Houria Abdelouahed - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques revues présentes à Plume(s) :
Accueil du site > Les auteurs > Houria Abdelouahed

Houria Abdelouahed

Maître de conférence à l’université Paris-VII Denis Diderot et psychanalyste. Traductrice d’Adonis, elle consacre ses travaux à la question du visuel et du langage.

Psychanalyste, maître de conférences à l’université Paris Denis Diderot. Sa recherche confronte la psychanalyse à d’autres disciplines et champs de réflexion tels que l’anthropologie, la mystique, la théologie et la philosophie… Elle s’est notamment penchée sur les questions du visuel et du langage, de l’identité et de l’altérité ainsi que sur la question de la féminité en islam. Elle est l’auteur de Figures du féminin en islam (PUF, 2012), La langue et le miroir (éditions DârBidâyât, Syrie, 2006) et coauteure de Le regard d’Orphée (Fayard, 2009) et de Cliniques méditerranéennes, N° 85, 2012 : La pensée magique (Erès, 2012). Elle a traduit en français quatre ouvrages du poète Adonis.


1 article
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 12,5 19 242 p. Figures du féminin en Islam T Abdelouahed Houria islam, femmes 2012 02/05/12 9782130588931 PUF Petite bibliothèque de psychan Politique et société -femmes 16,50 € 16.50 présent à Plume(s)
AA AA
D’Agar, la mère des Arabes qui n’est présente dans le corpus arabo-musulman que comme figure d’esclave, à Khadija, l’épouse du prophète que les hagiographes ont dépouillée de toute sexualité ; d’Aïsha, décrite comme l’aimée de l’Aimé de Dieu mais qui se révèle une enfant violentée et un nourrisson savant, à Zaïnab, qui bouleversera le destin de la filiation en Islam et dont l’entrée dans le foyer du prophète sera marquée par la Révélation du verset sur le voile ; de l’inconsolable Hind, qui entaille avec cruauté le foie de l’oncle de Muhammad, à Fâtima, qui réclama l’héritage pour retrouver sa place de fille, elle qui était la mère de son père.
Ces figures de femmes - maltraitée, mélancolique, cruelle, fatale - disent le lien complexe de l’Islam à l’inquiétante étrangeté du sexe féminin. Ces femmes et d’autres lèvent le voile sur les soubassements pulsionnels de la fondation islamique. Ce livre explore cette question, la façon dont elle se présente dans le Texte (le Coran) et dans les textes. C’est inviter à une plongée dans les profondeurs effrayantes de la culture et du Texte, au-delà du charme de la belle surface.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |