Politique et société-nucléaire - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques revues présentes à Plume(s) :
  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société -nucléaire | Pratique

ca 136 documents du sous-rayon : Politique et société-nucléaire



136 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
disponibilité
?
x 14,5 24 700 p. Le crime de Tchernobyl T Tchertkoff Wladimir témoignage nucléaire 2006 31/03/06 9782742760428 Actes Sud Politique et société -nucléaire 25,40 € 25.40 présent à Plume(s)
AA AA

Les auteurs de ce livre sont les victimes de la catastrophe de Tchernobyl survenue le 26 avril 1986, dont l’auteur a enregistré les voix dans leurs villages du nord de l’Ukraine et dans les forêts du sud de la Biélorussie. Des millions de paysans pauvres qui mangent quotidiennement du césium 137 avec leurs aliments. Ce sont aussi ces jeunes mères contaminées qui deviennent sans le savoir source de poison pour les nouvelles vies qui se forment en elles. Ce sont ces enfants condamnés qui, s’ils naissent apparemment sains, grandissent mal, car ils se nourrissent de radionucléides matin, midi et soir... Ce sont les "liquidateurs", sauveurs ignorés de l’Europe, envoyés au sacrifice pour éteindre l’incendie de la centrale, qui souffrent de toutes les maladies inconnues de l’atome. Des centaines de milliers sont invalides, des dizaines de milliers sont morts jeunes ou continuent de mourir dans des souffrances inimaginables... Et ce sont enfin les médecins et les physiciens, trop peu nombreux à ne pas se soumettre au lobby nucléaire.

Le livre rend compte également du combat de deux scientifiques biélorusses qui ont mis en jeu leur carrière, leur santé et leur sécurité personnelle pour venir en aide aux populations contaminées. Dissidents malgré eux, à cause de l’interdit imposé par I’AIEA à la reconnaissance des effets des faibles doses des radiations ionisantes sur la santé, le physicien Vassili Nesterenko et le médecin et anatomo-pathologiste Youri Bandajevsky sont persécutés, avec la complicité tacite d’organisations françaises et allemandes, pour s’être opposés au dogme officiel.

Malgré l’ampleur du désastre prophétique qui faillit rendre l’Europe inhabitable, l’atome, à la faveur de la crise de l’énergie, revient sur le devant de la scène. On envisage tranquillement de quadrupler le nombre des 450 réacteurs existant de par le monde. Les Etats-Unis, l’Europe, vont s’y mettre, la France n’est pas en reste, avec I’EPR de Flamanville prévu pour 2011-2012, tandis que la Russie a le projet d’une centrale nucléaire flottante ancrée au pôle Nord...

Rien moins que des bombes lancées dans le futur, rien moins que l’Apocalypse annoncée !

x 14,5 21 240 p. Les irradiés de la république
Les victimes des essais nucléaires français prennent la parole
T
Barrillot Bruno essai nucléaire 2003 16/11/03 9782870279724 Complexe Politique et société -nucléaire 15,90 € 15.90 épuisé
AA AA

Ils étaient 150000, pour la plupart de très jeunes hommes.

Ils étaient peu - ou même pas du tout - informés sur les risques de la radioactivité. Désinformés même. Telles ces recommandations remises au personnel des essais par les autorités de la marine : " Une minute et demi après l’explosion, les débris sont tous retombés et il n’y a aucun danger provenant du rayonnement. " Les radiations retardées ? Elles sont " si faibles qu’elles ne constituent pas un danger. Ne vous en occupez pas ".

Naïfs ? Respectueux de la parole d’autorité ? Ils étaient fiers de participer à cette grande aventure qui, leur disait-on, allait hisser la France au niveau des plus grands. Et que de souvenirs allaient-ils rapporter de cet immense désert saharien ou des îles paradisiaques du Pacifique. ". On a beau savoir que la bombe est un objet de mort, lorsqu’elle explosa, je fus fasciné par ce lever de soleil artificiel.

" Et on leur disait alors, comme on le répète encore officiellement aujourd’hui, que ces bombes étaient " propres ". Quel mal pouvait donc les frapper ? Ils ne l’apprendront - pour les plus chanceux - que dix, vingt, trente ans plus tard quand les cancers et autres maladies les atteindront. Enfin, ils parlent, sortant du mutisme qui, sous prétexte de secret militaire, les avait enfermés dans l’oubli.

Enfin, ils se battent pour que " vérité et justice " soient rendues aux victimes des essais nucléaires.

x 15 21 144 p. Le complexe nucléaire
des liens entre l’atome civil et l’atome militaire
T
Barrillot Bruno enquête nucléaire 2005 31/01/05 9782913374171 Sortir du Nucléaire Politique et société -nucléaire 6,90 € 6.90 sur commande ?
AA AA

La lutte contre la prolifération est d’actualité. À défaut d’interdire l’arme nucléaire, la communauté internationale fait le choix de limiter impérativement le « club » des possesseurs de l’arme nucléaire.

Bien que nul n’ignore que la voie d’accès à la bombe est le développement de l’industrie nucléaire civile (dite « à des fins pacifiques »), ceux-là même qui veulent mettre le holà à la prolifération sont les ardents promoteurs de cette industrie. La France qui s’est relevée de la Deuxième Guerre mondiale tout autant par sa bombe que par ses centrales nucléaires s’est faite le champion de cette « prolifération à des fins pacifiques ».

À la distinction, prévue par l’hypocrite Traité de non-prolifération (TNP), entre États « dotés de l’arme nucléaire » et États « non dotés de l’arme nucléaire », faudra-t-il créer une nouvelle discrimination entre les États « nucléairement sûrs » et les États « nucléairement non sûrs » ?

Depuis Hiroshima et Nagasaki et le développement de l’industrie nucléaire, le complexe nucléaire n’a pas fini d’agiter la planète !

x 15 21 144 p. Quelle justice pour les victimes des essais nucléaires ?
Pour l’adoption du principe de présomption légale
T
Barrillot Bruno essai nucléaire 2007 30/11/06 CRDPC Politique et société -nucléaire 10,00 € 10.00 sur commande ?
AA AA

Généticien réputé et membre de l’Académie française, Jean Rostand dénonçait en 1966 ces « saboteurs du protoplasme humain » qui, avec leurs expériences nucléaires, allaient faire subir aux insulaires du Pacifique « les effets de la radioactivité à bout portant ». Quarante ans plus tard, vétérans des essais et populations sous le vent des retombées nucléaires découvrent que leurs maladies, cancéreuses ou non, ont un lien avec leur présence sur les sites d’essais ou à leur proximité. Les recherches scientifiques d’aujourd’hui sur les maladies « radio induites » confirment les propos véhéments de Jean Rostand. Peu importe la dose de radioactivité, écrit en substance le professeur Abraham Béhar, c’est le génome qui est atteint. Le consensus scientifique est tel que, pour épargner aux victimes d’interminables et coûteuses expertises, les États-Unis ont décidé d’appliquer le principe de présomption de lien avec le service pour tous ceux qui ont participé à leurs expériences nucléaires. La France, depuis sa première bombe à Reggane en 1960, reste crispée sur son dogme des essais propres et sans conséquence sur la santé. Mais aujourd’hui, les preuves foisonnent : les conditions de sécurité des expériences nucléaires sahariennes et polynésiennes de la France ont été gravement sous-estimées. Il n’est plus possible de nier le lien entre la présence sur les sites d’essais ou dans leur voisinage et les pathologies d’aujourd’hui. Malgré l’apposition du secret défense, la vérité sur les essais français éclate. En 2007, les associations — Aven, Moruroa e tatou et Observatoire des armements/CDRPC — jugent qu’on ne peut plus attendre. La classe politique doit trancher et adopter, par la loi, le principe de présomption. La justice pour les victimes des essais nucléaires est à ce prix.

Dessins inédits de Alloza.. [et al.]

Préface de Denis Langlois

x 19 26 200 p. Contaminations radioactives : atlas France et Europe T CRIIRAD et Paris André doc nucléaire 2002 01/02/02 9782913492158 Yves Michel Politique et société -nucléaire 28,40 € 28.40 19,80 € épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA

Contaminations radioactivesA-t-on menti ax populations françaises, en 1986, sur les dépôts de radioactivité consécutifs à la catastrophe de Tchernobyl ? La contamination des sols était-elle vraiment négligeable, les risques infimes et toute mesure de protection inutile ? Quelles sont les régions, les communes épargnées par les retombées de Tchernobyl ? Que reste-t-il, aujourd’hui, dans les sols ?

La CRIIRAD – Commission de Recherche et d’Information Indépendantes sur la Radioactivité – présente en première partie le dossier accablant qu’elle a constitué, tout au long des années, passant au crible les informations et les cartes publiées par les services officiels, étayant ses démonstrations sur le résultat des investigations et contre-expertises de son laboratoire.

Cet atlas de référence fournit des cartes et des informations inédites utiles à tous ceux qui veulent comprendre le débat sur les conséquences sanitaires de la catastrophe de Tchernobyl. C’est le résultat de plus de 3000 mesures réalisées de 1999 à 2001 par le géologue André PARIS dans toute la France, et jusqu’en Ukraine, au cœur de la zone interdite. Ces mesures ont été effectuées selon une méthodologie unique qui en garantit la reproductibilité.

Le travail réalisé, immense et incontournable, vient combler les carences des services officiels dans l’évaluation de l’impact de Tchernobyl.

x 10,5 17 192 p. La descente aux enfers nucléaires T Cramer Ben et Saïsset Camille répression 2008 03/09/08 9782844052100
EF128
L’Esprit frappeur Politique et société -nucléaire 6,00 € 6.00 présent à Plume(s)
AA AA

En ayant recours à la géologie, la géographie ou l’histoire, le projet de Bure est ici non seulement exposé mais vulgarisé pour être bien compris.

Rien n’est laissé dans l’ombre, que ce soit la provenance des déchets nucléaires, les quantités qui seront enfouies, le type de déchets qui aura la priorité, les méthodes prévues pour l’acheminement, l’organisation du stockage et d’une partie du calendrier.

Le tout parsemé de considérations sur les enjeux économiques et militaires. Ceci à quelques mois du débat à l’assemblée Nationale sur la Loi Bataille. En donnant la parole à la fois aux témoins de la région et aux experts, on comprends mieux pourquoi le site de Bure, situé à moins de 250 km à l’est de la capitale, risque d’être un site d’enfouissement non seulement français mais aussi européen.

Un travail de fond hors de tout parti pris, une enquête journalistique qui réfute les arguments du lobby nucléaire, quitte à se placer sur son terrain, celui du discours scientifique.

x 11 17 106 p. La mort s’exporte bien T Amis De La Terre essai nucléaire 2002 24/09/02 9782844051905 L’Esprit frappeur Politique et société -nucléaire 3,00 € 3.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Le 26 avril 1986, un réacteur nucléaire prend feu à la centrale de Tchernobyl en Ukraine. Les fumées radioactives contaminent les trois quart de l’Europe. Aujourd’hui encore, les gouvernements refusent de reconnaître l’ampleur de cette catastrophe. La santé des populations vivant dans les zones contaminées est terriblement affectée par des pathologies qui dépassent en horreur tout ce qu’on pouvait imaginer.

En 2002, la France joue de tout son poids pour que soient financés le maintien en activité et la construction de centrales nucléaires aussi dangereuses que Tchernobyl. La France rayonne à l’Est dans le secteur nucléaire, mais est-ce ce dont ont besoin les victimes de Tchernobyl et le reste de la population européenne ?


Réf. éditeur : EF110

x 10,5 15 186 p. Le nucléaire et la lampe à pétrole T Verts Les énergies, environnement 2008 03/09/08 9782844050717
EF041
L’Esprit frappeur Politique et société -nucléaire 3,00 € 3.00 présent à Plume(s)
AA AA

Un état des lieux, et des propositions pour sortir la France du bourbier nucléaire. L’argumentaire de campagne des Verts.

À l’heure du renforcement de l’Europe, "Le Nucléaire et la Lampe à pétrole" apporte des réponses compréhensibles à des questions essentielles… La France est-elle pieds et poings liés au nucléaire ? D’où vient et comment fonctionne le lobby nucléaire ? Comment penser les questions énergétiques à l’aube de l’an 2000 ? Quelles méthodes, quelles technologies peuvent remplacer le nucléaire ? 50 ans après la création d’EDF et de GDF, comment repenser le service public ? Comment la politique énergétique française peut-elle s’inscrire favorablement dans le nouveau contexte européen ?

x 10,5 15 45 p. Tout nucléaire : une exception française T Perline essai nucléaire 2008 03/09/08 9782844050182
EF007
L’Esprit frappeur Politique et société -nucléaire 2,00 € 2.00 épuisé
AA AA

Les Français sont fiers de l’« exception culturelle » française. Le seront-ils autant de l’exception nucléaire après avoir lu cet argumentaire accablant ? Pour en finir avec le nucléaire.

« Inactifs aujourd’hui, radioactifs demain », disions-nous hier… « Tout électrique, tout nucléaire », disait EDF hier – « Tchernobyl », lui répond-on aujourd’hui. Et demain ? Aujourd’hui, à l’aube du 21e siècle, se décide notre futur énergétique. Le choix est simple : répéter les erreurs passées ou prendre conscience des limites de nos ressources, du déséquilibre de répartition des richesses de la planète et de la destruction générale que nous contribuons à amplifier. De toute façon, nos enfants subiront les conséquences de nos inconséquences : pollutions et déchets radioactifs.


année

Réf. éditeur EF007 mm

x 12,5 21,5 153 p. Tchernobyl anatomie d’un nuage nucléaire 1987 28/02/87 9782851841780 Ivréa »» Politique et société -nucléaire 11,00 € 11.00 épuisé
AA AA
x 16,5 24,5 48 p. Petit mémento des déchets nucléaires T guide énergies 2005 31/08/05 Global Chance Politique et société -nucléaire 10,00 € 10.00 présent à Plume(s)
AA AA
Elements pour un débat sur les déchets nucléaires en France.

Vingt fiches de synthèse réalisées par les experts de Global Chance pour mettre données et analyses sur la question des déchets à la disposition du public.

Hors série n°2 des Cahiers de Global Chance, également téléchargeable (pdf) ci-dessous.

x 16,5 24,5 52 p. Petit mémento énergétique
Éléments pour un débat sur l’énergie en France
T
développement durable 2003 31/12/02 Global Chance Politique et société -nucléaire 10,00 € 10.00 présent à Plume(s)
AA AA
Hors série n°1 des Cahiers de Global Chance ; également téléchargeable (pdf) ci-dessous.
x 21 29,7 56 p. Le réacteur nucléaire EPR : un projet inutile et dangereux T nucléaire Global Chance Politique et société -nucléaire 9,00 € 9.00 présent à Plume(s)
AA AA
Les simulacres de concertation mis en scène en 2003 par le Gouvernement autour de la question nucléaire ne lui ont pas permis de dissimuler longtemps son véritable objectif en la matière : lancer le plus vite possible la construction d’une nouvelle centrale nucléaire en France, équipée d’un réacteur nucléaire EPR (European Pressurized Reactor). S’il devait effectivement être construit, ce réacteur serait non seulement inutile, dans la mesure où la France n’aura pas besoin de grande centrale de puissance (nucléaire ou non) avant 2025, mais aussi dangereux : même pompeusement qualifié de « troisième génération », il n’est que le dernier avatar des réacteurs nucléaires civils à uranium enrichi et eau ordinaire sous pression (PWR en anglais et REP en français) issus de ceux mis au point dans les années cinquante pour être la source d’énergie des sous-marins nucléaires américains...
x 11 18 250 p. La supplication
Tchernobyl, chronique du monde après l’apocalypse
T
Alexievitch Svetlana récit nucléaire 1999 01/12/99 9782290343609 J’ai lu Politique et société -nucléaire 5,80 € 5.80 remplacé >>(2016)
AA AA
« Des bribes de conversations me reviennent en mémoire... Quelqu’un m’exhorte : - Vous ne devez pas oublier que ce n’est plus votre mari, l’homme aimé qui se trouve devant vous, mais un objet radioactif avec un fort coefficient de contamination. Vous n’êtes pas suicidaire. Prenez-vous en main ! » Tchernobyl. Ce mot évoque dorénavant une catastrophe écologique majeure. Mais que savons-nous du drame humain, quotidien, qui a suivi l’explosion de la centrale ? Svetlana Alexievitch nous fait entrevoir un monde bouleversant : celui des survivants, à qui elle cède la parole. Des témoignages qui nous font découvrir un univers terrifiant. L’événement prend alors une tout autre dimension. Pour la première fois, écoutons les voix suppliciées de Tchernobyl.
x 62 p. Face à la menace climatique, l’illusion du nucléaire T nucléaire 1998 30/11/97 RAC - Réseau Action Climat France »» Politique et société -nucléaire 5,00 € 5.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

CE LIVRET INTER-ASSOCIATIF présente une série de fiches-arguments : Non, le nucléaire nest pas une solution au dérèglement climatique. Au contraire, il constitue un frein aux politiques nécessaires tant au niveau mondial que français. Les organisations impliquées dans la réalisation de cet ouvrage ont mis leurs moyens en commun sur ce thème à l’heure où les promoteurs de l’atome prétextent de la protection du climat pour vendre de nouveaux réacteurs. Avec ce document, les citoyens concernés, désireux de convaincre leur entourage, trouveront de nouvelles raisons de préconiser la sobriété et l’efficacité énergétique, ainsi que le développement des énergies renouvelables. Et ces arguments toucheront, nous l’espérons, des décideurs français trop souvent enclinsà préférer le nucléaire, même contre l’intérêt de la planète.

Cette brochure est téléchargeable en pdf ici

x 21 21 26 p. Nucléaire, comment en sortir ? - Synthèse T nucléaire 2007 30/11/06 Sortir du Nucléaire Politique et société -nucléaire 1,50 € 1.50 prochainement à Plume(s) ?
AA AA


52 pages

remarque :Par 5

x 14,8 21 52 p. Par ici la sortie... du nucléaire T nucléaire
BPISN
Sortir du Nucléaire Politique et société -nucléaire 1,00 € 1.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
Cette brochure a été réalisée par le Réseau "Sortir du nucléaire" avec un constant souci de vous fournir une information de qualité, à partir des données disponibles fin 2004. Tous les sujets abordés sont basés sur les travaux de nombreux spécialistes. Tout ne pouvant être dit en un espace limité :
x 11 18 212 p. Epr, l’Impasse nucléaire T Marillier Frédéric essai nucléaire 2008 29/05/08 9782849501603 Syllepse Arguments et mouvements Politique et société -nucléaire 9,00 € 9.00 présent à Plume(s)
AA AA
Les questions d’énergie et de changement climatique prennent une place prépondérante et constituent, à l’échelle du globe, des enjeux cruciaux pour les prochaines décennies. Lancée dans les années 1960, la folle aventure de l’électronucléaire connaît une nouvelle étape avec la construction d’un réacteur nucléaire dit de troisième génération : l’EPR (European Pressurized Reactor). Au carrefour des enjeux énergétiques, industriels et politiques français, l’EPR illustre «  l’autisme  » nucléaire français, bercé par des rêves de grandeur nationale et de technologie triomphante, ignorant la démocratie et les préoccupations environnementales. Ce projet a aussi des implications internationales, avec la volonté affichée de conquérir le marché mondial du nucléaire, notamment en Chine. Technologie obsolète avant même d’être opérationnelle, l’EPR est un projet inutile et dangereux. Il est urgent de stopper cette aberration, avant qu’il ne soit trop tard. Avec cet ouvrage, chacun pourra se faire une opinion à propos de cette nouvelle impasse nucléaire.
x 12 22 95 p. La filière nucléaire du plutonium
Menace sur le vivant
T
Morichaud Jean-Pierre essai nucléaire 2002 22/10/02 9782913492172 Yves Michel Ecologie Politique et société -nucléaire 9,63 € 9.63 présent à Plume(s)
AA AA

Jeté dans le débat sur l’avenir de l’industrie nucléaire, ce pamphlet a un objectif simple : éclairer le public sur la nocivité particulière du radio-élément qu’est le plutonium. Soyons clairs : le plutonium est tout simplement 200 000 fois plus nocif que l’uranium !

Le plutonium est un déchet créé par la combustion de l’uranium dans les réacteurs. Il n’existe pas naturellement. C’est donc toute la filière nucléaire qui est visée à travers la dénonciation de cet élément.

Présenté de façon dynamique, sous forme de questions-réponses entre un ingénieur et un citoyen, cet ouvrage apporte en outre des éléments chiffrés et représentatifs de l’activité nucléaire française, la force de frappe nucléaire, les données des rejets autorisés, le réseau de prolifération du nucléaire militaire, ainsi qu’un index et une bibliographie très complets sur le sujet.

Des nouveaux polluants éternels de l’ère atomique aux lobbies pro-nucléaire, des sols contaminés au combustible MOX, ce livre ouvre le débat en proposant des solutions concrètes immédiatement applicables pour un monde sans électronucléaire.

Le moment est venu d’arrêter de fabriquer de l’eau chaude et de l’électricité ménagère avec des réacteurs nucléaires, ces technologies obsolètes dont l’activité perturbe profondément et de façon irréversible le visage de notre pays, de notre planète et pour les générations à venir !

x 13,5 22 1251 p. L’insécurité nucléaire
bientôt un Tchernobyl en France ?
T
Lhomme Stéphane pamphlet nucléaire 2006 10/04/06 9782913492400 Yves Michel Ecologie Politique et société -nucléaire 15,22 € 15.22 présent à Plume(s)
AA AA

Vieillissant et soumis à d’importantes restrictions budgétaires, le parc nucléaire pourrait sous peu causer un véritable "Tchernobyl français".

L’auteur fait un tour d’horizon complet et référencé des risques défaillances diverses, incendies, séismes, négligences, transports, terrorisme, prolifération. Les accidents nucléaires passés et de nombreux incidents récents sont décrits, à l’appui d’extraits de documents officiels dont certains sont classés confidentiels ou secret défense. Avant que le débat annoncé n’ait lieu, le gouvernement français a déjà pris ses décisions, tentant d’imposer ses choix, toujours par la force.

De nouveaux réacteurs sont annoncés alors que les déchets radioactifs restent sans solution. Une passionnante enquête montre comment le lobby atomique et celui de l’agriculture productiviste nous préparent à survivre en zones contaminées en cas de catastrophe nucléaire. Des "stratégies de survie" sont discrètement étudiées et déjà même expérimentées en France. Alors qu’elle impose un risque maximal, l’industrie nucléaire n’a en réalité sur la planète qu’une place marginale et déclinante : l’auteur montre qu’elle est de fait incapable de répondre à la crise énergétique et climatique, contrairement aux économies d’énergies et aux énergies renouvelables qui représentent Ici seule alternative d’avenir.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |