masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : ours, Plume(s) présente aussi :
Monsieur et monsieur   L'ours et le chat sauvage   Une semaine chez les ours   Petit-Ours   L'ours et la Lune  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse-albums | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

9,00 €  
Mathilde et l’ours

Auteurs Freya Blackwood
Jan Ormerod
Editeur : Officina Libraria
rayon : Jeunesse    -albums
support : Livre
type : jeunesse
thèmes : amitié | ours
ean : 9788889854792
parution : novembre 2011
dimensions : 50 pages ; 23 × 28 cm
imprimé en Chine
prix : 9,00 €
disponibilité : présent à Plume(s)
arrivé à Plume(s) : 1er décembre 2011
réserver

Dans un style délicieusement rétro et assez proche des contes de fées, ce recueil relate en cinq courts chapitres les aventures de la toute petite Mathilde et de l’Ours, son indulgent compagnon. Les péripéties qui font l’ordinaire de tous les enfants : « La promenade à vélo », « Chacun chez soi » (référence à Boucle d’or), « Le goûter », « La réconciliation », « Une histoire », donnent un aperçu des préoccupations de l’enfance, comme l’angoisse de la séparation, la nourriture et les accès de colère.

L’Ours est un modèle d’aîné idéal. Père, grand-père, frère ou ami, qu’importe, il est prêt à se plier aux quatre volontés de Mathilde, à satisfaire tous ses caprices et, plus important, il est toujours là pour elle. Du haut de ses trois ans, Mathilde est irrésistible : égocentrique, comme on peut l’être à cet âge, pleine de vie et plutôt autoritaire, elle sait bouder lorsqu’elle n’obtient pas ce qu’elle veut et sa chance est que l’Ours affronte ses colères avec une patience inaltérable, un flegme d’ours... Il fait montre d’une écoute très rare chez « les grands », laissant Mathilde libre de méditer sur un comportement contraire au sien.

L’amour à toute épreuve de l’Ours pour la petite fille et le besoin profond de la lunatique Mathilde de tester son affection, qui s’exprime à travers les caprices les plus communs (« je ne te parle plus »), transforment chaque chute de fin de chapitre en un pur moment de bonheur. On en retient qu’il est possible de faire rimer éducation avec affection.

Le texte si plaisant de Jan Ormerod capte l’essence même des relations enfantines, et les demandes et la parole de Mathilde sonnent juste à l’oreille de tous ceux qui ont l’habitude des jeunes enfants.

Les merveilleux dessins ont ce qu’il faut de nostalgie et d’attention aux petits détails. Freya Blackwood donne corps au sens de l’humour de l’adorable Ours comme à l’espièglerie de Mathilde.

Le format inhabituel de ce livre en recueil est idéal pour une histoire à lire avant d’aller au lit, et les lecteurs qui passent du livre d’images au livre de texte pourront progresser dans la lecture tout en profitant du confort des illustrations et du format rassurant d’un livre d’images.


les auteurs :
Freya Blackwood : +
Jan Ormerod : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |