Ils ne décideront plus pour nous ! - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée fortes remises

sur le thème : avortement, Plume(s) présente aussi :
Qui touche à mon corps je le tue   Avorter   J'ai avorté et je vais bien, merci   Simone Veil : "Non aux avortements clandestins"  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société-femmes | Pratique

9,90 €  
Ils ne décideront plus pour nous !

débats sur l’IVG, 1971-1975

Auteur Collectif
Editeur : Petits Matins
collection : Essais
rayon : Politique et société    -femmes
support : Livre
type : doc
thème : avortement
biblios : Alternative libertaire 2018
ean : 9782363831576
parution : janvier 2015 nouveauté à Plume(s)
dimensions : 156 pages ; 12 × 19 cm
imprimé en Espagne par un imprimeur labellisé Imprim'vert
prix : 9,90 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 5 juillet 2018
réserver

Il y a tout juste 40 ans, était promulguée une loi fondamentale pour le droit des femmes ? : la loi Veil, libéralisant l’IVG en France. Mais, loin d’être une évidence, cette loi et les débats qui l’ont précédée ont divisé profondément le pays pendant plusieurs années.

Pétitions, éditoriaux, discours, plaidoiries ? : ces archives remettent en lumière les ¬débats souvent violents et les actions militantes qui ont conduit à l’adoption de la loi. Elles nous replongent dans une époque où les militants pro-choix étaient comparés aux nazis par les conservateurs, où des députés brandissaient des photos de fœtus et faisaient entendre leurs battements de cœur à l’Assemblée nationale, et où le Mouvement pour la libéralisation de l’avortement et de la contraception (MLAC) organisait des avortements « sauvages » pour défier l’interdiction qui pesait sur cet acte.

Les arguments utilisés dépassent le contexte dans lequel ils ont été élaborés et trouvent une résonance frappante aujourd’hui, alors que ce droit est remis en question dans des pays comme l’Espagne ou les États-Unis, et que sa défense mobilise toujours autant l’opinion publique à travers le monde.




Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |