récit - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques revues présentes à Plume(s) :
  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

ca 213 documents de type : récit


Les dernières arrivées à Plume(s) de type récit


213 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
... | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | 180 | 200

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
disponibilité
?
x 13,5 22 344 p. Les nomades de la mer T Emperaire José récit Amérique latine 2003 10/06/03 9782913490147 Serpent de mer Divers -sciences 29,00 € 29.00 épuisé
AA AA

En mars 1946, sur les côtes désolées des archipels de Patagonie, un bateau chilien débarquait à terre deux ethnologues français, José Emperaire et Louis Robin.

Pendant vingt-deux mois, les deux ethnologues n’eurent d’autre compagnie que celle des Alakaluf, ce petit groupe d’hommes perdu dans la bruine des archipels. Peu à peu, une amitié inaccoutumée s’établit entre les nouveaux venus et les quelques familles Alakaluf qui, de temps à autre, reprenaient la vie nomade de leurs ancêtres et acceptèrent d’être accompagnées par les deux ethnologues pendant leurs fantastiques parcours dans la solitude des canaux.

Le récit de cette longue cohabitation et ses résultats ethnographiques donnera Les Nomades de la mer. Mais les Alakaluf, comme les autres Indiens de l’extrême sud du continent américain, étaient depuis le début du XXe siècle en voie d’extinction. Dernier témoignage de ces peuples qui avaient longtemps fasciné les marins, savants et explorateurs, Les Nomades de la mer est un ouvrage passionnant sur un monde nimbé de mystères, et à jamais disparu.

Publié initialement en 1953 par les éditions Gallimard, Les Nomades de la mer, est réédité ici pour la première fois. Il est complété par une préface de Dominique Legoupil (CNRS), ainsi que d’un prologue inédit d’Annette Laming-Emperaire.

x 11 17 224 p. La caravane T Tschinag Galsan récit, témoignage Mongolie 2012 09/02/12 9782809703283 Philippe Picquier Littérature -poches 7,10 € 7.10 sur commande ?
AA AA
Un des rêves de Galsan Tschinag est devenu réalité en 1995 : mener sa tribu dispersée, les Touvas de Mongolie, vers le berceau de ses ancêtres. Entre portrait de groupe et carnet de voyage, ce conteur d’exception mène compagnons de route et lecteurs à travers les stupéfiants paysages du Haut-Altaï sans jamais dévier de son but : « témoigner de la civilisation itinérante des Nomades et garder en éveil le sens de cette humanité guère moins en danger dans sa totalité que mon petit peuple aussi menacé qu’imparfait. »
x 22,5 16 188 p. 88 mn Nous avons fait un beau voyage
Journal d’une résidence artistique dans le Massif Central
T
Delafosse Jeanne et Plagnet Camille récit, reportage, carnet de voyage régional 2011 31/10/11 IPAMAC Par chez nous -patrimoine nap nap présent à Plume(s)
AA AA

Comment créer du lien entre les habitants des territoires ruraux du Massif central aujourd’hui ?

Comment vivre ensemble dans une société où les temps et lieux de rencontres et de convivialité tendent à disparaître ?

Ce livre-objet, fruit du nouveau projet des Parcs du Massif central « Vivre ensemble à la campagne », vous plongera dans une expérience inédite : il vous mènera sur les traces des réalisateurs, Camille Plagnet et Jeanne Delafosse, qui, de janvier à juillet 2011, ont parcouru 6 Parcs de résidence en résidence, à la rencontre de leurs habitants.

Le Massif central, magnifique et vaste territoire, est reconnu pour son environnement préservé remarquable mais souffre néanmoins de dépeuplement et d’un certain vieillissement de sa population. D’où l’ambition commune aux six Régions du Massif central et à la Délégation interministérielle à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale de conduire sur ce territoire des politiques d’accueil actives et innovantes pour donner un souffle de jeunesse, d’attractivité et de dynamisme au Massif central.

Contribuant pleinement à cet objectif, les Parcs du Massif central se sont engagés dans ce défi et ont proposé à des artistes de dresser un portrait certainement subjectif des acteurs locaux, de leurs initiatives et des relations sociales.

Avant de vous laisser emporter par cette aventure, il me paraît important de saluer ici l’implication de tous nos partenaires, des habitants qui ont contribué de près ou de loin à ce projet, et bien évidemment des équipes (élus et techniciens) des Parcs naturels qui l’ont mis en œuvre.

Bonne lecture,
Christian Audouin,
Président de l’lnter PArcs du MAssif Central
Président du Parc naturel régional de Millevaches en Limousin

x 12,5 19 260 p. Nus, féroces et anthropophages T Staden Hans récit anthropologie 2005 08/04/05 9782864245384 Métailié Suites International -Amériques 8,50 € 8.50 présent à Plume(s)
AA AA
Véritable histoire et description d’un pays habité par des hommes sauvages nus, féroces et anthropophages situé dans le nouveau monde nommé Amérique inconnu dans le pays de Hesse avant et depuis la naissance de Jésus-Christ jusqu’à la dernière année.

"Admirablement présenté, avec toutes les illustrations de l’édition originale, un des témoignages les plus sensationnels et certainement le plus pittoresque que nous possédions sur les Indiens du Nouveau Monde à l’époque de la découverte."
Claude Levi-Strauss, Lettre à l’éditeur.

"Ce n’est pas le seul document qui nous ait permis de connaître les coutumes cannibales de certains peuples d’Amérique, mais l’intérêt du récit de Staden vient de ce qu’il a vécu, de l’intérieur, la situation d’un guerrier vaincu."
Stéphane Deligeorges, Nouvelles littéraires

"Dans l’histoire de l’ethnologie, on connaît peu d’aussi beaux cas d’observation participante." Emmanuel Todd, Le Monde

"Un extraordinaire document connu depuis longtemps, mais resté dans les archives, qui nous montre la rencontre de l’Occident du XVIe siècle avec les cultures anthropophages."
Catherine Clément, Le Matin

x 15 23 487 p. Tarnac, magasin général T Dufresne David récit, roman police 2012 07/03/12 9782702142127 Calmann-Lévy Politique et société 20,00 € 20.00 présent à Plume(s)
AA AA

Une enquête façon road movie sur les dessous de l’affaire de Tarnac.

11 novembre 2008, au petit matin. Cent cinquante policiers antiterroristes et de la Direction centrale du Renseignement intérieur (DCRI) investissent Tarnac, un village de Corrèze. Ils sont venus arrêter Julien Coupat et ses amis, suspectés d’avoir saboté quatre lignes TGV. Les interpellations, pilotées en direct depuis le ministère de l’Intérieur, se font sous l’œil des caméras. L’instant est décisif : il s’agit de prouver à l’opinion publique l’efficacité de la DCRI, le « FBI à la Française » voulu par Nicolas Sarkozy.

C’est un ordre, venu d’en haut. Et c’est le début d’une terrible déroute : quand la police se fait bras armé de la politique, le fiasco n’est jamais loin. Pendant trois ans, David Dufresne a rencontré tous les protagonistes de l’affaire. Mis en examen, policiers, magistrats, membres de cabinets ministériels ; avec le temps, tous ont accepté de se confier. Des sans-grades aux proches de Nicolas Sarkozy, jusqu’aux patrons du Renseignement français, leurs propos dessinent un portrait de la France d’aujourd’hui.

Logiques à l’œuvre, guerre des polices, mensonges, fantasmes, l’enquête, écrite façon road movie, transporte le lecteur au cœur du pouvoir, et du contre-pouvoir ; chez les autonomes comme dans les arcanes des services secrets. Au fil des pages, l’affaire de Tarnac devient une affaire policière (qui surveille-t-on et comment ?), une affaire politique (qu’est-ce que le terrorisme aujourd’hui ?), une affaire personnelle (celle d’un journaliste faisant l’expérience du désenchantement) et une affaire d’utopies et de fantasmes, de part et d’autre.

Enquête minutieuse oscillant dans les marais des mensonges d’État, l’ouvrage met au jour avec un style original, brillant et sensible, toutes les contradictions du quinquennat de Nicolas Sarkozy.

x 15,5 24 221 p. Ne jette pas mes dessins à la poubelle
Dialogues avec Daniel, traité pour cancer, entre sa 6ème et sa 9ème année
T
Oppenheim Daniel récit, témoignage cancer 1999 04/05/99 9782020352413 Seuil Pratique -santé 21,70 € 21.70 sur commande ?
AA AA

Un enfant, Daniel, semblable à n’importe quel autre, se confronte à une situation exceptionnelle : une maladie grave qui empiète sur son corps, ses capacités intellectuelles, sa vie quotidienne.
Ce livre est le récit des entretiens qu’il eut, pendant trois ans, avec l’auteur, son psychanalyste.

Une trentaine de dessins, réalisés lors de ces entretiens, l’illustrent. Tout au long de sa maladie, Daniel cherche à préserver sa capacité de penser, de transmettre sa pensée à ses proches, son droit de regard sur sa vie, sa dignité. Ce récit, d’une grande intensité, ouvre ainsi à une réflexion éthique.
Les dialogues montrent la complexité de la situation de cet enfant : il doit garder sa confiance en lui-même, ainsi qu’en ses parents et aux adultes, malgré les limites des uns et des autres.

Il peut alors, à la fin de sa vie, faire entendre ce message ultime : " Je ne vous en veux pas. Continuez de vivre. "
L’originalité du livre de Daniel Oppenheim, livre de mémoire, d’humanisme et de leçon de vivre, est de rester au plus proche du discours de l’enfant et de nous le rendre proche et compréhensible.
L’expérience de Daniel dépasse le cadre strict de la cancérologie et éclaire celle de tous ceux - enfants et adultes - qui sont confrontés à des situations limites.

x 13 24 169 p. Au-delà d’une forêt ordinaire
En chemin avec la nature et les hommes de haute Provence
T
Vallauri Daniel récit environnement, forêt 2012 07/03/12 9782330005320 Actes Sud Nature Pratique -nature 26,40 € 26.40 sur commande ?
AA AA

Voici le récit de la vie d’une forêt.

Au singulier, et dans ce qu’elle a de singulier : son histoire naturelle, la diversité de ses habitants, son fonctionnement écologique propre et ses relations avec nos sociétés humaines. L’élue est une forêt de haute Provence, située entre champs et routines, ces ravins érodés si dangereux en cas d’orage violent. Cette forêt n’est pas plus grande, plus riche ou plus belle que les autres.

Au premier coup d’œil, elle pourrait paraître assez ordinaire.
Pourtant, elle révèle une histoire riche d’enseignements. Au fil des chapitres, on découvre les paysages anciens de la haute Provence qui l’ont précédée, les arbres qui la composent, les plantes et les animaux qui contribuent à la rendre vivante, ainsi que les hommes qui ont œuvré à sa renaissance il y a plus d’un siècle.

Peu à peu, son histoire, naturelle et humaine, confirme par l’exemple l’espoir de voir les actions des hommes s’intégrer favorablement à la nature, pour la conservation des forêts comme pour notre développement durable. Illustré d’une centaine d’images et enrichi d’itinéraires de randonnée, ce livre intéressera aussi bien les naturalistes et les forestiers que les lecteurs amateurs d’arbres et de forêts.

x 14 21,5 144 p. Le Glacis T Rivet Monique récit guerre d Algérie 2012 26/01/12 9782864248491 Métailié Suites Politique et société -histoire 14,00 € 14.00 présent à Plume(s)
AA AA

« Le Glacis, au nord de la ville, c’était une grande avenue plantée d’acacias qui séparait la ville européenne de la ville indigène. Une frontière non officielle, franchie par qui voulait et gravée pourtant dans les esprits de tous comme une limite incontestable, naturelle, pour ainsi dire, à l’instar d’une rivière ou d’une orée de forêt.
Le temps où j’ai habité la ville était le temps de cette violence. Le temps de ce que le langage officiel déguisait d’un intitulé pudique : les “événements”, quand l’homme de la rue disait : la guerre. La guerre d’Algérie.
Ce pays, je ne lui appartenais pas, je m’y trouvais par hasard. J’y étais de guingois avec tout, choses et gens, frappée d’une frilosité à fleur de peau, incapable d’adhérer à aucun des mouvements qui s’y affrontaient. Cette guerre, je ne la reconnaissais pas, elle n’était pas la mienne. Je la repoussais de toutes mes forces. Si j’avais eu à la faire... – s’il avait fallu que je la fasse, aurais-je pu la faire aux côtés des miens ?
Je l’ai oubliée. Je ne suis pas la seule : nous l’avons tous oubliée, ceux qui n’ont pas eu le choix et ceux qui ont refusé de choisir ; ceux qui n’ont pas voulu s’en mêler et ceux qui s’y sont perdus. »

Laure a 22 ans lorsque, à la fin des années 1950, elle est nommée professeur de lettres classiques dans un lycée d’une petite ville de l’Oranais. Elle regarde ce monde dont elle ne possède aucun des codes.

x 13,5 21,5 157 p. Mon oncle d’Algérie T Funès Nathalie récit Algérie 2010 03/11/10 9782234062498 Stock »» Politique et société -histoire 20,50 € 20.50 présent à Plume(s)
AA AA

" Mon grand-oncle m’a longtemps fait l’effet d’un vieux monsieur grincheux, toujours en colère contre la terre entière.

Jusqu’à ce que je découvre, des années après sa mort, par hasard, sur Internet, quelques lignes sur sa vie d’anarchiste en Algérie. Il venait d’une famille juive berbère, peut-être installée là depuis l’Antiquité. Ses ancêtres étaient des dhimmis sous la régence turque, des indigènes sous l’Empire colonial français, avant que le décret Crémieux, en 1870, en fasse des citoyens de la République. Fernand Doukhan voit le jour à Alger, en 1913.

Il est le premier homme de la famille à naître français, le premier à avoir un prénom qui ne soit pas hébraïque, le premier à devenir instituteur - et pas matelassier ou colporteur... Lorsque le FLN attaque, dans la nuit du 1er novembre 1954, Fernand Doukhan a déjà choisi son camp : l’indépendance. Il fait partie des premiers réseaux de porteurs de valises, ceux des anarchistes et des trotskistes. Il est arrêté pendant la bataille d’Alger, enfermé dans un camp d’internement, près de Médéa, où la France éloigne les pieds-noirs indépendantistes, puis expulsé du pays.

En avril 1958, des policiers le poussent sur un bateau pour Marseille. Il ne retournera jamais en Algérie. Il est mort voilà presque quinze ans. Sans laisser de lettres, de journal intime, d’enfants. Ce livre a été un voyage dans le passé, sur les traces qui restent de lui, dans les endroits où il a vécu, dans les archives, dans les mémoires de ceux qui ont croisé sa route. Il raconte une autre histoire des Français d’Algérie ".

x 12,5 21 158 p. Yucca mountain T D’Agata John essai, récit nucléaire 2012 22/06/12 9782930601045 Zones Sensibles »» Politique et société -nucléaire 16,00 € 16.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
Las Vegas, été 2009. John D’Agata arrive dans la capitale mondiale du jeu – qui est également la ville des États-Unis détenant le triste record du nombre de suicides. Il découvre alors Yucca Mountain, une montagne proche de la ville où l’administration américaine compte enterrer les déchets nucléaires de toutes les centrales américaines (soit 77 000 tonnes). Commence alors une enquête hallucinée sur le pourquoi et le comment de cet enfouissement massif, où rien n’est épargné au lecteur : le rôle des lobbyistes, la corruption massive des élus, les fissures du tunnel censé isoler les déchets nucléaires, la prétention des scientifiques à attester de la sûreté du site, les discussions des linguistes en quête d’un signe symbolisant le danger et compréhensible par les 400 prochaines générations. Yucca Mountain est une terrible exploration des enfers du nucléaire, mais aussi des bas-fonds d’une ville où tout n’est que démesure – tel le Stratosphere, l’hôtel le plus haut de Las Vegas dont la terrasse semble être le lieu privilégié pour les candidats à l’auto-destruction. En redéfinissant les limites entre essai et récit personnel, Yucca Mountain concentre toutes les interrogations actuelles sur le nucléaire, à l’aide de dialogues et d’un montage temporel dignes des meilleures scénaristes tv américains.
x 12,5 20 366 p. Par-delà le Mississipi
Aventures en Amérique
T
Hennepin Louis récit Indiens 2012 10/03/12 9782914777889 Anacharsis Famagouste International -Amériques 22,00 € 22.00 actuellement indisponible
AA AA

En 1678, Louis Hennepin, missionnaire récollet, quitte les rives du Saint-Laurent en Nouvelle-France pour un voyage d’exploration dans l’Ouest.

Sous le commandement du sieur de La Salle, une poignée de Français et de Canadiens, aidés de quelques Indiens, s’enfonce résolument dans le monde méconnu d’au-delà des Grands Lacs, avec l’ambition d’établir, dans le bassin du Mississippi, un empire commercial au cœur de l’Amérique - et de trouver, qui sait, un passage vers l’Asie. Mais le rude traitement que La Salle impose à ses hommes et la menace d’une attaque iroquoise imminente finissent par miner la petite troupe.

Les désertions se multiplient. Au milieu des Indiens amicaux ou hostiles, le long de cours d’eau gigantesques parfois à moitié gelés, Louis Hennepin poursuit malgré tout son voyage... Le récit de ses péripéties, Nouvelle découverte d’un très grand pays, livré au public en 1697, était tombé dans l’oubli. C’est pourtant l’un des plus beaux romans d’aventures de par-delà le Mississippi.

x 12 20 62 p. La chute de Géronimo T Kenoi Samuel E. et Opler Morris récit société américaine, Indiens 2007 09/05/07 9782914777353 Anacharsis International -Amériques 10,00 € 10.00 épuisé
AA AA

Aux alentours de 1930, l’anthropologue Morris Opler demande à Samuel Kenoi, un Apache Chiricahua d’une soixantaine d’années, de lui raconter la dernière reddition du légendaire Géronimo, le 4 septembre 1886.

Mais Samuel Kenoi, enfant à cette époque, loin de reprendre à son compte l’" épopée de Géronimo ", se livre à une attaque rageuse et amère contre le fier guerrier, l’accusant d’être responsable de la déportation par les Blancs - traîtres comme toujours - de tous les Chiricahuas, hommes, femmes et enfants, comme prisonniers de guerre en Floride et en Oklahoma, partis pour un exil de plus de vingt-cinq ans.

Le récit vif, ramassé et poignant, mâtiné d’un humour cabotin, des souvenirs de cet homme, fait remonter en surface une parole pour ainsi dire jamais entendue, une voix qui perce après - et malgré - la dévastation. Si l’on connaît les discours de fameux chefs indiens parlant au nom des leurs - dont Géronimo dans ses célèbres Mémoires -, ici surgit le propos singulier d’un homme sans auréole. La réalité y reprend ses droits, pénible, complexe et embrouillée, mais Kenoi parvient ainsi à détourner les regards fascinés par les brillantes icônes et force, pour le moins, à la réflexion.

x 14 20,5 345 p. Refuge T Williams Terry Tempest récit écologie, cancer 2012 05/04/12 9782351780534 Gallmeister Nature Writing Littérature 24,00 € 24.00 présent à Plume(s)
AA AA

Utah, printemps 1983.
La montée des eaux du Grand Lac Salé atteint des niveaux records et les inondations menacent le Refuge des oiseaux migrateurs. Hérons, chouettes et aigrettes neigeuses, dont l’étude rythme l’existence de Terry Tempest Williams, en sont les premières victimes. Alors qu’elle est confrontée au déclin de ces espèces, Terry apprend que sa mère est atteinte d’un cancer, comme huit membres de sa famille avant elle - conséquence probable des essais nucléaires menés dans le Nevada au cours des années 1950. Bouleversée par la douleur de celle qu’elle accompagne dans la maladie, Terry se plonge dans une enquête sur les effets dévastateurs des retombées radioactives. Remarquable étude naturaliste et chronique familiale saisissante, Refuge entrelace le destin des oiseaux du Grand Lac Salé et celui des hommes frappés comme eux par les drames écologiques. Dans une langue tout à la fois sobre et poétique, Terry Tempest Williams refuse la tragédie et lance un formidable appel au renouveau.

Un livre qui revient aux fondements de la collection Nature writing, appelé à devenir un livre de fond. Publié pour la première fois en 1991, ce livre, qui fait figure de classique, fut unanimement salué, tant pour sa portée environnementale que pour ses qualités poétiques et l’émotion contenue du récit.

x 13,5 20,5 219 p. Combattant de la France libre T Boris Jean-Mathieu récit 39-45 2012 03/05/12 9782262040024 Perrin »» Politique et société -histoire 19,00 € 19.00 sur commande ?
AA AA
Le témoignage inédit d’un Français Libre qui, de 1940 à 1945 et de l’Afrique du Nord à l’Allemagne, combat pour la liberté et l’honneur.
Un récit vivant et sensible, souvent bouleversant et toujours poignant.

Au mois de juin 1940, alors que le sort de la France semble avoir définitivement basculé, quelques hommes refusent de baisser les armes face à l’hydre nazie et la compromission de Pétain. Cette poignée d’hommes va constituer la France Libre. Jean-Mathieu Boris est l’un d’eux.

A 19 ans, il rejoint Londres où le général de Gaulle vient de créer les Free French Forces. Devenu aspirant puis sous-lieutenant d’artillerie, il est de tous les combats d’Afrique du Nord au sein de la 1re division française libre du général Koenig, notamment ceux de Bir Hakeim et d’El-Alamein. Après le débarquement allié au Maroc, il participe à la création du 1er commando de France et prend le commandement d’un peloton qui combattra dans les Vosges et en Allemagne, où son courage sera toujours salué.

Par ce témoignage vivant et sensible, souvent bouleversant et toujours poignant, Jean-Mathieu Boris montre toute l’humanité de ces combattants passionnés animés par l’amour inconditionnel de la France et de la liberté.

x 12 18 399 p. Far West T1
Journal de la première traversée du continent nord-américain 1804-1806 T1 : La piste de l’Ouest
T
Lewis Meriwether et Clark William récit Amérique 2000 29/02/00 9782859405694 Phébus Libretto Divers -voyages 10,80 € 10.80 sur commande ?
AA AA

En avril 1803, les États-Unis achètent à la France, pour quinze millions de dollars, la province de Louisiane, soit un territoire qui s’étend de la mer des Antilles à la frontière du Canada. Et la jeune Amérique découvre du même coup que son destin est désormais à l’Ouest - et peut-être même dans ce Far West inconnu dont le nom sera bientôt sur toutes les lèvres.

Quelques mois plus tard Lewis (vite rejoint par Clark) atteint le poste " français " de Saint-Louis sur le Mississippi. Leur mission, telle que vient de la définir le président Jefferson : tenter de trouver une voie navigable entre le grand fleuve et le Pacifique et nouer au passage des liens d’amitié avec les tribus indiennes de rencontre.

Etablie par Michel Le Bris à partir des documents originaux, cette édition en deux volumes des légendaires Journaux de Lewis et Clark a été saluée par toute la presse.

x 12 18 437 p. Far West T2
Journal de la première traversée du continent nord-américain 1804-1806 T2 : Le grand retour
T
Lewis Meriwether et Clark William récit Amérique 2000 29/02/00 9782859406417 Phébus Libretto Divers -voyages 11,80 € 11.80 sur commande ?
AA AA

En avril 1803, les États-Unis achètent à la France, pour quinze millions de dollars, la province de Louisiane, soit un territoire qui s’étend de la mer des Antilles à la frontière du Canada. Et la jeune Amérique découvre du même coup que son destin est désormais à l’Ouest - et peut-être même dans ce Far West inconnu dont le nom sera bientôt sur toutes les lèvres.

Quelques mois plus tard Lewis (vite rejoint par Clark) atteint le poste " français " de Saint-Louis sur le Mississippi. Leur mission, telle que vient de la définir le président Jefferson : tenter de trouver une voie navigable entre le grand fleuve et le Pacifique et nouer au passage des liens d’amitié avec les tribus indiennes de rencontre.

Etablie par Michel Le Bris à partir des documents originaux, cette édition en deux volumes des légendaires Journaux de Lewis et Clark a été saluée par toute la presse.

x 15,5 24 214 p. Journal de route en Cévennes
 Voyage avec un âne
T
Stevenson Robert Louis récit voyage 2002 25/06/02 9782708958081 Privat Bibliothèque historique Littérature 16,25 € 16.25 présent à Plume(s)
AA AA
Le 22 septembre 1878, Robert Louis Stevenson quitte Le Monastier-sur-Gazeille, près du Puy dans le Velay, pour entreprendre la traversée des Cévennes en compagnie d’une ânesse, Modestine. Il arrive à Saint-Jean-du-Gard, près d’Alès, le 3 octobre au terme d’un voyage ô combien pittoresque. Chaque soir, il prend soin de tenir son journal, qui sera publié à Londres, en 1879, sous le titre Voyage avec un âne dans les Cévennes. Les Editions Privat et le Club Cévenol présentent la seule édition critique du texte intégral de cette œuvre, d’après le manuscrit inédit découvert dans une bibliothèque américaine. Rien ne prédisposait Stevenson à pareille randonnée à travers les montagnes du Velay, du Gévaudan et des Cévennes. Issu d’une famille bourgeoise de presbytériens écossais, il renonce à ses études d’ingénieur, puis d’avocat, pour se consacrer à l’écriture. À sa mort, à l’âge de 44 ans, en 1894, il lègue à la postérité essais, récits de voyages, romans, contes, lettres et poèmes. Il est notamment l’auteur de L’Ile au trésor (1883) et de Docteur Jekyll et Mister Hyde (1886), aujourd’hui classique de la littérature d’épouvante. Rompant avec les valeurs traditionnelles de son milieu, il fréquente les cafés littéraires du Quartier latin, de 1874 à 1879. Et sa randonnée en Cévennes est le prélude à une existence vagabonde. Dans le Journal de route, Jacques Poujol met en exergue ce penchant pour la bohème et montre aussi son intérêt pour les camisards. Stevenson mêle à son récit des réflexions philosophiques, historiques, géographiques et ethnographiques. Il sait être touchant, bucolique, mélancolique, mais aussi profondément réaliste. Il s’inscrit en définitive dans la lignée des grands voyageurs.
x 11 18 192 p. Voyage avec un âne dans les Cévennes T Stevenson Robert Louis récit voyage 2006 06/07/06 9782080706010 Flammarion »» GF Littérature -poches 5,40 € 5.40 remplacé >>(2013)
AA AA
Voyage avec un âne dans les Cévennes - un des premiers livres, si je ne m’abuse, qui ait fait découvrir M. Stevenson aux amoureux du style - abonde en charmantes illustrations de sa tendance à voir le monde comme une bohème non pas vraiment raffinée, mais glorifiée et pacifiée. Je me souviens fort bien avoir éprouvé à sa lecture, voici plus de dix ans, l’impression de voir le visage de l’auteur, alors inconnu du public, apparaître à mes yeux par la grâce d’un style.
x 19,5 26 208 p. Rencontres hors du temps
John, Lynx, Tod, Mason et les autres... Ils ont choisi de vivre libres
T
Valli Eric et Taupin Aurélie récit nature, aventures 2011 27/10/11 9782732448244 de la Martinière »» Hors Collection Divers 12,00 € 12.00 présent à Plume(s)
AA AA

Eric Valli est parti sur le continent nord-américain à la rencontre d’hommes et de femmes qui un jour ont tout quitté pour vivre au plus près de la nature. Ils ont fui le stress des villes, le règne de l’hyper consommation pour revenir à l’essentiel, être libres, et vivre en harmonie avec eux-mêmes. Parmi eux, Colbert, un ancien golden boy devenu trappeur, Lynx, une ex égérie punk, qui vit depuis 20 ans dans une yourte et organise des stages pour apprendre à vivre comme au temps de la préhistoire, ou encore Mason, un fermier à l’ancienne qui vit en autarcie.

De ces personnages hors du commun, Eric Valli dresse un portrait intime et très vivant.

x 11 18 114 p. Mangez-le si vous voulez T Teulé Jean récit 2010 02/09/10 9782266198462 Pocket Pocket Littérature -poches 5,50 € 5.50 sur commande ?
AA AA
Le mardi 16 août 1870, Alain de Monéys, jeune Périgourdin intelligent et aimable, sort du domicile de ses parents pour se rendre à la foire de Hautefaye, le village voisin. Il arrive à destination à quatorze heures. Deux heures plus tard, la foule devenue folle l’aura lynché, torturé, brûlé vif et même mangé. Pourquoi une telle horreur est-elle possible ? Comment une foule paisible peut-elle être saisie en quelques minutes par une frénésie aussi barbare ? Ce calvaire raconté étape par étape constitue l’une des anecdotes les plus honteuses de l’histoire du XIXe siècle en France.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |