autobiographie - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques revues présentes à Plume(s) :
  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Occasions | Par chez nous | Politique et société | Pratique

ca 39 documents de type : autobiographie



39 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
0 | 20

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 15 23 500 p. Il était un pays - une vie en Palestine T Nusseibeh Sari autobiographie Palestine 2008 05/03/08 9782709629492 JC Lattès International -Moyen Orient 26,40 € 26.40 présent à Plume(s)
AA AA

« Une querelle égoïste entre deux tribus ethno-centrées ».

Voilà comment Sari Nusseibeh qualifie l’histoire tragique des relations israélo-palestiniennes. Et il a toute l’autorité pour l’affirmer.Descendant de l’une des plus illustres familles palestiniennes qui depuis le Moyen Age est dépositaire des clés du Saint-Sépulcre, fils d’un ancien gouverneur de Jérusalem, diplômé d’Oxford et d’Harvard et aujourd’hui professeur de philosophie et président de l’université arabe de Jérusalem, Al Quds, Sari Nusseibeh retrace avec humanisme, objectivité, profondeur et souvent avec une certaine ironie cette histoire maudite marquée de haine ressassée.

A la fin de ses études, Sari Nusseibeh est retourné à Jérusalem, résolu à poursuivre l’action de son père en faveur de la coexistence pacifique avec Israël. Les guerres de 1967 et 1973 ont porté un coup fatal au rêve d’une Palestine unifiée. Les combats, les scissions, le terrorisme le contraignent à s’engager politiquement, ce qui lui permet de décrire de l’intérieur le quotidien des dirigeants palestiniens. Au cœur de la violence, quand il administrera la partie arabe de Jérusalem où à l’occasion des négociations de 2001, 2002, où, représentant principal de l’OLP, il préconisera la cohabitation des deux états, il défendra toujours le principe de liberté et d’égalité pour tous et gardera un espoir, aussi ténu soit-il, en l’avenir de son pays.

Avec ampleur, intégrité, courage, objectivité historique et vivacité, l’autobiographie de Sari Nusseibeh raconte avec la puissance d’un roman classique l’histoire d’un peuple, l’histoire d’un homme qui n’a de cesse de rapprocher les hommes.Un témoignage exceptionnel qui fait l’objet d’éloges unanimes.

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Marie Boudewyn

x 14 22,5 290 p. A l’épreuve du doute, de la violence et de la solidarité
Itinéraires méditerranéens entre la France et l’Algérie
T
Carrière Daniel autobiographie Algérie 2013 21/03/13 9782350610511 Le Publieur Par chez nous -littérature 20,00 € 20.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Après avoir milité en faveur de l’indépendance de l’Algérie, D. Carrière, fidèle à ses engagements, s’y installe avec sa famille et prend la direction d’une opération de résorption du bidonville d’Oran. Il participe à de nombreux projets de développement et concourt à la création d’une coopérative algérienne d’études et de réalisations, dont il se verra confié la direction. À cette époque, il vit l’enthousiasme, les tâtonnements et les déceptions qui conduiront avec bien des vicissitudes l’Algérie sur les chemins contrastés de la liberté et du développement.

En février 1970, alors que sourd un grave différend entre la France et l’Algérie, il est arrêté avec d’autres par la Sécurité Militaire. Détenu à Alger, il est interrogé durant quelques jours, puis empêché pendant un temps de rejoindre les siens en France. Cette mésaventure permet à l’auteur d’expliquer les raisons de son attachement à l’Algérie. De retour en France fin 1971, son expérience en matière de transferts de technologie et de coopération ainsi que son regard singulier sur le rôle des immigrés, attirent l’attention. Il participera à la création en 1976 de l’association Echanges Méditerranée qu’il animera jusqu’en 1985. C’est dans ce cadre que sera mis en œuvre en 1980 le premier accord français de coopération internationale décentralisée, signé entre Marseille, Alger et leurs régions. Cette initiative a inspiré depuis bien d’autres accords en Méditerranée et ailleurs.

La route de l’auteur a croisé celles d’êtres d’exception qui l’ont associé à leurs réflexions et à leurs travaux comme Robert et Denise Barrat, Henri Curiel, Paul-Marc Henry, Gaston Defferre, F.Ben Cheikh, Mohamed Behidj, Aboubakr Belkaïd, Abdelmalek Sayad,…Connus ou inconnus, ce livre est aussi l’occasion de leur rendre hommage.

x 11 18 352 p. L’impossible neutralité T Zinn Howard autobiographie 2013 16/03/13 9782748901900 Agone Eléments Politique et société 12,00 € 12.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Autobiographie d’un historien et militant.
"Je peux comprendre que ma vision de ce monde brutal et injuste puisse sembler absurdement euphorique. Mais pour moi, ce qu’on disqualifie comme tenant de l’idéalisme romantique ou du voeu pieux se justifie quand cela débouche sur des actes susceptibles de réaliser ces voeux, de donner vie à ces idéaux. La volonté d’entreprendre de tels actes ne peut se fonder sur des certitudes mais sur les possibilités entrevues au travers d’une lecture de l’histoire qui diffère de la douloureuse énumération habituelle des cruautés humaines. Car l’histoire est pleine de ces moments où, contre toute attente, les gens se sont battus ensemble pour plus de justice et de liberté, et l’ont finalement emporté _ pas assez souvent certes, mais suffisamment tout de même pour prouver qu’on pourrait faire bien plus. Les acteurs essentiels de ces luttes en faveur de la justice sont les êtres humains qui, ne serait-ce qu’un bref moment et même rongés par la peur, osent faire quelque chose. Et ma vie fut pleine de ces individus, ordinaires et extraordinaires, dont la seule existence m’a donné espoir."


Nouvelle édition.
Traduit de l’anglais par Frédéric Cotton.
Préface de Thierry Discepolo.

x 11 18 315 p. Mars
Je suis jeune et riche et cultivé, et je suis malheureux, névrosé et seul
T
Zorn Fritz autobiographie 1982 01/04/82 9782070373680 Gallimard »» Folio Littérature -poches 8,50 € 8.5 sur commande ?
AA AA

Fils d’une famille patricienne de Zurich, celui qui a écrit ce livre sous un pseudonyme fut ce qu’on appelle un enfant bien élevé. Dans la somptueuse ville, au bord du lac, régnait l’entente parfaite. Un certain ennui aussi, qui tient à la bienséance. Non sans humour, Zorn nous décrit les petits travers de ses parents. Humour ? Le mot est faible. Disons plutôt une noire ironie, celle du jeune homme qui, découvrant qu’il est atteint du cancer, pense aussitôt : " Naturellement. "

Jamais les contraintes et les tabous qui pèsent, aujourd’hui encore, sur les esprits soi-disant libres n’ont été analysés avec une telle pénétration, dans une écriture volontairement neutre, par celui qui constate ici, très simplement, qu’il a été " éduqué à mort ". Il avait trente-deux ans.

x 11 19 104 p. Tout ce qui reste de nos vies T Rémond Alain autobiographie 2013 07/03/13 9782021079265 Seuil Biographie Seuil Littérature 14,50 € 14.50 sur commande ?
AA AA
Dans ce récit à la fois simple et prenant, porté par une langue musicale, Alain Rémond poursuit la quête qui a fait le succès de ses récits autobiographiques, depuis Chaque jour est un adieu.
x 14 20 384 p. Autobiographie T Davis Angela autobiographie 2013 24/09/13 9782805920554 Aden Grande Bibliotheque D’aden Politique et société 25,00 € 25.00 actuellement indisponible
AA AA
Petite fille noire de Birmingham, Alabama, Angela Davis s’est lancée très tôt dans la lutte politique, avant d’entrer au parti communiste puis de se joindre aux Frères de Soledad. Plusieurs fois menacée de mort, inscrite sur la liste de recherches du FBI parmi les dix criminels les plus dangereux, elle a été arrêtée, emprisonnée à New York. Son procès, en Californie, a connu un retentissement mondial. Angela Davis est devenue une figure exemplaire du combat contre toutes les formes d’oppression : raciale, sociale, politique, sexuelle… Une femme, enfin. Derrière la militante, la révolutionnaire, il y a une personne humaine qu’il ne faut pas oublier. Angela Davis est belle, chaleureuse. Sa remarquable intelligence a fait d’elle non seulement une brillante étudiante de Marcuse, mais un être pour qui la réflexion est aussi indispensable que l’action. Pourtant, quelque chose manquait à ce portrait d’Angela Davis. Un éclairage plus personnel, plus vivant, que nous apporte aujourd’hui cette Autobiographie. On s’aperçoit alors qu’on avait trop vite oublié Angela Davis, comme on avait trop vite oublié l’époque troublée des années 1960 : troublée aux États-Unis, certes, mais aussi dans le monde entier et particulièrement en France. Angela Davis a vécu tout cela, elle a été à la tête de la révolte. Il est important qu’elle nous le rappelle, qu’elle nous le raconte.
x 15 22 252 p. Tais toi et respire
Torture, prison et bras d’honneur
T
Calvo Ospina Hernando autobiographie répression, prison, torture 2013 01/03/13 9782364880467 Bruno Leprince International -Amériques 18,00 € 18.00 présent à Plume(s)
AA AA

Equateur, 1985. Le président Febres Cordero mène une politique de répression inédite contre tous les opposants. En Colombie, le pays voisin, les mêmes méthodes font régner la terreur depuis des décennies. Quelques Colombiennes et Colombiens se regroupent à Quito pour faire connaître la violence et l’injustice qui saignent leur pays. Parmi eux, Hernando, un jeune étudiant en journalisme qui aime aussi la salsa, le rhum, et rire de tout.

Enlevé et torturé par des militaires, il retrouve la lumière du jour en prison. Pendant trois mois, il partage le quotidien de toutes sortes de détenus, des travestis et même un otage. Avec eux, il côtoie en vrac misère humaine, amitié, amour, sexe... et prépare un plan d’évasion. En dépit de situations extrêmes, il raconte avec humour et un optimisme surprenant un parcours semé d’embûches.

x 17 24 158 p. L’arabe du futur T Sattouf Riad BD, roman graphique, autobiographie identité, arabe 2014 07/05/14 9782370730145 Allary BD -roman graphique 20,90 € 20.90 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Né en 1978 d’un père syrien et d’une mère bretonne, Riad Sattouf grandit d’abord à Tripoli, en Libye, où son père vient d’être nommé professeur. Issu d’un milieu pauvre, féru de politique et obsédé par le panarabisme, Abdel-Razak Sattouf élève son fils Riad dans le culte des grands dictateurs arabes, symboles de modernité et de puissance virile.

En 1984, la famille déménage en Syrie et rejoint le berceau des Sattouf, un petit village près de Homs. Malmené par ses cousins (il est blond, cela n’aide pas...), le jeune Riad découvre la rudesse de la vie paysanne traditionnelle. Son père, lui, n’a qu’une idée en tête : que son fils Riad aille à l’école syrienne et devienne un Arabe moderne et éduqué, un Arabe du futur.

L’Arabe du futur sera publié en trois volumes. Ce premier tome couvre la période 1978-1984.

x 11 18 380 p. 33 Newport Street
Autobiographie d’un intellectuel issu des classes populaires anglaises
T
Hoggart Richard autobiographie 2013 03/10/13 9782757836651 Points Points Politique et société 9,50 € 9.50 sur commande ?
AA AA

Publié en France il y a plus de quarante ans, La Culture du pauvre est devenu un classique de la sociologie des classes et des cultures populaires. Dans 33 Newport Street, Richart Hoggart entreprend de raconter sa propre histoire tout en cherchant à comprendre ce qui l’a rendue possible et aujourd’hui, pensable. Il y évoque en écrivain son enfance dans un quartier ouvrier du Leeds des années 1920.

Le récit de cette enfance si démunie, et pourtant si riche de souvenirs, fait comprendre que les groupes les plus dominés ont encore une culture, et qu’en même temps il n’est pas de culture populaire, si repliée sur elle-même et si protégée soit-elle, qui ne soit habitée par la domination qui s’exerce sur elle. Hoggart raconte aussi comment il a réussi à sortir, grâce à l’école, de son milieu d’origine, sans rien renier de ses origines ni de sa trajectoire et de sa réussite.

Autoportrait d’un intellectuel issu des classes populaires, 33 Newport Street dessine en creux, et pour une fois en négatif, le portrait de l’intellectuel d’élite standard.

x 14 22 320 p. Claude Neuschwander : une vie de militance(s) T Neuschwander Claude autobiographie 2011 16/09/11 9782364290044 Yves Michel Société civile Politique et société 22,31 € 22.31 épuisé
AA AA
Autoportrait d’un humaniste compétent, qui s’est mis toute sa vie au service de la collectivité, s’appuyant pendant soixante ans sur le slogan de l’action catholique des jeunes, qui l’a formé : voir, juger, agir. Claude Neuschwander a dirigé Publicis et la Fnac, présidé l’Unef et l’Adels, créée Ten, coopérative pionnière de consultants, conseillé Edgar Pisani et inventé les conseils de résidents, à Sarcelles ; mais il est surtout connu du grand public pour son rôle dans la reprise de Lip, cette usine symbole d’une autogestion ouvrière dans les années 70, mais encore présente dans les mythes politiques français, juste après mai 68.
Il en fut le patron durant cette période.
x 15 24 304 p. Petite agitée T Manoeuvre Manon autobiographie 2015 14/01/15 9782081335318 Flammarion »» Littérature 19,00 € 19.00 présent à Plume(s)
AA AA

C’est l’histoire d’une fille...

Manon vit avec sa mère à Los Angeles. Son père, elle ne le voit que deux fois par an. Durant l’adolescence tout bascule. Une menace de suicide, un séjour en internat pendant son anniversaire et deux rencontres avec la police plus tard, elle fait le mur une nuit et rencontre des ennuis plus grands qu’elle.

Drogues, garçons plus âgés, thérapeutes, son besoin d’attention l’entraîne dans une spirale dangereuse. Manon se rebelle contre les normes de Santa Barbara, ville sous Prozac et vin blanc. Surtout ne pas faire de vagues. Surmenée par ces événements, la mère de Manon décide de la placer dans une école de haute sécurité dans l’Utah.

Au milieu du désert et des montagnes, la dépression de Manon s’aggrave. Le soutien de sa famille américaine et française lui permet de garder la tête hors de l’eau. Entourée d’ados toxicos, forcée de prendre des antidépresseurs deux fois par jour, Manon se sent devenir un zombie. Manon rêve d’évasion. Entre les meetings avec son thérapeute, Monsieur B., et les coups de fil hebdomadaires avec son père et sa mère, Manon surmonte ses démons petit à petit, laissant derrière elle la petite agitée qu’elle était pour devenir une jeune femme...

x 15 20,5 480 p. Martin Luther King - Autobiographie T King Martin Luther et Carson Clayborne autobiographie non violence 2015 19/03/15 9782227488106 Bayard Politique et société -non-violence et désobéissance 20,99 € 20.99 sur commande ?
AA AA

Voici pour la première fois rassemblés les écrits autobiographiques du célèbre pasteur noir assassiné le 4 avril 1968. Ce livre est un événement : il raconte la vie et le combat de Martin Luther King à partir de sa propre vision, depuis le jeune étudiant blessé par la ségrégation contre laquelle il va s’insurger jusqu’au tribun enflammé, dirigeant du Mouvement pour les droits civiques, mais aussi époux amoureux et père attentif.

On l’entend dénoncer l’impérialisme, la discrimination raciale, l’oppression économique, et raconter ses rencontres avec Ghandi, Malcolm X, Kennedy...

x 17 24 160 p. L’arabe du futur - Tome 2 T Sattouf Riad BD, roman graphique, autobiographie identité, arabe 2015 11/06/15 9782370730541 Allary BD -roman graphique 20,90 € 20.90 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Dans le premier tome (1978-1984) le petit Riad était balloté entre la Libye, la Bretagne et la Syrie

Dans ce second tome, qui couvre la première année d’école en Syrie (1984-1985), il apprend à lire et écrire l’arabe, découvre la famille de son père et, malgré ses cheveux blonds et deux semaines de vacances en France avec sa mère, fait tout pour devenir un vrai petit syrien et plaire à son père. La vie paysanne et la rudesse de l’école à Ter Maaleh, les courses au marché noir à Homs, les dîners chez le cousin général mégalomane proche du régime, les balades assoiffées dans la cité antique de Palmyre : ce tome 2 nous plonge dans le quotidien hallucinant de la famille Sattouf sous la dictature d’Hafez Al-Assad.

Le premier tome de L’Arabe du futur est un immense succès. Prix du meilleur album à Angoulême 2015, déjà vendu à plus de 200 000 exemplaires en France, il est traduit dans 15 pays.

x 11 18 348 p. L’enfant T Vallès Jules autobiographie 1972 04/07/72 9782253002918 LGF/Livre de poche Classiques de poche Littérature -poches 4,10 € 4.10 présent à Plume(s)
AA AA
A tous ceux qui crevèrent d’ennui au collège ou qu’on fit pleurer dans la famille, qui, pendant leur enfance, furent tyrannisés par leurs maîtres ou rossés par leurs parents, je dédie ce livre.
Jules Vallès

Fils d’un professeur de collège méprisé et d’une paysanne bornée, Jules Vallès raconte : « Ma mère dit qu’il ne faut pas gâter les enfants et elle me fouette tous les matins. Quand elle n’a pas le temps le matin, c’est pour midi et rarement plus tard que quatre heures. » Cette enfance ratée, son engagement politique pour créer un monde meilleur, l’insurrection de la Commune, Jules Vallès les évoqua, à la fin de sa vie, dans une trilogie : L’Enfant, Le Bachelier et L’Insurgé. La langue de Jules Vallès est extrêmement moderne. Pourtant, l’histoire de Jacques Vingtras fut écrite en 1875 et c’est celle des mal-aimés de tous les temps !


Préface de Philippe Bonnefis.
Commentaires et notes de Dolorès Rogozinski.
Édition enrichie (Préface, notes, commentaires sur l’oeuvre, chronologie et bibliographie)

x 11 16,5 414 p. L’insurgé T Vallès Jules autobiographie 1972 04/07/72 9782253011767 LGF/Livre de poche Classiques de poche Littérature -poches 7,70 € 7.70 présent à Plume(s)
AA AA
Aux morts de 1871 à tous ceux qui, victimes de l´injustice sociale, prirent les armes contre un monde mal fait et formèrent, sous le drapeau de la Commune, la grande fédération des douleurs, je dédie ce livre. Jules Vallès.

Toute la vie de Vallès est tendue vers la Commune. Lorsque les insurgés s´emparent de Paris, il devient maire du XIXe arrondissement. Le lendemain de l´insurrection, il est condamné à mort par contumace. Son journal, Le Cri du peuple, est interdit. Dans ce troisième volume autobiographique, après L´Enfant et Le Bachelier, l´auteur montre son héros, Jacques Vingtras, sur les barricades, dans le feu de l´action, au milieu des morts et des blessés. Son écriture rapide, sa vision fulgurante des scènes de combat, font de ce livre le cri de la Commune. Jules Vallès mourut, épuisé, à cinquante-trois ans, en murmurant : « J´ai beaucoup souffert. »


Préface, commentaires et notes de Roger Bellet. 
Édition enrichie (Préface, notes, commentaires sur l’œuvre, chronologie et bibliographie)

x 11 18 330 p. Les abeilles & la guêpe T Maspero François autobiographie 2003 19/09/03 9782020617086 Points Points Littérature -poches 7,90 € 7.90 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
C’est à une véritable traversée des " paysages humains " que nous convie François Maspero. Il y fait dialoguer étroitement le présent et le passé, et c’est dans cette constance même du va-et-vient de la mémoire que se tissent les fils de son récit. Récit qui lie la révolte et le combat, la résistance et l’engagement. Ainsi du dernier combat de son père au camp de Buchenwald, de la mort de son frère, résistant, sur les bords de la Moselle, et de ses propres engagements, ici en France, et ailleurs : pour l’Algérie, par exemple, mais aussi en Amérique latine, à Cuba, dans les Balkans, en Bosnie. Combats encore, et toujours résistance, des amis rencontrés un peu partout et aimés d’une même constance, qui sont, comme il dit, " du côté de la vie ". Et puis, aujourd’hui comme hier, l’interrogation permanente sur le sens à donner à toutes ces " piqûres d’abeille ".
x 17 24 150 p. L’arabe du futur - Tome 3 T Sattouf Riad BD, roman graphique, autobiographie identité, arabe 2016 06/10/16 9782370730947 Allary BD -roman graphique 20,90 € 20.90 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
Dans ce troisième tome (1985-1987), après avoir suivi son mari en Libye puis en Syrie, la mère de Riad ne supporte plus la vie au village de Ter Maaleh. Elle veut rentrer en France. L’enfant voit son père déchiré entre les aspirations de sa femme et le poids des traditions familiales…
x 14 22 190 p. Itinéraire d’un petit mandarin T Le Huu Tho autobiographie immigration, Viêt Nam 1997 15/04/97 9782738453389 L’Harmattan Memoires Asiatiques Littérature 19,00 € 19.00 sur commande ?
AA AA

Itinéraire d’un petit mandarin est le récit autobiographique de Tho, jeune Indochinois cultivé qui, à l9 ans, décide de quitter son Viet Nam natal pour la France.

Mais dès son arrivée, l’éclatement de la Seconde Guerre mondiale va bouleverser sa destinée. Cet événement va le contraindre à se retrouver avec 20 000 de ses compatriotes, essentiellement d’origine paysanne, et à leur servir d’interprète.

Ce récit constitue un témoignage inédit du sort que ces paysans vietnamiens, déracinés, ont connu dans une France occupée et humiliée.

C’est également un chant d’espoir à travers la farouche volonté de vaincre de Tho mais aussi de son amour pour la France symbolisée par la jeune Madeleine ; énergie et amour qui lui permettent de s’intégrer dans in société française.

x 14 20,5 176 p. Camarade lune T Balzerani Barbara autobiographie Italie 2017 06/09/17 9782366242812 Cambourakis Literatur Littérature 18,00 € 18.00 présent à Plume(s)
AA AA
Barbara Balzerani a été l’une des rares femmes membres des dirigeants des Brigades rouges. Dans l’enceinte de la prison haute sécurité où elle a été incarcérée pendant de nombreuses années, elle a eu tout loisir de réfléchir à son parcours, à ses origines, de réexaminer les réflexions politiques et les questionnements philosophiques qui l’ont conduite à un tel engagement. C’est ce qu’elle fait dans cet ouvrage incontestablement autobiographique où elle développe un style narratif extrêmement personnel qui lui permet de combiner monologue intérieur, introspection et analyse affûtée et lucide du contexte politique agité des années 70.
Un portrait de femme juste, bouleversant et poétique en même temps qu’un témoignage de l’intérieur de la période des années de plomb, qui a radicalement changé l’histoire de l’Italie contemporaine. 
x 15 21 208 p. Ce que la vie m’a appris T Séguy Georges autobiographie syndicalisme 2017 21/09/17 9782708245419 L’Atelier Histoire H.c. Politique et société -entreprises, travail, syndicalisme 17,00 € 17.00 sur commande ?
AA AA

Peu avant sa mort, dans une série d’entretiens inédits, Georges Séguy se remémore ce que fut sa traversée du XXe siècle.

Figure majeure du syndicalisme français, Georges Séguy (1927-2016) a dirigé quinze années durant, de 1967 à 1982, la Confédération générale du travail (CGT). Son récent décès a donné lieu à d’innombrables hommages soulignant sa forte personnalité et son rôle dans l’histoire sociale du siècle dernier. Car Georges Séguy a traversé, comme homme et comme militant, les remous et tempêtes de son temps. Résistant, il est déporté à Mauthausen alors qu’il n’a que seize ans. Cheminot à Toulouse, il devient militant syndical, exerce à vingt ans des premières responsabilités puis, chemin faisant, devient une figure de proue du syndicalisme français, accédant en 1967 à la fonction de secrétaire général de la CGT, conduisant les négociations de Grenelle en mai 1968 et affrontant les mutations économiques et sociales des années 1970.

Mais par-delà le militant, que sait-on aujourd’hui de l’homme ? Comment a-t-il vécu les différentes étapes de son parcours ? Quel regard rétrospectif a-t-il porté sur ses rencontres, ses prises de responsabilité, ses victoires et ses échecs ?

Une parole rare et libre, un souffle présent. Le témoignage d’une vie d’engagement.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |