Zolma - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est ouverte du mardi après-midi au samedi soir, de 10 h à 12 h et de 14 h 30 à 19 h 30, 18 h le samedi ; fermée dimanche, lundi et mardi matin.
Accueil du site > Les auteurs > Zolma

Zolma

« Zolma ? Un style redoutablement énergique et gouleyant à souhait, avec une Lily toujours aussi délurée et âpre à défendre les causes abandonnées » (K-Libre)

« Zolma maîtrise parfaitement l’art du roman policier, voilà pourquoi ses polars se lisent comme on écoute un bon vieux rock, avec grand plaisir. » Luis Alfredo, Rayon Polar.

« Zolma porte un regard acerbe sur le monde dans lequel nous vivons, sur sa fuite en avant, sur le cynisme de ceux qui profitent en toute impunité - responsables mais pas coupables - des dérives d’une société débridée qui permet, au nom du sacro-saint profit, les pires infamies. On rit jaune, mais même si le fond est réaliste, on rit quand même ! »


1 article
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 14 21 216 p. Lily en eaux troubles T Zolma  B polar pollution 2011 15/09/11 9782914704809 Jigal »» Littérature 16,23 € 16.23 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

À l’instar de Lily, son héroïne préférée, ZOLMA est un homme et un auteur engagé ! Sans être des tribunes, ses romans abordent les « vraies » questions qui peuplent et minent parfois nos vies : éducation, malbouffe, mal-être, condition sociale, libertés individuelles, ambiguïté politique... Dans ce nouveau roman, il s’attaque à un des plus mortels fléaux de nos rivières, les PCB alias le terrible pyralène : « Interdits à la vente depuis 1987, ils étaient massivement utilisés depuis les années 30 comme isolant électrique, notamment dans les appareils EDF. Considérés comme des produits toxiques semblables à la dioxine, ils font partie des « douze salopards », les douze Polluants Organiques Persistants (POP), redoutables en raison de leur durée de vie extrêmement longue » (© Rue 89).

On en parle finalement peu, pas suffisamment en tout cas... et pourtant : les poissons de rivières — ceux du Rhône — sont déjà interdits à la consommation, bientôt nos enfants ne pourront plus se baigner... demain des barrières électriques leur en empêcheront l’accès !

NON, VOUS NE RÊVEZ PAS... LE DÉCOR EST PLANTÉ, TOUT EST DÉJÀ LÀ ! TREMBLEZ BRAVES GENS !


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |