Giovanna Zoboli - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est ouverte du mardi après-midi au samedi soir, de 10 h à 12 h et de 14 h 30 à 19 h 30, 18 h le samedi ; fermée dimanche, lundi et mardi matin.
Accueil du site > Les auteurs > Giovanna Zoboli

Giovanna Zoboli


1 article
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 19,5 33 74 p. L’ange des chaussures T Zoboli Giovanna et Concejo Joanna jeunesse 2009 27/10/09 9782940408078 Notari L’oiseau Sur Le Rhino Jeunesse -albums 17,30 € 17.30 sur commande ?
AA AA
" Papa, regarde, c’est un ange. ", " Ce n’est pas un ange " dit son père. " C’est un homme sans chaussures. Les anges sont dans la grande boîte des décorations de Noël, entre les clubs de golf et les vieux livres d’école. "

Un soir, au crépuscule, Simon voit apparaître un ange sur son balcon. C’est qu’il rêvait depuis longtemps de pouvoir « toucher des ailes » : son père, grand fabricant de chaussures, exemplaire dans la conduite de ses affaires, se montre en effet incapable de l’écouter, de le guider dans sa vie d’enfant. Simon est comme écrasé dans un univers de chaussures en tous genres, seul horizon dans le regard de son père. Celui-ci, d’ailleurs, lorsque Simon l’appelle pour lui faire voir le « monsieur qui brille », ne perçoit que l’absence de chaussures aux pieds de cet intrus et ne manifeste que méfiance : ne serait-ce pas là un concurrent mal intentionné, ne visant qu’à imposer la mode des pieds nus, qu’à ruiner son empire – et donc la civilisation tout entière ? Inspiré par la chaleureuse présence de cet ange, Simon parvient cependant à dénouer son coeur, à libérer la parole, et trouve les mots qui imposent enfin le silence à son père. Le garçon conjure ainsi les démons de la vanité et de l’aveuglement nichés dans un esprit tout occupé de conquête et de rentabilité économiques.

Ce conte montre avec délicatesse quels dangers nous menacent lorsque les préoccupations matérielles l’emportent sur l’écoute des bruissements du monde, véritables nourritures de l’âme. Les illustrations, quant à elles, suggèrent au lecteur que ce monde peut être beau – et belles les chaussures – dès lors qu’il a compris, à l’instar de l’enfant, que les pieds des hommes, comme ceux des anges, sont un mystère...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |