Carrefours du labyrinthe T4, La Montée de l'insignifiance - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : société, Plume(s) présente aussi :
Controverses n°1   Une grenade entrouverte   Liberté, égalité, sans papiers   Ordre sécuritaire et inégalités sociales   De quoi Sarkozy est-il le nom ?   Supprimer les licenciements   Du bon usage de la torture   Où est passée la critique sociale ?  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société-philosophie | Pratique

9,50 €  
Carrefours du labyrinthe T4, La Montée de l'insignifiance

Auteur Cornelius Castoriadis
Editeur : Points
collection : Points Essais
rayon : Politique et société    -philosophie
support : Livre
type : essai
thème : société
ean : 9782757802922
parution : janvier 2007
dimensions : 304 pages ; 11 × 18 cm
prix : 9,50 €
disponibilité : prochainement à Plume(s) ?
arrivé à Plume(s) : 2008
commander
«  L’individu moderne vit dans une course éperdue pour oublier à la fois qu’il va mourir et que tout ce qu’il fait n’a strictement pas le moindre sens. » Les intellectuels ont tellement parlé depuis plus d’un siècle de la crise du sens qu’on a fini par ne plus y croire – par oublier que cela pourrait concerner un jour la société tout entière. La montée de l’insignifiance, c’est l’entrée dans une société qui n’a plus d’image d’elle-même, à laquelle les individus ne peuvent plus s’identifier, où les mécanismes de direction se décomposent. Mais une société qui refuse l’autolimitation et l’acceptation de la mortalité est vouée à l’échec. Des deux grandes significations constitutives du monde moderne, celle qui avait fini par s’imposer sans partage – l’expansion illimitée – est aujourd’hui en crise. L’éclipse de l’autre – l’autonomie individuelle et collective – sera-t-elle durable ? Saurons-nous créer de nouvelles façons d’être ensemble ? Les questions soulevées dans ces textes de 1982-1995 se posent à nous de façon toujours plus pressante.

l’auteur :
Cornelius Castoriadis : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |