CQFD spécial été - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

dans le même rayon Divers-revues, Plume(s) présente aussi :
XXI n° 15, été 2011   La France en transition   Alternative Santé   La revue du crieur n° 2   6 mois n° 3, Printemps/été 2012   Demain en mains   Ballast n° 4   XXI n° 24, automne 2013  
  rayons :  BD | Divers -revues | International | Jeunesse | Littérature | Occasions | Par chez nous | Politique et société | Pratique

5,00 €  
CQFD spécial été

n° 189 juillet-août 2020

 
Editeur : Le Chien Rouge
rayon : Divers -revues
support : Revue
type : magazine
ean : 3781121405000
parution : juillet 2014
dimensions : 32 pages ; 32 × 40 cm
imprimé en France
prix : 5,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 12 juillet 2017
réserver
Pour ce numéro 134, CQFD a concocté un supplément de 32 pages pour vous faire passer un été tout en Bédés, nouvelles, rencontres, utopies et rêveries... A bouquiner à la plage, sur votre canapé, dans la salle d’attente du Pôle emploi ou en secret sur votre lieu de travail saisonnier...

Après George Floyd, l’idée d’abolir la police gagne du terrain par Gwenola Ricordeau, illustré par Gwenola Ricordeau
Depuis le meurtre de George Floyd, la police étatsunienne est sur la sellette. Sous la pression de la rue, municipalités et États fédérés multiplient les mesures de réforme. Insuffisant pour une importante partie des manifestants : ne croyant pas à la possibilité d’une « bonne police », ils demandent tout simplement son abolition. Professeure assistante en justice criminelle à la California State University (site de Chico), Gwenola Ricordeau milite de longue date pour l’abolition du système pénal. Elle (...)

Off the pig ! [1], rubrique Le dossier par l’équipe de CQFD, illustré par Gwenola Ricordeau
Depuis le meurtre de George Floyd, la société étatsunienne se trouve à un point de bascule historique. Soit elle conforte la pente fasciste du trumpisme, soit elle lui oppose l’abolition du système pénal afin d’en finir avec les violences policières racistes et l’incarcération de masse. Dossier de six pages. « Ce qui se passera après les émeutes sera crucial pour déterminer si ce moment marque un tournant dans l’histoire de la contestation du maintien de l’ordre, ou s’il est simplement cathartique », (...)

Libérées, délivrées, les sexualités ?, rubrique Le dossier par Tiphaine Guéret, illustré par Sarah Fisthole
« Prolétaires de tous les pays, caressez-vous ! » Au début des années 1970, le slogan du FHAR, le Front homosexuel d’action révolutionnaire, affiche en grand l’intention de l’époque : désentraver les corps, déboulonner les carcans, démythifier les tabous autour la sexualité. L’heure est à la jouissance. Le plaisir féminin semble enfin obtenir voix au chapitre et les marches revendicatives transpirent la fierté. On martèle que l’intime est politique, que nous ne sommes pas seuls dans nos draps, qu’à coup (...)

Bienvenue à Paris, rubrique Chien méchant, illustré par Tommy

Au sommaire du n°189 (en kiosque)

En couverture : « La sexualité est un sport de combat » (illustration : Jean Codo & Zam Zam) Quelques articles seront mis en ligne au cours du mois. Les autres seront archivés sur notre site progressivement, après la parution du prochain numéro. Ce qui vous laisse tout le temps d’aller saluer votre kiosquier ou de vous abonner... À chaud Covid-19 : la Kanaky toujours malade du colonialisme – La crise sanitaire a rappelé de mauvais souvenirs aux Kanak, qui avaient été quasiment décimés à (...)

Tout le monde a peur de la police, même Castaner, rubrique Édito par l’équipe de CQFD
Surarmés en LBD, drones et tasers, jouissant d’une impunité judiciaire, les forces de l’ordre bénéficient d’un rapport de force considérable face à un État qui n’a pu compter que sur la police pour mater les contestations sociales depuis la loi Travail de 2016. C’est un oxymore qui a mis le feu aux poudres. Le 8 juin dernier, le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, déclarait que les policiers contre lesquels il y aurait un « soupçon avéré » de racisme seraient dorénavant suspendus. Sous pression (...)


Notes

[1] « Off the pig » : slogan des Black Panthers qu’on pourrait traduire par « Puissions-nous écarter l’agent de police de notre chemin. »





Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |