La tentation transhumaniste - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée fortes remises

sur le thème : transhumanisme, Plume(s) présente aussi :
Abolir la condition humaine : entre chimères et calamités...   L'humanité augmentée   Le cerveau, la machine et l'humain   L'homme augmenté, réalité ou science-fiction ?   Cerveau augmenté, homme diminué   Questions de conscience   Homme augmenté, humanité diminuée   La mort de la mort  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

16,00 €  
La tentation transhumaniste

Auteur Franck Damour
Editeur : Salvator Yves Briend »»
collection : Carte Blanche Salvator
rayon : Politique et société
support : Livre
type : essai
thème : transhumanisme
ean : 9782706712111
parution : février 2015
dimensions : 144 pages ; 14 × 21 cm
imprimé en France
prix : 16,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 25 septembre 2018
réserver
Un livre très pédagogique et qui se livre aussi à un examen critique de ce courant intellectuel d’aujourd’hui.
Transhumanisme. Il y a quelques années, ce terme était peu connu du public, avant les livres de ou Jean-Claude Guillebaud. Quelle est cette idée parmi « les plus dangereuses du monde » ? Ni plus, ni moins que de faire de la transformation des corps, puis de toute l’espèce humaine, un objectif majeur. Cette transformation, dans le sens d’une augmentation des capacités et d’un allongement considérable de l’espérance de vie, serait le fruit d’une convergence des nouvelles technologies. Ce courant utopiste est révélateur des glissements sismiques que la définition de l’humain est en train de vivre. Des frontières autrefois établies, sont mises à mal par l’essor technologique : frontière entre l’humain et l’animal, entre l’humain et la machine, entre le corps et l’esprit. Un état des lieux et un diagnostic ne sauraient suffire. Il faut en effet poser un jugement et, s’il rencontre quelque estime, le soumettre à la discussion publique. Faut-il se résoudre à dire adieu à cet humain qui doit faire l’amour pour avoir des enfants ? Qui doit apprendre et s’exercer pour connaître ? Qui souffre et meurt, et apprend à rester un vivant ? Dire adieu à cet humain qui doit se discipliner, éduquer son corps, écouter son âme ?

l’auteur :
Franck Damour : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |