Donald Worster - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques revues présentes à Plume(s) :
Accueil du site > Les auteurs > Donald Worster

Donald Worster

Professeur d’histoire à l’université de Kansas. Spécialiste de l’histoire environnementale des États-Unis et du monde, il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur ce sujet : A River Running West, The Wealth of nature, Under Western Skies, Rivers of Empire, Dust Bowl.

1 article
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 15,5 22,5 414 p. Les pionniers de l’écologie
Nature’s Economy
T
Worster Donald essai écologie 2009 05/03/09 9782869851962 Sang de la Terre la pensee ecologique Politique et société -écologie 23,00 € 23.00 présent à Plume(s)
AA AA
Paru aux États-Unis sous le titre Nature’s Economy, ce livre raconte, dans un style chaleureux et captivant, la conquête d’un nouveau territoire de la pensée : l’écologie. Remontant aux origines de ce concept, l’auteur dresse les portraits attachants des personnalités marquantes qui furent, à ses yeux d’historien américain, les pionniers de cette conquête : Linné, White, Darwin, Thoreau, ainsi que quelques écologistes majeurs du XXe siècle comme Clements, Leopold, Odum. Tout au long de cette histoire, l’auteur montre comment la pensée écologique s’est développée dans différentes directions qu’il regroupe en deux courants principaux : l’écologie humble, arcadienne, holistique et l’écologie prétentieuse, impérialiste et analytique. La première accepte l’homme comme une partie de l’harmonie du monde et encourage l’amour et le respect de la nature, la seconde assigne à l’homme la tâche de gérer les ressources du monde et l’encourage à exploiter celui-ci. Concluant sur les orientations récentes de l’écologie, Donald Worster montre comment, en tant que science mais aussi mouvement majeur des idées, elle a modelé la perception moderne de la place de l’homme dans "l’économie de la nature".

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |