Collection Folio
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est ouverte du mardi après-midi au samedi soir, de 10h à 12h et de 14h30 à 19h30 ; fermé dimanche, lundi et mardi matin.

Ouvrages de la collection Folio : 202 articles trouvés


202 articles
(184 absents) tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | 180

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 10,4 17,4 156 p. Grand bal du printemps
suivi de Charmes de Londres
T
Prévert Jacques recueil poésie 2007 05/03/07 9782070370757 Gallimard »» Folio Littérature -poésie 5,00 € 5 sur commande ?
AA AA

Paris, Londres et Prévert.

Dans Grand bal du printemps Prévert chante Paris, ses rues, ses marchés, les enfants, les chats et les chiens, les amoureux à Paris, les amoureux de Paris. Dans Charmes de Londres on voyage de Hyde Park aux docks de l’Est, de Portobello Road à Whitechapel, en rencontrant les lions de pierre ou les amants.

x 11 17,5 624 p. Neige T Pamuk Orhan roman 2007 05/04/07 9782070344543 Gallimard »» Folio Littérature -poches 10,30 € 10.3 sur commande ?
AA AA

Le jeune poète turc Ka quitte son exil allemand pour se rendre à Kars, une petite ville provinciale endormie d’Anatolie.

Pour le compte d’un journal d’Istanbul, il part enquêter sur plusieurs cas de suicide de jeunes femmes portant le foulard. Mais Ka désire aussi retrouver la belle Ipek, ancienne camarade de faculté fraîchement divorcée. A peine arrivé dans la ville de Kars, en pleine effervescence en raison des prochaines élections, il est l’objet de diverses sollicitudes : le chef de la police locale, la soeur d’Ipek, l’islamiste radical Lazuli vivant dans la clandestinité, ou l’acteur républicain Sunay, tous essaient de le rallier à leur cause.

Mais ka avance, comme dans un rêve, voyant tout à travers le filtre de son inspiration poétique retrouvée, stimulée par sa passion grandissante pour Ipek, et le voile de neige qui couvre la ville. Jusqu’au soir où une représentation théâtrale se transforme en putsch militaire et tourne au carnage. Un extraordinaire roman à suspense qui, jouant habilement avec des sujets politiques très contemporains, comme l’identité de la société turque et la nature du fanatisme religieux, surprend par ce ton poétique et nostalgique qui, telle la neige, nimbe chaque page.

x 10,5 17,5 380 p. Le premier homme
Avec carnet offert
T
Camus Albert 2013 19/09/13 9782070454747 Gallimard »» Folio Littérature -poches 7,70 € 7.70 épuisé
AA AA

"En somme, je vais parler de ceux que j’aimais", écrit Albert Camus dans une note pour Le premier homme. Le projet de ce roman auquel il travaillait au moment de sa mort était ambitieux. Il avait dit un jour que les écrivains "gardent l’espoir de retrouver les secrets d’un art universel qui, à force d’humilité et de maîtrise, ressusciterait enfin les personnages dans leur chair et dans leur durée".

Il avait jeté les bases de ce qui serait le récit de l’enfance de son "premier homme". Cette rédaction initiale a un caractère autobiographique qui aurait sûrement disparu dans la version définitive du roman. Mais c’est justement ce côté autobiographique qui est précieux aujourd’hui. Après avoir lu ces pages, on voit apparaître les racines de ce qui fera la personnalité de Camus, sa sensibilité, la genèse de sa pensée, les raisons de son engagement. Pourquoi, toute sa vie, il aura voulu parler au nom de ceux à qui la parole est refusée.

x 11 17,5 288 p. Les braves gens ne courent pas les rues T O’Connor Flannery nouvelles 1981 03/02/81 9782070372584 Gallimard »» Folio Littérature -poches 7,25 € 7.25 sur commande ?
AA AA

Dix nouvelles de la grande romancière américaine.

Tout le monde prend vie en quelques secondes, et s’impose à nous : tueurs évadés du bagne, un général de cent quatre ans, une sourde-muette, une jeune docteur en philosophie à la jambe de bois, un polonais que la haine des paysans américains accule à une mort affreuse, et, grouillant à l’arrière-plan, les petits fermiers, les nègres paresseux et finauds.

Les braves gens ne courent pas les rues, telle est la morale assez pessimiste qui se dégage de ces récits. Flannery o’connor possède, comme dickens, le don de la caricature mais aussi un humour implacable, une fantaisie grinçante jusque dans le tragique et l’horreur.

x 10,8 17,7 384 p. Le potager des malfaiteurs ayant échappé à la pendaison T Paasilinna Arto roman 2012 15/05/12 9782070446537 Gallimard »» Folio Littérature -poches 8,50 € 8.5 sur commande ?
AA AA

L’inspecteur principal Jalmari Jyllänketo est envoyé par la Sécurité nationale finlandaise dans l’ouest de la Laponie. Alors que des rumeurs font état de mystérieuses disparitions, il doit enquêter sur un ancien kolkhoze reconverti en une florissante exploitation agricole : les mines de fer sont devenues des champignonnières ; les terres marécageuses, des potagers bio. Accueilli par la jolie fille de la patronne, Jalmari Jyllänketo ne trouve d’abord rien qui justifie la suspicion des autorités, avant de s’étonner des importantes mesures de sécurité et de la mine patibulaire des ouvriers.

Que cachent l’Etang aux Rennes et sa mystérieuse propriétaire ? Avec Le potager des malfaiteurs ayant échappé à la pendaison, Arto Paasilinna mêle l’humour et le suspense à une subtile réflexion sur l’équité et la volonté de justice.

x 10,8 17,8 144 p. Le petit Nicolas a des ennuis T Sempé et Goscinny René humour jeunesse 2007 13/06/07 9782070392612 Gallimard »» Folio Jeunesse -littérature 6,90 € 6.9 sur commande ?
AA AA
« - Hier matin, Papa m’a réveillé. Il était tout habillé et pas rasé, il rigolait, il m’a embrassé et il m’a dit que, pendant la nuit, j’avais eu un petit frère. Et puis il m’a dit de m’habiller en vitesse et nous sommes allés dans un hôpital, et là, il y avait Maman ; elle était couchée, mais elle avait l’air aussi contente que Papa, et près de son lit, il y avait mon petit frère.
- Ben, j’ai dit, toi t’as pas l’air tellement content !
- Et pourquoi je serais content ? a dit Joachim. D’abord il est moche comme tout. Il est tout petit, tout rouge et il crie tout le temps, et tout le monde trouve ça rigolo. Moi, quand je crie un peu, à la maison, on me fait taire tout de suite, et puis papa me dit que je suis un imbécile et que je lui casse les oreilles. »
x 11,1 17,8 375 p. Le Pape des escargots T Vincenot Henri roman 2002 01/11/02 9782070374748 Gallimard »» Folio Littérature 9,70 € 9.7 sur commande ?
AA AA

Dans les Hauts forestiers de Bourgogne vit un chemineau truculent surnommé La Gazette. Paré d’attributs bizarres, il joue les prophètes et se dit « pape des escargots » et immortel. Il mendie mais apporte en échange sa bonne parole.

La Gazette va être mêlé incidemment au destin de Gilbert, un jeune paysan qui se révèle exceptionnellement doué pour la sculpture. Ensemble et à l’écart du monde moderne ils vont vivre les aventures singulières réservées aux inspirés et aux poètes. La Gazette considère Gilbert comme son fils spirituel. Aussi essaie-t-il d’intervenir dans sa vie professionnelle et dans sa vie privée.

Dans cette histoire truculente, contée admirablement par Henri Vincenot, la Bourgogne et ses monuments spirituels reçoivent un éclairage nouveau qui nous les montre à la fois dans leur grandeur mystique et dans leur beauté populaire et quotidienne.

x 10,9 17,8 262 p. La forêt des renards pendus T Paasilinna Arto roman 2007 13/06/07 9782070401109 Gallimard »» Folio Littérature -poches 8,50 € 8.5 sur commande ?
AA AA

" Trois lingots d’or fin de douze kilos brillaient dans l’herbe, Rafael Juntunen les caressa.

Sa main était moite, son coeur battait plus vite qu’à l’ordinaire. Jamais il n’accepterait de partager ce butin avec quiconque. Il cacherait plutôt ce trésor au fond des forêts, par exemple en Laponie, mais il n’en céderait pas une once... Au matin, il monta dans sa voiture et pointa le capot vers le nord... Au bout d’un jour et demi, il constata qu’il s’était perdu. Mais tant mieux. S’il ne savait pas où il était, personne d’autre ne le saurait."

Le gangster ne va pourtant pas rester seul très longtemps. Il est bientôt rejoint par un ex-major de l’armée, viré pour alcoolisme, et une Lapone nonagénaire enfuie d’un asile de vieillards. Les trois compères vont résister à tout, aussi bien aux complices de Rafael, décidés à récupérer leur part du magot, qu’aux représentants de la "civilisation ".
Mais on ne transgresse pas impunément les lois qui règlent la vie en société...

x 10,8 17,8 172 p. La folle allure T Bobin Christian roman 1997 30/04/97 9782070402021 Gallimard »» Folio Littérature 6,90 € 6.9 sur commande ?
AA AA

Il nous faut mener double vie dans nos vies, double sang dans nos coeurs, la joie avec la peine, le rire avec les ombres, deux chevaux dans le même attelage, chacun tirant de son côté, à folle allure.

Ainsi allons-nous, cavaliers sur un chemin de neige, cherchant la bonne foulée, cherchant la pensée juste, et la beauté parfois nous brûle, comme une branche basse giflant notre visage, et la beauté parfois nous mord, comme un loup merveilleux sautant à notre gorge.

x 11 17,8 138 p. Trois chevaux T De Luca Erri roman 2002 14/05/02 9782070422432 Gallimard »» Folio Littérature 6,30 € 6.3 sur commande ?
AA AA

Le narrateur, un Italien émigré en Argentine par amour, rentre au pays.

En Argentine, sa femme a payé de sa vie leur combat contre la dictature militaire. Lui, le rescapé, a appris que la vie d’un homme durait autant que celle de trois chevaux. Il a déjà enterré le premier, en quittant l’Argentine. Il travaille comme jardinier et mène une vie solitaire lorsqu’il rencontre Làila dont il tombe amoureux. Il prend alors conscience que sa deuxième vie touche aussi à sa fin, et que le temps des adieux est révolu pour lui.

Récit dépouillé à l’extrême, Trois chevaux évoque la dictature argentine, la guerre des Malouines, l’Italie d’aujourd’hui. A travers une narration à l’émotion toujours maîtrisée, où les gestes les plus simples sont décrits comme des rituels sacrés, et où le passé et le présent sont étroitement imbriqués, l’auteur pose la question des choix existentiels et interroge le destin.

x 10,8 17,8 130 p. Le très bas T Bobin Christian essai spiritualité 2007 13/06/07 9782070388608 Gallimard »» Folio Littérature 5,00 € 5 sur commande ?
AA AA

L’enfant partit avec l’ange et le chien suivit derrière.

Cette phrase convient merveilleusement à François d’Assise. On sait de lui peu de choses et c’est tant mieux. Ce qu’on sait de quelqu’un empêche de la connaître. Ce qu’on en dit, en croyant savoir ce qu’on dit, rend difficile de le voir. On dit par exemple : Saint-François-d’Assise. On le dit somnambule, sans sortir du sommeil de la langue. On ne dit pas, on laisse dire. On laisse les mots venir, ils viennent dans un ordre qui n’est pas le nôtre, qui est l’ordre du mensonge, de la mort, de la vie en société.

Très peu de vraies paroles s’échangent chaque jour, vraiment très peu. Peut-être ne tombe-t-on amoureux que pour enfin commencer à parler. Peut-être n’ouvre-t-on un livre que pour enfin commencer à entendre. L’enfant partit avec l’ange et le chien suivit derrière.
Christian Bobin.

x 10,8 17,8 205 p. Ritournelle de la faim T Le Clézio JMG roman 2010 09/04/10 9782070417018 Gallimard »» Folio Littérature 7,50 € 7.5 sur commande ?
AA AA

" Ma mère, quand elle m’a raconté la première du Boléro, a dit son émotion, les cris, les bravos et les sifflets, le tumulte.

Dans la même salle, quelque part, se trouvait un jeune homme qu’elle n’a jamais rencontré, Claude Lévi-Strauss. Comme lui, longtemps après, ma mère m’a confié que cette musique avait changé sa vie. Maintenant, je comprends pourquoi. Je sais ce que signifiait pour sa génération cette phrase répétée, serinée, imposée par le rythme et le crescendo. Le Boléro n’est pas une pièce musicale comme les autres.

Il est une prophétie. Il raconte l’histoire d’une colère, d’une faim. Quand il s’achève dans la violence, le silence qui s’ensuit est terrible pour les survivants étourdis. J’ai écrit cette histoire en mémoire d’une jeune fille qui fut malgré elle une héroïne à vingt ans ".

x 10,9 17,8 528 p. Tous les hommes sont mortels T Beauvoir (de) Simone roman 1974 01/03/74 9782070365333 Gallimard »» Folio Littérature 9,70 € 9.7 sur commande ?
AA AA

Si l’on nous offrait l’immortalité sur la terre, qui est-ce qui accepterait ce triste présent ? demande Jean-Jacques Rousseau dans l’Emile.

Ce livre est l’histoire d’un homme qui a accepté.

x 10,9 17,8 183 p. Noces suivi de L’été T Camus Albert roman 2007 13/06/07 9782070360161 Gallimard »» Folio Littérature 6,90 € 6.9 sur commande ?
AA AA

Je me souviens du moins d’une grande fille magnifique qui avait dansé tout l’après-midi.

Elle portait un collier de jasmin sur sa robe bleue collante, que la sueur mouillait depuis les reins jusqu’au jambes. Elle riait en dansant et renversait la tête. Quand elle passait près des tables, elle laissait après elle une odeur mêlée de fleurs et de chair.

x 10,9 17,8 185 p. L’exil et le royaume T Camus Albert nouvelles 1998 03/11/98 9782070360789 Gallimard »» Folio Littérature 6,90 € 6.9 sur commande ?
AA AA

Dans les épaisseurs de la nuit sèche et froide, des milliers d’étoiles se formaient sans trêve et leurs glaçons étincelants, aussitôt détachés, commençaient de glisser insensiblement vers l’horizon.

Janine ne pouvait s’arracher à la contemplation de ces feux à la dérive. Elle tournait avec eux, et le même cheminement immobile la réunissait peu à peu à son être le plus profond, où le froid et le désir maintenant se combattaient.

x 10,9 17,8 309 p. Les émigrants T Sebald W-G roman 2003 25/03/03 9782070425228 Gallimard »» Folio Littérature 10,30 € 10.3 épuisé
AA AA

" Je vois les pièces vidées.

Je me vois assis tout au sommet de la carriole, je vois la croupe du cheval, la vaste étendue de terre brune, les oies dans la gadoue des basses-cours et leurs cous tendus, et aussi la salle d’attente de la gare de Grodno avec, au beau milieu, le poêle surchauffé entouré d’une grille et les familles d’émigrants regroupées tout autour. Je vois les fils du télégraphe montant et descendant devant les fenêtres du train, je vois les alignements des maisons de Riga, le bateau dans le port et le recoin sombre du pont où, autant que l’entassement le permettait, nous avions installé notre campement familial."

Entre le document, l’enquête et la fiction, le narrateur, double de l’écrivain, fait sortir de l’ombre des personnages dont la vie a été brisée par les douleurs de la séparation, la mort, le mal du pays. Ce récit de pérégrinations aux quatre coins de la terre apparaît comme le livre de ceux qui ont perdu leur monde, mais aussi le livre du temps retrouvé.

x 10,7 17,8 117 p. Tous les matins du monde T Quignard Pascal roman 2002 29/11/02 9782070387731 Gallimard »» Folio Littérature 6,90 € 6.9 sur commande ?
AA AA

" Il poussa la porte qui donnait sur la balustrade et le jardin de derrière et il vit soudain l’ombre de sa femme morte qui se tenait à ses côtés.

Ils marchèrent sur la pelouse. Il se prit de nouveau à pleurer doucement. Ils allèrent jusqu’à la barque. L’ombre de Madame de Sainte Colombe monta dans la barque blanche tandis qu’il en retenait le bord et la maintenait près de la rive. Elle avait retroussé sa robe pour poser le pied sur le plancher humide de la barque. Il se redressa. Les larmes glissaient sur ses joues. Il murmura :
- je ne sais comment dire : Douze ans ont passé mais les draps de notre lit ne sont pas encore froids.

"

x 11,1 17,8 1144 p. Alias Caracalla T Cordier Daniel mémoires 39-45 2011 17/03/11 9782070440450 Gallimard »» Folio Politique et société -histoire 11,50 € 11.5 sur commande ?
AA AA

Voici donc, au jour le jour, trois années de cette vie singulière qui commença pour moi le 17 juin 1940, avec le refus du discours de Pétain puis l’embarquement à Bayonne.

J’avais 19 ans. Après deux années de formation en Angleterre, j’ai été parachuté à Montluçon le 25 juillet 1942. Destiné à être le radio de Georges Bidault, je fus choisi par Jean Moulin pour devenir son secrétaire. J’ai travaillé avec lui jusqu’à son arrestation, le 21 juin 1943. Ces années, je les raconte telles que je les ai vécues, dans l’ignorance du lendemain et la solitude de l’exil. Qu’en penser après tant d’années ? S’il est dans la nature d’un témoignage d’être limité, il n’en est pas moins incomparable.

J’ai consacré beaucoup de soins à traquer la vérité pour évoquer le parcours du jeune garçon d’extrême droite que j’étais, qui, sous l’étreinte des circonstances, devient un homme de gauche. La vérité est parfois atroce.

x 10,8 17,8 636 p. Malevil T Merle Robert roman anticipation 1983 01/01/83 9782070374441 Gallimard »» Folio Littérature -poches 11,50 € 11.5 sur commande ?
AA AA

Une guerre atomique dévaste la planète, et dans la France détruite un groupe de survivants s’organise en communauté sédentaire derrière les remparts d’une forteresse.

Le groupe arrivera-t-il à surmonter les dangers qui naissent chaque jour de sa situation, de l’indiscipline de ses membres, de leurs différences idéologiques, et surtout des bandes armées qui convoitent leurs réserves et leur " nid crénelé " ?

x 11,1 17,8 153 p. Galadio T Daeninckx Didier roman racisme 2011 25/08/11 9782070443888 Gallimard »» Folio Littérature -poches 5,70 € 5.7 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Allemagne, années trente.

Ulrich est un adolescent de Duisbourg comme les autres. À un détail près : sa peau est noire... Son père, un soldat africain, est venu en Allemagne avec les troupes françaises d’occupation chargées de veiller à l’application du traité de Versailles. Il est reparti en 1921, quelques mois avant la naissance de cet enfant, fruit d’un bref amour avec une jeune Allemande. Ils sont des centaines, comme Ulrich, à incarner ce qu’Hitler et les nationalistes ne cesseront de dénoncer, dans l’entre-deux-guerres, comme la « honte noire », symbole de l’avilissement délibéré du sang aryen par les occupants.

Leur sort ne sera en général guère plus enviable que celui des Juifs. Ulrich, pour sa part, va connaître un destin inattendu et mouvementé, et découvrir une autre facette de son identité : Galadio.

Comme toujours, Didier Daeninckx s’appuie sur une documentation très fouillée pour éclairer un aspect méconnu de l’histoire du vingtième siècle. Il révèle ici le sort terrible des Allemands métis dans un pays emporté par le délire nazi.

De Duisbourg aux studios de cinéma de Babelsberg, jusqu’aux rivages du Sénégal où se déroulent les premiers combats entre pétainistes et gaullistes, Ulrich apprend à connaître les hommes.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |