L’école du Colibri - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : école, Plume(s) présente aussi :
Fatima moins bien notée que Marianne   La rédaction   Le premier jour de classe   Premier matin   ...Et je ne suis jamais allé à l'école   Un cas d'école   La rentrée de Marcel   Faites chauffer l'école  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société-école | Pratique

22,00 €  
L’école du Colibri

La pédagogie de la coopération

Auteurs Anne Lamy
Isabelle Peloux
Editeur : Actes Sud
collection : Domaine Du Possible
rayon : Politique et société    -école
support : Livre
thèmes : école | coopération
ean : 9782330036744
parution : octobre 2014
dimensions : 225 pages ; 14 × 19 cm
imprimé en France
prix : 22,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 3 juin 2015
réserver

Afin de sortir d’un système dans lequel elle ne pouvait pas mettre en pratique sa conception de l’éducation, Isabelle Peloux, professeur des écoles, quitte l’enseignement catholique après vingt-cinq années d’expérience et, en 2006, crée une école élémentaire différente au coeur du centre agroécologique des Amanins, dans la Drôme. En réaction à l’essoufflement du système éducatif français illustré par les résultats médiocres de la France aux enquêtes Pisa (Programme international pour le suivi des acquis des élèves), qui mesure les performances des systèmes éducatifs des différents pays, Isabelle Peloux développe une pédagogie nouvelle : celle-ci repose sur la coopération plutôt que sur la compétition et vise à apprendre aux enfants à travailler autrement tout en respectant le programme scolaire habituel.

A cette fin, elle s’inspire de trois grands courants pédagogiques : le mouvement Freinet, fondé sur l’expression libre des enfants ; la gestion mentale d’Antoine de la Garanderie, qui explore, décrit et étudie les gestes mentaux de la connaissance ; le conflit sociocognitif, qui permet à l’enfant de prendre conscience du point de vue d’autrui et de reformuler le sien. Cette dernière méthode est enseignée dans les IUFM car elle est considérée comme la plus efficace pour apprendre, mais elle est peu mise en pratique en classe car elle génère des conflits entre élèves.

La pédagogie de la coopération pratiquée à l’école du Colibri s’attache à enseigner l’art de la rencontre aux trente-cinq élèves accueillis du CP au CM2 : les enfants se construisent à travers leurs échanges sociaux. Ainsi, face à un exercice, un élève cherche d’abord seul la solution, puis il échange le résultat de sa recherche avec d’autres élèves de sa section. Comme ce processus d’échange avec les autres engendre du débat et de la rivalité, cet enseignement est complété par une éducation à la paix, les rendant capables de gérer au mieux les conflits inhérents à toute relation avec l’autre.

Cette approche pédagogique donne des résultats extrêmement positifs au quotidien : les enfants manifestent une soif de connaissances et une joie d’être élève qui montrent que l’enfant aime naturellement apprendre s’il en comprend le sens et si la pédagogie proposée lui permet d’être actif dans ses apprentissages. Arrivés au collège, les élèves de l’école du Colibri gardent intact leur appétit d’apprendre et manifestent un respect envers les autres.

Ayant appris à donner le meilleur d’eux-mêmes, ces collégiens obtiennent de très bons résultats scolaires. Cette expérience de terrain n’est pas une méthode mais plutôt le résultat de trente ans de recherche, que chaque lecteur s’appropriera comme il le souhaite et enrichira de sa personnalité. L’ouvrage est émaillé d’exemples concrets, pris sur le vif en classe, et d’éléments plus théoriques sur lesquels repose la pédagogie de la coopération.


les auteurs :
Anne Lamy : +
Isabelle Peloux : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |