Samir Abdallah - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques revues présentes à Plume(s) :
Accueil du site > Les auteurs > Samir Abdallah

Samir Abdallah

Égyptien. Installé en France depuis l’âge de 6 ans, il réalise des films documentaires et reportages depuis 1983. après une collaboration de 10 ans avec l’agence Im’media, spécialisée dans l’immigration et les cultures urbaines, où il produit et réalise une série de reportages pour l’émission "rencontres" sur Fr3, il fonde l’association L’yeux ouverts qui organise des ateliers de réalisation et de programmation dans les quartiers pour développer une réflexion et une pratique publique sur les images et représentations du réel et de l’imaginaire.

Depuis 1994, il anime un réseau international de projections publiques de films et programmes documentaires exprimant un point de vue critique sur le monde contemporain, avec plus de 3000 partenaires associatifs et divers, en France, Europe, pays arabes et Amériques... un réseau qu’il vient de baptiser du nom de : CiNemeteQUe, pour faire connaître le cinéma de ces "peuples de trop" en résistance...


1 article
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 13,5 19 90 mn Gazastrophe
le jour d’après
T
Abdallah Samir et Mabrouk Kheridine reportage Palestine 2011 30/11/10 Iskra »» Divers -DVD 25,00 € 25.00 sur commande ?
AA AA
Khéridine et moi sommes rentrés dans Gaza le 20 janvier 2009, au surlendemain du cessez le feu annoncé après la guerre de cet hiver 2008/2009. Nous avons tout de suite commencé à tourner. Abu Samer et Joker, deux militants du Centre Palestinien des Droits de l’Homme de Gaza, engagés dans une enquête sur les exactions commises pendant cette guerre, nous guident tout le long de l’étroite bande de Gaza, sur les traces des chars israéliens. Des dizaines de témoins de la guerre israélienne de 22 jours contre Gaza (27 décembre 2008 au 18 janvier 2009) témoignent devant la caméra. Leurs récits frappent par la précision des faits et nous font entrer dans le cauchemar palestinien. Ils sont complétés par des images tournées sous le feu de l’offensive israélienne par plusieurs cameramen palestiniens que nous avons connus à l’époque de l’ancienne télévision palestinienne, aujourd’hui dissoute. Ces images produites pour les télévisions du monde mais non exploitées, nous ont été données par ceux qui les ont tournées pour que nous en fassions un film. Certaines sont insoutenables. Elles hantent les cauchemars de nos amis, et les nôtres aussi. Nous les regardons avec eux et leur demandons de nous livrer leurs réflexions sur les images qu’ils ont produites sur le conflit, et au-delà, de nous décrire leur paysage mental après cette guerre extrêmement violente. Nous connaissons plusieurs de ces personnes depuis une dizaine d’années. Nous allons à leur rencontre, parce que ce sont des amis et parce qu’ils nous ont invités à les rejoindre dès que possible. Notre but : documenter la tragédie palestinienne du point de vue de l’intérieur. Lors de notre voyage, le 20 janvier 2009, au surlendemain du cessez-le-feu et jour historique de l’investiture de Barak Obama, nous avons rencontré partout des gens debout, dignes, tout entièrement investis dans l’impérieuse nécessité de poursuivre leur existence. Et ceci, alors qu’ils sont encore sous le choc d’un long cauchemar...
Samir Abdallah

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |