récit - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques revues présentes à Plume(s) :
  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

ca 213 documents de type : récit



213 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 |...

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 24 28 256 p. Les bêtes noires
Des chemins de fer dans le Massif central
T
Crozes Daniel récit régional 2011 28/09/11 9782812602443 Rouergue »» Par chez nous -patrimoine 39,60 € 39.60 sur commande ?
AA AA

A partir des années 1840, des lignes de chemin de fer sont construites aux confins du Massif central pour desservir les bassins miniers.

Ces premières voies ferrées, voulues par des industriels, sont à l’origine du développement d’un réseau qui a profondément changé la vie des habitants de régions souvent difficiles d’accès et parfois repliées sur elles-mêmes. Alors que dès la fin du XIXe siècle des députés, tel Théophile Roussel en Lozère, se démènent pour que le chemin de fer n’oublie pas leurs départements, les mentalités évoluent très vite.

La peur des débuts (qui va jusqu’au sabotage des lignes) cède devant la diffusion du progrès et l’émergence de nouvelles migrations (exode rural vers la capitale et les grandes villes, développement du tourisme à partir de la Belle Epoque). L’agriculture est révolutionnée par l’arrivée des engrais, l’industrie connaît un développement sans précédent. Ces changements ont un prix : l’engagement d’hommes qui percent des voies avec des moyens techniques dérisoires, édifient tunnels, viaducs et ponts vertigineux, ne va pas sans de nombreux morts.

Mais cette bataille du rail, véritable exploit physique, ouvre des voies de communication dans ce qui paraissait n’être que désert. Des premières lignes ouvertes jusqu’à la fermeture récente de certaines d’entre elles, ce livre raconte cent soixante-dix ans d’histoire du Massif central et aborde les perspectives d’avenir du réseau ferré dans des régions où il a profondément transformé les existences humaines.

x 24,5 30,5 160 p. Voyages avec un âne dans les Cévennes T Stevenson Robert Louis récit régional 2003 16/10/03 9782844942005 De Borée Par chez nous -littérature 30,50 € 30.50 manquant sans date
AA AA
Le texte de Voyages avec un âne dans les Cévennes, de Robert Louis Stevenson, a été abondamment publié, commenté, analysé... Jamais cependant il n’avait eu si bel écrin que celui que lui offrent aujourd’hui Marius Gibelin et Jean-Marie Gazagne ; ces deux auteurs, collectionneurs passionnés de documents de la Belle Époque, ont rassemblé plus de deux cents photographies et cartes postales réalisées entre 1878, date du périple de l’Écossais, et 1900. Les paysages, les portraits, les détails qu’ils donnent à voir sont ainsi très proches de ceux que le romancier a pu croiser sur son chemin, ce qui rend cet ouvrage exceptionnel par sa pertinence et son réalisme. Chaque document est accompagné d’une légende précise qui vient appuyer la description, plus poétique, de Stevenson. Cet album offre non seulement un voyage sur les traces de l’écrivain, mais aussi une balade dans le temps, à la recherche du monde disparu décrit par Stevenson.
x 16 24,8 296 p. Maus T Spiegelman Art BD, récit 39-45, déportation 1998 02/02/98 9782080675347 Flammarion »» BD 30,00 € 30.00 remplacé >>(2012)
AA AA
Le père de l’auteur, Vladek, juif polonais, rescapé d’Auschwitz, raconte sa vie de 1930 à 1944, date de sa déportation. Ce récit est rapporté sous la forme d’une bande dessinée dont les personnages ont une tête d’animal : les juifs sont des souris, les nazis des chats, les Polonais des porcs et les Américains des chiens.
x 29,5 21 143 p. Amérique du sud T dessins, photos, récit Amérique 2008 01/01/08 9782952056618 ABM Aventure du Bout du Monde Divers -voyages 29,40 € 29.40 épuisé
AA AA

, 60 photos et dessins ;

La traversée à pied et à la voile des milieux les plus extrêmes du continent sud-américain. Un très beau témoignage d’un défi sportif et d’aventure réalisé par Karine Meuzard et Christian Clot sur des terres arides, salées, désertiques ou d’altitude.

x 17,5 24,6 256 p. Histoires d’arbres
des sciences aux contes
T
Montelle Edith et Domont Philippe récit arbres 2003 13/11/03 9782603012994 Delachaux et Niestlé Littérature 29,40 € 29.40 remplacé >>(2014)
AA AA

Chêne, tilleul, sapin, platane, cèdre...

Histoires d’arbres invite à découvrir dix-huit espèces d’arbres qui font partie de notre environnement proche, des essences forestières aux espèces plus urbaines. Le forestier et la conteuse allient leur plume et leur savoir pour nous livrer des portraits où science et mythologie éclairent nos connaissances sur les arbres et la forêt, Combinés aux contes et légendes intimement liés à ces espèces, les textes documentaires, ainsi que les nombreuses illustrations, fournissent les instruments qui permettent de comprendre et raconter notre relation avec la nature.

D’une grande richesse, ce livre permettra au lecteur de porter un regard différent sur les arbres.

x 13,5 22 344 p. Les nomades de la mer T Emperaire José récit Amérique latine 2003 10/06/03 9782913490147 Serpent de mer Divers -sciences 29,00 € 29.00 épuisé
AA AA

En mars 1946, sur les côtes désolées des archipels de Patagonie, un bateau chilien débarquait à terre deux ethnologues français, José Emperaire et Louis Robin.

Pendant vingt-deux mois, les deux ethnologues n’eurent d’autre compagnie que celle des Alakaluf, ce petit groupe d’hommes perdu dans la bruine des archipels. Peu à peu, une amitié inaccoutumée s’établit entre les nouveaux venus et les quelques familles Alakaluf qui, de temps à autre, reprenaient la vie nomade de leurs ancêtres et acceptèrent d’être accompagnées par les deux ethnologues pendant leurs fantastiques parcours dans la solitude des canaux.

Le récit de cette longue cohabitation et ses résultats ethnographiques donnera Les Nomades de la mer. Mais les Alakaluf, comme les autres Indiens de l’extrême sud du continent américain, étaient depuis le début du XXe siècle en voie d’extinction. Dernier témoignage de ces peuples qui avaient longtemps fasciné les marins, savants et explorateurs, Les Nomades de la mer est un ouvrage passionnant sur un monde nimbé de mystères, et à jamais disparu.

Publié initialement en 1953 par les éditions Gallimard, Les Nomades de la mer, est réédité ici pour la première fois. Il est complété par une préface de Dominique Legoupil (CNRS), ainsi que d’un prologue inédit d’Annette Laming-Emperaire.

x 15,5 23 60 p. Gloire incertaine - Suivi de Le Vent de la nuit T Sales Joan récit Espagne 2007 30/06/07 9782916615004 Tinta Blava Littérature 28,00 € 28.00 présent à Plume(s)
AA AA
Ecrit par un témoin du camp des vaincus, il ne contenait aucun message politique et ne se laissait nullement aller à une exaltation partisane facile. J’y retrouvais cette même douleur face à la destruction irrémédiable qui me touchait dans le recueil de poèmes " Les nuages " de Luis Cernuda, une douleur qui survivait aux exercices désuets de propagande de chacun des deux bords : non seulement ceux du roman et de la poésie médiocres, voire misérables, des chantres de la phalange, mais aussi ceux, plus dignes, des auteurs communistes ou républicains. Le devoir de témoigner de " la vérité contre le mensonge noir et contre le mensonge rouge " dont il parlera ensuite " El vent de la nit " (" Le vent de la nuit "), partie ajoutée par l’auteur et faisant corps avec l’ ?uvre principale, confère à Joan Sales la rigueur morale de celui qui ne fonde ses réflexions sur aucune certitude et vit à découvert dans l’absurde du monde, avec son cortège de sang, de mort et d’injustice. Les héros de " Gloire incertaine " - combattants, volontaires ou non, sur le front d’Aragon - vivent une situation qui les dépasse et les transforme en pions d’un jeu qu’ils ne maîtrisent pas. Leurs souffrance, leurs doute, les héroïsmes, leurs sacrifices, incarnent " the uncertain glory of an April day " qui donne au livre son titre. Joan Sales ne tombe pas dans le piège du témoignage mélodramatique ni dans l’illusion lyrique dont souffrent la plupart des romans de guerre. Voilà pourquoi la force de " Gloire incertaine " survit à l’épreuve du temps et pourquoi on peut lire aujourd’hui ce récit avec cette même intensité qui a présidé à son écriture [. ] ".
x 14 21 593 p. Hard times
Histoires orales de la Grande Dépression
T
Terkel Studs récit société américaine 2009 10/09/09 9782354800581 Amsterdam Politique et société -histoire 27,40 € 27.40 sur commande ?
AA AA

Hard Times, sans doute le plus grand livre d’histoires orales de Studs Terkel, nous fait revivre, à travers des centaines d’entretiens, les souvenirs de ceux qui ont traversé la Crise de 1929 et la Grande Dépression.

Comment s’en sont-ils sortis, quelle empreinte la Grande Dépression a-t-elle laissée sur leurs vies, quelles leçons en ont-ils tirées ? Du krach de 1929 aux luttes syndicales, de la difficulté de la vie paysanne aux conséquences du New Deal, la diversité des expériences et des points de vue exprimés dessine un monde complexe, marqué par la précarité et la solidarité. A maints égards, il évoque celui dans lequel nous entrons aujourd’hui.

" Hard Times n’est pas une " reconstitution " de l’époque de la Grande Dépression, Hard Times ne transforme pas cette époque en objet du passé, en objet d’histoire - Hard Times, c’est cette époque elle-même, son parler, son atmosphère, ses histoires tragiques et comiques. Quiconque souhaite savoir où nous en étions alors et comment nous sommes parvenus là où nous sommes aujourd’hui doit impérativement lire ce livre.

" (Arthur Miller) La présente édition est accompagnée d’une sélection des photographies de Dorothea Lange sur l’Amérique de la Grande Dépression réalisées pour la Farm Security Administration.

x 13,5 21,5 274 p. La légende des femmes
Récit anthropologique
T
Campagna Paluch Elisabeth récit anthropologie, Italie 2013 01/02/13 9782336008523 L’Harmattan Créations au féminin Politique et société -femmes 27,00 € 27.00 sur commande ?
AA AA
L’Isola delle Femmine, lieu d’origine de la famille de Gerolama, est une île-presqu’île au nord-ouest de Palerme, liée pour toujours à une étonnante légende des femmes. Sous l’occupation musulmane de la Sicile, les femmes adultères ou répudiées y auraient été abandonnées avec leurs enfants. À travers l’histoire de Gerolama et de toute une famille sicilienne fédérée autour de ce mythe fondateur, c’est toute l’Histoire de la France et de la Méditerranée du XXe siècle qui se trouve revisitée et interprétée.
x 13 24 169 p. Au-delà d’une forêt ordinaire
En chemin avec la nature et les hommes de haute Provence
T
Vallauri Daniel récit environnement, forêt 2012 07/03/12 9782330005320 Actes Sud Nature Pratique -nature 26,40 € 26.40 sur commande ?
AA AA

Voici le récit de la vie d’une forêt.

Au singulier, et dans ce qu’elle a de singulier : son histoire naturelle, la diversité de ses habitants, son fonctionnement écologique propre et ses relations avec nos sociétés humaines. L’élue est une forêt de haute Provence, située entre champs et routines, ces ravins érodés si dangereux en cas d’orage violent. Cette forêt n’est pas plus grande, plus riche ou plus belle que les autres.

Au premier coup d’œil, elle pourrait paraître assez ordinaire.
Pourtant, elle révèle une histoire riche d’enseignements. Au fil des chapitres, on découvre les paysages anciens de la haute Provence qui l’ont précédée, les arbres qui la composent, les plantes et les animaux qui contribuent à la rendre vivante, ainsi que les hommes qui ont œuvré à sa renaissance il y a plus d’un siècle.

Peu à peu, son histoire, naturelle et humaine, confirme par l’exemple l’espoir de voir les actions des hommes s’intégrer favorablement à la nature, pour la conservation des forêts comme pour notre développement durable. Illustré d’une centaine d’images et enrichi d’itinéraires de randonnée, ce livre intéressera aussi bien les naturalistes et les forestiers que les lecteurs amateurs d’arbres et de forêts.

x 25 16 158 p. Kingsley
carnet de route d’un immigrant clandestin
T
Jobard Olivier et Saugues Florence récit immigration, sans papier 2006 31/05/06 9782862343938 Marval »» Politique et société -immigration et précarité 26,00 € 26.00 épuisé
AA AA

Le dangereux périple d’un immigrant clandestin, retracé dans un carnet de route photographique.

Kingsley retrace le périple d’un Camerounais de vingt-deux ans, traversant en toute illégalité l’Afrique sub-saharienne pour s’embarquer sur un esquif de fortune, et affronter l’Atlantique afin d’entrer clandestinement aux Canaries, territoire espagnol et donc européen, puis en France. Olivier Jobard a accompagné Kingsley tout au long de sa périlleuse aventure et a retracé photographiquement ce que l’on peut considérer comme une épopée des temps modernes.

x 14,5 21,5 384 p. Des ombres à l’aube T Jacoby Karl récit société américaine, Indiens 2013 17/05/13 9782914777988 Anacharsis Essais International -Amériques 26,00 € 26.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Le 30 avril 1871, sur le Territoire de l’Arizona, dans le canyon d’Aravaipa, une troupe d’Indiens Tohono O’odahms, de Mexicains et d’Américains massacrait dans leur sommeil plus de 140 Apaches. il est demeuré une masse d’informations sur ce drame, qui a permis à Karl Jacoby de proposer une approche inédite de l’événement, connu sous le nom de Massacre de Camp Grant.

Car son ouvrage possède un caractère, en quelque manière, totalisant : son enquête interroge les modalités de la reconstitution des faits passés autour de la question de la violence non seulement dans l’histoire, mais en même temps de la violence de l’histoire.

C’est d’abord par le choix de la structure narrative que la démarche de Karl Jacoby frappe par sa pertinence. Plutôt que de conduire un seul fil narratif, il en propose quatre, chacun constituant l’histoire de chacune des communautés impliquées dans le massacre : ce sont autant de perspectives particulières, contradictoires et complémentaires qui s’ouvrent de la sorte. Le livre en outre se dédouble en deux moments, celui de l’histoire de chacune de ces communautés avant le massacre, puis celui de la mémoire de chacune après le massacre.

Avec ces regards subjectifs croisés, cette narration entrelacée portant sur le même événement, Karl Jacoby met à jour toute la difficulté de l’entreprise historique ; et, surtout, il stimule remarquablement le lecteur, auquel il propose au fond une méditation sur le travail de l’historien. Cette approche, dès lors qu’il s’agit d’aborder la question de la pulsion génocidaire chez les gens ordinaires, est radicalement originale sur ce terrain.

Apparenté au maître-ouvrage de Christopher Browning, Des Hommes ordinaires, Des ombres à l’aube, s’agissant de l’histoire américaine, reconsidère ainsi au plus près le problème de la violence faite aux autochtones américains, trop souvent réduite à quelques archétypes, mais aussi propose un examen en profondeur des entreprises mémorielles et de leurs conséquences – parfois terribles – y compris dans et par l’histoire.

Les documents rassemblés pour cet ouvrage font l’objet d’un site Internet dédié : http://brown.edu/Research/Aravaipa/

x 22,8 15,6 90 p. L’histoire de Comock l’Esquimau T Flaherty Robert récit 2009 14/10/09 9782940358403 Héros-Limite »» Géographie(s) Divers 25,40 € 25.40 sur commande ?
AA AA

L’HISTOIRE DE COMOCK L’ESQUIMAU, racontée à Robert Flaherty, éditée par Edmund Carpenter. En 1902, Comock conduisit sa famille affamée à travers la banquise, tentant d’atteindre une île giboyeuse. Munis uniquement d’un petit couteau et de quelques pierres leur servant d’outils, ces Inuits réussirent à survivre - et même à prospérer - sur l’île déserte et glaciale dont ils étaient les seuls habitants humains. Dix ans plus tard, Comock retourna sur la terre ferme en compagnie des siens à bord d’une embarcation faite de bois de flottage et d’os de haleine.

Cornock raconta son histoire extraordinaire à Robert Flaherty en 1912. Bien des années plus tard, le réalisateur consigna par écrit ce récit qui s’avéra aussi puissant et intemporel que son célèbre film documentaire Nanouk l’Esquimau. Edmund Carpenter, un anthropologue et réalisateur qui, à son tour, a entrepris de nombreuses expéditions dans le Nord du Canada et y a fréquenté les Inuits, a exhumé les merveilleux dessins qui illustrent ce récit et a écrit un épilogue circonstancié à l’Histoire de Comock.

x 15,5 23 530 p. De la Nouvelle-Calédonie à Kanaky
Au coeur d’une décolonisation inachevée
T
Levallois Michel essai, récit Nouvelle Calédonie 2018 06/09/18 9782364131903 Vents d’ailleurs International -Océanie 25,00 € 25.00 présent à Plume(s)
AA AA

Secrétaire général de la Nouvelle-Calédonie puis directeur des affaires politiques au secrétariat d’Etat aux DOM-TOM, Michel Levallois a suivi de très près, comme acteur et comme témoin, l’évolution politique de la Nouvelle-Calédonie de 1970 à 2018. Sa connaissance du terrain, sa proximité avec les acteurs majeurs de ce dossier, autant que les archives qu’il a conservées de cette période, le conduisent à livrer ce récit, de l’intérieur, des événements qui ont secoué le territoire durant un demi-siècle.

Depuis la prise de possession militaire en 1853, la Nouvelle-Calédonie, devenue Territoire d’outre-mer, n’a jamais cessé d’être l’enjeu de combats partisans en métropole, notamment des affrontements entre la droite et la gauche. Enjeu économique aussi, compte tenu de ses richesses en nickel ; idéologique, enfin, entre partisans de la colonisation et militants pour l’indépendance. En réalité, au-delà d’un conflit entre courants d’idées, la Nouvelle-Calédonie est bien enfermée dans une impasse coloniale.

Chronique des événements, ce livre porte témoignage de ce qu’il est possible, tout en représentant l’Etat français, de défendre les intérêts de son pays sans jamais rompre les fils du dialogue ininterrompu avec les Kanak. A l’aube du scrutin d’autodétermination, Michel Levallois trace les perspectives à venir et continue à plaider pour une décolonisation fraternelle qui, tout en maintenant la présence de la France dans le Pacifique, assurerait aux Kanak la maîtrise de leur destin tout en préservant les liens qui unissent les communautés.

x 13 20 406 p. Voyage d’outre mer et infortunes... T Joinville-Gauban récit 2011 31/01/11 9782953026948 La Girandole Littérature 24,90 € 24.90 sur commande ?
AA AA
Rêvant de voyage et de fortune, le jeune Joinville-Gauban s’embarque pour Saint-Domingue en 1790. Il veut devenir planteur, acheter des esclaves, et faire de bonnes affaires. Le rêve va virer au cauchemar... Quelques années plus tard, il écrira pour ses proches cet ouvrage d’une grande rareté. C’est un témoignage unique d’un homme qui vit un changement de siècle qui lui échappe totalement. Ses notes, très précises, géographiques, historiques ou politiques nous replongent dans une époque troublée, faite de guerres, de massacres et de haines. La langue de ce livre, pleine d’expressions personnelles est un véritable délice. Le travail de Jacques de Cauna qui présente cet ouvrage fait de ce livre un incontournable d’une bonne bibliothèque.
x 14,8 21 362 p. Walden
ou la vie dans les bois
T
Thoreau Henry David récit nature 2010 09/09/10 9782360540129 Le Mot et le reste Attitudes Littérature 24,00 € 24.00 remplacé >>(2013)
AA AA

Le temps n’est que la rivière où je m’en vais pêcher.

Je bois son eau ; et tout en buvant, je vois le fond sablonneux et remarque comme il est peu profond. Son faible courant entraîne toutes choses, mais l’éternité demeure. J’aimerais boire plus profond ; pêcher dans le ciel, dont le fond caillouteux est semé d’étoiles. Je ne peux compter jusqu’à un. Je ne connais pas la première lettre de l’alphabet. J’ai toujours regretté de ne pas être aussi sage que le jour de ma naissance.

x 14 20,5 345 p. Refuge T Williams Terry Tempest récit écologie, cancer 2012 05/04/12 9782351780534 Gallmeister Nature Writing Littérature 24,00 € 24.00 présent à Plume(s)
AA AA

Utah, printemps 1983.
La montée des eaux du Grand Lac Salé atteint des niveaux records et les inondations menacent le Refuge des oiseaux migrateurs. Hérons, chouettes et aigrettes neigeuses, dont l’étude rythme l’existence de Terry Tempest Williams, en sont les premières victimes. Alors qu’elle est confrontée au déclin de ces espèces, Terry apprend que sa mère est atteinte d’un cancer, comme huit membres de sa famille avant elle - conséquence probable des essais nucléaires menés dans le Nevada au cours des années 1950. Bouleversée par la douleur de celle qu’elle accompagne dans la maladie, Terry se plonge dans une enquête sur les effets dévastateurs des retombées radioactives. Remarquable étude naturaliste et chronique familiale saisissante, Refuge entrelace le destin des oiseaux du Grand Lac Salé et celui des hommes frappés comme eux par les drames écologiques. Dans une langue tout à la fois sobre et poétique, Terry Tempest Williams refuse la tragédie et lance un formidable appel au renouveau.

Un livre qui revient aux fondements de la collection Nature writing, appelé à devenir un livre de fond. Publié pour la première fois en 1991, ce livre, qui fait figure de classique, fut unanimement salué, tant pour sa portée environnementale que pour ses qualités poétiques et l’émotion contenue du récit.

x 15 21 368 p. Walden
édition 2013
T
Thoreau Henry David récit nature 2013 24/05/13 9782360540907 Le Mot et le reste Littérature 24,00 € 24.00 actuellement indisponible
AA AA

Walden, publié en 1854, se présente comme le récit des deux années (1845–1847) que son auteur, Henry David Thoreau, a passé à vivre seul dans les bois, près du lac Walden, dans une cabane qu’il avait construite de ses mains. Mais si ce texte relate bel et bien, saisons après saisons, cette expérience de vie autosuffisante et frugale, vivifiante aussi, passée au plus près de la nature, il ne se limite pas au simple exposé d’un art de vivre. Longuement mûri, réécrit huit fois entre 1847 et 1854, Walden est le chef-d’œuvre littéraire de Thoreau.

Ses références littéraires, ses images, ses injonctions à vivre de façon plus libre et anticonformiste, à l’abri aussi bien d’une tradition sclérosante que des travers de la société capitaliste industrielle moderne, ses magnifiques pages de descriptions de la nature sauvage et de l’environnement pastoral de Concord ainsi que ses exercices d’introspection en font une oeuvre singulière, qui garde aujourd’hui intacte toute sa portée subversive.

Je suis parti dans les bois parce que je désirais vivre de manière réfléchie, affronter seulement les faits essentiels de la vie, voir si je ne pouvais pas apprendre ce qu’elle avait à m’enseigner, et non pas découvrir à l’heure de ma mort que je n’avais pas vécu. Je ne désirais pas vivre ce qui n’était pas une vie, car la vie est très précieuse ; je ne désirais pas davantage cultiver la résignation, à moins que ce ne fût absolument nécessaire. Je désirais vivre à fond, sucer toute la moelle de la vie, vivre avec tant de résolution spartiate que tout ce qui n’était pas la vie serait mis en déroute (…).

x 15 21 368 p. Walden T Thoreau Henry David récit nature 2018 22/11/18 9782360548712 Le Mot et le reste Littératures Littérature 24,00 € 24.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Longuement mûri, Walden est le chef-d’œuvre littéraire de Thoreau. Ses références littéraires, ses images, ses injonctions à vivre de façon plus libre et anticonformiste, ses magnifiques pages de descriptions de la nature sauvage ainsi que ses exercices d’introspection en font une œuvre singulière, qui garde aujourd’hui intacte toute sa portée subversive.

Considéré comme l’ouvrage fondateur du genre littéraire nature writing, apprécié par des générations d’écrivains américains, à commencer par certains des représentants de la Beat Generation (Gary Snyder notamment), Walden est aussi à la source de la réflexion écologiste sur l’utilisation des ressources et la préservation des espaces sauvages.


Couverture au papier matiéré, avec embossag

x 17 24 144 p. Mon neveu Jeanne T Bard Patrick récit transgenre 2015 03/09/15 9782919507436 Loco Romans Contes Pocket Littérature 24,00 € 24.00 sur commande ?
AA AA

Depuis 1983, le photographe et écrivain Patrick Bard photographie son neveu. Il a commencé sans trop savoir pourquoi, alors que ce dernier avait 16 ans. Il s’appelait alors Jean-Pierre. Il s’est marié tôt, a eu deux enfants qui ont grandi et il est devenu transporteur routier à Sarcelles. Quand sa relation au genre a commencé à changer au milieu des années 1990, Patrick Bard a continué à prendre des photos de lui.

D’elle, plutôt. Car Jean-Pierre est officiellement devenu Jeanne en 2001. Jeanne a connu des hommes, puis elle a fini par tomber amoureuse d’une femme en 2008. Au départ, la relation entamée était clairement lesbienne. Deux ans plus tard, Jeanne a décidé de redevenir sexuellement un homme, tout en conservant son identité de femme. Plus que tout, son neveu Jeanne a décidé que la question du genre n’était pas fixée et que ce n’était pas pour lui un problème.

Mon neveu Jeanne est un livre où le lecteur suit le récit du point de vue de l’écrivain, écrit dans une veine littéraire : de la prise de conscience de son neveu, à son opiniâtreté, envers et contre un milieu social et professionnel, de changer son corps pour devenir femme. Fait peu habituel par rapport à d’autres récits autour du genre : le retour à sa condition masculine après tous les combats pour assumer une féminité.

Un livre de texte émaillé de photographies de Patrick Bard mais aussi de photographies tirées de l’album de famille de Jean-Pierre / Jeanne permet de suivre, dans une certaine intimité, la vie du personnage.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |