le Monde Libertaire - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : anarchisme, Plume(s) présente aussi :
Vision anarchiste et syndicaliste   La place du peuple   Bernard, ni Dieu ni chaussettes   Le Vent des libertaires T2   Au delà de l'économie, quelles alternatives ?   La Monnaie de leur pièce   Les enfants, les jeunes.....c'est l'anarchie !   Pour une démocratie économique  
  rayons :  BD | Divers -revues | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

4,00 €  
le Monde Libertaire

n° 1819 juillet-août 2020

 
Editeur : Les Publications Libertaires
rayon : Divers    -revues
support : Revue
type : magazine
thème : anarchisme
ean : 9770026943346
dimensions : 44 pages ; 21,5 × 30 cm
imprimé en France
prix : 4,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 9 août 2018
réserver

ÉDITO DU ML N°1819

« Ils ont un drapeau noir en berne sur l’espoir... ». Nous ne donnerons pas dans le monochrome, n’en déplaise à Soulage. Nous avons voulu un numéro d’été riche en lumière, en couleurs. Alors ce dossier consacré à l’art dans l’anarchie, à l’anarchie dans l’art, à l’art narchie... Pour vous accueillir, Paul Signac et sa toile « Au temps d’harmonie :l’âge d’or n’est pas dans le passé, il est dans l’avenir. ». Son histoire ? Fin du XIXe siècle, de nombreux artistes partagent les idées anarchistes. Paul Signac, en réponses aux attentats, décide de peindre une toile où seraient représentés les idéaux anarchistes. Et ce sera une toile de 4m par 3. L’art, comme l’anarchie, se nourrit de patience, commencée en 1 893, elle ne sera achevée qu’en 1 895. Dans le même temps, Signac propose à son ami le peintre Henri-Edmond Cross de réaliser une toile sur le même thème. Et ce sera « L’air du soir » (1 893-1 894). Entre le premier coup de pinceau de Signac et la fin de sa toile, le 25 juin 1894, à Lyon Sadi Carnot est assassiné. Viendra la 3 e loi scélérate, loi du 28 juillet 1 894, qui interdira toute propagande anarchiste. Le tableau de Signac devait initialement s’intituler Au temps d’anarchie...

Mais revenons au dossier. Nous n’avons, bien sûr, pas exploré toutes les formes d’art possible, l’art n’a pas de limites. « Dis-donc, Il y a un trésor dans la maison d’à côté. /-Mais, iln’ya pas de maison à côté !/- Alors nous en construirons une. ». Pas de limites... Un mathématicien dirait de « moins l’infini » à « plus l’infini ». Nous ne soutiendrons pas les artistes du « moins l’infini » qui tirent l’esprit humain vers le bas, le normalisé, le courtisé, l’inféodé, l’institutionnalisé ou le simple foutage de gueule. Nous rejoindrons les autres « Ilya vingt-mille ans qu’ils sont à leur fenêtre, /Ilya vingt-mille ans qu’ils crient dans le désert ! »

Un compagnon, à la fin de son article, fait un rappel que je lui emprunte « Extrait des Principes de base de la Fédération Anarchiste - Nos objectifs - : Les anarchistes luttent pour une société libre, sans classe ni États, ayant comme buts premiers : "... L’égalité dès la naissance des moyens de développement, c’est-à-dire d’éducation et d’instruction dans tous les domaines de la science, de l’industrie et des arts ."




Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |