Politique et société-non-violence et désobéissance - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est une toute jeune petite librairie, qui a ouvert le 1er avril 2008 - non, ce n’était pas un poisson.

Nous voulons proposer des documents qu’on ne trouve habituellement pas à Millau, et proposer aussi un espace de convivialité.

Vous y trouverez des livres, des dvd, des revues sur les thèmes de l’écologie, de l’alter-mondialisme, de la non-violence,... mais aussi des livres maternité et jeunesse, jardinage, cuisine, construction écologique, ou d’autres qui nous ont plu,
ainsi que thé, café, chocolat et jus de fruits bio-équitables,
et aussi un accès internet,
le tout dans la bonne humeur ...

Régulièrement nous organisons des projections vidéo.

  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société -non-violence et désobéissance | Pratique

ca 93 documents du sous-rayon : Politique et société-non-violence et désobéissance



93 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
0 | 20 | 40 | 60 | 80

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 11 18 311 p. Pour la désobéissance civique T Bové José et Luneau Gilles essai désobéissance civique 2005 02/08/05 9782264042385 10/18 Politique et société -non-violence et désobéissance 8,80 € 8.80 épuisé
AA AA
encore 2 exemplaires disponibles chez une librairie amie, nous contacter

Quand un gouvernement encourage les intérêts privés aux dépens de tous et de la Terre, quand la loi privilégie l’intérêt particulier au détriment de l’intérêt général, quand la justice participe à la construction d’un ordre sécuritaire, que peuvent faire les citoyens pour que le droit redevienne l’outil de préservation du bien commun ? Il ne leur reste qu’à désobéir, quel qu’en soit le prix, pour défendre la démocratie. Organiser pacifiquement la résistance à l’injustice. La désobéissance civique, c’est le fait d’assumer individuellement un acte illégal qui s’inscrit dans une aspiration collective : de Gandhi aux arracheurs d’OGM en passant par les femmes avortées et les déserteurs, elle est un acte politique qui oppose la légitimité à la légalité. La désobéissance civique, au-delà du courage de dire non, c’est déjà dire oui à l’approfondissement de la liberté.

x 10,8 18 208 p. Gandhi et la non-violence T Lassier Suzanne biographie non violence 2000 30/09/00 9782020407663 Points Politique et société -non-violence et désobéissance 7,50 € 7.50 présent à Plume(s)
AA AA

Ce livre retrace la vie et l’œuvre de Gandhi, mais au-delà, il décrit une personnalité spirituelle hors du commun. « On écrira la vie de Gandhi et on le discutera, lui, ses théories et ses activités. Mais pour quelques-uns d’entre nous, il restera quelque chose au-delà de toute théorie, un visage radieux et bien-aimé qui ennoblissait nos vies mesquines, leur donnait un sens et dont la mort nous a laissés dans un sentiment de vide et de solitude... Il restera le pèlerin en quête de la Vérité, calme, paisible, résolu et impavide. » (Nehru)

Mais à cet humble chercheur de Vérité, rien de ce qu’il avait réalisé, pensé, entrevu ne semblait définitif. « Tout ce que j’ai fait, c’est de tenter des expériences... aussi vastes que possible. Je me suis parfois trompé et je me suis instruit par mes erreurs. La vie et ses problèmes sont devenus pour moi autant d’occasions de pratiquer la vérité et la non-violence... M’efforçant sans trêve de leur être fidèle, je progresse à chaque instant. J’en vois de nouvelles implications. Je les vois chaque jour dans une lumière nouvelle. »

Ce livre est repris de la célèbre collection « Maîtres spirituels », avec une bibliographie actualisée.

x 11 18 180 p. Éloge de la désobéissance T Brauman Rony et Sivan Eyal essai désobéissance civique, société 2006 13/04/06 9782746502826 Le Pommier Poche Politique et société -non-violence et désobéissance 7,50 € 7.50 présent à Plume(s)
AA AA

Comment un homme ordinaire, Adolf Eichmann, est-il devenu le complice actif de la mise à mort de millions de personnes ? En mettant au-dessus de tout les valeurs de l’obéissance et du travail bien fait.

Cet ouvrage prolonge la réflexion déjà à l’œuvre dans " Un spécialiste", film réalisé intégralement à partir des archives vidéo du procès d’Eichmann et inspiré du livre d’Hannah Arendt, Eichmann à Jérusalem. Une réflexion d’une étonnante modernité sur la banalité du mal et la soumission à l’autorité.

x 14 21 350 p. Henry Thoreau
l’éveillé du nouveau monde
T
Farcet Gilles biographie désobéissance civique 1998 18/05/98 9782869851009 Sang de la Terre Politique et société -non-violence et désobéissance 22,11 € 22.11 épuisé
AA AA

Ecrivain et philosophe considéré aujourd’hui comme l’un des grands " classiques " de la culture américaine, Henry Thoreau (1817-1862) fut redécouvert récemment par les jeunes générations à travers un film culte " Le Cercle des poètes disparus " dont il est la principale référence avec Walt Whitman.

Loin d’être un " littérateur ", ce personnage singulier se construisit une cabane sur la rive de l’étang de Walden, dans les bois du Massachussetts, et y demeura seul des années durant, à l’écoute de lui-même et du dehors. Son chef-d’œuvre Walden -ou la vie dans les bois-, constitue le compte rendu de cette entreprise d’éveil.

Inspirateur de Gandhi, Tolstoï, Martin Luther King, mais aussi de Yeats, Henry Miller, Gary Snider, Jack Kérouac, Thoreau figure au Panthéon des écrivains de la nature et de la non-violence. Les hindous saluent en lui un sannyasin (éveillé) du Nouveau monde. Lu avec admiration par Gide, Proust et Michaux, placé par Kenneth White au centre du réseau des " figure du dehors ", Thoreau indique des pistes à tous ceux qui aspirent à une vie plus dense. Ses cheminements sont ceux de notre temps.

Dans ce livre très documenté, émaillé de nombreuses citations, Gilles Farcet propose une vivante approche de l’auteur de Walden, centrée sur l’expérience spirituelle de Thoreau et sur sa communion avec la nature, rapprochant notamment sa quête de celle des maîtres hindous, anciens ou contemporains. Présenté par Arnaud Desjardins, un des grands maîtres spirituels français, préfacé par Maurice Gonnaud, Président d’Honneur de l’Association Française d’études Américaines, l’ouvrage comprend un long entretien avec l’écrivain Kenneth White.

x 21 20,5 67 p. Aux sources de la philosophie : la non-violence - n°127 non violence, philosophie 2003 30/06/03 Alternatives non-violentes Politique et société -non-violence et désobéissance 10,00 € 10.00 sur commande ?
AA AA
x 21 20,5 57 p. Quelle mondialisation ? Par qui ? Pour qui ?
n°126
mondialisation 2003 31/03/03 Alternatives non-violentes Politique et société -non-violence et désobéissance 10,00 € 10.00 présent à Plume(s)
AA AA
x 10,8 17,8 384 p. Gandhi
biographie
T
Jordis Christine biographie non violence 2006 30/11/05 9782070306732 Gallimard »» Folio biographies Politique et société -non-violence et désobéissance 8,90 € 8.90 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

« Je me représente très bien l’époque où les riches répugneront à faire fortune au détriment des pauvres et où ces derniers cesseront d’envier les riches. Même dans le meilleur des mondes, nous ne réussirons pas à supprimer toutes les inégalités, mais nous pouvons et nous devons éviter que les hommes se battent et se détestent. »

Rabindranath Tagore lui avait donné le nom de Mahatma, la « Grande Âme », sous lequel le monde entier le connut, l’admira ou le détesta. De son enfance choyée au Goujarati, dans une caste de commerçants, à la découverte de Londres à la fin du XIXe siècle, des premières grandes batailles menées en Afrique du Sud contre le racisme, pour défendre les droits des minorités indiennes, jusqu’au retour en Inde et à la conquête de ses foules immenses, l’histoire de Gandhi (1869-1948), palpitante comme un roman, retrace l’une des grandes aventures du XXe siècle.

x 21 20,5 86 p. Eloge de la désobéissance civile
les désobéisseurs au service du droit - n°142
T
non violence 2007 28/02/07 Alternatives non-violentes Revue Alternatives Non-violentes Politique et société -non-violence et désobéissance 12,00 € 12.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

1er trimestre 2007

Sommaire :

Éditorial par François Vaillant

Éloge de la désobéissance civile
Comment John Rawls justifie-t-il la désobéissance civile ?, B. QUELQUEJEU
Vous avez dit « désobéisseur » ?, Jean-Marie MULLER
La désobéissance civile, une radicalité constructive, Alain REFALO
Stratégie de la désobéissance civile, Jean-Marie MULLER
En France, des actions en recrudescence, mais un débat encore timide, Alain REFALO
Désobéissance civile ou civique ?, Alain REFALO
Comment un avocat considère-t-il la désobéissance civile ? Entretien avec François ROUX
Sept déboulonneurs de pub plaident la désobéissance civile, F. VAILLANT
Faucheurs volontaires et désobéissance civile, Anna MASSINA
« Nous les prenons sous notre protection » Regards croisés sur RESF M. PELOUX, C. TOURIER, N. TENENBAUM ET G. GAMBLIN
Bibliographie sur la désobéissance civile

Le trimestre à plusieurs voix
Intervention civile de paix et élections présidentielles, Sébastien BABAUD Jean Van Lierde, témoin de courage et d’humanité, G. GAMBLIN ET J.-M. MULLER
Sur la Toile…, Christian ROBINEAU
Quand le mot non-violence…
Actualités de l’IRNC, François MARCHAND
Nous avons lu…
Formations cet été à la non-violence

x 12 20,5 235 p. Je fais un rêve T King Martin Luther essai histoire, non violence, racisme 2008 29/02/08 9782227477728 Bayard Politique et société -non-violence et désobéissance 13,90 € 13.90 épuisé
AA AA

I have a dream (Je fais un rêve…). Cette phrase lancée le 28 août 1963 par Martin Luther King demeure à jamais le cri de ralliement de ceux qui luttent contre tous les racismes.

On l’appelait l’homme du rêve et on a voulu tuer le rêve en avril 1968. Mais quarante ans plus tard, le rêve court toujours. Martin Luther King est aujourd’hui le recours et la voix des luttes du XXIème siècle pour un monde plus fraternel.

Voici dix textes essentiels, parmi les plus beaux, du pasteur noir, dont son célèbre discours : Je fais un rêve, et son discours d’acceptation du prix Nobel de la Paix en 1964.

x 14,8 20,5 480 p. Martin Luther King Autobiographie T Carson Clayborne biographie non violence 2008 29/02/08 9782227477735 Bayard Politique et société -non-violence et désobéissance 19,90 € 19.90 remplacé >>(2015)
AA AA

Voici pour la première fois rassemblés les écrits autobiographiques du célèbre pasteur noir assassiné le 4 avril 1968. Ce livre est un événement : il raconte la vie et le combat de Martin Luther King à partir de sa propre vision des événements, depuis le jeune étudiant blessé par la ségrégation contre laquelle il va s’insurger jusqu’au tribun enflammé, dirigeant du Mouvement pour les droits civiques, mais aussi époux amoureux et père attentif. On l’entend dénoncer l’impérialisme, la discrimination raciale, l’oppression économique, et raconter ses rencontres avec Gandhi, Malcolm X, Kennedy…

Clayborne Carson, l’éditeur de ces textes, est historien et spécialiste des écrits de Martin Luther King.

x 12,5 19 676 p. Autobiographie ou mes expériences de vérité T Gandhi biographie non violence 2007 31/12/06 9782130560999 PUF Quadrige Politique et société -non-violence et désobéissance 20,50 € 20.50 épuisé
AA AA

"J’accorde une haute valeur à mes expériences... Tout ce que je peux dire, c’est que je n’ai pas épargné ma peine pour que ce récit soit fidèle. Décrire la vérité telle qu’elle m’est apparue et de la façon exacte dont je l’ai atteinte, voilà quel a été mon effort incessant... L’uniformité de mon expérience m’a convaincu qu’il n’est d’autre dieu que la vérité." Gandhi

Un ouvrage fondamental qui explique le parcours politique et l’engagement de Gandhi pour l’indépendance de l’Inde.

x 11 18 313 p. Tous les hommes sont frères T Gandhi essai non violence 1990 02/05/90 9782070325702 Gallimard »» Folio essais Politique et société -non-violence et désobéissance 9,10 € 9.10 actuellement indisponible
AA AA
Les écrits de Gandhi, à la fois autobiobraphiques et philosophiques, nous font connaître un de ces hommes qui ont marqué notre siècle. Son génie tient à la mnanière dont il a su transposer la non-violence de la grande tradition indienne du domaine de la morale personnelle à celui de l’action publique. Il a vécu lui-même cette transposition à une telle profondeur qu’il a pu lui donner une valeur exemplaire au-delà d’une expérience individuelle.
x 11 18 118 p. La voie de la non-violence T Gandhi recueil non violence 2005 31/12/04 9782070305353 Gallimard »» Folio 2€ Politique et société -non-violence et désobéissance 2,00 € 2.00 épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA

La voie de la non-violence n’est pas seulement l’apanage des saints et des sages, mais aussi bien de tous les autres hommes. « La non-violence est la loi de notre espèce, comme la violence est la loi de la brute. L’esprit somnole chez la brute qui ne connaît pour toute loi que celle de la force physique. La dignité de l’homme exige d’obéir à une loi supérieure : à la force de l’esprit. »

Dans l’histoire de l’humanité, Gandhi est le premier à avoir étendu le principe de la non-violence du plan individuel au plan social et politique.

x 13,5 21,5 172 p. Résistances non-violentes T Pyronnet Joseph doc non violence, guerre d Algérie 2006 30/11/05 9782296005976 L’Harmattan Politique et société -non-violence et désobéissance 15,00 € 15.00 présent à Plume(s)
AA AA
Trente volontaires ont mené une campagne contre les camps d’internements administratifs des "suspects" algériens puis, avec l’Action civique non-violente, développé une solidarité active aux réfractaires à la guerre d’Algérie volontaires pour un service civil. Leur action s’est inspirée de Gandhi, de la lutte des Noirs américains avec Martin Luther King et de l’action des professeurs norvégiens contre le nazisme. Encadré par les textes de Lanza del Vasto et de ces réfractaires, ce livre de Joseph Pyronnet décrit particulièrement une action qui parle encore 40 ans après.
x 10,5 15 63 p. La désobéissance civile Thoreau Henry David essai désobéissance civique 1999 14/04/99 9782842050627 Mille et une nuits Politique et société -non-violence et désobéissance 2,50 € 2.50 présent à Plume(s)
AA AA
x 13 21 192 p. Quand l’obéissance est devenue impossible
Coffret en 4 volumes : Vertige de l’écart ; Les brutes ; L’indépendance du sourire ; Les chemins du désir
T
Eeckhout Emmanuelle et K Emmanuelle littérature poésie 2008 09/10/08 9782729117818 La Différence Politique et société -non-violence et désobéissance 18,25 € 18.25 présent à Plume(s)
AA AA

Quand l’obéissance est devenue impossible raconte une traversée, propose un regard, décrit les émotions d’un être qui n’a jamais renoncé à l’utopie.

Une parole très actuelle, très attendue, qui dessine un espace critique vivant, enfin respirable, vaste, sans faux semblants. Simple et vrai. Une liberté.

Quatre recueils pour une résistance, tous les éclats d’une expérience vitale, portés par la voix d’un poète :

1 – VERTIGE DE L’ÉCART « Et toi, oubliée, tes souvenirs ravagés par toutes les consternations de la mappemonde, échouée aux caves rouges de Pali Kao, sans musique et sans géographie, ne partant plus pour l’hacienda où les racines pensent à l’enfant et où le vin s’achève en fables de calendrier. Maintenant c’est joué. L’hacienda, tu ne la verras pas. Elle n’existe pas. Il faut construire l’hacienda. »

Yvan Chtcheglov dit Gilles Yvain, Formulaire pour un urbanisme nouveau.

2 – LES BRUTES « Si vous oubliez ce que vous êtes et dans quelle vie vous voulez être, n’espérez d’autre sort que celui d’une marchandise bonne à être jetée une fois franchi le poste de péage. »

Raoul Vaneigem, Avertissement aux écoliers et lycéens.

3 – L’INDÉPENDANCE DU SOURIRE « Elle est devenue ingouvernable cette terre gâtée où les nouvelles souffrances se déguisent sous le nom des anciens plaisirs et où les gens ont si peur. Ils tournent en rond dans la nuit et ils sont consumés par le feu. Ils se réveillent effarés et ils cherchent en tâtonnant la vie. Le bruit court que ceux qui l’expropriaient l’ont, pour comble, égarée. »

Guy Debord, In girum imus nocte et consumimur igni.

4 – LES CHEMINS DU DÉSIR. « J’ai l’égoïsme naturel des fleurs et des rivières qui suivent leur cours préoccupés sans le savoir de leur seule floraison et de leur seul courant. Telle est la seule et unique mission au monde
- exister clairement - et savoir le faire sans y penser. »

Alberto Caeiro, Œuvres Complètes de Fernando Pessoa.

« Aujourd’hui je suis vaincu comme si je savais la vérité. »

Fernando Pessoa, Bureau de tabac.

« Je pense que la voix des poètes est trop peu entendue. Si Hölderlin se trouvait déjà autorisé à railler “mais en ces temps à quoi bon des poètes !”, il me semble qu’il aurait été aujourd’hui condamné plus prématurément encore au silence et à la folie. Il y a dans l’œuvre d’Emmanuelle K. cette authenticité qui tend désormais à disparaître. Nous sommes ici à contre-courant de la quête ordinaire d’une notoriété vide. »

Raoul Vaneigem, juin 2007

x 15 21 80 p. Anarchisme, violence et non-violence
petite anthologie de la révolution non-violente chez les principaux précurseurs et théoriciens de l’anarchisme
T
Bekaert Xavier essai non violence, anarchisme 2005 30/11/04 9782903013936 Editions du Monde Libertaire Politique et société -non-violence et désobéissance 5,10 € 5.10 manquant sans date
AA AA

L’anarchisme social est sans doute la doctrine politique qui a le mieux posé les termes d’un vrai débat sur les questions de violence/non-violence.

En se réclamant de la libre fédération des individus et des groupes humains, en se positionnant clairement contre la peine de mort et pour la suppression des prisons et de tout autre lieu de coercition, l’anarchisme social a, toujours parié sur la capacité des êtres humains à pouvoir vivre ensemble libertairement, solidairement et égalitairement, et s’est toujours rangé, de ce fait, sans ambiguïté aucune, dans le camp du refus de la violence. À la question de savoir ce qui, de la violence ou de la non-violence, fonde le rêve libertaire, la réponse ne souffre donc d’aucune interprétation : c’est la non-violence ! Mais ce rêve peut-il voir le jour sans violence ? L’État, le capitalisme, le militarisme, les religions, le patriarcat, le racisme, le sexisme, le fascisme, le totalitarisme, le productivisme, le scientisme... qui sont au coeur du pourquoi et du comment des oppressions et des exploitations - qui génèrent depuis toujours les cent mille et une petites et grandes violences politiques, économiques, sociales, culturelles... de notre quotidien -, se laisseront-ils abolir ou tout simplement réformer ? Une armée non-violente ne demeurera-t-elle pas toujours une armée ? Des capitalistes "non-violents" ne seront-ils pas toujours des exploiteurs ? Bref, même si on prend pour acquis qu’il est certains moyens (la torture, le terrorisme aveugle...) avec lesquels il est hors de question de transiger, qu’il va de soi que l’évolution primera toujours sur la révolution, l’évidence n’impose t-elle pas d’oser le courage du pragmatisme ? Et au débat, impératif, sur les conditions politiques, économiques, sociales... de la mise en oeuvre de cette morale ? Cette brochure qui va à contre-courant de tous les clichés sur les anars poseurs de bombes s’y essaye.

Collection : Du charbon pour les braises

x 14 24 198 p. La désobéissance civile
Approches politique et juridique
T
Hiez David et Villalba Bruno essai désobéissance civique 2008 31/08/08 9782757400654 PU du Septentrion »» Politique et société -non-violence et désobéissance 20,00 € 20.00 présent à Plume(s)
AA AA

La désobéissance civile constitue un défi au Droit et aux règles de la démocratie représentative. La désobéissance civile s’enracine dans une histoire ancienne et complexe, que notre société, de plus en plus technicienne et individualiste, réactive. L’acte désobéissant connaît aujourd’hui un regain de vigueur, s’appuyant sur de nouveaux registres de légitimité. La contestation de la règle oblige les systèmes juridiques et politiques, notamment nos démocraties représentatives pluralistes, à reformuler les fondements de l’obéissance du citoyen à la loi. C’est que, contrairement aux contestations de type révolutionnaire, la désobéissance civile est une remise en cause de la règle juridique d’autant plus complexe qu’elle ne se situe pas en dehors du système légal mais en son sein, se revendiquant même comme une forme de participation démocratique à la production de la norme. Loin d’être un simple acte de négation de l’ordre politique, elle se revendique comme une contribution – dont l’expression est certes particulière – à l’extension du champ de la confrontation politique, en dehors des arènes représentatives.

Ces interrogations relatives à la normativité ont déjà fait l’objet de recherches dans les diverses disciplines qui étudient le phénomène juridique. La science politique a, de son côté, étudié le mécanisme en suivant les formes de mobilisation que génère la figure du désobéissant. En revanche, il n’est pas habituel de les faire se rencontrer pour un travail inter-disciplinaire et encore moins autour de la désobéissance civile. Dans cette matière où débats théoriques et action pratique sont si intimement mêlés, il semble profitable de confronter ces deux points de vue. Ce livre propose donc un échange croisé et parfois contradictoire, sur les raisons et fins de la désobéissance civile.

lire le sommaire (pdf, 207ko)

x 21 20,5 Quand la non-violence déjoue la répression
n°149
T
essai non violence Alternatives non-violentes Revue Alternatives Non-violentes Politique et société -non-violence et désobéissance 12,00 € 12.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

La logique d’action non-violente fait que les auteurs de telles actions échappent à la spirale de la violence, qui veut normalement qu’à une violence institutionnelle réponde une violence de révolte qui se retrouve ensuite mater par la violence de la répression. À travers de nombreux exemples récents, en France comme à l’étranger, on mesure combien la non-violence déjoue la répression. Regards sur la Brigade des Clowns, le Collectif des désobéissants, les Faucheurs, les Déboulonneurs, etc.
Avec Guillaume Gamblin, Nicolas Haeringer, Christine Laouénan, Jean-Marie Muller, Xavier Renou, Justin Scherrer, François Vaillant…

Sommaire :
Éditorial, par Christine Laouénan
De l’action non-violente… à la prison, par François Vaillant
Jouer la répression, pour mieux s’en défaire, par Nicolas Haeringer
Déjouer a répression lors d’actions non-violentes, par Xavier Renou
Conflit israélo-palestinien : pour lutter contre l’oppression, déjouer les pièges de la répression, par Jean-Marie Muller
Accompagnement international au Guatemala, par Justin Scherrer
La résistance non-violente d’août 1968 en Tchécoslovaquie, par François Vaillant
La parole au cœur de l’action non-violente, par Guillaume Gamblin

x 10,5 17 127 p. Gandhi T Baquet Frédéric biographie non violence 2000 05/07/00 9782910019570 Dagorno »» Politique et société -non-violence et désobéissance 3,00 € 3.00 présent à Plume(s)
AA AA

Gandhi est l’homme de la non-violence, un des rares à en avoir démontré l’efficacité politique. Son aura et son rôle historique ont révélé à ceux qui l’avaient oubliée la subtilité de la civilisation indienne et ont fait de la lutte d’indépendance un exemple de combat non violent. Et si les préceptes du mahatma sont bien peu suivis, cela n’empêche pas la classe politique d’invoquer constamment son nom. Il reste un paravent bien utile pour éluder les problèmes.

Voici la première biographie française de Gandhi qui ne cède ni au panégyrique ni au tir groupé : si l’œuvre politique du Mahatma demeure incontestable, et ses méthodes furent souvent admirables, l’idolâtrie a fini par brouiller le tableau. Cet ouvrage tout en nuances dresse le portrait de celui qui fut avant tout un politicien suffisamment redoutable pour vaincre les maîtres du monde.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |