Espagne - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Vous trouverez à Plume(s) un choix des produits de Timoun, fabricant Saint-Affricain de jouets en bois.
  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Occasions | Par chez nous | Politique et société | Pratique

ca 42 documents sur le thème : Espagne



42 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
0 | 20 | 40

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 23 28 176 p. Espagne 1936-1975
les affiches des combattant(e)s de la liberté t2
T
Rosel Wally et Pino Ramon affiches, anthologie Espagne, révolution espagnole, affiches 2007 10/12/07 9782914980579 Libertaires Politique et société -histoire 35,50 € 35.50 épuisé
AA AA

Après un premier volume (Espagne 1936) consacré à la révolution espagnole de 1936-39, nous continuons notre voyage à travers un épisode de l’histoire du XXéme siècle que nombre d’historiens continuent d’ignorer, de cacher, voire de falsifier.

Il s’agit de découvrir à travers 250 affiches, cartes postales, timbres… le parcours et l’action de ces femmes et de ces hommes qui combattirent pour la liberté et l’égalité :
- en Espagne entre 1936 et 1939, lâchés par les démocraties et trahis par les staliniens
- en France entre 1939 et 1944, dans les camps de concentration et au sein de la Résistance
- contre le franquisme (en Espagne, depuis la France), dernier avatar du fascisme européen, jusqu’à la mort du Caudillo en 1975.

Chaque affiche, timbre, carte postale, étudié individuellement, nous livre le point de vue partiel, voire partial, du graphiste et du commanditaire. A travers ces deux volumes, notre pari est de montrer comment ces mêmes supports… classés chronologiquement et thématiquement nous révèlent plus que leur simple compilation :
- elles dévoilent les valeurs humaines des dessinateurs
- elles mettent en lumière les aspirations sociales des commanditaires
- elles suggèrent la manière dont les émetteurs (graphistes et commanditaires) considèrent le lecteur et l’état de la conscience sociale et politique des individus (de la société) à qui elles s’adressent

À cet égard, il est intéressant de comparer la production de nos camarades et celle que nous proposent aujourd’hui la publicité et les partis politiques et notamment celle des candidat-e-s à la présidence de la République de 2007.

voir aussi Espagne 1936

x 23 28 160 p. Espagne 1936
les affiches des combattant(e)s de la liberté
T
Collectif affiches, anthologie Espagne, révolution espagnole, affiches 2006 01/07/06 9782914980722 Libertaires Politique et société -histoire 35,50 € 35.50 sur commande ?
AA AA

Un livre d’art somptueux, 250 affiches ( et quelques timbres, cartes postales...), comme autant de cris collés sur les murs d’un pays en lutte contre le fascisme. Des réflexions sur le graphisme de l’époque. L’itinéraire de certains graphistes... Magnifique !

voir aussi Espagne 1936-1975

x 14 19 80 mn El Ejido, la loi du profit T Rhalib Jawad doc droits de l'homme, immigration, Espagne 2006 30/11/05 7640126562483 Latcho Drom »» Divers -DVD 25,00 € 25.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
Almeria, province côtière de l’Andalousie et ancien désert, s’est transformé, en 20 ans, en la plus importante concentration de culture sous serres au monde. Le potager artificiel de l’Europe été comme hiver. En février 2000, à El Ejido, son chef-lieu, a eu lieu un véritable pogrom : l’assassinat d’une espagnole et l’arrestation de son meurtrier marocain, ont mis le feu aux poudres. La population espagnole a fait la chasse à la communauté immigrée, à ses journaliers clandestins ou en voie de régularisation qui hantent les serres... 6 ans après, rien n’a changé. Ou bien si, Equatoriens, Colombiens, Lituaniens, Roumains et, nouveauté, des Russes ont rejoint Marocains, Maliens, Sénégalais et l’internationale de la misère. Ils fuient le dénuement de leurs contrées et viennent s’agglutiner par dizaines de milliers dans cet ’eldorado’ que représente El Ejido et ses 17.000 hectares de terre bâchée. Mais le rêve est rarement au rendez-vous.
x 13 21 122 p. Pierre d’éboulis T Barbal Maria récit Espagne 2004 31/03/04 9782952027809 Tinta Blava International -Europe 15,00 € 15.00 épuisé
AA AA
Je savais qu’il était mort et que je ne l’aurais plus jamais à mes côtés, parce que la guerre c’est le mal qui se vautre sur la terre pour la laisser couverte de serpents, et de feu, et de couteaux la pointe en l’air. Et moi, j’allais pieds nus, avec mes enfants sans rien d’autre que mes yeux ouverts. Je n’avais même pas un vêtement de deuil parce que mon mort n’était pas comme les autres ; c’était un assassiné qu’il faut oublier tout de suite et, devant son nom, il faut fermer les paupières et les bouches avec du ciment bien épais. Je savais qu’il faisait partie de ces morts-là.
x 14 21 320 p. Franco est mort jeudi T Gouiran Maurice roman Espagne 2010 08/09/10 9782914704724 Jigal »» Polar Littérature 18,25 € 18.25 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Le 20 novembre 1975, Franco meurt au petit matin à Madrid.

Lorsqu’Élisa, réfugiée espagnole, apprend la nouvelle à la Manufacture des Tabacs de la Belle de Mai, c’est son passé, tragique et douloureux, qui ressurgit brutalement. L’été 1936 à Madrid, l’hiver 1938 à Barcelone, la Retirada, cette longue cohorte de désespérés, cette horde de vaincus, de malades, de blessés fuyant l’Espagne et parqués sur la plage glaciale d’Argelès, la mystérieuse disparition de Ramon, son père, alors officier dans l’Armée Populaire Républicaine...

Une foule d’images et de vieux fantômes submergent alors ses jours et ses nuits... 35 ans plus tard, Élisa n’est plus et l’Espagne met fébrilement à jour les charniers du Franquisme. C’est Manu, son fils, un looser, un peu voyou, un peu paumé, qui, en recevant d’Espagne une lettre destinée à sa mère, va permettre à ce terrible passé de remonter à la surface. Mais Manu n’aurait sans doute pas été bien loin si sa route n’avait croisé celle de Clovis Narigou...

Clovis, qui de Marseille à Madrid démêle l’écheveau et tente de percer les mystères entourant la famille espagnole de Manu. Clovis qui enquête, pare les coups et pénètre le Barcelone de la grande époque, celui de Dali et de Picasso... Clovis qui découvre, ahuri, le camp de Karaganda et les horreurs de la guerre civile...

Maurice Gouiran nous dévoile une des périodes les plus noires de l’Histoire du XXe siècle, celle du premier combat des antifascistes contre la bête...
Un roman engagé, riche et émouvant.

x 14 23 120 p. Les Espagnols en France
Une vie au-delà des Pyrénées
T
Debord Didier et Vargas Bruno essai Espagne 2010 31/10/10 9782916002194 Attribut Exils Politique et société 21,00 € 21.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

De l’exil des républicains espagnols de 1936 jusquà la Retirada de 1939, aux grandes vagues de l’immigration économique des années soixante, les Espagnols ont trouvé refuge en France tout au long du XXe siècle. Ce livre retrace, en autant d’étapes vers l’intégration, le parcours de ces immigrés de la première génération, de leurs enfants et petits enfants. Héritiers d’une double culture, ils ont fait des Pyrénées non plus une frontière infranchissable mais une passerelle au bout de laquelle on peut construire sa vie.

« Pour le commandant Robert, la guerre était désormais terminée. Une nouvelle page de son histoire,plus paisible, allait s’ouvrir : sa vie civile qui, désormais, se déroulerait en France. Le coeur de José Antonio Alonso avait pris racine en Ariège, la terre pour laquelle il s’était battu. Cette terremontagneuse et sauvage, dernier rempart entre la France et son pays natal où il ne pouvait pour le moment plus aller. Sa vie était ici et c’était ici qu’il devrait la gagner. »

x 11 18 112 p. Impostures T Vila-Matas Enrique roman Espagne 2008 31/08/08 9782267019780 Christian Bourgois »» Titres Littérature -poches 5,05 € 5.05 sur commande ?
AA AA

