La question écologique - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : écologie, Plume(s) présente aussi :
Et il foula la terre avec légèreté   Cessons de tuer la terre pour nourrir l'homme !   Énergie, changeons de cap !   Printemps silencieux   Le retour à la terre T 5   La petite fille nue   No impact man   La grande amnésie écologique  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société-écologie | Pratique

15,00 €  
La question écologique

Auteur Philippe Zarifian
Editeur : L’Harmattan
collection : Logiques sociales
rayon : Politique et société    -écologie
support : Livre
type : essai
thème : écologie
ean : 9782296566026
parution : novembre 2011
dimensions : 151 pages ; 13,5 × 21 cm
imprimé en France
prix : 15,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 28 mars 2012
réserver

La question écologique est aussi ancienne que le sont les espèces vivantes sur Terre.

Pour nous limiter aux humains, elle désigne la façon que ces derniers ont eue et continuent d’avoir d’habiter la nature. Question d’autant plus importante que la nature n’est absolument pas un environnement, mais le milieu même au sein duquel se développe la vie. Les humains, il faut le souligner, ne sont pas seulement des êtres sociaux. Ils sont en même temps, de par leur corps et leur psychisme, des êtres de nature, les deux en même temps, les deux solidairement.

Tout au long des siècles, il y a toujours eu coaction, coadaptation, transformation réciproque entre les hommes et la nature qui lui sert de milieu. Cette longue histoire a été marquée par une rupture : avec la naissance de l’industrialisme capitaliste, a été perdu, en Occident, le sens de cette codépendance. La nature a été réduite à n’être qu’une "ressource", qu’un instrument au service des finalités économiques et sociales de la société "moderne".

Les dégradations écologiques dont nous avons pris tardivement conscience, datent du début du 19ème siècle. Et il faut clairement signifier leur perspective : la disparition de toute forme de vie humaine et équivalente sur Terre. C’est l’enjeu véritable. Faut-il céder au catastrophisme ? Non : ce livre entend montrer que la question écologique reste à double face : une face positive et une face négative.

Nous proposons des pistes positives dans cet ouvrage. Il y a urgence.


l’auteur :
Philippe Zarifian : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |