récit - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est une toute jeune petite librairie, qui a ouvert le 1er avril 2008 - non, ce n’était pas un poisson.

Nous voulons proposer des documents qu’on ne trouve habituellement pas à Millau, et proposer aussi un espace de convivialité.

Vous y trouverez des livres, des dvd, des revues sur les thèmes de l’écologie, de l’alter-mondialisme, de la non-violence,... mais aussi des livres maternité et jeunesse, jardinage, cuisine, construction écologique, ou d’autres qui nous ont plu,
ainsi que thé, café, chocolat et jus de fruits bio-équitables,
et aussi un accès internet,
le tout dans la bonne humeur ...

Régulièrement nous organisons des projections vidéo.

  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

ca 213 documents de type : récit


Les dernières arrivées à Plume(s) de type récit


213 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
... | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | 180 |...

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
disponibilité
?
x 15 23 487 p. Tarnac, magasin général T Dufresne David récit, roman police 2012 07/03/12 9782702142127 Calmann-Lévy Politique et société 20,00 € 20.00 présent à Plume(s)
AA AA

Une enquête façon road movie sur les dessous de l’affaire de Tarnac.

11 novembre 2008, au petit matin. Cent cinquante policiers antiterroristes et de la Direction centrale du Renseignement intérieur (DCRI) investissent Tarnac, un village de Corrèze. Ils sont venus arrêter Julien Coupat et ses amis, suspectés d’avoir saboté quatre lignes TGV. Les interpellations, pilotées en direct depuis le ministère de l’Intérieur, se font sous l’œil des caméras. L’instant est décisif : il s’agit de prouver à l’opinion publique l’efficacité de la DCRI, le « FBI à la Française » voulu par Nicolas Sarkozy.

C’est un ordre, venu d’en haut. Et c’est le début d’une terrible déroute : quand la police se fait bras armé de la politique, le fiasco n’est jamais loin. Pendant trois ans, David Dufresne a rencontré tous les protagonistes de l’affaire. Mis en examen, policiers, magistrats, membres de cabinets ministériels ; avec le temps, tous ont accepté de se confier. Des sans-grades aux proches de Nicolas Sarkozy, jusqu’aux patrons du Renseignement français, leurs propos dessinent un portrait de la France d’aujourd’hui.

Logiques à l’œuvre, guerre des polices, mensonges, fantasmes, l’enquête, écrite façon road movie, transporte le lecteur au cœur du pouvoir, et du contre-pouvoir ; chez les autonomes comme dans les arcanes des services secrets. Au fil des pages, l’affaire de Tarnac devient une affaire policière (qui surveille-t-on et comment ?), une affaire politique (qu’est-ce que le terrorisme aujourd’hui ?), une affaire personnelle (celle d’un journaliste faisant l’expérience du désenchantement) et une affaire d’utopies et de fantasmes, de part et d’autre.

Enquête minutieuse oscillant dans les marais des mensonges d’État, l’ouvrage met au jour avec un style original, brillant et sensible, toutes les contradictions du quinquennat de Nicolas Sarkozy.

x 15 23 320 p. Ma vie atomique T Songe Jean récit nucléaire 2016 19/10/16 9782702156407 Calmann-Lévy Politique et société -nucléaire 19,00 € 19.00 présent à Plume(s)
AA AA

"J’ai pénétré dans le monde nucléarisé en aveugle, à la Ray Charles, et je ne savais pas encore que j’en ressortirais avec les yeux de Kafka". S’inspirant librement du journalisme gonzo, Jean Songe, narrateur-personnage, nous plonge dans une enquête inquiétante et accablante sur l’industrie nucléaire. Il dévoile combien cette filière est, à l’image des centrales vieillissantes, bourrées de failles et de fissures.

Règnent l’absurdité, la confusion et le mensonge. Dans ce récit, plein d’ironie et de sarcasme, le lecteur rit jaune à chaque page, pressentant une menace sourde et inévitable : une catastrophe sanitaire et écologique telle que l’humanité n’en a jamais connue.
Le travail de Jean Songe frappe le lecteur au cerveau, au plexus et, sans hésiter, lui retourne l’estomac.

x 13,5 21,5 192 p. Comme d’habitude T Pivot Cécile récit autisme 2017 01/02/17 9782702160947 Calmann-Lévy Littérature 16,50 € 16.50 sur commande ?
AA AA

Antoine est autiste. Elle lui raconte sa petite enfance, quand elle savait que quelque chose n’allait pas mais prêchait dans le désert, parce qu’Antoine était son premier enfant et que ni le corps médical ni sa famille ne prenaient au sérieux sa parole de mère. Jusqu’à ce jour, à la fois terrible et libérateur, où les mots "troubles autistiques" ont été prononcés, enfin, par un médecin. Elle lui raconte, en pleurant parfois, en souriant souvent, son combat, les erreurs, les siennes et celles des autres, enseignants, proches, administration ou soignants.

Elle lui raconte les petits drames et les grandes joies, les colères et les fous rires. Elle lui raconte comment elle l’a accompagné de son mieux dans sa vie d’enfant, d’adolescent puis de jeune homme, sans jamais renoncer à vivre, à aimer, à travailler. Ce récit, elle le porte en elle depuis la naissance d’Antoine, prenant des notes, figeant dans l’écriture l’intensité d’instants inoubliables, drôles ou tragiques, rocambolesques ou quotidiens, dont elle savait qu’un jour, elle tirerait ce livre.

Ce livre que, probablement, il ne lira jamais.

x 12,5 19 476 p. Libres enfants de Summerhill T S.Neill Alexander récit éducation 2004 29/02/04 9782707142160 la Découverte Politique et société -école 14,00 € 14 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

« Summerhill, c’est l’aventure d’une école autogérée fondée en 1921 dans la région de Londres. Son fondateur, le psychanalyste A. S. Neill, a mis les découvertes psychanalytiques au service de l’éducation. Il s’est dressé contre l’école traditionnelle soucieuse d’instruire mais non pas d’éduquer. Il s’est dressé contre les parents hantés par le critère du succès (l’argent). Il s’est insurgé contre un système social qui forme, dit-il, des individus “manipulés” et dociles, nécessaires à l’ensemble bureaucratique hautement hiérarchisé de notre ère industrielle. » Maud Mannoni. Libres enfants de Summerhill, publié aux Éditions François Maspero en 1970, dix ans après sa première publication à New York et dans le bouillonnement de l’après-Mai 68, est devenu en quelques années un best-seller et s’est vendu à plus de 400 000 exemplaires. Depuis sa parution, l’expérience éducative originale décrite dans cet ouvrage a suscité de nombreux débats pédagogiques et a contribué à lancer la question des droits de l’enfant. L’école autogérée de Summerhill, malgré les controverses dont elle a pu et continue de faire l’objet, accueille toujours des pensionnaires.

Préface de Maud MANNONI
Traduit de l’anglais par Micheline LAGUILHOMIE

x 12,5 19 148 p. Nauru, l’île dévastée - Comment la civilisation capitaliste a détruit le pays le plus riche du monde T Folliet Luc récit abandon 2009 04/06/09 9782707158161 la Découverte Politique et société -écologie 12,00 € 12.00 épuisé
AA AA

Connaissez-vous Nauru ? Cette île du Pacifique est la plus petite République de la planète, apparemment semblable à des dizaines d’autres. Elle fut même, dans les années 1970-1980, l’un des pays les plus riches du monde. Aujourd’hui, Nauru est un Etat en ruine, une île littéralement dévastée. C’est le récit de cet incroyable effondrement qu’a entrepris Luc Folliet. Car tout commence à Nauru avec le phosphate, ce " cadeau de Dieu ", dont l’exploitation démarre au début du XXe siècle.

Lorsque les Nauruans conquièrent leur indépendance, en 1968, des centaines de millions de dollars tombent dans le portefeuille du nouvel Etat et de ses habitants, qui adoptent un mode de vie occidental et dépensent sans compter. Au début des années 1990, le phosphate s’épuise. Alors, l’île se vend à qui bon lui semble. Des centaines de banques offshore choisissent de s’installer dans ce nouveau paradis fiscal. Mais rien n’y fait, Nauru devient l’un des Etats les plus pauvres au monde et loue sa terre à l’Australie voisine qui peut y " exporter " ses camps d’internement de réfugiés. On envisage même alors l’abandon de l’île et l’exil de ses habitants...

Désastre écologique, faillite économique, hyperconsumérisme, maladies chroniques : l’histoire de Nauru raconte aussi notre histoire. Elle montre comment le rêve de prospérité peut, en quelques années, virer au cauchemar.

x 12,5 19 375 p. L’usage du monde
Genève, juin 1953, Khyber Pass, décembre 1954
T
Bouvier Nicolas récit voyage 2014 27/03/14 9782707179012 la Découverte La Découverte Poche / Littérat Divers -voyages 11,00 € 11.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
A l’été 1953, un jeune homme de vingt-quatre ans, fils de bonne famille calviniste, quitte Genève et son université, où il suit des cours de sanscrit, d’histoire médiévale puis de droit, à bord de sa Fiat Topolino. Nicolas Bouvier a déjà effectué de courts voyages ou des séjours plus longs en Bourgogne, en Finlande, en Algérie, en Espagne, puis en Yougoslavie, via l’Italie et la Grèce. Cette fois, il vise plus loin : la Turquie, l’Iran, Kaboul puis la frontière avec l’Inde.
Il est accompagné de son ami Thierry Vernet, qui documentera l’expédition en dessins et croquis. Ces six mois de voyage à travers les Balkans, l’Anatolie, l’Iran puis l’Afghanistan donneront naissance à l’un des grands chefs-d’œuvre de la littérature dite "de voyage", L’Usage du monde, qui ne sera publié que dix ans plus tard et à compte d’auteur la première fois avant de devenir un classique. Par son écriture serrée, économe de ses effets et ne jouant pas à la "littérature", Nicolas Bouvier a réussi à atteindre ce à quoi peu sont parvenus : un pur récit de voyage, dans la grande tradition de la découverte et de l’émerveillement, en même temps qu’une réflexion éthique et morale sur une manière d’être au monde parmi ses contemporains, sous toutes les latitudes.
x 14 20 221 p. Retour au Cambodge - Le chemin de liberté d’une survivante des Khmers rouges T Ly Claire récit 2007 18/01/07 9782708238961 L’Atelier International -Asie 17,25 € 17.25 présent à Plume(s)
AA AA
Elle avait juré ne jamais y revenir Après s’être échappée des camps khmers rouges, s’être installée en France et avoir demandé le baptême, Claire Ly pensait avoir définitivement quitté le Cambodge.
Comment retourner sur les lieux d’un tel enfer ? Voici le récit de trois voyages improbables. Vingt-cinq ans après l’avoir fui, une femme ose poser à nouveau le pied sur le sol de son pays natal. D’abord paralysée par le cauchemar du génocide, elle affronte sa peur et retrouve sa maison, ses compagnons de camp, les survivants de sa famille... On la conduit sur les lieux de l’assassinat de son mari et de son père.
Peu à peu, par-delà le fracas des deuils, une sérénité s’instaure : la chrétienne convertie qu’elle est devenue accorde l’hospitalité à la femme bouddhiste qu’elle était. Entre les deux identités, s’ouvre un espace de dialogue, le lieu d’une passionnante quête de soi. Document exceptionnel sur les suites du génocide khmer rouge, ce livre est aussi l’histoire d’une femme façonnée par deux cultures et deux religions, en recherche d’unité et de liberté.
Il nous place au c ?ur d’une des grandes questions de notre temps : la rencontre des cultures et des religions.
x 11 19,5 112 p. Apprenez aux jeunes à regarder les étoiles T Pelt Jean-Marie récit nature 2011 15/04/11 9782708881297 Presses d’Ile de France Habiter autrement la planète Politique et société -écologie 9,60 € 9.60 actuellement indisponible
AA AA

Avec Jean-Marie Pelt, guidés par sa vision profondément optimiste, apprenons aux enfants et aux jeunes le goût de la nature, éduquons-les à l’essentiel pour coopérer à l’émergence d’une autre culture et inventer une nouvelle civilisation.

Dans cet entretien, Jean-Marie Pelt, botaniste et écologiste convaincu, raconte la nature. Il nous invite à regarder les étoiles pour écouter le silence, pour contempler la nature, pour se relier à la Création.

Le célèbre botaniste nous fait partager, dans un récit vivant et truffé d’anecdotes, les convictions qui l’animent : la nécessité pour l’homme de vivre en harmonie avec la nature, préoccupé de l’être plutôt que de l’avoir. Il en appelle à une économie au service de l’homme : économe en dépenses énergétiques, et limitant l’accumulation de biens matériels afin de transmettre les ressources de la nature aux générations futures.

Avec Jean-Marie Pelt, guidés par sa vision profondément optimiste, apprenons aux enfants et aux jeunes le goût de la nature, éduquons-les à l’essentiel pour coopérer à l’émergence d’une autre culture et inventer une nouvelle civilisation.

x 15,5 24 214 p. Journal de route en Cévennes
 Voyage avec un âne
T
Stevenson Robert Louis récit voyage 2002 25/06/02 9782708958081 Privat Bibliothèque historique Littérature 16,25 € 16.25 présent à Plume(s)
AA AA
Le 22 septembre 1878, Robert Louis Stevenson quitte Le Monastier-sur-Gazeille, près du Puy dans le Velay, pour entreprendre la traversée des Cévennes en compagnie d’une ânesse, Modestine. Il arrive à Saint-Jean-du-Gard, près d’Alès, le 3 octobre au terme d’un voyage ô combien pittoresque. Chaque soir, il prend soin de tenir son journal, qui sera publié à Londres, en 1879, sous le titre Voyage avec un âne dans les Cévennes. Les Editions Privat et le Club Cévenol présentent la seule édition critique du texte intégral de cette œuvre, d’après le manuscrit inédit découvert dans une bibliothèque américaine. Rien ne prédisposait Stevenson à pareille randonnée à travers les montagnes du Velay, du Gévaudan et des Cévennes. Issu d’une famille bourgeoise de presbytériens écossais, il renonce à ses études d’ingénieur, puis d’avocat, pour se consacrer à l’écriture. À sa mort, à l’âge de 44 ans, en 1894, il lègue à la postérité essais, récits de voyages, romans, contes, lettres et poèmes. Il est notamment l’auteur de L’Ile au trésor (1883) et de Docteur Jekyll et Mister Hyde (1886), aujourd’hui classique de la littérature d’épouvante. Rompant avec les valeurs traditionnelles de son milieu, il fréquente les cafés littéraires du Quartier latin, de 1874 à 1879. Et sa randonnée en Cévennes est le prélude à une existence vagabonde. Dans le Journal de route, Jacques Poujol met en exergue ce penchant pour la bohème et montre aussi son intérêt pour les camisards. Stevenson mêle à son récit des réflexions philosophiques, historiques, géographiques et ethnographiques. Il sait être touchant, bucolique, mélancolique, mais aussi profondément réaliste. Il s’inscrit en définitive dans la lignée des grands voyageurs.
x 14 22,5 219 p. Un tocard sur le toit du monde T Dendoune Nadir récit voyage 2010 19/05/10 9782709634373 JC Lattès Divers -voyages 18,00 € 18.00 sur commande ?
AA AA
J’ignorais comment, mais je savais que j’y arriverais. Gravir les 8 848 mètres qui font de l’Everest le Toit du Monde, un sommet réservé aux alpinistes expérimentés. Moi, d’expérience, je n’en avais pas. Aucune. Je n’avais jamais enfilé de chaussures cloutées, jamais essayé un piolet, ni un mousqueton, jamais mis le nez dans le tas de cordes dont les grimpeurs se saucissonnent. J’avais bien gravi les murs d’escalade au pied de ma cité, à L’Île-Saint-Denis, mais à part ça... Alors, pour intégrer un groupe de professionnels, j’ai pipeauté mon CV. À l’organisateur de l’expédition, j’ai fait croire que j’avais gravi le mont Blanc et le Kilimandjaro. J’aurais pu aussi bien dire l’Annapurna ou la Lune, ça ne coûtait pas plus cher. Mais ça a marché. Je pense que dans la tête du gars, personne ne serait assez fou pour se mesurer à l’Everest sans une expérience en béton armé. Je me disais : j’ai connu la galère, j’ai réalisé un tour du monde à vélo, j’ai été bouclier humain en Irak, et je suis même devenu journaliste, alors l’Everest... J’avais tort. Là-haut, j’ai failli y laisser ma peau. Plusieurs fois
x 14 21 250 p. Hautes solitudes
sur les traces des transhumants
T
Vallaeys Anne récit transhumance 2017 13/04/17 9782710377313 Table Ronde Vermillon Littérature 17,50 € 17.50 manquant sans date
AA AA

Une équipée aussi ancienne que la Provence. Au printemps, mue par un irrésistible appel, la caravane des brebis s’ébranlait en direction des altitudes. De plaines en gorges, elle cheminait vers l’alpage. Brutalement, dans les années 1970, la tradition s’est éteinte. Le bitume des voies rapides, le remembrement, le clôturage des propriétés ont eu raison de cette longue marche. Désormais, c’est en bétaillère que les troupeaux gagnent l’estive.

Que sont devenus les chemins de grande transhumance, dessinés au fil des siècles par l’immuable cadence des brebis ? Pour le savoir, Anne Vallaeys s’est lancée, à pied, sur les traces de l’antique carraire d’Arles, sauvée de l’oubli par des amoureux du pastoralisme. Ouvrant la voie, elle a parcouru 380 kilomètres en compagnie d’une amie de sa fille, au rythme patient des transhumants d’hier. Dans l’écheveau des sentiers pastoraux, elle n’a cessé de perdre et de retrouver le fil.

Camargue, Alpilles, pays d’Aix, Verdon, plateau de Valesole, vallées d’Asse, de Bléone, val du Laverq... Autant d’étapes entre plaines désertiques et forêts denses, vallons et lignes de crête, entre canicule et orages. Autant de rencontres. Hymne à la Provence des hautes solitudes, ce livre est une célébration fervente de ceux qui la peuplent. Éleveurs, bergers et bergères, résistants sans cause, sinon celle des paysages où ils ont choisi de vivre, en harmonie avec leurs bêtes.

x 14,2 22,6 310 p. Le diable en France T Feuchtwanger Lion récit 39-45 2010 18/02/10 9782714446527 Belfond Littérature 20,50 € 20.50 présent à Plume(s)
AA AA

Seul récit autobiographique de l’un des plus grands écrivains allemands de son époque, Le Diable en France de Lion Feuchtwanger retrace son internement au camp des Milles avec une force et une humanité rares.

Édifiante, bouleversante, brûlante d’actualité, l’histoire d’un amour déçu pour une terre d’asile qui se révéla une prison de plus... Exilé dès l’arrivée des nazis au pouvoir, Lion Feuchtwanger vit pendant six ans " heureux comme Dieu en France ", pour reprendre le dicton germanique. Mais, si Dieu vit bien en France, Le diable n’y vit pas mal non plus. Et, pour Feuchtwanger, l’enfer commence avec la débâcle française de 1940.

jusque-là respecté et fêté, il est incarcéré avec d’autres artistes juifs allemands ou autrichiens en exil dans un camp installé en toute hâte au sein d’une tuilerie désaffectée près d’Aix-en-Provence. Petits et grands malheurs de ces intellectuels arrachés à leur univers, souffrances physiques et morales de tous ces êtres qu’on a voulu déshumaniser, mais aussi cruelle désillusion de ce fervent admirateur de la patrie des droits de l’homme vis-à-vis de la France, qui l’a trahi par lâcheté et je-m’en-foutisme.

Une mise en garde aux puissantes résonances contemporaines contre ce " diable de la négligence, de l’inadvertance, du manque de générosité, du conformisme, de l’esprit de routine "...

x 13 20 311 p. Infinitif présent T Rouillan Jann-Marc récit prison 2010 21/10/10 9782729118808 La Différence littÉrature Politique et société -répression 18,25 € 18.25 actuellement indisponible
AA AA

Fresnes, Fleury-Mérogis, Fresnes, Lannemezan..._ et à nouveau Fresnes... Saint-Maur, Fresnes encore, Les Baumettes, Moulins, Lyon, Moulins, Fleury-Mérogis, Fresnes et enfin Lannemezan...

Rouillan raconte son voyage derrière les murs depuis vingt ans, ou comment on brise un homme dans la France démocratique et républicaine. Au long des jours interminables, des bouffées du passé remontent, souvenirs de la clandestinité, de la lutte armée avec ses compagnons Joëlle Aubron, Nathalie Menigon, Georges Cipriani.

Les scènes d’un lointain passé se superposent à celles de la veille ou de l’avant-veille - et parfois résonne la voix de Joëlle qui se meurt d’un cancer au cerveau. Est-ce parce que son amie lui intime de rester la mémoire vivante de ce qu’ils ont vécu, ou parce que, en écrivain véritable, il éprouve le besoin impérieux, en prenant la plume, de relater avec exactitude ce qui a été ? En tout cas, ce livre est un grand livre.

Quand Jann-Marc Rouillan écrit : " Pour moi, jamais plus le temps ne sera réconcilié. La blessure ne se refermera pas. J’irai la gorge tranchée. Avec la pression urgente de l’hémorragie. Je marche. J’écris. Je marche. J’écris. Je soliloque ", l’on pense à une révolte aussi ancienne que le monde, au cri d’Antigone que Créon condamne à être enterrée vivante.

x 19,5 26 208 p. Rencontres hors du temps
John, Lynx, Tod, Mason et les autres... Ils ont choisi de vivre libres
T
Valli Eric et Taupin Aurélie récit nature, aventures 2011 27/10/11 9782732448244 de la Martinière »» Hors Collection Divers 12,00 € 12.00 présent à Plume(s)
AA AA

Eric Valli est parti sur le continent nord-américain à la rencontre d’hommes et de femmes qui un jour ont tout quitté pour vivre au plus près de la nature. Ils ont fui le stress des villes, le règne de l’hyper consommation pour revenir à l’essentiel, être libres, et vivre en harmonie avec eux-mêmes. Parmi eux, Colbert, un ancien golden boy devenu trappeur, Lynx, une ex égérie punk, qui vit depuis 20 ans dans une yourte et organise des stages pour apprendre à vivre comme au temps de la préhistoire, ou encore Mason, un fermier à l’ancienne qui vit en autarcie.

De ces personnages hors du commun, Eric Valli dresse un portrait intime et très vivant.

x 13 21,5 300 p. Rêves d’indépendance
Chronique du peuple de l’Intifada
T
Fiore Annie récit Palestine 1994 01/01/94 9782738424129 L’Harmattan Comprendre le Moyen-Orient International -Moyen Orient 23,90 € 23.90 sur commande ?
AA AA

À travers son récit, Annic Fiore raconte la vie au quotidien dans les territoires occupés par Israël. Elle témoigne avec pudeur de ce qu’elle y a vu et vécu : la peur face à la haine des soldats, la révolte et le dégoût devant la mutilation et la mort d’adolescents, le sentiment d’abandon du monde occidental. Un besoin immense de vérité d’humanité et de dignité. Matis aussi l’espoir !

L’espoir de vivre dans la paix et la liberté.

Il n’y a plus de héros. il n’y a pas de martyrs. Mais des gens, des amis, des frères qui veulent continuer à croire en leur histoire, celle de la Palestine.

x 11 17,5 485 p. Le retour T Enquist Anna récit aventures 2009 06/05/09 9782742783496 Actes Sud Littérature -poches 9,70 € 9.70 sur commande ?
AA AA

Au printemps 1775, Elizabeth Cook, trente-quatre ans, seule depuis trois ans, attend le retour de son célèbre époux, lames Cook, qui effectue son second voyage exploratoire.

Alors qu’elle se prépare à l’accueillir, qu’elle imagine une vie nouvelle, la reconstruction d’une relation conjugale et familiale authentique, l’angoisse l’étreint. Déroulant le fil de sa mémoire, Elizabeth revisite ses longues années de solitude, ses difficultés, ses douleurs, ses drames vécus dans le secret - et s’interroge sur la possibilité de recréer un lien si ténu. James Cook revient enfin, mais la mer l’attire plus que tout, et il ne pense bientôt qu’à repartir...

Très ancré dans la réalité, très documenté sur la société londonienne du XVIIIe siècle, ce roman historique somptueux propose un magnifique portrait de femme, véritable personnage de fiction à l’incroyable destin.

x 11 17 501 p. Un jardin dans les Appalaches T Kingsolver Barbara récit 2009 09/09/09 9782743620042 Rivages »» Rivages poche Littérature 10,64 € 10.64 épuisé
AA AA

Conscients des périls que court la planète, convaincus qu’agir procure un bonheur inégalable, la romancière Barbara Kingsolver, Steven L Hopp, son époux, et leurs deux filles, Camille et Lily, se sont lancés dans une passionnante aventure.

Installés dans une ferme des Appalaches, ils ont décidé de se nourrir exclusivement de ce qu’ils élevaient ou de ce que produisaient les exploitants de la région. En un mot, de devenir des " locavores ". Avec un humour communicatif et une belle gourmandise Barbara Kingsolver relate, mois après mois, les péripéties de cette expérience en famille, faux-pas, fous rires, fiertés, qui aura pour toujours changé leur vie.

x 13 20 192 p. La petite martre au clair de lune
et autres histoires d’animaux
T
Moutou François et Besnard Vanessa jeunesse, récit animaux 2012 19/10/12 9782746506459 Le Pommier Les Albums Du Pommier Jeunesse -littérature 12,00 € 12.00 présent à Plume(s)
AA AA

François Moutou, docteur vétérinaire, nous a rapporté de ses voyages autour du monde, 41 histoires qui parlent toutes d’animaux, mais pas toutes des mêmes et pas non plus toutes de la même façon !

Les animaux dont il est question sont sauvages et libres, et sont tous liés à une anecdote particulière qu’il a vécue avec eux. Vivantes et drôles, parfois tragiques, ces histoires permettent d’étudier les animaux extraordinaires, souvent ignorés, mais aussi d’apprendre la géographie et découvrir des paysages magnifiques.

Les dessins de Valérie Besnard réalisés à partir des clichés de voyages illustrent les histoires avec tendresse. Du poisson clown au galago, en passant par le tarsier ou la roussette, tant d’animaux inconnus que les enfants pourront découvrir dans de drôles de situations !

x 13 19 80 p. Le châtaignier du Maquis
Bouscalous ... un arbre se souvient.
T
Elèves du cycle 3 - école publique de Montlaur et Rebaud David récit régional, 39-45, résistance 2013 06/05/13 9782746659490 Coopérative scolaire de Montlaur Jeunesse -littérature 10,00 € 10.00 épuisé
AA AA
Résultat du travail de recherche réalisé par les élèves du Cycle 3 de l’Ecole Publique du Rougier (Montlaur, Aveyron) , sur le maquis du Bouscalous.

1944… la Résistance… et le récit imaginaire, mais authentique, du Maquis de Bouscalous (Aveyron).

Deux enfants s’approchent de moi.

L’un d’eux me murmure :

« Châtaignier, mon ami, toi qui as tout vu, raconte-nous l’histoire ».

x 11 18 224 p. Chroniques carcérales (2004-2007) T Rouillan Jann-Marc récit prison 2008 31/12/07 9782748900897 Agone Éléments Politique et société -répression 10,20 € 10.20 présent à Plume(s)
AA AA

La prison claudique. Sur les coursives, les passants ronchonnent. « Si Sarkozy passe, on est cuits, plus de perm’, plus de condi’, plus rien… » D’exaspération, René se gratte le béret : « Et qu’est-ce que tu veux que ça m’foute, ici on n’a rien ! »

Depuis Napoléon, les réformes du code pénal se sont succédé mais les législateurs n’ont jamais remis en question la peine infamante des réclusionnaires. Pour les braves pépères parlementaires, l’essentiel est de nous maintenir à vie dans la caste des sous-citoyens. Détournez des millions de fonds publics, vous resterez un citoyen respectable, attaquez une banque pour quelques picaillons et vous deviendrez un intouchable. Par n’importe quel moyen, le but est d’éliminer les classes dangereuses du territoire politique. Mais il faudra bien qu’un jour le peuple des prisons réalise lui aussi son juillet 1789 ! Aujourd’hui, les conversations tournent autour du départ de Doudou. À l’étage, sa frêle silhouette s’agite, sans bruit, il prépare ses cartons.

Dix-sept piges passées dans la même cellule, dix-sept piges devant la même machine de l’atelier sans avoir jamais mis les pieds en promenade… Dix-sept piges d’un minutieux assassinat du temps qui passe, où chaque seconde est circonscrite à une particule d’habitude disséquée et répétée à l’infini… Jann-Marc Rouillan livre ici quatre années de réflexions menées sur son quotidien carcéral, depuis lequel il regarde également le monde du dehors, dit « libre ». Ces chroniques sont initialement parues dans le mensuel de critique sociale CQFD.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |