Le naufrage de la Méduse - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

25,36 €  
Le naufrage de la Méduse

Paroles de rescapés

Auteur Michel Hanniet
Editeur : L’Ancre de Marine »»
rayon : Littérature
support : Livre
type : biographie
ean : 9782841412105
parution : septembre 2008
dimensions : 489 pages ; 15 × 22 cm
prix : 25,36 €
disponibilité : sur commande ?
arrivé à Plume(s) : 12 septembre 2008
commander
Drame de la mer resté dans la mémoire collective grâce au célèbre tableau de Géricault, le naufrage de La Méduse n’avait pas livré tous ses secrets. Captivante comme un film, précise comme un réquisitoire, l’enquête menée par l’auteur met en lumière les préjugés de caste, le favoritisme politique qui attribuent le commandement de La Méduse à un officier incompétent : il mènera la frégate à sa perte en l’échouant sur un banc de sable. Au mépris de son devoir, le commandant abandonnera des hommes sur l’épave et voguera vers la sécurité après avoir fait couper la remorque, lien vital reliant canots et radeau... Outre les archives du procès de Rochefort, Michel Hanniet privilégie les témoignages inédits ou méconnus que des rescapés ont laissés à leurs descendants. Ces paroles de rescapés font revivre le drame : l’évacuation de la frégate, les nuits d’horreur et de massacre, le supplice enduré par les passagers du radeau, supplice qui les amène au seuil de l’indicible que beaucoup franchiront par la folie, le suicide, le cannibalisme... L’auteur s’attache à retracer le parcours, jalonné de mille difficultés et souffrances, de ceux qui, ralliant la côte Mauritanienne ont réussi à rejoindre Saint Louis du Sénégal, à travers l’implacable Sahara. Pour brosser cette vaste fresque, englobant l’ensemble du contexte social, politique, psychologique et culturel de ce drame exceptionnel, il fallait, écrit le regretté Théodore Monod « non seulement toute l’érudition de l’historien, mais aussi toutes les qualités d’un observateur avisé des comportementsDrame de la mer resté dans la mémoire collective grâce au célèbre tableau de Géricault, le naufrage de La Méduse n’avait pas livré tous ses secrets. Captivante comme un film, précise comme un réquisitoire, l’enquête menée par l’auteur met en lumière les préjugés de caste, le favoritisme politique qui attribuent le commandement de La Méduse à un officier incompétent : il mènera la frégate à sa perte en l’échouant sur un banc de sable. Au mépris de son devoir, le commandant abandonnera des hommes sur l’épave et voguera vers la sécurité après avoir fait couper la remorque, lien vital reliant canots et radeau... Outre les archives du procès de Rochefort, Michel Hanniet privilégie les témoignages inédits ou méconnus que des rescapés ont laissés à leurs descendants. Ces paroles de rescapés font revivre le drame : l’évacuation de la frégate, les nuits d’horreur et de massacre, le supplice enduré par les passagers du radeau, supplice qui les amène au seuil de l’indicible que beaucoup franchiront par la folie, le suicide, le cannibalisme... L’auteur s’attache à retracer le parcours, jalonné de mille difficultés et souffrances, de ceux qui, ralliant la côte Mauritanienne ont réussi à rejoindre Saint Louis du Sénégal, à travers l’implacable Sahara. Pour brosser cette vaste fresque, englobant l’ensemble du contexte social, politique, psychologique et culturel de ce drame exceptionnel, il fallait, écrit le regretté Théodore Monod « non seulement toute l’érudition de l’historien, mais aussi toutes les qualités d’un observateur avisé des comportements.

l’auteur :
Michel Hanniet : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |