Encore carnivores demain ? - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : animaux, Plume(s) présente aussi :
La boutique des pandas   Sommes-nous trop « bêtes » pour comprendre l'intelligence des animaux ?   A quoi pensent les animaux ?   Zoos, l'enfer du décor   La fourmi cro-onde   Oiseaux des Causses Méridionaux - livret 5   Cheptel   Bestioles  
  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

17,00 €  
Encore carnivores demain ?

quand manger de la viande pose question au quotidien

Auteurs Jocelyne Porcher
Olivier Néron de Surgy
Editeur : Quae
rayon : Politique et société
support : Livre
thème : animaux
ean : 9782759226054
parution : mars 2017
dimensions : 183 pages ; 13,5 × 21,5 cm
imprimé en France
prix : 17,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 22 novembre 2019
réserver

"Ne tuez plus d’animaux !" Cette requête, Pythagore la lançait déjà il y a vingt-cinq siècles. Entre interdire des pratiques telles que la vivisection, la corrida, la chasse ou l’abattage rituel et nous priver de bons rôtis, pour beaucoup il y a un fossé ! Pour d’autres, il faut bannir toute utilisation d’animaux, même pour se nourrir ; tel est le credo du véganisme, ce courant qui prend du poil de la bête.

Pourquoi cette mode végane, alors que les humains vivent depuis si longtemps avec les animaux ? Pour endiguer notre violence, empêcher nos cancers et sauver la planète, paraît-il. On le sait, les fermes-usines génèrent maintes pollutions et souffrances. Le leitmotiv du " bien-être animal" lève pourtant peu le voile jeté sur les opérateurs chargés d’engraisser ou de tuer sous des contraintes toujours accrues ; il peine aussi à rappeler que le véritable élevage est une relation de travail et d’affection, et que s’en passer aurait de graves conséquences sociales et environnementales.

Grâce au concours d’une douzaine d’experts, ce livre expose les problèmes et les bienfaits dont la domestication animale est la source. Il permet d’y voir clair dans la cacophonie des discours sur " l’élevage " et il esquisse des scénarios de changement dans notre alimentation et dans nos relations aux animaux. Un ouvrage qui dépasse les clivages pour redonner toutes leurs " saveurs " à ces relations !

Préface de Périco Légasse.


les auteurs :
Jocelyne Porcher : +
Olivier Néron de Surgy : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |