Les jours heureux - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : politique, Plume(s) présente aussi :
Ecoterroristes ou écoguerriers ?   L'extrême-gauche   Enjeux libertaires pour le XXIe siècle   La haine de la démocratie   L'autre gauche   Vive le feu !   Le petit bourgeois gentilhomme   L'anti-coup d'Etat  
  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société -histoire | Pratique

14,20 €  
Les jours heureux

Le programme du Conseil national de la Résistance de mars 1944 : comment il a été écrit et mis en oeuvre, et comment Sarkozy accélère sa démolition

Auteur Citoyens résistants d’hier et d’aujourd’hui
Editeur : la Découverte
collection : Cahiers libres
rayon : Politique et société    -histoire
support : Livre
type : essai
thème : politique
ean : 9782707160164
parution : mars 2010
dimensions : 204 pages ; 13,5 × 22 cm
imprimé en France
prix : 14,20 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 14 avril 2010
réserver

Le 4 mai 2007, le candidat Nicolas Sarkozy se rend aux Glières (Haute-Savoie), pour y saluer la mémoire des maquisards massacrés en mars 1944 par les nazis et les miliciens français. Élu président, il renouvelle l’opération en mai 2008 et avril 2009. Et cette année-là, il prétend que son action se situerait dans le droit fil « du Conseil national de la Résistance, qui, dans les heures les plus sombres de notre histoire, a su rassembler toutes les forces politiques pour forger le pacte social qui allait permettre la renaissance française ».

Pure imposture ! Publié en mars 1944 sous le titre Les Jours heureux, le programme du CNR annonçait un ensemble ambitieux de réformes économiques et sociales, auquel le fameux « modèle social français » doit tout, notamment la Sécurité sociale, les retraites par répartition et la liberté de la presse. Or, depuis son élection, Nicolas Sarkozy s’applique à démanteler ce programme, comme s’en réjouissait en 2007 Denis Kessler, l’un des idéologues du Medef : « Le programme du gouvernement est clair, il s’agit de défaire méthodiquement le programme du CNR. » D’où la contre-offensive de l’association « Citoyens résistants d’hier et d’aujourd’hui », créée par ceux qui ont réagi dès mai 2007 à l’imposture sarkozyenne.

En republiant ce texte fondateur exemplaire par sa concision, ils ont choisi de le compléter par une série d’articles sur son histoire et son actualité, expliquant d’abord comment il fut conçu puis mis en œuvre après la Libération. Puis comment, dès les années 1990, mais surtout depuis la présidence de Nicolas Sarkozy, cet édifice a fait l’objet d’une démolition en règle. En évoquant la mobilisation citoyenne qu’ils ont initiée, ils révèlent la puissance du discours d’hier pour nourrir les résistances d’aujourd’hui.

Notre avis :
Publié au format poche en 2011 avec l’ean 9782707169143 (9 €).

l’auteur :
Citoyens résistants d’hier et d’aujourd’hui : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |