Les bienfaits de la vélocipédie - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : vélo, Plume(s) présente aussi :
12 itinéraires cyclo Millau Grands Causses   Vélotaf   Millau Grands Causses - 10 fiches de randonnées VTT   On revient sur terre   Et le vélo, dans tout ça ?   Deux roues. un avenir   Du vélo dans la mobilité durable   Zen ou l'art de pédaler  
  rayons: BD | Divers-voyages | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

16,00 €  
Les bienfaits de la vélocipédie

 
Editeur : Le Pas de côté
rayon : Divers    -voyages
support : Livre
type : anthologie
thème : vélo
ean : 9782954218359
parution : mars 2013
dimensions : 254 pages ; 15 × 24 cm
imprimé à Millau
prix : 16,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 26 avril 2013
réserver

Quand le vélocipède est apparu et s’est répandu en pleine révolution industrielle, il a dû affronter une vive opposition. Ce symbole de la vitesse et de la modernité était accusé de créer d’innombrables accidents, de malmener les organismes, de dévergonder les femmes, de nuire aux professions du cheval… Face à un tel déluge de «  vélophobie  », les propagandistes de la petite reine ont pris la plume pour vanter les bienfaits de la vélocipédie et faire accepter ces merveilleux fous roulant sur leurs drôles de machines.

« La révolution vélocipédique qui est en train de s’accomplir est pacifique, elle est lente, qui sait si dans une trentaine d’années les mœurs, les habitudes des populations en Europe n’en seront pas complètement transformés  ? »
« Enfin, la bicyclette vint. Ce fut elle, la libératrice, qui brisa mes chaînes, m’emporta sur son aile rapide, loin de ce mur malveillant, loin de ces masques hypocrites, loin du mensonge honteux, vers la Lumière. Sans elle, je serais encore à me morfondre dans la nuit de ma géhenne ; sans elle, je n’eusse jamais eu le courage de tenter l’évasion, triste animal rampant que j’étais et dont les pieds collaient au sol.  »

Cette anthologie regroupe des articles de journaux, des extraits d’ouvrages et une quarantaine de dessins publiés entre la fin des années 1860 et le début du XXe siècle. Les divers auteurs (journalistes, coureurs cyclistes, médecins, scientifiques, historiens, juristes, voyageurs…) exaltent la liberté offerte par le vélo, les joies intemporelles éprouvées derrière le guidon, les vertus médicales de cet exercice, les perspectives sociales et économiques ouvertes par cet accélérateur du mouvement ; ils enseignent comment dompter l’engin, éviter ses ennemis, s’entraîner à la compétition ou vagabonder sur les chemins des écoliers. Condensé inédit des écrits précurseurs consacrés au vélo, ce livre volontiers cocasse apporte aussi un témoignage historique sur les mœurs de la Belle Époque, la résistance à la technique et les bouleversements sociétaux engendrés par la vitesse individuelle.




Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |