récit - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques revues présentes à Plume(s) :
  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

ca 213 documents de type : récit



213 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 |...

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 24,5 30,5 160 p. Voyages avec un âne dans les Cévennes T Stevenson Robert Louis récit régional 2003 16/10/03 9782844942005 De Borée Par chez nous -littérature 30,50 € 30.50 manquant sans date
AA AA
Le texte de Voyages avec un âne dans les Cévennes, de Robert Louis Stevenson, a été abondamment publié, commenté, analysé... Jamais cependant il n’avait eu si bel écrin que celui que lui offrent aujourd’hui Marius Gibelin et Jean-Marie Gazagne ; ces deux auteurs, collectionneurs passionnés de documents de la Belle Époque, ont rassemblé plus de deux cents photographies et cartes postales réalisées entre 1878, date du périple de l’Écossais, et 1900. Les paysages, les portraits, les détails qu’ils donnent à voir sont ainsi très proches de ceux que le romancier a pu croiser sur son chemin, ce qui rend cet ouvrage exceptionnel par sa pertinence et son réalisme. Chaque document est accompagné d’une légende précise qui vient appuyer la description, plus poétique, de Stevenson. Cet album offre non seulement un voyage sur les traces de l’écrivain, mais aussi une balade dans le temps, à la recherche du monde disparu décrit par Stevenson.
x 14,5 29,5 72 p. Suite parlée
récits de souvenirs enfouis
T
Brisse Joël et Vermillard Marie récit 2010 28/02/10 9782350461878 Filigranes Divers -DVD 22,00 € 22.00 présent à Plume(s)
AA AA

Synopsis : "Il ou elle parle à la caméra. Frontalement, cadré en buste, c’est la distance de la conversation, ni trop près ni trop loin, la bonne distance pour recevoir sa parole. Le cadrage rappelle le portrait en peinture. L’espace derrière eux est indéterminé, abstrait. Chaque parole est une confidence qui met au jour cruauté, jouissance, honte, désarroi, culpabilité, blessure enfouie, frustration, étrangeté. Ces fictions sont nées de situations vécues qui sont restées figées dans la mémoire parce qu’elles ont été la source d’un malaise ou d’un trouble. En faire rejouer le récit, et l’anecdote devient vertigineuse, on se met à fabriquer ses propres images, à circuler dans les méandres humains."

Chacun de ces monologues est incarné par un acteur qui semble livrer son âme en délivrant un souvenir très intime et personnel, une part cachée de lui-même. Quand le film débute, le spectateur peut d’ailleurs se demander s’il s’agit de documentaire ou de fiction : s’agit-il de confidences personnelles de chacun des intervenants ou de monologues dits par des acteurs ?

Les monologues sont interprétés par : Hiam Abbas, Simon Abkarian, Marc Berman, Georges Bigot, Maryline Canto, Bruno Lochet, Clémentine Mazzoni, Serge Merlin, Philippe Rebbot, Catherine Schaub-Abkarian, Geneviève Tenne...

x 20 28,5 138 p. Les hommes du viaduc T Seuzaret-Barry Françoise récit histoire, régional 2008 04/08/08 9782909788852
HDV
GabriAndre »» Par chez nous -littérature 15,30 € 15.30 épuisé
AA AA
Le Cévenol entre en gare de Marseille. Il dessert les gares de La Grand’Combe-La Pise, Villefort, La Bastide, Langogne, Langeac, Arvant, Clermont-Ferrand. Pour traverser les Cévennes, des ouvrages d’envergure sont nécessaires : viaducs, tunnels... En 1868, la main-d’œuvre française n’est pas assez nombreuse. On fait appel aux étrangers.
x 24 28 256 p. Les bêtes noires
Des chemins de fer dans le Massif central
T
Crozes Daniel récit régional 2011 28/09/11 9782812602443 Rouergue »» Par chez nous -patrimoine 39,60 € 39.60 sur commande ?
AA AA

A partir des années 1840, des lignes de chemin de fer sont construites aux confins du Massif central pour desservir les bassins miniers.

Ces premières voies ferrées, voulues par des industriels, sont à l’origine du développement d’un réseau qui a profondément changé la vie des habitants de régions souvent difficiles d’accès et parfois repliées sur elles-mêmes. Alors que dès la fin du XIXe siècle des députés, tel Théophile Roussel en Lozère, se démènent pour que le chemin de fer n’oublie pas leurs départements, les mentalités évoluent très vite.

La peur des débuts (qui va jusqu’au sabotage des lignes) cède devant la diffusion du progrès et l’émergence de nouvelles migrations (exode rural vers la capitale et les grandes villes, développement du tourisme à partir de la Belle Epoque). L’agriculture est révolutionnée par l’arrivée des engrais, l’industrie connaît un développement sans précédent. Ces changements ont un prix : l’engagement d’hommes qui percent des voies avec des moyens techniques dérisoires, édifient tunnels, viaducs et ponts vertigineux, ne va pas sans de nombreux morts.

Mais cette bataille du rail, véritable exploit physique, ouvre des voies de communication dans ce qui paraissait n’être que désert. Des premières lignes ouvertes jusqu’à la fermeture récente de certaines d’entre elles, ce livre raconte cent soixante-dix ans d’histoire du Massif central et aborde les perspectives d’avenir du réseau ferré dans des régions où il a profondément transformé les existences humaines.

x 19,5 26 208 p. Rencontres hors du temps
John, Lynx, Tod, Mason et les autres... Ils ont choisi de vivre libres
T
Valli Eric et Taupin Aurélie récit nature, aventures 2011 27/10/11 9782732448244 de la Martinière »» Hors Collection Divers 12,00 € 12.00 présent à Plume(s)
AA AA

Eric Valli est parti sur le continent nord-américain à la rencontre d’hommes et de femmes qui un jour ont tout quitté pour vivre au plus près de la nature. Ils ont fui le stress des villes, le règne de l’hyper consommation pour revenir à l’essentiel, être libres, et vivre en harmonie avec eux-mêmes. Parmi eux, Colbert, un ancien golden boy devenu trappeur, Lynx, une ex égérie punk, qui vit depuis 20 ans dans une yourte et organise des stages pour apprendre à vivre comme au temps de la préhistoire, ou encore Mason, un fermier à l’ancienne qui vit en autarcie.

De ces personnages hors du commun, Eric Valli dresse un portrait intime et très vivant.

x 16 24,8 296 p. Maus T Spiegelman Art BD, récit 39-45, déportation 1998 02/02/98 9782080675347 Flammarion »» BD 30,00 € 30.00 remplacé >>(2012)
AA AA
Le père de l’auteur, Vladek, juif polonais, rescapé d’Auschwitz, raconte sa vie de 1930 à 1944, date de sa déportation. Ce récit est rapporté sous la forme d’une bande dessinée dont les personnages ont une tête d’animal : les juifs sont des souris, les nazis des chats, les Polonais des porcs et les Américains des chiens.
x 17,5 24,6 256 p. Histoires d’arbres
des sciences aux contes
T
Montelle Edith et Domont Philippe récit arbres 2003 13/11/03 9782603012994 Delachaux et Niestlé Littérature 29,40 € 29.40 remplacé >>(2014)
AA AA

Chêne, tilleul, sapin, platane, cèdre...

Histoires d’arbres invite à découvrir dix-huit espèces d’arbres qui font partie de notre environnement proche, des essences forestières aux espèces plus urbaines. Le forestier et la conteuse allient leur plume et leur savoir pour nous livrer des portraits où science et mythologie éclairent nos connaissances sur les arbres et la forêt, Combinés aux contes et légendes intimement liés à ces espèces, les textes documentaires, ainsi que les nombreuses illustrations, fournissent les instruments qui permettent de comprendre et raconter notre relation avec la nature.

D’une grande richesse, ce livre permettra au lecteur de porter un regard différent sur les arbres.

x 16 24 260 p. L’Énigme de l’auberge rouge T Cosson Jean-Michel et Savignoni Jean-Philippe récit régional 2006 01/09/06 9782844945372 De Borée Par chez nous -littérature 20,30 € 20.30 épuisé
AA AA
2 octobre 1833. Sur le plateau de Peyrebeille, balayé par le vent, le couperet s’abat sur les cous de Pierre et Marie Martin et de leur domestique, mettant un terme à vingt années de la célèbre affaire gravée dans l’imaginaire collectif comme celle de « L’Auberge rouge ». Un document-fiction incontournable qui fait le point, entre rumeur et faits, sur cette histoire passionnante, tout en brossant un tableau des mœurs provinciales.
x 17 24 143 p. Petits Viêt-Nams
Histoire des camps de rapatriés français d’Indochine
T
Rolland Dominique récit Viêt Nam 2010 27/01/10 9782356390325 Elytis Divers 16,30 € 16.30 sur commande ?
AA AA

"La France, on en avait rêvé. Qu’y avait-il de plus désirable que la France ? Là-bas en Indochine, tout ce qui était beau, propre, enviable, riche, puissant s’appelait la France.

La France, c’était tout ce blanc lumineux et immaculé des costumes, des uniformes, des robes de bal, des nappes, des draps, des mariages, des villas et des paquebots…

Tout ce blanc repoussant le ciel gris sale des moussons, la ligne basse et boueuse de l’horizon dans les rizières, l’eau souillée des arroyos, la glaise lourde et gluante où piétinent les buffles, les tuniques noires des lettrés, les dents laquées des femmes…

Oui, la France c’était tout ce blanc immaculé.

Le blanc de la colonisation.”

En 1954, la défaite française à Dien Bien Phu oblige au départ de toutes les familles françaises résidant au Tonkin. Parmi elles, un nombre important de familles francoannamites : couples mixtes et leurs enfants eurasiens, femmes vietnamiennes dont le compagnon français avait disparu…

Ils furent ensuite rapatriés en France, au titre de Français d’Indochine puis installés “provisoirement” dans des bâtiments collectifs désaffectés.

Ainsi se constitua le Cafi, Centre d’Accueil des Français d’Indochine, à Sainte-Livrade dans le Lot, lieu de mémoire de l’histoire coloniale, de ce qu’elle a produit, des identités composites qu’elle a générées.

Aujourd’hui, la transformation du camp, qui existe toujours, préfigure la fin d’un monde.

x 15,5 24 202 p. Kata Sutra
La vérité crue sur la vie sexuelle des filles
T
Daam Nadia, Defaud Emma, Lecoq Titiou, Sabroux Johana et Philippe Elisabeth récit 2009 24/09/09 9782847242447 Jacob-Duvernet »» Pratique -santé 19,90 € 19.90 épuisé
AA AA
Cinq trentenaires ont confronté leurs expériences et vous livrent la vérité, crue et sans fard - mais non sans humour -, sur la vie sexuelle des filles.

Le bon coup incontestable, la reine de la pipe ou la fille sensuelle qu’aucune expérience nouvelle ne fait hésiter, celle qui réussit le couplé gagnant à chaque fois - jouir et faire jouir -, ce n’est pas nous.

Le secret pour que le sexe soit une aventure torride et sans accrocs, on ne le connaît pas. Nous, nous sommes plutôt spécialistes des plans cata et des situations érotico-comiques. Nos expériences sont faites de bruits, d’odeurs, de sensations et de sentiments, loin de ce qu’on trouve au cinéma ou dans les romans. Ce sont ces vérités, souvent drôles et cocasses, parfois gênantes et toujours intimes, que nous racontons... et qui devraient vous décomplexer !

x 15,5 24 373 p. Au coeur de l’Inde
4400 kilomètres à pied du Kerala à l’Himalaya
T
Chapuis Eric et Chapuis Amandine récit voyage, Inde 2009 20/05/09 9782913955837 Transboréal Sillages Divers -voyages 20,00 € 20.00 sur commande ?
AA AA

Jeunes mariés, Amandine et Eric Chapuis décident de partir pour un voyage de noces d’un an afin de vivre pleinement leur engagement.

Ils rêvent de l’Inde, qu’ils vont traverser pas à pas, tels des pèlerins, du sud au nord, trouvant le sens de leur marche dans les rencontres au fil du chemin. De simples sourires en confidences échangées le temps d’un thé, d’un repas ou d’une nuit, ils pénètrent au coeur de ce pays aux mille facettes. Leur route les conduit aussi bien dans le logis de pêcheurs chrétiens que dans la plantation d’un propriétaire musulman, un hameau d’intouchables, une famille de citadins laïcs ou un sanctuaire hindou.

En huit mois de marche, le couple relie, via les rizières du Tamil Nadu et les jungles du Kerala, les plages idylliques de Goa, le désert du Rajasthan puis les plaines du Penjab, enfin les contreforts sauvages de l’Himalaya. Entre ferveur et sagesse, doute et déraison, ce voyage hors du commun a développé en eux le plus précieux des trésors : une foi profonde en la nature humaine.

x 15,5 24 221 p. Ne jette pas mes dessins à la poubelle
Dialogues avec Daniel, traité pour cancer, entre sa 6ème et sa 9ème année
T
Oppenheim Daniel récit, témoignage cancer 1999 04/05/99 9782020352413 Seuil Pratique -santé 21,70 € 21.70 sur commande ?
AA AA

Un enfant, Daniel, semblable à n’importe quel autre, se confronte à une situation exceptionnelle : une maladie grave qui empiète sur son corps, ses capacités intellectuelles, sa vie quotidienne.
Ce livre est le récit des entretiens qu’il eut, pendant trois ans, avec l’auteur, son psychanalyste.

Une trentaine de dessins, réalisés lors de ces entretiens, l’illustrent. Tout au long de sa maladie, Daniel cherche à préserver sa capacité de penser, de transmettre sa pensée à ses proches, son droit de regard sur sa vie, sa dignité. Ce récit, d’une grande intensité, ouvre ainsi à une réflexion éthique.
Les dialogues montrent la complexité de la situation de cet enfant : il doit garder sa confiance en lui-même, ainsi qu’en ses parents et aux adultes, malgré les limites des uns et des autres.

Il peut alors, à la fin de sa vie, faire entendre ce message ultime : " Je ne vous en veux pas. Continuez de vivre. "
L’originalité du livre de Daniel Oppenheim, livre de mémoire, d’humanisme et de leçon de vivre, est de rester au plus proche du discours de l’enfant et de nous le rendre proche et compréhensible.
L’expérience de Daniel dépasse le cadre strict de la cancérologie et éclaire celle de tous ceux - enfants et adultes - qui sont confrontés à des situations limites.

x 13 24 169 p. Au-delà d’une forêt ordinaire
En chemin avec la nature et les hommes de haute Provence
T
Vallauri Daniel récit environnement, forêt 2012 07/03/12 9782330005320 Actes Sud Nature Pratique -nature 26,40 € 26.40 sur commande ?
AA AA

Voici le récit de la vie d’une forêt.

Au singulier, et dans ce qu’elle a de singulier : son histoire naturelle, la diversité de ses habitants, son fonctionnement écologique propre et ses relations avec nos sociétés humaines. L’élue est une forêt de haute Provence, située entre champs et routines, ces ravins érodés si dangereux en cas d’orage violent. Cette forêt n’est pas plus grande, plus riche ou plus belle que les autres.

Au premier coup d’œil, elle pourrait paraître assez ordinaire.
Pourtant, elle révèle une histoire riche d’enseignements. Au fil des chapitres, on découvre les paysages anciens de la haute Provence qui l’ont précédée, les arbres qui la composent, les plantes et les animaux qui contribuent à la rendre vivante, ainsi que les hommes qui ont œuvré à sa renaissance il y a plus d’un siècle.

Peu à peu, son histoire, naturelle et humaine, confirme par l’exemple l’espoir de voir les actions des hommes s’intégrer favorablement à la nature, pour la conservation des forêts comme pour notre développement durable. Illustré d’une centaine d’images et enrichi d’itinéraires de randonnée, ce livre intéressera aussi bien les naturalistes et les forestiers que les lecteurs amateurs d’arbres et de forêts.

x 15,5 24 214 p. Journal de route en Cévennes
 Voyage avec un âne
T
Stevenson Robert Louis récit voyage 2002 25/06/02 9782708958081 Privat Bibliothèque historique Littérature 16,25 € 16.25 présent à Plume(s)
AA AA
Le 22 septembre 1878, Robert Louis Stevenson quitte Le Monastier-sur-Gazeille, près du Puy dans le Velay, pour entreprendre la traversée des Cévennes en compagnie d’une ânesse, Modestine. Il arrive à Saint-Jean-du-Gard, près d’Alès, le 3 octobre au terme d’un voyage ô combien pittoresque. Chaque soir, il prend soin de tenir son journal, qui sera publié à Londres, en 1879, sous le titre Voyage avec un âne dans les Cévennes. Les Editions Privat et le Club Cévenol présentent la seule édition critique du texte intégral de cette œuvre, d’après le manuscrit inédit découvert dans une bibliothèque américaine. Rien ne prédisposait Stevenson à pareille randonnée à travers les montagnes du Velay, du Gévaudan et des Cévennes. Issu d’une famille bourgeoise de presbytériens écossais, il renonce à ses études d’ingénieur, puis d’avocat, pour se consacrer à l’écriture. À sa mort, à l’âge de 44 ans, en 1894, il lègue à la postérité essais, récits de voyages, romans, contes, lettres et poèmes. Il est notamment l’auteur de L’Ile au trésor (1883) et de Docteur Jekyll et Mister Hyde (1886), aujourd’hui classique de la littérature d’épouvante. Rompant avec les valeurs traditionnelles de son milieu, il fréquente les cafés littéraires du Quartier latin, de 1874 à 1879. Et sa randonnée en Cévennes est le prélude à une existence vagabonde. Dans le Journal de route, Jacques Poujol met en exergue ce penchant pour la bohème et montre aussi son intérêt pour les camisards. Stevenson mêle à son récit des réflexions philosophiques, historiques, géographiques et ethnographiques. Il sait être touchant, bucolique, mélancolique, mais aussi profondément réaliste. Il s’inscrit en définitive dans la lignée des grands voyageurs.
x 15,5 24 381 p. Passage du Mékong au Tonkin (1887-1888)
Exploration du Cambodge, du Laos et du Vietnam
T
Pavie Auguste récit 2006 14/03/06 9782913955202 Transboréal Divers -voyages 22,50 € 22.50 11,20 € manquant sans date, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA
La passion du voyage et de la découverte, voilà ce qui poussa Auguste Pavie (1847-1925) de Dinan vers l’exploration du Cambodge, du Laos et du Vietnam. Recruté en 1869 comme agent des Télégraphes de Cochinchine, il est nommé vingt ans plus tard ministre résident à Bangkok. A son arrivée à Saigon, ville française depuis dix ans, il est chargé de reconnaître les régions reculées pour en faire le relevé cartographique. En pirogue, à pied ou à dos d’éléphant, Auguste Pavie sillonne ainsi fleuves et forêts d’Indochine pendant un quart de siècle. Marchant pieds nus, se nourrissant de riz, il adopte les usages locaux, persuadé qu’ils sont les mieux adaptés à la vie en jungle. Topographe, il se fait aussi naturaliste, et à la pratique des sciences de la nature il ajoute celle des sciences humaines, notamment l’ethnographie. Il se montre curieux des peuples qu’il rencontre et dont il a appris la langue, recueille leurs légendes, observe leurs coutumes. Pour compléter ses observations, il traduit les textes anciens et emporte avec lui son encombrant appareil photographique. Pourtant, l’ambition de ses voyages est diplomatique. Nommé consul à Luang Prabang en 1885, il doit regagner son poste puis rayonner vers les confins. Sa mission est double : faire valoir les droits de la France sur le Laos contre les prétentions du Siam, et garantir le passage du Laos au Tonkin. Lorsqu’il se met en route pour les " douze cantons thaïs u en 1887, c’est avec la certitude qu’il pourra les rallier à la France, même seul et sans escorte. Ni la surveillance des commissaires siamois, ni les incursions des bandes chinoises ne le détournent de son but et, un an plus tard, il rejoint à Diên Biên Phu la colonne française partie de Hanoi. Libre-penseur charmé par la sagesse des bonzes, jeune républicain séduit par le vieux roi de Luang Prabang, Auguste Pavie s’aventure dans des contrées quasiment inconnues des Européens de son époque. Si l’histoire officielle retient qu’il contribua à faire reculer l’influence siamoise sur les rives du Mékong et ajouta le protectorat du Laos à l’Indochine française, le lecteur contemporain se délectera surtout des paysages et des personnages que cet homme d’action et de convictions dessina avec bonheur au cours de ses immenses pérégrinations.
x 17 24 144 p. Mon neveu Jeanne T Bard Patrick récit transgenre 2015 03/09/15 9782919507436 Loco Romans Contes Pocket Littérature 24,00 € 24.00 sur commande ?
AA AA

Depuis 1983, le photographe et écrivain Patrick Bard photographie son neveu. Il a commencé sans trop savoir pourquoi, alors que ce dernier avait 16 ans. Il s’appelait alors Jean-Pierre. Il s’est marié tôt, a eu deux enfants qui ont grandi et il est devenu transporteur routier à Sarcelles. Quand sa relation au genre a commencé à changer au milieu des années 1990, Patrick Bard a continué à prendre des photos de lui.

D’elle, plutôt. Car Jean-Pierre est officiellement devenu Jeanne en 2001. Jeanne a connu des hommes, puis elle a fini par tomber amoureuse d’une femme en 2008. Au départ, la relation entamée était clairement lesbienne. Deux ans plus tard, Jeanne a décidé de redevenir sexuellement un homme, tout en conservant son identité de femme. Plus que tout, son neveu Jeanne a décidé que la question du genre n’était pas fixée et que ce n’était pas pour lui un problème.

Mon neveu Jeanne est un livre où le lecteur suit le récit du point de vue de l’écrivain, écrit dans une veine littéraire : de la prise de conscience de son neveu, à son opiniâtreté, envers et contre un milieu social et professionnel, de changer son corps pour devenir femme. Fait peu habituel par rapport à d’autres récits autour du genre : le retour à sa condition masculine après tous les combats pour assumer une féminité.

Un livre de texte émaillé de photographies de Patrick Bard mais aussi de photographies tirées de l’album de famille de Jean-Pierre / Jeanne permet de suivre, dans une certaine intimité, la vie du personnage.

x 17 24 256 p. L’odyssée électrique
20000 km / 120 jours / un tuktuk électrique
T
Fernandes-Dandré Rémy récit 2019 02/05/19 9782356392749 Elytis Grands voyageurs Politique et société -alternatives 19,90 € 19.90 présent à Plume(s)
AA AA
Trois roues, trois amis, cent vingt jours, vingt mille kilomètres et seize pays traversés ; les données chiffrées de L’Odyssée électrique augurent une aventure pleine de rebondissements.
Fraîchement sortis de leurs études, les comparses Karen, Ludwig et Rémy entreprennent une chevauchée singulière : relier en quatre mois la capitale de la Thaïlande à Lourdes, en tuktuk électrique. Baptisé “The Pilgreens”, le projet a pour ambition de mettre la jeunesse à l’épreuve en se mobilisant autour des enjeux climatiques avec abnégation face aux difficultés, mais aussi de promouvoir le réel potentiel de la mobilité électrique. Le récit de cette traversée est un éloge de l’aventure, avec ses soubresauts, ses déboires et ses interrogations liées au défi technologique.
x 16 24 320 p. La microferme agroécologique
Une agriculture circulaire où tout est valorisé grâce à la permaculture
T
Durant Lauriane et Charles guide, récit agroécologie 2019 11/03/19 9782359811223 Terran Jardin Pratique -jardinage 23,00 € 23.00 présent à Plume(s)
AA AA

Ce livre est le récit d’une aventure personnelle : celle de Lauriane et Charles, qui ont décidé de devenir paysans. Au XXIe siècle, c’est tout un roman ! Il s’appuie sur un vécu de plusieurs années, acquis sur le terrain dans leur microferme (moins de 5 hectares). Mais c’est aussi une réflexion sur l’agriculture française : certains voudraient nous faire croire qu’elle est condamnée, d’autres nous disent qu’elle doit s’industrialiser pour gagner la compétition mondiale.

Lauriane et Charles explorent d’autres pistes, très prometteuses. Plutôt que de travailler contre la nature, ils ont décidé de travailler avec elle, en suivant les principes de la permaculture. Leur terrain est humide ? Ils creuseront des étangs et planteront des arbres autour ! Ils élèveront des écrevisses dans l’eau, des abeilles et des porcs en dehors... Ainsi, petit à petit, s’invente une agriculture nouvelle, écologique, plus humaine, circulaire et très productive, qui tire le maximum d’un petit territoire sans jamais l’épuiser.

Enfin, cet ouvrage est un guide d’installation. Les aspirants paysans, tout comme les simples curieux, trouveront dans l’expérience de Lauriane et Charles une mine d’informations utiles. D’autant qu’ils n’éludent pas les questions fondamentales : combien ça coûte ? Comment obtenir des aides ? Où se former ? Où vendre ? Comment s’organiser à plusieurs ? Accessible et concret, riche de témoignages et d’illustrations, ce titre se révèle indispensable pour créer sa microferme agroécologique et en vivre.

x 15 23,5 378 p. Planète D - Le grand détour T Artero Damien récit voyage, vélo 2010 29/01/10 9782915002317 Géorama Récits Divers -voyages 20,00 € 20.00 sur commande ?
AA AA

Rentabilité, Productivité, Rendement, Résultats, Insécurité, Accidents, Pression, Risques, Echéances...

En joyeuse contradiction avec ce que la société actuelle et les médias veulent nous présenter comme le modèle de vie, l’odyssée en tandem de Delphine et Damien est une fable contemporaine aussi belle que réaliste. Les deux jeunes aventuriers s’érigent en porte-parole d’un art de vivre, simple et volontaire, sobre et heureux, avec la détermination farouche de tordre le cou aux préconçus qui voyagent si bien, eux, et qui peignent le monde en noir et rouge. De la gomme de leur interminable vélo, les sacoches bourrées de souvenirs superbes, ils vont le peindre en vert et bleu. Tout au long de leurs deux années et demie d’errance heureuse, Delphine et Damien vont mettre leur savoir-faire et leur passion au service de la communauté en véhiculant leurs valeurs fondamentales de solidarité, sportivité et écologisme, en offrant la parole et l’image à des initiatives humanitaires locales, choisies pour leur âme et leur couleur. Dans ce livre, le couple fusionnel adopte le " je " de la plume de Damien pour partager, avec humour, amour et esprit, leur vie simple et immensément riche de cyclo-nomades, sans langue de bois mais sous une plume gourmande, avec honnêteté et transparence, candeur et conscience. Plus qu’un simple récit de voyage, cet ouvrage est le manifeste d’un art de vivre nomade, émerveillé et ouvert sur ce monde qu’il fait tourner sous ses trois roues, qu’il embrasse tout en se mettant à son service. C’est la liberté d’un perpétuel carrefour des chemins. C’est le bonheur de découvrir ses semblables tous différents et unis par un même langage, celui du cœur.

x 15,5 23 60 p. Gloire incertaine - Suivi de Le Vent de la nuit T Sales Joan récit Espagne 2007 30/06/07 9782916615004 Tinta Blava Littérature 28,00 € 28.00 présent à Plume(s)
AA AA
Ecrit par un témoin du camp des vaincus, il ne contenait aucun message politique et ne se laissait nullement aller à une exaltation partisane facile. J’y retrouvais cette même douleur face à la destruction irrémédiable qui me touchait dans le recueil de poèmes " Les nuages " de Luis Cernuda, une douleur qui survivait aux exercices désuets de propagande de chacun des deux bords : non seulement ceux du roman et de la poésie médiocres, voire misérables, des chantres de la phalange, mais aussi ceux, plus dignes, des auteurs communistes ou républicains. Le devoir de témoigner de " la vérité contre le mensonge noir et contre le mensonge rouge " dont il parlera ensuite " El vent de la nit " (" Le vent de la nuit "), partie ajoutée par l’auteur et faisant corps avec l’ ?uvre principale, confère à Joan Sales la rigueur morale de celui qui ne fonde ses réflexions sur aucune certitude et vit à découvert dans l’absurde du monde, avec son cortège de sang, de mort et d’injustice. Les héros de " Gloire incertaine " - combattants, volontaires ou non, sur le front d’Aragon - vivent une situation qui les dépasse et les transforme en pions d’un jeu qu’ils ne maîtrisent pas. Leurs souffrance, leurs doute, les héroïsmes, leurs sacrifices, incarnent " the uncertain glory of an April day " qui donne au livre son titre. Joan Sales ne tombe pas dans le piège du témoignage mélodramatique ni dans l’illusion lyrique dont souffrent la plupart des romans de guerre. Voilà pourquoi la force de " Gloire incertaine " survit à l’épreuve du temps et pourquoi on peut lire aujourd’hui ce récit avec cette même intensité qui a présidé à son écriture [. ] ".

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |