Ordre sécuritaire et inégalités sociales - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : répression, Plume(s) présente aussi :
Enfants au carré   En finir avec la double peine   Octobre à Paris   Emprisonner et surveiller   Portrait physique et mental du policier ordinaire   Répression   Filmer, ficher, enfermer   La bataille de Notre-Dame-des-Landes  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

6,00 €  
Ordre sécuritaire et inégalités sociales

Auteur Un autre futur
Editeur : L’Esprit frappeur
rayon : Politique et société
support : Livre
type : essai
thèmes : répression | société
ean : 9782844052193
parution : avril 2005
dimensions : 117 pages ; 10,5 × 17 cm
prix : 6,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 2008
réserver

Ce livre est issu d’une démarche militante collective, l’implication de ses auteurs dans les luttes sociales leur a permis de mener une réflexion critique sur le phénomène sécuritaire.

Comment les gestionnaires du pouvoir, quelle que soit leur couleur politique, ont peu à peu créé le cadre idéologique, administratif et judiciaire leur permettant de réaffirmer, à chaque échéance électorale leurs soi-disant préoccupations « sociales » tout en préparant et en légitimant les offensives du système capitaliste…

Comment ils testent sur des populations « marginales », toujours plus isolées et précarisées, les outils policiers et judiciaires qui, demain, pourront être utilisés contre bien d’autres…

À toutes ces questions, des militants anarchistes proposent des éléments d’analyse et de réponse, pour refuser le monde qu’ils nous préparent.

Loi sur la sécurité quotidienne du 15 novembre 2001, loi sur la sécurité intérieure du 18 mars 2003, loi dite « Perben II » portant adaptation de la justice aux évolutions de la criminalité du 9 mars 2004, l’embellie véhiculée par la loi sur la présomption d’innocence du 15 juin 2000 aura été de courte durée. Le droit à la sécurité devient un droit fondamental qui prend le pas sur la liberté et sous-tend une société de contrôle. Il s’agit là d’une véritable mutation qui nous concerne tous.

C’est à une analyse radicalement critique, très fouillée et très documentée, de cette idéologie sécuritaire imprimant une vision policière de la société ainsi placée « sous influence », que se livrent les auteurs de cet ouvrage collectif, membres du groupe anarchiste Un autre futur à Montpellier.


Réf.EF134




Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |