Ménéhould Zahnd - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques revues présentes à Plume(s) :
Accueil du site > Les auteurs > Ménéhould Zahnd

Ménéhould Zahnd

Conteuse, elle désirait enrichir ses histoires à travers une rencontre avec les notes et les sons. Brice Perdriau et Pierre Compain l’ont rejointe avec leurs instruments... Un tuba, une guitare et un piano-jouet pour l’un, une clarinette et un accordéon diatonique pour l’autre.

C’est ainsi que naquit la compagnie Dragulinu en 2003. Plus tard, c’est Maurin Zahnd et ses percussions, puis Matthieu Ouaki avec sa guitare et son sitar, qui se sont joints à eux pour de nouveaux voyages et d’autres couleurs sonores...

Le mot « dragulinu » signifie colporteur en langue corse. Ménéhould l’a choisi car c’est une image qu’elle trouvait très juste en regard de son activité de conteuse. Tous les cinq colportent en effet des histoires en musique puisées dans la tradition européenne, africaine et amérindienne... La compagnie a créé plusieurs spectacles...

Le premier, Dragoulinou, est une histoire originale, un conte musical, ou les mots se mêlent aux notes et aux sons, dans des décors peints et des ambiances lumineuses subtiles. Une atmosphère chaude et chatoyante qui porte l’imagination et entraîne les spectateurs dans un moment magique et onirique où ils rencontrent tour à tour Sam le magicien-musicien-artiste qui crée le monde au cours d’une nouvelle genèse puis Dragoulinou, petit dragon en quête de son feu, qui à travers les rencontres et la découverte du monde va grandir et se réaliser.

Le second, Quand J’suis parti d’la Rochelle est le parcours d’un enfant qui grandit et ne rêve que d’ailleurs... Il se fait matelot ! Avec ses deux compagnons de fortune, il vogue vers de lointains rivages... D’autres terres, d’autres villes, d’autres gens et toute une moisson d’histoires à partager. L’Île de Naxos, la blanche Casbah d’Alger, les côtes d’Albanie et les falaises bretonnes sont les escales d’un voyage poétique, avec pour décor une voile blanche, un coin de bateau, des ruines grecques ou encore un café maure... Et la lumière qui se fait soleil, éclair ou caresse. Avec ce nouveau spectacle, la compagnie Dragulinu nous mène au gré des mots et au souffle des notes de mer en océan, de mythe en conte et en histoire, à la rencontre de Glaucus, du pêcheur de feuilles, d’Emhammed et de sa belle ou du destin d’un septième fils... On y chante, on y danse, on rit, on y pleure et on y dit... sur le pont de la Marie-Joseph !

Enfin, à l’occasion du bicentenaire de la naissance de l’écrivain, la compagnie Dragulinu a proposé une création autour de deux contes de George Sand : Le Géant Yéous et Le Langage des Fleurs. Contes d’hier pour enfants d’aujourd’hui, afin de leur ouvrir la porte de l’univers de cette grande dame des lettres et des mots...


1 article
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
tous_dispo:oui/ tous_rupture:non/

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 10,5 15 29 p. Petite poule rouge T Zahnd Ménéhould B jeunesse 2004 31/10/04 9782915355178
ART0011
Pré du Plain Petit-Pré Jeunesse -littérature 3,00 € 3.00 présent à Plume(s)
AA AA
Dur dur pour une petite poule de devoir quitter le poulailler familial pour aller à l’école...

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |