Les bêtes noires - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : régional, Plume(s) présente aussi :
Le Larzac et après   Le Rozier entre Tarn et Jonte   Les trésors du châtaignier   Ecaus'sphère n° 8   Pyrénées escales buissonnières   Dans les fermes et caves de Roquefort (1950-1960)   Caminarèm   Des arbres & des hommes  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous-patrimoine | Politique et société | Pratique

39,60 €  
Les bêtes noires

Des chemins de fer dans le Massif central

Auteur Daniel Crozes
Editeur : Rouergue »»
rayon : Par chez nous    -patrimoine
support : Livre
type : récit
thème : régional
ean : 9782812602443
parution : septembre 2011
dimensions : 256 pages ; 24 × 28 cm
prix : 39,60 €
disponibilité : sur commande ?
arrivé à Plume(s) : 17 novembre 2011
commander

A partir des années 1840, des lignes de chemin de fer sont construites aux confins du Massif central pour desservir les bassins miniers.

Ces premières voies ferrées, voulues par des industriels, sont à l’origine du développement d’un réseau qui a profondément changé la vie des habitants de régions souvent difficiles d’accès et parfois repliées sur elles-mêmes. Alors que dès la fin du XIXe siècle des députés, tel Théophile Roussel en Lozère, se démènent pour que le chemin de fer n’oublie pas leurs départements, les mentalités évoluent très vite.

La peur des débuts (qui va jusqu’au sabotage des lignes) cède devant la diffusion du progrès et l’émergence de nouvelles migrations (exode rural vers la capitale et les grandes villes, développement du tourisme à partir de la Belle Epoque). L’agriculture est révolutionnée par l’arrivée des engrais, l’industrie connaît un développement sans précédent. Ces changements ont un prix : l’engagement d’hommes qui percent des voies avec des moyens techniques dérisoires, édifient tunnels, viaducs et ponts vertigineux, ne va pas sans de nombreux morts.

Mais cette bataille du rail, véritable exploit physique, ouvre des voies de communication dans ce qui paraissait n’être que désert. Des premières lignes ouvertes jusqu’à la fermeture récente de certaines d’entre elles, ce livre raconte cent soixante-dix ans d’histoire du Massif central et aborde les perspectives d’avenir du réseau ferré dans des régions où il a profondément transformé les existences humaines.


l’auteur :
Daniel Crozes : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |