L’État et la langue - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : langues, Plume(s) présente aussi :
Le hollandais sans peine   Pinicho oinichba   Versiculets & texticules   Le Petit Littré   Les alphabets de l'oubli   Les mots passants   Le Baleinié l'intégrale - Dictionnaire des tracas   Hilh de pute macarel  
  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

21,00 €  
L’État et la langue

Auteur Robert Lafont
Editeur : Sulliver
rayon : Politique et société
support : Livre
type : essai
thèmes : histoire | langues | occitan
ean : 9782351220474
parution : septembre 2008
dimensions : 224 pages ; 14 × 21 cm
prix : 21,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 13 novembre 2008
réserver

Dès l’instant où les Grecs empruntent l’alphabet aux Phéniciens pour écrire leur langue, l’État pointe sous la forme de la Cité. Langue et écriture se prêtent désormais secours dans son service. Comme il y a pour la communication orale une fixation systémique dite phonologie, il y a pour fixer la langue en écrit un système phonématique, dont l’État établit les règles. D’après le codage grec se construit le codage latin, le nôtre, avec son contrôle maximal de la Lettre sous ses trois aspects de système de langue écrite, de système de ce qui sert à l’écrire, et de système de ce qu’on écrit avec elle sous l’autorité et quelquefois la censure de l’État.

Ainsi naquirent en Gaule romaine deux langues nouvelles : oc au Sud, oïl au Nord, dont l’auteur suit en parallèle émergence et développement dans un salubre réexamen de l’Histoire de France.


l’auteur :
Robert Lafont : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |