Shantala - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée fortes remises

sur le thème : être parent, Plume(s) présente aussi :
La fatigue émotionnelle et physique des mères - Le burn-out maternel   Ne pleure plus bébé   La discipline sans drame   Pour une parentalité sans violence   L'hygiène naturelle de l'enfant : la vie sans couche   Être parent, la grande aventure de ma vie   Le Rebozo   Poser des limites à son enfant  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique-parentalité

29,50 €  
Shantala

un art traditionnel, le massage des enfants

Auteur Frédérick Leboyer
Editeur : Seuil
rayon : Pratique    -parentalité
support : Livre
type : doc
thèmes : être parent | massage
ean : 9782021401615
parution : septembre 2018
dimensions : 160 pages ; 20 × 28 cm
imprimé en Espagne
prix : 29,50 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 12 octobre 2018
réserver

Dans le Sud de l’Inde, le massage Shantala fait partie intégrante des premières années de vie de l’enfant. Frédérick Leboyer nous explique ici pas à pas comment entrer en communication avec le nourrisson par le toucher, comment l’apaiser, calmer les angoisses de sa venue au monde, en prolongeant les sensations du ventre maternel.

"Les semaines qui suivent la naissance sont comme la traversée d’un désert. (...) Après la chaleur du sein maternel, après la folle étreinte qu’est la naissance, la solitude glacée du berceau. Et puis surgit un fauve, la faim, qui mord le bébé aux entrailles. Ce qui affole le malheureux enfant ce n’est pas la cruauté de la blessure. C’est sa nouveauté. Et cette mort du monde à l’entour qui donne à l’ogre des proportions immenses. Comment calmer une telle angoisse ? Nourrir l’enfant ? Oui, mais pas seulement de lait. Il faut le prendre dans les bras. Il faut le caresser, le bercer. Et le masser. Ce petit, il faut parler à sa peau il faut parler à son dos qui a soif et faim autant que son ventre. Dans les pays qui ont conservé le sens profond des choses, les femmes savent encore tout cela. Elles ont appris de leur mère, elles enseigneront à leurs filles cet art profond, simple et très ancien, qui aide l’enfant à accepter le monde et le fait sourire à la vie." Frédérick Leboyer


l’auteur :
Frédérick Leboyer : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |