Gloire incertaine - Suivi de Le Vent de la nuit - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : Espagne, Plume(s) présente aussi :
Podemos   Un roman de quartier   L'enfant des colonels   Oeuvre constructive de la révolution espagnole (1936-1939)  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

28,00 €  
Gloire incertaine - Suivi de Le Vent de la nuit

Auteur Joan Sales
Editeur : Tinta Blava
rayon : Littérature
support : Livre
type : récit
thème : Espagne
ean : 9782916615004
parution : juillet 2007
dimensions : 60 pages ; 15,5 × 23 cm
imprimé en Espagne
prix : 28,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 12 juin 2009
réserver
Ecrit par un témoin du camp des vaincus, il ne contenait aucun message politique et ne se laissait nullement aller à une exaltation partisane facile. J’y retrouvais cette même douleur face à la destruction irrémédiable qui me touchait dans le recueil de poèmes " Les nuages " de Luis Cernuda, une douleur qui survivait aux exercices désuets de propagande de chacun des deux bords : non seulement ceux du roman et de la poésie médiocres, voire misérables, des chantres de la phalange, mais aussi ceux, plus dignes, des auteurs communistes ou républicains. Le devoir de témoigner de " la vérité contre le mensonge noir et contre le mensonge rouge " dont il parlera ensuite " El vent de la nit " (" Le vent de la nuit "), partie ajoutée par l’auteur et faisant corps avec l’ ?uvre principale, confère à Joan Sales la rigueur morale de celui qui ne fonde ses réflexions sur aucune certitude et vit à découvert dans l’absurde du monde, avec son cortège de sang, de mort et d’injustice. Les héros de " Gloire incertaine " - combattants, volontaires ou non, sur le front d’Aragon - vivent une situation qui les dépasse et les transforme en pions d’un jeu qu’ils ne maîtrisent pas. Leurs souffrance, leurs doute, les héroïsmes, leurs sacrifices, incarnent " the uncertain glory of an April day " qui donne au livre son titre. Joan Sales ne tombe pas dans le piège du témoignage mélodramatique ni dans l’illusion lyrique dont souffrent la plupart des romans de guerre. Voilà pourquoi la force de " Gloire incertaine " survit à l’épreuve du temps et pourquoi on peut lire aujourd’hui ce récit avec cette même intensité qui a présidé à son écriture [. ] ".



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |