récit - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques sites qui méritent le voyage ...

  • Petites perspectives illustrées : Bibliothèque collective de critique sociale, 1 rue Pasteur 12100 Millau ; ouvert le vendredi de 10h30 à 13h.
  • la boutique en ligne d’EnVies EnJeux
  • 36 rue des Lilas : chambres et tables d’hôtes à Millau, chez Eveline et Jean-Michel.
  • La libraithèque ’le droit à la paresse’, librairie et bibliothèque associative et militante, une adresse indispensable dans le Lot.
  • Le pas de côté une librairie - bistrot à Béziers a dû fermer, hélas ...
  • Naturellement Simples Produits naturels à base de plantes
  • Le Lieu-Dit à Saint Affrique, librairie-café-resto-..., lieu de rencontres incontournable, n’a pas (encore) de site internet : 5 rue de l’industrie / 05 65 99 38 42 ; voir aussi sur le site de Plume(s) : Le Lieu-Dit.
  • L’essentiel librairie — épicerie bio — tartinerie à Marciac (Gers)
  • Construire un monde solidaire
  • Radio-Larzac celle que vous entendez fréquemment à Plume(s) - à moins que ce ne soit :
  • Radio Saint-Affrique
  • Association E.V.E. : écomobilité et voyage écologique.
  • Plume(s) est affiliée au site Place des Libraires ,
  • et aussi au site lalibrairie.com (réseau de 2500 — début 2017 — points libraires sur le territoire français), sur lequel vous pouvez commander un livre et le régler en ligne, puis le récupérer à Plume(s).
  • EnVies EnJeux est la continuité d’Alter’Educ, dans son approche comme dans sa volonté de fonctionner collectivement. Cette équipe, constituée de bénévoles passionné-e-s, dispose depuis septembre 2012 de deux antennes : une à Millau et l’autre à Aubagne.
  • Enercoop, notre fournisseur d’électricité réellement écolo.
  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

ca 213 documents de type : récit


Les dernières arrivées à Plume(s) de type récit


213 articles
(58 présents) tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
0 | 20 | 40

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
disponibilité
?
x 15 21 330 p. Caminarèm T Chabrol Jean-Pierre récit régional, vigne et vin, révolte 1978 01/06/78 9782221000021 Robert Laffont Par chez nous -luttes 8,70 € 8.70 épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA
L’histoire bouleversante et profonde de la révolte des viticulteurs audois pendant l’été 1975.
x 15 21 200 p. Une journée dans une classe coopérative
Le désir retrouvé
T
Laffitte René récit école, coopération 1998 30/06/98 9782905642400 Matrice Politique et société -école 22,00 € 22.00 manquant sans date, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA
Le livre de René LAFFITTE, paru en 1985, était épuisé. Le voici, actualisé. Les Editions Matrice ont en effet l’ambition de rééditer les " classiques de la pédagogie institutionnelle ". Ce livre en est l’un des plus clairs. Une journée, dans une classe coopérative " institutionnalisée ", pour mieux saisir comment enfants et groupes retrouvent le désir d’apprendre et de grandir ? Car la pédagogie, l’école, la classe, ne sont qu’une longue traque du désir. Avec ce livre, le maître, comme le souligne François TOSQUELLES, dans la postface, se révèle être un maître en sciences humaines. " Rien ne peut advenir sans désir. Les enfants, qui ont à dire, accèdent à la parole. Au pouvoir, aussi, quand l’institutionnalisation permanente leur permet d’agir sur leur vie d’écolier. Correspondance, journal, enquêtes : communiquer devient une nécessité. Le désir retrouvé, les écoliers apprennent. Pas aussi bien. Mieux. " C’est ce que Fernand OURY écrivait pour la première édition. Là est la clé. Autant dans le désir d’école de l’élève que dans le désir du maître de faire l’école. Mais le désir, ça ne se décrète pas. Ca se construit en commun. Les structures, les groupes, l’inconscient, " l’institutionnel " : les techniques Freinet " fomentent " du désir, ajoutait Fernand OURY. " Faire " du désir ? La société y trouve son compte. On grandit le sujet, mais responsable, on devient citoyen. L’école peut aujourd’hui aller jusque-là.
x 11 17 330 p. Le procès des étoiles T Trystram Florence récit sciences 2001 31/05/01 9782228894470 Payot »» Littérature -poches 9,95 € 9.95 présent à Plume(s)
AA AA

En 1735, trois personnalités de l’Académie royale des sciences de Paris, Godin, Bouguer et La Condamine, sont envoyées au Pérou pour y mesurer un arc du méridien terrestre.

L’expédition doit durer quelques mois, mais c’est compter sans les rivalités politiques, les ambitions personnelles et la faiblesse des hommes. La bonne entente cède bientôt le pas à la jalousie et à la haine. Puis l’Académie des sciences coupe les crédits. Forcés de vivre d’expédients, les savants français vont se lancer dans d’incroyables aventures. Seuls deux membres de l’expédition rentreront en France - les autres mourront ou sombreront dans la folie.

x 11 18 508 p. Oui mon commandant ! T Hampâté Bâ Amadou récit Afrique 2001 01/08/01 9782290315859 J’ai lu Littérature -poches 8,10 € 8.10 présent à Plume(s)
AA AA

Amkoullel, désormais âgé de vingt-deux ans, entame sa carrière de fonctionnaire de l’administration coloniale en Haute-Volta (Burkina Faso).

Après un long voyage au cours duquel il commence à noter tous les récits oraux dont il deviendra le dépositaire, il se marie, fonde une famille et devient peu à peu, à travers mille aventures cocasses, émouvantes ou dramatiques, un homme sage capable de porter sur le monde qui l’entoure un regard à la fois subtil et rigoureux. C’est un vaste tableau, fascinant et vivant, de l’Afrique coloniale que nous offre l’auteur, avec une verve et un humour inimitables.

Mais par-dessus tout, au fil du récit, se dessine une évolution spirituelle qui trouve son accomplissement lorsque l’auteur, de retour au Mali, reçoit de son maître spirituel les enseignements d’amour et de tolérance qui vont féconder le reste de sa vie.

x 15,5 24 214 p. Journal de route en Cévennes
 Voyage avec un âne
T
Stevenson Robert Louis récit voyage 2002 25/06/02 9782708958081 Privat Bibliothèque historique Littérature 16,25 € 16.25 présent à Plume(s)
AA AA
Le 22 septembre 1878, Robert Louis Stevenson quitte Le Monastier-sur-Gazeille, près du Puy dans le Velay, pour entreprendre la traversée des Cévennes en compagnie d’une ânesse, Modestine. Il arrive à Saint-Jean-du-Gard, près d’Alès, le 3 octobre au terme d’un voyage ô combien pittoresque. Chaque soir, il prend soin de tenir son journal, qui sera publié à Londres, en 1879, sous le titre Voyage avec un âne dans les Cévennes. Les Editions Privat et le Club Cévenol présentent la seule édition critique du texte intégral de cette œuvre, d’après le manuscrit inédit découvert dans une bibliothèque américaine. Rien ne prédisposait Stevenson à pareille randonnée à travers les montagnes du Velay, du Gévaudan et des Cévennes. Issu d’une famille bourgeoise de presbytériens écossais, il renonce à ses études d’ingénieur, puis d’avocat, pour se consacrer à l’écriture. À sa mort, à l’âge de 44 ans, en 1894, il lègue à la postérité essais, récits de voyages, romans, contes, lettres et poèmes. Il est notamment l’auteur de L’Ile au trésor (1883) et de Docteur Jekyll et Mister Hyde (1886), aujourd’hui classique de la littérature d’épouvante. Rompant avec les valeurs traditionnelles de son milieu, il fréquente les cafés littéraires du Quartier latin, de 1874 à 1879. Et sa randonnée en Cévennes est le prélude à une existence vagabonde. Dans le Journal de route, Jacques Poujol met en exergue ce penchant pour la bohème et montre aussi son intérêt pour les camisards. Stevenson mêle à son récit des réflexions philosophiques, historiques, géographiques et ethnographiques. Il sait être touchant, bucolique, mélancolique, mais aussi profondément réaliste. Il s’inscrit en définitive dans la lignée des grands voyageurs.
x 11 18 410 p. Les Russkofs T Cavanna récit jeunesse 2004 24/11/04 9782253026778 LGF/Livre de poche Le Livre de Poche Littérature -poches 7,70 € 7.70 présent à Plume(s)
AA AA

Le petit Rital de la rue Sainte-Anne a grandi.

Septembre 1939 : il vient d’avoir seize ans. Une année mémorable. Les six qui suivent sont pas mal non plus. Pour lui et pour beaucoup d’autres.

x 12,5 19 260 p. Nus, féroces et anthropophages T Staden Hans récit anthropologie 2005 08/04/05 9782864245384 Métailié Suites International -Amériques 8,50 € 8.50 présent à Plume(s)
AA AA
Véritable histoire et description d’un pays habité par des hommes sauvages nus, féroces et anthropophages situé dans le nouveau monde nommé Amérique inconnu dans le pays de Hesse avant et depuis la naissance de Jésus-Christ jusqu’à la dernière année.

"Admirablement présenté, avec toutes les illustrations de l’édition originale, un des témoignages les plus sensationnels et certainement le plus pittoresque que nous possédions sur les Indiens du Nouveau Monde à l’époque de la découverte."
Claude Levi-Strauss, Lettre à l’éditeur.

"Ce n’est pas le seul document qui nous ait permis de connaître les coutumes cannibales de certains peuples d’Amérique, mais l’intérêt du récit de Staden vient de ce qu’il a vécu, de l’intérieur, la situation d’un guerrier vaincu."
Stéphane Deligeorges, Nouvelles littéraires

"Dans l’histoire de l’ethnologie, on connaît peu d’aussi beaux cas d’observation participante." Emmanuel Todd, Le Monde

"Un extraordinaire document connu depuis longtemps, mais resté dans les archives, qui nous montre la rencontre de l’Occident du XVIe siècle avec les cultures anthropophages."
Catherine Clément, Le Matin

x 14 21 192 p. Sara ou le combat d’une mère T Amorin Carlos récit Amérique latine 2005 01/09/05 9782912580191 AAEL International -Amériques 13,20 € 13.20 présent à Plume(s)
AA AA
Argentine-Uruguay - 1976 - 2002 : Quand la dictature volait les enfants…
Pendant 25 ans, inlassablement, Sara Méndez a cherché Simon, son fils. Au-delà de l’histoire personnelle et à travers ce récit, sobre, vrai, pudique, les dictatures du « cône sud », leurs complices du « plan Condor », la violence, la torture, la mort… et la « guerre sale » : rapts et disparitions d’enfants, vol de leur identité et dans bien des cas assassinat de leur mère, tout cela nous saute à la figure avec une réalité impressionnante.
x 12,5 20 256 p. Café amer
643 jours pour l’emploi
T
Pedregno Patrice récit travail 2006 30/11/05 9782872671052 Cerisier Littérature 10,80 € 10.80 présent à Plume(s)
AA AA

Travailleur à l’usine Nestlé de Saint-Menet, près de Marseille, Patrice Pedregno raconte au jour le jour la lutte menée avec ses camarades pendant près de deux ans contre la délocalisation de leur entreprise. Lutte exemplaire, parce qu’elle invente de nouvelles stratégies, qui prouveront leur efficacité, parce qu’elle est le fruit d’une solidarité forte, parce qu’elle prouve que l’obstination et la volonté des travailleurs, convaincus de leurs droits, peuvent tenir en échec l’une des plus puissantes sociétés transnationales.

Préface de Jean Ziegler

x 15,5 24 381 p. Passage du Mékong au Tonkin (1887-1888)
Exploration du Cambodge, du Laos et du Vietnam
T
Pavie Auguste récit 2006 14/03/06 9782913955202 Transboréal Divers -voyages 22,50 € 22.50 11,20 € manquant sans date, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA
La passion du voyage et de la découverte, voilà ce qui poussa Auguste Pavie (1847-1925) de Dinan vers l’exploration du Cambodge, du Laos et du Vietnam. Recruté en 1869 comme agent des Télégraphes de Cochinchine, il est nommé vingt ans plus tard ministre résident à Bangkok. A son arrivée à Saigon, ville française depuis dix ans, il est chargé de reconnaître les régions reculées pour en faire le relevé cartographique. En pirogue, à pied ou à dos d’éléphant, Auguste Pavie sillonne ainsi fleuves et forêts d’Indochine pendant un quart de siècle. Marchant pieds nus, se nourrissant de riz, il adopte les usages locaux, persuadé qu’ils sont les mieux adaptés à la vie en jungle. Topographe, il se fait aussi naturaliste, et à la pratique des sciences de la nature il ajoute celle des sciences humaines, notamment l’ethnographie. Il se montre curieux des peuples qu’il rencontre et dont il a appris la langue, recueille leurs légendes, observe leurs coutumes. Pour compléter ses observations, il traduit les textes anciens et emporte avec lui son encombrant appareil photographique. Pourtant, l’ambition de ses voyages est diplomatique. Nommé consul à Luang Prabang en 1885, il doit regagner son poste puis rayonner vers les confins. Sa mission est double : faire valoir les droits de la France sur le Laos contre les prétentions du Siam, et garantir le passage du Laos au Tonkin. Lorsqu’il se met en route pour les " douze cantons thaïs u en 1887, c’est avec la certitude qu’il pourra les rallier à la France, même seul et sans escorte. Ni la surveillance des commissaires siamois, ni les incursions des bandes chinoises ne le détournent de son but et, un an plus tard, il rejoint à Diên Biên Phu la colonne française partie de Hanoi. Libre-penseur charmé par la sagesse des bonzes, jeune républicain séduit par le vieux roi de Luang Prabang, Auguste Pavie s’aventure dans des contrées quasiment inconnues des Européens de son époque. Si l’histoire officielle retient qu’il contribua à faire reculer l’influence siamoise sur les rives du Mékong et ajouta le protectorat du Laos à l’Indochine française, le lecteur contemporain se délectera surtout des paysages et des personnages que cet homme d’action et de convictions dessina avec bonheur au cours de ses immenses pérégrinations.
x 14,5 19 41 p. La femme noire qui refusa de se soumettre - Rosa Parks Simard Eric et Gourrat Carole récit racisme, société américaine 2006 16/03/06 9782350000565 Oskar Jeunesse -littérature 5,95 € 5.95 2,90 € présent à Plume(s)
AA AA
x 14 20 221 p. Retour au Cambodge - Le chemin de liberté d’une survivante des Khmers rouges T Ly Claire récit 2007 18/01/07 9782708238961 L’Atelier International -Asie 17,25 € 17.25 présent à Plume(s)
AA AA
Elle avait juré ne jamais y revenir Après s’être échappée des camps khmers rouges, s’être installée en France et avoir demandé le baptême, Claire Ly pensait avoir définitivement quitté le Cambodge.
Comment retourner sur les lieux d’un tel enfer ? Voici le récit de trois voyages improbables. Vingt-cinq ans après l’avoir fui, une femme ose poser à nouveau le pied sur le sol de son pays natal. D’abord paralysée par le cauchemar du génocide, elle affronte sa peur et retrouve sa maison, ses compagnons de camp, les survivants de sa famille... On la conduit sur les lieux de l’assassinat de son mari et de son père.
Peu à peu, par-delà le fracas des deuils, une sérénité s’instaure : la chrétienne convertie qu’elle est devenue accorde l’hospitalité à la femme bouddhiste qu’elle était. Entre les deux identités, s’ouvre un espace de dialogue, le lieu d’une passionnante quête de soi. Document exceptionnel sur les suites du génocide khmer rouge, ce livre est aussi l’histoire d’une femme façonnée par deux cultures et deux religions, en recherche d’unité et de liberté.
Il nous place au c ?ur d’une des grandes questions de notre temps : la rencontre des cultures et des religions.
x 15,5 23 60 p. Gloire incertaine - Suivi de Le Vent de la nuit T Sales Joan récit Espagne 2007 30/06/07 9782916615004 Tinta Blava Littérature 28,00 € 28.00 présent à Plume(s)
AA AA
Ecrit par un témoin du camp des vaincus, il ne contenait aucun message politique et ne se laissait nullement aller à une exaltation partisane facile. J’y retrouvais cette même douleur face à la destruction irrémédiable qui me touchait dans le recueil de poèmes " Les nuages " de Luis Cernuda, une douleur qui survivait aux exercices désuets de propagande de chacun des deux bords : non seulement ceux du roman et de la poésie médiocres, voire misérables, des chantres de la phalange, mais aussi ceux, plus dignes, des auteurs communistes ou républicains. Le devoir de témoigner de " la vérité contre le mensonge noir et contre le mensonge rouge " dont il parlera ensuite " El vent de la nit " (" Le vent de la nuit "), partie ajoutée par l’auteur et faisant corps avec l’ ?uvre principale, confère à Joan Sales la rigueur morale de celui qui ne fonde ses réflexions sur aucune certitude et vit à découvert dans l’absurde du monde, avec son cortège de sang, de mort et d’injustice. Les héros de " Gloire incertaine " - combattants, volontaires ou non, sur le front d’Aragon - vivent une situation qui les dépasse et les transforme en pions d’un jeu qu’ils ne maîtrisent pas. Leurs souffrance, leurs doute, les héroïsmes, leurs sacrifices, incarnent " the uncertain glory of an April day " qui donne au livre son titre. Joan Sales ne tombe pas dans le piège du témoignage mélodramatique ni dans l’illusion lyrique dont souffrent la plupart des romans de guerre. Voilà pourquoi la force de " Gloire incertaine " survit à l’épreuve du temps et pourquoi on peut lire aujourd’hui ce récit avec cette même intensité qui a présidé à son écriture [. ] ".
x 11 18 224 p. Chroniques carcérales (2004-2007) T Rouillan Jann-Marc récit prison 2008 31/12/07 9782748900897 Agone Éléments Politique et société -répression 10,20 € 10.20 présent à Plume(s)
AA AA

La prison claudique. Sur les coursives, les passants ronchonnent. « Si Sarkozy passe, on est cuits, plus de perm’, plus de condi’, plus rien… » D’exaspération, René se gratte le béret : « Et qu’est-ce que tu veux que ça m’foute, ici on n’a rien ! »

Depuis Napoléon, les réformes du code pénal se sont succédé mais les législateurs n’ont jamais remis en question la peine infamante des réclusionnaires. Pour les braves pépères parlementaires, l’essentiel est de nous maintenir à vie dans la caste des sous-citoyens. Détournez des millions de fonds publics, vous resterez un citoyen respectable, attaquez une banque pour quelques picaillons et vous deviendrez un intouchable. Par n’importe quel moyen, le but est d’éliminer les classes dangereuses du territoire politique. Mais il faudra bien qu’un jour le peuple des prisons réalise lui aussi son juillet 1789 ! Aujourd’hui, les conversations tournent autour du départ de Doudou. À l’étage, sa frêle silhouette s’agite, sans bruit, il prépare ses cartons.

Dix-sept piges passées dans la même cellule, dix-sept piges devant la même machine de l’atelier sans avoir jamais mis les pieds en promenade… Dix-sept piges d’un minutieux assassinat du temps qui passe, où chaque seconde est circonscrite à une particule d’habitude disséquée et répétée à l’infini… Jann-Marc Rouillan livre ici quatre années de réflexions menées sur son quotidien carcéral, depuis lequel il regarde également le monde du dehors, dit « libre ». Ces chroniques sont initialement parues dans le mensuel de critique sociale CQFD.

x 16 22 120 p. La dernière mission du Komsomolets
Tentative d’autopsie d’un Tchernobyl sous-marin oublié
T
Huwart Olivier récit nucléaire 2008 19/04/08 9782915379747 Marines »» Politique et société -nucléaire 7,50 € 7.50 3,70 € épuisé
AA AA

Le 7 avril 1989, un incendie se déclara dans le compartiment arrière du sous-marin soviétique Komsomolets, provoquant la mort de 4 sous-mariniers.

38 autres périront dans l’eau glacée faute de canots de sauvetage, après le naufrage du sous-marin, au large des côtes de Norvège. Ce bâtiment était l’orgueil de la Marine soviétique, et les conditions dramatiques de sa perte, dont le livre est le reflet fidèle grâce au travail de recherches de l’auteur, sont dignes d’un roman. L’épave contient un réacteur nucléaire et deux missiles de croisière RK-55 Granat contenant du plutonium.

Les états riverains et les organisations pour la protection de l’environnement attirent en permanence l’attention sur le danger de contamination que représente l’épave. Elle repose par 1655 m de fond près des côtes et pourrait créer une catastrophe écologique.

x 11 18 88 p. Les fantômes d’Oradour T Lercher Alain récit 39-45 2008 15/05/08 9782864325383 Verdier Politique et société -histoire 7,61 € 7.61 présent à Plume(s)
AA AA

Le 10 juin 1944, par mesure de représailles, les Allemands massacrèrent les habitants d’Oradour-sur-Glane avant d’incendier le village.

Aujourd’hui encore ses ruines étranges demeurent. L’approche de cet événement, qui touche de près l’auteur de ce livre puisque deux membres de sa famille y ont péri, se fait selon trois modes qu’il veut successifs mais solidaires : la relation rigoureuse et historique des faits, sa vision personnelle et subjective qui nourrit une réflexion sur les enjeux de la mémoire et la réponse qu’on peut opposer à la violence et à la barbarie.

En refermant le livre, nous laisserons Alain Lercher à la solitude des lieux, arpentant par un soir d’hiver la rue principale, évoquant les fantômes, les arrachant un instant à l’oubli en même temps qu’à l’horreur.

x 13,5 20,5 105 p. Modeste in memoriam
Souvenirs lointains
T
Leeuwen (van) Evelien récit 39-45, mort, réconciliation, déportation 2008 03/09/08 9782268063959 Rocher Politique et société -histoire 12,20 € 12.20 présent à Plume(s)
AA AA

Dans ces souvenirs publiés pour la première fois aux Pays-Bas en 1983, l’auteur évoque des images d’une adolescence qui s’est déroulée durant la Seconde Guerre mondiale.

Appartenant à la population alors la plus menacée, elle a vu sa vie bouleversée. Entreprenant d’écrire une lettre à son fils, elle décide finalement de rédiger ce petit document. Ce " témoignage " ne recense pas des atrocités, c’est un récit simple et sobre, un discret monument à la mémoire des morts, qui se veut aussi un plaidoyer pour une réconciliation.

x 12 17 190 p. Le rendez-vous de Vicam
Rencontre de peuples indiens d’Amérique
T
Hocquenghem Joani récit Mexique 2009 26/05/09 9782917051047 Rue des cascades Les livres de la jungle International -Amériques 10,20 € 10.20 présent à Plume(s)
AA AA

A l’appel des zapatistes du Chiapas, du Congrès indigène du Mexique et de la communauté yaqui de Vicam se sont réunis pour s’écouter et se connaître, du 11 au 14 octobre 2007, près de six cents femmes et hommes, délégués par soixante-six peuples vivant dans douze pays du continent appelé Amérique par ses conquérants.

Récits d’humiliation et d’exploitation, de résistance et de rébellion, toutes d’émotion et de dignité, leurs paroles ouvrent un chemin d’émancipation.

x 13 21 422 p. Abolition de l’esclavage à la Guadeloupe
Quatre mois de gouvernement dans cette colonie
T
Gatine Adolphe récit esclavage 2009 29/10/09 9782359030051 Pagala International -colonies, esclavage, libération 16,00 € 16.00 présent à Plume(s)
AA AA
Initialement publié en 1849, ce témoignage fondamental de Ad. Gatine retrace, dans les faits et actes de l’époque, la réorganisation de l’île suite à la décolonisation. Avocat au conseil d’Etat et à la cour de cassation, ancien commissaire général de la République à la Guadeloupe et dépendances, il illustre la nécessité de ce "grand devoir de l’abolition" de l’esclavage et en fait l’apologie.
x 13,5 21,5 237 p. Lila, être esclave en France et en mourir T Torrès Dominique et Pontaut Jean-Marie récit esclavage 2009 18/11/09 9782213642598 Fayard Politique et société -entreprises, travail, syndicalisme 20,00 € 20.00 présent à Plume(s)
AA AA

Lila arrive en France à 14 ans pour servir de bonne à tout faire.

Elle est corvéable à merci, ni payée ni scolarisée. Quatre ans plus tard, cette jeune fille joyeuse et douce est renvoyée in extremis à Madagascar, son pays natal, pour y mourir quelques jours après. Sa famille constate son extrême maigreur et de nombreuses traces de coups sur son corps. Cette mort suspecte provoque l’ouverture d’une enquête en France et, en 2005, ses " employeurs " sont mis en examen pour, notamment, " viol et non-assistance à personne en danger ".

Depuis, la justice s’est enlisée dans ses lourdeurs et ses lenteurs et a finalement décidé de classer l’affaire. Pis : elle a refusé d’entendre les témoignages essentiels recueillis par les auteurs de ce livre, à Tananarive et dans la banlieue parisienne. Ce récit s’attache à faire revivre la petite bonne malgache, sa jeunesse, ses rêves, son long calvaire et sa mort tragique. Le destin de Lila illustre le drame de l’esclavage moderne en France et l’indifférence devant des victimes trop souvent ignorées de tous.

Un témoignage poignant de vérité.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |