Journal de route en Cévennes - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : voyage, Plume(s) présente aussi :
L'invention du voyage   Longue marche - Tome 3   Bornéo   Histoire de marcher ou le tour de France avec un âne   Quatre balades en Mauritanie   Je suis le chapeau   The art of urban sketching   Pratique des voyages libres  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

16,25 €  
Journal de route en Cévennes

 Voyage avec un âne

Auteur Robert Louis Stevenson
Editeur : Privat
collection : Bibliothèque historique
rayon : Littérature
support : Livre
type : récit
thème : voyage
ean : 9782708958081
parution : juin 2002
dimensions : 214 pages ; 15,5 × 24 cm
imprimé en France
prix : 16,25 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 12 août 2014
réserver
Le 22 septembre 1878, Robert Louis Stevenson quitte Le Monastier-sur-Gazeille, près du Puy dans le Velay, pour entreprendre la traversée des Cévennes en compagnie d’une ânesse, Modestine. Il arrive à Saint-Jean-du-Gard, près d’Alès, le 3 octobre au terme d’un voyage ô combien pittoresque. Chaque soir, il prend soin de tenir son journal, qui sera publié à Londres, en 1879, sous le titre Voyage avec un âne dans les Cévennes. Les Editions Privat et le Club Cévenol présentent la seule édition critique du texte intégral de cette œuvre, d’après le manuscrit inédit découvert dans une bibliothèque américaine. Rien ne prédisposait Stevenson à pareille randonnée à travers les montagnes du Velay, du Gévaudan et des Cévennes. Issu d’une famille bourgeoise de presbytériens écossais, il renonce à ses études d’ingénieur, puis d’avocat, pour se consacrer à l’écriture. À sa mort, à l’âge de 44 ans, en 1894, il lègue à la postérité essais, récits de voyages, romans, contes, lettres et poèmes. Il est notamment l’auteur de L’Ile au trésor (1883) et de Docteur Jekyll et Mister Hyde (1886), aujourd’hui classique de la littérature d’épouvante. Rompant avec les valeurs traditionnelles de son milieu, il fréquente les cafés littéraires du Quartier latin, de 1874 à 1879. Et sa randonnée en Cévennes est le prélude à une existence vagabonde. Dans le Journal de route, Jacques Poujol met en exergue ce penchant pour la bohème et montre aussi son intérêt pour les camisards. Stevenson mêle à son récit des réflexions philosophiques, historiques, géographiques et ethnographiques. Il sait être touchant, bucolique, mélancolique, mais aussi profondément réaliste. Il s’inscrit en définitive dans la lignée des grands voyageurs.

l’auteur :
Robert Louis Stevenson : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |