tragique condition ?

C’est tout le sujet de ce roman poignant, mais d’où l’humour n’est pas absent, et qui fit assez sensation à sa parution pour obtenir les deux principaux prix littéraires américains, le Pulitzer et l’American Book Award, en 1983. Puis pour être ensuite porté à l’écran par Steven Spielberg avec le retentissement que l’on sait.

x 12,4 18,4 471 p. Les vrais durs ne dansent pas T Mailer Norman roman 2010 18/03/10 9782221115626 Robert Laffont Pavillons poche Littérature 10,10 € 10.10 épuisé
AA AA

À Provincetown, dans la trompeuse quiétude de la morte-saison, Tim Madden, écrivain raté et amateur de femmes, noie son ennui dans le bourbon.

Un matin de plus, il se réveille avec une formidable gueule de bois, mais cette fois il va aller de découverte en découverte. Un curieux tatouage sur son bras... Du sang dans sa voiture... Et, dans la cache où il planque sa marijuana, la tête, proprement coupée, d’une belle blonde platinée... Est-il pour autant un assassin ? Pour répondre à cette question, Tim se lance dans une enquête personnelle. Une poursuite pleine de péripéties qui l’amènera à rencontrer des ex-boxeurs, des maniaques sexuels, des repris de justice, une ancienne maîtresse et enfin son propre père, dont la figure haute en couleur restera l’une des créations les plus mémorables de Mailer.

Ainsi ce livre, qui se voulait à l’origine une parodie de roman noir, devient-il sous la plume du grand écrivain américain l’un des chefs-d’ ?uvre du genre !

x 12,5 18,5 308 p. Le Kama-sutra des demoiselles
La vie extraordinaire des animaux qui nous entourent
T
Giraud Marc beaux livres nature, animaux 2013 11/04/13 9782221136294 Robert Laffont Documento Pratique -nature 8,90 € 8.90 actuellement indisponible
AA AA

Inutile de partir en safari : le monde animal que nous côtoyons recèle des trésors fabuleux. Il suffit de savoir regarder… Les escargots font de la musique, les chevreuils se saoulent, les mésanges se parfument, les chiens éduquent les enfants, les chevaux parlent avec les oreilles et les grillons entendent avec les pattes. Ce livre nous fait découvrir le monde animal extraordinaire qui accompagne discrètement notre quotidien.

Chacun peut facilement observer les animaux décrits au fil des pages, qu’ils soient domestiques ou sauvages, et même tenter quelques expériences, on admirera les muscles de l’escargot, on regardera les moineaux prendre le train, on fera danser les araignées… Et pour contribuer à nous réapproprier notre patrimoine naturel, le livre aborde également l’histoire de nos liens avec les animaux. On apprend ainsi que Voltaire décapitait des escargots, que Freud chassait les champignons ou que Louis de Funès s’inspirait des études sur le comportement des singes… Une plongée dans un univers proche de nous et qu’on connaît pourtant peu, où l’apprentissage s’allie au divertissement.

x 12,5 18,5 227 p. Une journée d’Ivan Denissovitch T Soljenitsyne Alexandre roman déportation 2015 03/12/15 9782221191781 Robert Laffont Littérature -poches 8,00 € 8.00 sur commande ?
AA AA

« Les journées, au camp, ça file sans qu’on s’en aperçoive. C’est le total de la peine qui n’a jamais l’air de bouger, comme si ça n’arrivait pas à raccourcir. »

Tous les matins, à cinq heures, un surveillant réveille les vingt-trois détenus de la 104e brigade de travailleurs d’un camp de travail russe. Ivan Denissovitch, surnommé Choukhov, y a été déporté pour cause de « trahison de la patrie ». Condamné à dix ans, il ne lui reste qu’un an à passer au camp.

Un matin, le robuste Choukhov, affaibli, s’est levé en retard. Puni, il est contraint de nettoyer le plancher. Puis il se rend au dispensaire pour y chercher des soins, mais le médecin ne peut l’exempter car son quota quotidien d’arrêts de travail est déjà dépassé. Il retourne donc aux travaux forcés dans le froid glacial de la steppe, s’employant à mettre en place des méthodes de survie : il capitalise la seule richesse qu’il possède, celle des pourtant misérables rations de nourriture. Tous les jours, il s’évertue à accomplir d’harassantes et inhumaines tâches : il creuse des trous, martèle, déplace des kilos de terre, coupe et transporte du bois, construit des charpentes, aligne des briques ou bien dispose du mortier, etc. À la nuit tombée, Choukhov est satisfait de sa journée. Elle ne lui a pas été fatale. Il n’a pas été mis au cachot, il n’est pas tombé malade et a même réussi à « s’acheter » du bon tabac grâce à un privilégié du camp.

Une journée d’Ivan Denissovitch est un roman noir dans lequel le désespoir n’a pas sa place. Il dépeint la force d’un prisonnier banal aspirant seulement à survivre jusqu’au lendemain, écrasé par des conditions de vie intolérables supportées sans cris et avec une grande dignité.

Alexandre Soljenitsyne décrit l’horreur banalisée et les principes du système concentrationnaire du Goulag en employant des termes simples et précis pour transcrire une situation tragique. Jamais plaintif, toujours juste, ce roman est à la fois d’une horreur saisissante et d’une beauté littéraire limpide.

x 12,5 18,5 246 p. L’attrape-coeurs T Salinger J. D. roman 2016 19/01/16 9782221157480 Robert Laffont Pavillons Poche Littérature -poches 6,00 € 6.00 sur commande ?
AA AA
Issu d’une famille aisée à New York, Holden Caulfield intègre le pensionnat Pencey Prep en Pennsylvanie. Mais, quand il est viré à la fin du semestre car il a « foiré en quatre matières », il s’en va plus tôt que prévu pour quelques jours d’aventure. C’est ainsi qu’on devient son partenaire et confident dans une aventure de délinquance innocente. Même s’il n’a pas envie de raconter « toutes ces conneries », c’est exactement ce qu’il va faire - heureusement pour nous, puisqu’on découvre une histoire captivante, un portrait incontournable de l’Amérique de l’après-guerre et l’un des personnages les plus aimés de la littérature. Holden passe son temps entre taxis, boîtes de jazz et les étrangers d’un New York transi de froid de l’époque McCarthy. C’est une ville parfois éblouissante, parfois ahurissante, mais toujours frappante, dans laquelle Holden essaie de fuir les « ploucs » et trouver sa place à lui. Quand il décide de partir, seul Phoebe, sa petite soeur et peut-être sa seule amie depuis la mort de son petit frère, Allie, veut l’accompagner. Avec un humour féroce pince-sans-rire et une innocence désarmante, Holden a ému des millions de lecteurs à travers le monde. Après soixante ans, L’Attrape-coeurs, premier et unique roman de J. D. Salinger, tient toujours la forme. Pourquoi un tel succès ? Objet de réflexions sur la souffrance de l’adolescence, la transition de l’enfance à l’âge adulte et toutes les questions existentielles qui nous traversent durant cette période, le livre reste un rite de passage pour les jeunes de tous âges.
x 12,5 18,5 262 p. Manuel d’autodéfense intellectuelle T Mazet Sophie 2017 24/08/17 9782221202937 Robert Laffont Documento Politique et société 8,00 € 8.00 présent à Plume(s)
AA AA

Les hommes-lézards dirigent-ils le monde en secret ?
Le concombre espagnol est-il un serial killer ?
La laïcité est-elle, comme le pot-au-feu, une spécialité française ?
Votre supermarché vous connaît-il mieux que vos parents ?

Face à la complexité du monde, cet ouvrage, drôle, original, accessible et intelligent, propose en neuf chapitres une véritable initiation à l’esprit critique. Du discours des complotistes à celui des publicitaires en passant par ceux des politiciens, des scénaristes de séries télé, des pseudo-scientifiques ou des extrémistes de tout poil, il nous invite à décrypter toutes les formes de rhétorique susceptibles de nous influencer. Un livre essentiel, à l’usage des jeunes générations, mais aussi de tous ceux qui souhaitent combattre efficacement langue de bois, intox, raccourcis, amalgames, fausses rumeurs et psychoses en tout genre.

x 11,5 19 300 p. Pour un marxisme libertaire T Guérin Daniel essai anarchisme 1969 30/11/68 Robert Laffont Libertés 80 Politique et société 5,00 € 5.00 épuisé
AA AA
"La double faillite du réformisme et du stalinisme nous fait un devoir urgent de réconcilier la démocratie prolétarienne et le socialisme, la liberté et la révolution"
x 13 19,5 621 p. Le bouquin des citations
10 000 citations de A à Z
T
Gagnière Claude anthologie langues 2000 09/11/00 9782221093009 Robert Laffont Littérature 22,50 € 22.50 sur commande ?
AA AA

Petit recueil deviendra grand. Le "Entre guillemets de 1997" qui regroupait 3 000 citations devient un " Bouquin " qui en compte près de 10 000 !

Comme dans un jardin anglais, aux itinéraires parfois inattendus, qui ressemble à l’horticulteur qui l’a conçu, on y trouve, à côté des classiques obligés et de leurs mots célèbres, de belles phrases d’inconnus ou d’anonymes qui méritent d’être retenues. Comme dans un jardin à la Française aux allées bien dessinées et aux contours harmonieux, on y trouve les grands auteurs, bien alignés, classés par thème, avec des citations peu classiques, rassemblant tous les genres, hors le genre ennuyeux.

A la fois recueil sentimental, totalement subjectif, et dictionnaire systématique, Le Bouquin des citations peut être un livre de compagnie comme un livre de travail.

En fin de volume, un index des auteurs, mentionnant, pour chacun, la liste des thèmes abordés, facilite la consultation.

x 3,2 19,9 1066 p. Pour tout l’or des mots
Au bonheur des mots, Des mots et merveilles
T
Gagnière Claude essai langues 1997 03/10/97 9782221082553 Robert Laffont Littérature -poches 26,00 € 26.00 sur commande ?
AA AA

Conçu comme un dictionnaire, ce volume recense près de 150 entrées qui, insolites ou amusantes, excitent l’esprit et provoquent des éclats de rire.

De chaque page déferle une vague de "mots " plus savoureux les uns que les autres, assaisonnés d’un grain de cynisme : Aphorismes : " La laideur a ceci de supérieur à la beauté, c’est qu’elle dure " (Lichtenberg, repris par S. Gainsbourg). Epitaphes : " Je vous l’avais bien dit que j’étais malade " (anonyme). Fin (mot de la) : " Eh bien ! je m’en souviendrai de cette planète ! " (Villiers de Lisle-Adam).
Graffiti : " Sauvez un arbre, tuez un castor ". Mariage : " Le mariage est une si belle chose qu’il faut y penser toute la vie " (Talleyrand). Paradoxes : " Je ne suis pas toujours de mon avis " (P. Valéry). Proverbes : " Avec patience et crachat, on fait entrer un pépin de calebasse dans le derrière d’un moustique " (créole) ; ou encore : " La douleur embellit l’écrevisse " (russe). Sottises (littéraire) : " La main de cet homme était froide comme celle d’un serpent " (Ponson du Terrail) ; (radiophonique) : " Au garde à vous sur le tapis rouge déployé à ses pieds, le président congolais ressemblait à un roman de Stendhal " ; (cinématographique) : " Pour moi, un contrat verbal ne vaut même pas le papier sur lequel il est rédigé " (S.

Goldwin). Une invitation à la bonne humeur. Guy Schoeller.

x 13 20 760 p. Les découvreurs T Boorstin Daniel histoire sciences 1988 24/03/88 9782221055878 Robert Laffont Divers 23,50 € 23.50 sur commande ?
AA AA

Sous une forme vivante, enlevée, très personnelle, Les Découvreurs raconte la plus grande épopée de l’homme : celle de sa quête pour découvrir le monde qui l’entoure.

Daniel Boorstin s’écarte volontairement de la traditionnelle et fastidieuse énumération des batailles, des naissances d’empires et des grands règnes : avec lui, l’histoire de notre monde devient une féerie de découvertes et de commencements. En chaque découverte d’importance, que ce soit celle de l’Amérique par Christophe Colomb ou celle de la relativité par Einstein, il voit un épisode d’une biographie.

Les héros de la saga qu’il nous raconte sont des hommes dotés d’une insatiable frénésie de connaissance et d’un courage exemplaire pour affronter l’inconnu. Daniel Boorstin nous fait découvrir sous un jour nouveau des noms familiers : Hérodote, Ptolémée, Marco Polo, Copernic, Newton, Marx, Freud, et ressuscite également quelques figures remarquables oubliées de l’histoire. Pour quelles raisons les Chinois n’ont-ils pas découvert l’Amérique ? Pourquoi les peuples ont-ils mis si longtemps à apprendre que la terre tourne autour du soleil ? Comment a débuté l’étude des sciences économiques ? Quand et pourquoi les peuples ont-ils commencé à fouiller la terre pour connaître le passé ? Telles sont quelques-unes des fascinantes questions auxquelles répond ce livre.

L’histoire qu’il nous raconte est sans fin. Car, pour les découvreurs, " le monde entier est encore une Amérique. Et les mots terra incognita sont bien les plus prometteurs que l’on ait jamais écrits sur les cartes de la connaissance humaine " Guy Schoeller.

x 13 20 1087 p. Les femmes mystiques
histoire et dictionnaire
T
Fella Audrey anthologie 2013 18/04/13 9782221114728 Robert Laffont Bouquins Divers 32,00 € 32.00 sur commande ?
AA AA

Destinée à un large public, cette somme s’impose d’abord par le nombre et la qualité des spécialistes réunis ici pour la première fois pour parler du sujet. Quatre-vingts auteurs, théologiens, philosophes, écrivains, journalistes, historiens d’art, universitaires, chercheurs, nous livrent un éclairage nouveau sur la vie de ces femmes et leur expérience mystique et/ou spirituelle. L’ouvrage s’impose aussi par la richesse des angles retenus : théologique, philosophique, psychologique, scientifique et artistique.

L’ouvrage répertorie ainsi cinq cent dix-sept femmes majoritairement issues des cinq grandes traditions que sont le christianisme (catholicisme, protestantisme, orthodoxie), le judaïsme (hassidisme, kabbale), l’islam (soufisme), le bouddhisme (tibétain, chan ou zen) et l’hindouisme (vishnouisme, shivaïsme, krishnaïsme et autres courants), puis du chamanisme, du shintoïsme, du taoïsme et autres courants traditionnels et spirituels (théosophie, occultisme), ainsi que des agnostiques et des athées.

S’y croisent donc des moniales, des recluses, des saintes, des bienheureuses et des béguines, des stigmatisées, des extatiques, des visionnaires et des prophétesses, religieuses ou laïques, des philosophes et des théologiennes, des poétesses, des écrivains, des musiciennes, des danseuses, des mères de famille, des grandes amoureuses, etc. Parmi elles, on compte des figures historiques anciennes comme Marie-Madeleine, Yashodharâ, Rabi’â al-Adawiyya, Mîrâ Bâî, Thérèse d’Avila et Madame Guyon, qui appartiennent à une religion ou une sagesse particulière, ainsi que des figures plus récentes, comme Thérèse de Lisieux, Khandro Tsering Paldrön, Simone Weil, Marthe Robin, Malek Jân Ne’Mati et Édith Stein ; des femmes agnostiques ou athées, comme Virginia Woolf ; et des figures contemporaines, parfois encore vivantes, comme Tatiana Goritchéva, Amma, Bettina Sharada Bäumer, Chân Không et Lydie Dattas, qui appartiennent à des contextes socioculturels très divers dans lesquels la mystique est toujours à l’œuvre.

Puisqu’il ne s’agit pas d’enfermer la mystique dans une définition unique ni dans un système de pensée, cet ouvrage donne à voir la multiplicité des expériences authentiques et personnelles des femmes avec Dieu ou l’absolu, tout en nous permettant de mieux comprendre la spécificité de la mystique féminine.

x 13,5 20 956 p. Dictionnaire des étrangers qui ont fait la France T Ory Pascal anthologie immigration, France 2013 10/10/13 9782221113165 Robert Laffont Bouquins Politique et société 30,00 € 30.00 présent à Plume(s)
AA AA

Qui de plus français que le couturier et mécène Pierre Cardin ou le premier vainqueur du Tour de France cycliste, Maurice Garin ? Sauf que l’un et l’autre sont nés Italiens. A l’inverse, combien de Français savent que le prix Nobel de littérature de l’an 2000 a été attribué à un citoyen français - naturalisé depuis trois ans -, Gao Xingjian, né à Ganzhou soixante ans plus tôt ? Ce que la plupart de nos compatriotes savent, en revanche, c’est que la renommée de la France doit beaucoup à Frédéric Chopin, Marie Curie, Pablo Picasso, Le Corbusier, Samuel Beckett ou Charles Aznavour. Et ceux qui s’intéressent au destin politique de ce pays ont sans doute remarqué, sans remonter plus haut que la Révolution française, que ladite Révolution n’aurait pas tout à fait été la même sans le modéré Necker ou le radical Marat - deux Suisses -, la IIIe République sans Gambetta ou Weygand, la Résistance sans Boris Vildé, du premier réseau, celui du Musée de l’homme, ou le groupe Manouchian et ses fusillés stigmatisés sur l’Affiche rouge "parce qu’à prononcer leurs noms sont difficiles"...

Pour mieux connaître cet apport exceptionnel des étrangers à l’histoire de notre pays, il manquait un ouvrage comme celui-ci. Un dictionnaire regroupant aussi bien des notices "collectives" (École de Paris) que des notices "communautaires" (Congolais) et, surtout, une masse de notices individuelles, d’Abbas à Zulawski, (Andrzej). Il sera, à coup sûr, pour ses lecteurs une source éclairante et vivifiante de surprises, de découvertes, d’émotions.

La période choisie commence en 1789, avec la proclamation solennelle et inédite de la nation française comme principe de souveraineté, et va jusqu’à nos jours, avec Stéphane Hessel ou Marjane Satrapi. La notion "d’étranger" est prise ici au sens juridique du terme, pour éviter toute subjectivité : être né de statut étranger, en France ou hors de nos frontières, qu’on le soit resté ensuite (comme Pablo Picasso), qu’on ait obtenu sa naturalisation (comme Yves Montand), qu’on l’ait abandonnée (comme Igor Stravinsky) ou qu’on ait failli la perdre (comme Serge Gainsbourg). Les naturalisés de naissance, comme Georges Perec, ne figurent donc pas dans ce dictionnaire, non plus que les ressortissants des colonies ou des départements d’outre-mer. Tous les secteurs d’activités sont représentés, de la littérature (Emile Zola) au sport (Raymond Kopa) en passant par le monde de l’entreprise (Carlos Ghosn) et de la création sous toutes ses formes. Les notices communautaires permettent de redonner toute leur place aux obscurs et aux sans-grade, qui jouèrent leur rôle dans l’édification de l’économie comme de la culture françaises, des mineurs polonais aux maçons portugais, des musiciens de bal musette aux chanteurs de raï.

L’ouvrage, qui comprend 1 186 articles (1 112 notices individuelles, 22 notices collectives, 52 notices communautaires), est précédé d’une préface de Pascal Ory, son maître d’œuvre.

x 13,5 20 1707 p. Les origines de la France contemporaine
L’ancien régime, La révolution, Le régime moderne
T
Taine Hippolyte essai histoire, France 2011 13/10/11 9782221122181 Robert Laffont Bouquins Politique et société -histoire 35,50 € 35.50 sur commande ?
AA AA
Dans Les Origines de la France contemporaine, son oeuvre majeure, entreprise au lendemain de la débâcle de 1870, Hippolyte Taine (1828-1893) s’interroge sur les causes profondes qui ont conduit la France à la défaite. Il a connu quatre régimes politiques : Restauration, monarchie de Juillet, IIe République, second Empire ; un cinquième est en gestation - république ou monarchie - depuis la journée parisienne du 4 septembre 1870.
Il a traversé trois révolutions, sans compter d’innombrables journées révolutionnaires, préludes à la Commune. Dans le même temps, le pays a mis en usage quatre Constitutions. Comment expliquer, par l’étude des révolutions survenues entre 1789 et 1804, l’état d’instabilité politique et d’inquiétude sociale dont souffre la France moderne et dans lequel Taine voit un facteur d’affaiblissement graduel ? Tel est le projet de l’enquête à laquelle il entend se livrer.
Quel est le mal ? D’où vient-il ? Le diagnostic posé - la France est malade -, la recherche des causes du mal conduit Taine à y voir avant tout un problème scientifique. Pour lui, l’histoire est un art, certes, mais d’abord une science. Scientifique, le problème est aussi de nature psychologique : il s’agit de comprendre et de tenter de modifier un état mental propre à la France qui la porte à enfanter des principes abstraits qu’elle s’obstine à vouloir faire entrer de force dans la réalité.
A ce niveau, le problème atteint à une dimension politique, celle de l’Etat. Par leur richesse, les Origines se prêtent à de multiples approches critiques. A la fois philosophie politique, histoire psychologique, morale sociale, l’ouvrage entraîne aussi, par sa qualité d’écriture, une critique littéraire. Loeuvre de Taine mène enfin à une réflexion actuelle sur la démocratie. Ce n’est pas son moindre mérite.
x 13 20,5 432 p. Nouvelles brèves de comptoir T Gourio Jean-Marie humour société 2008 15/10/08 9782221109434 Robert Laffont Littérature 20,50 € 20.50 présent à Plume(s)
AA AA

Pêcher la brève exige de la patience, une audition affinée, un foie d’acier et une sensibilité poétique exacerbée. Depuis bientôt dix ans, le monde a changé, les mœurs ont évolué, les bistrots ont perdu une partie de leur âme. (Ah, le mal qu’ont fait aux bistrots les chasseurs de nicotine !) Mais les poètes de comptoir n’ont pas changé. Ils sont toujours fidèles au poste, toujours inventifs, étranges, cruels, tendres et hilarants…

La preuve : " Maintenant, quand un oiseau chante, on croit que c’est un portable qui sonne " ; " On dit pas à des Gitans qu’ils font du camping ! " ; " Plus c’est un géant des lettres, plus c’est écrit petit " ; " Quand on est incinéré, on ne peut plus se retourner dans sa tombe " ; " Pour moi, l’énergie renouvelable, c’est l’ouvrier qui se lève le matin ! " ; " L’eau sur Mars, c’est bien, ça permettra de laver les fusées " ; " La langue la plus dure à apprendre, c’est se taire ! "…

x 13 20,5 221 p. Mais qui sont les assassins de l’école ? T Barjon Carole enquête école 2016 22/09/16 9782221188859 Robert Laffont Mauvais Esprit Politique et société -école 18,00 € 18.00 sur commande ?
AA AA

20% des jeunes Français savent à peine lire. Comment a-t-on pu en arriver là, dans une démocratie comme la France, longtemps enviée pour la qualité de son système éducatif ? Qui sont les véritables responsables de ce désastre ? De ce qu’on pourrait presque qualifier de "crime contre la société", au vu de la gravité du mal et de ses conséquences, constatées par tous les gouvernements, gauche et droite confondues, depuis maintenant plus de vingt ans, dans un bel aveu d’impuissance collective ? Pour m’expliquer l’origine de cette faillite, j’ai voulu connaître les auteurs, ou plutôt les fauteurs, des politiques éducatives qui y ont conduit.

Les identifier, afin de comprendre ce qu’ils avaient en tête au moment où ils ont conçu et/ou appliqué ces nouveaux contenus, ces nouvelles pratiques, ces nouvelles méthodes, ces nouvelles règles. A l’heure de la transparence et de la traçabilité dans tous les domaines, j’ai voulu savoir comment des gens en principe sains d’esprit ont pu engendrer de telles aberrations, ce que ces réformateurs mal inspirés pensent du résultat de leurs initiatives et s’ils en éprouvent aujourd’hui des regrets, voire des remords.

Paradoxe terrible : ceux qui voulaient rendre l’école moins inégalitaire en sont arrivés à la rendre plus injuste. C. B.

x 15 21 330 p. Caminarèm T Chabrol Jean-Pierre récit régional, vigne et vin, révolte 1978 01/06/78 9782221000021 Robert Laffont Par chez nous -luttes 8,70 € 8.70 épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA
L’histoire bouleversante et profonde de la révolte des viticulteurs audois pendant l’été 1975.
x 13,5 21,5 234 p. Heureux les simples d’esprit : (Le ciel leur est acquis) T Zina Cara roman 2008 19/07/08 9782221110041 Robert Laffont Littérature 18,50 € 18.50 sur commande ?
AA AA

« Le monde est bien trop cruel pour les écorchés vifs. » C’est la tête encore pleine de révoltes et d’utopies que Cara Zina nous offre une autofiction rythmée comme un pur moment de punk’n’rap.

C’est l’histoire d’une insoumission, l’immersion réaliste d’une punkette dans le monde des squats, de la vie en meute, de la manche sur le macadam, des back-stages de concerts, des échappées belles. Devenue adulte, intégrée socialement et bien sous tous rapports, notre héroïne ne s’est pourtant jamais beaucoup éloignée de ses désirs d’adolescente. On la suit à travers toutes ses contradictions, en quête d’équilibre entre son métier d’institutrice, ses responsabilités face à son fils handicapé, la zone, la chanson, la déjante, le mensonge, les hommes... Féministe convaincue, elle est capable de s’amouracher du premier lascar venu, même macho, parasite et psychologiquement dérangé pour peu qu’il soit jeune et beau. Cara Zina nous raconte sa vie comme elle pourrait mixer et sampler de la musique et réussit le pari de rester punk sans être sombre, nihiliste en étant optimiste et crier sa colère sans jamais être triste. Si la vie a offert à Cara Zina la chance de jouer plusieurs histoires, elle lui a surtout donné en cadeau une belle amitié avec Virginie Despentes, fil rouge incandescent de son parcours.

Heureux les simples d’esprit est un livre mordant sur l’acceptation de la différence ; un texte vif comme un riff de guitare, d’une jeune femme toujours ramenée à la marge et qui revendique son humour comme carte de séjour.