Le Docteur Vigil, directeur de l’hôpital psychiatrique, et Barnaola, comptable dans la même institution, mènent une vie ennuyeuse et n’attendent rien de l’avenir. Lorsque Barnaola a l’idée de publier dans La Vanguardia la photo du patient 2007, un malade mental dont on ignore l’identité, la vie des trois protagonistes change radicalement. Ce dernier est bientôt simultanément reconnu par une Républicaine et identifié par une famille de phalangistes. Qui est vraiment ce patient ? Le célèbre intellectuel phalangiste Ramón Bruch ou Claudio Nart, un délinquant bien connu de la pègre barcelonaise ? Ce bref récit pose le problème de l’identité d’un homme reclus dans un hôpital psychiatrique à Barcelone. En arrière-plan, Vila Matas fait revivre les conflits de la Guerre civile espagnole (1936-1939) et dépeint avec ironie la société des années 50 sous la dictature franquiste.

Enrique Vila-Matas est né à Barcelone en 1948. Il commence à écrire vers 12 ou 13 ans. À dix-huit ans, il est embauché comme rédacteur dans une revue de cinéma barcelonaise, Fotogramas, pour laquelle il réalise parfois de fausses interviews. Il séjourne ensuite à Paris. De retour à Barcelone en 1976, Enrique Vila-Matas se consacre à l’écriture et collabore à des journaux. Il obtient son premier succès avec Abrégé d’histoire de la littérature portative. Il a depuis remporté le Prix Herralde de Novela en 2002, le Prix de la Critique en 2003 et le Prix Médicis étranger en 2003 pour Le mal de Montano.

x 15 21 174 p. Oeuvre constructive de la révolution espagnole (1936-1939)
collectivisations
T
histoire Espagne, révolution espagnole 2006 01/05/06 9782951271524 Le Coquelicot »» International -Europe 13,00 € 13.00 présent à Plume(s)
AA AA

Ce livre publié une première fois en avril 1937 à Barcelone au cœur de la tourmente révolutionnaire espagnole par la C.N.T. - F.A.I. fut réédité par la C.N.T. en exil à Toulouse en 1965.

Document unique, il est écrit par ceux-là mêmes qui font cette révolution libertaire.

Est, font... Ces ouvriers, paysans catalans et aragonais sont nos contemporains car, à la lecture de ces documents, ce qui frappe d’abord aujourd’hui en 2006, c’est la puissance de leur charge en espoirs conjugués au présent.

Même le témoignage de Georges Orwel dans son Hommage à la Catalogne, pourtant écrit seulement un an plus tard en 1938, ne produit pas le même effet...

x 21,5 28,5 64 p. Le piège T Hernandez Cava Felipe et del Barrio Federico BD Espagne 2008 30/09/08 9782742777952 Actes Sud l’An 2 BD -roman graphique 17,30 € 17.30 sur commande ?
AA AA
A Madrid, en 1945, après la guerre civile, Enrique Montero, dessinateur de BD et ancien républicain communiste, est incité par ses anciens amis à trahir l’un des leurs qui enfreint les consignes du Parti, alors qu’il souhaite avant tout oublier cette page noire de l’histoire.
x 12,5 19 232 p. La place du leïko
Une belle histoire de Grenade
T
Martinez Maria José jeunesse Espagne 2009 31/12/08 9782211091572 Ecole des loisirs Jeunesse -littérature 10,20 € 10.20 épuisé
AA AA
Grenade, années 1960. La guerre civile espagnole est finie depuis longtemps, mais ses conséquences s’éternisent. Trop de gens ont tué, trop de familles se sont déchirées, trop de libertés sont mortes pour que la vie soit heureuse, même dans les rues tranquilles d’une des plus belles villes du monde. África a dix ans, elle est la fille d’un militaire catholique et franquiste, et depuis qu’elle a rencontré un vieux cireur de chaussures, au ban de la société à cause de ses idées, sa vie a changé. Elle vient lui tenir compagnie, elle lui raconte les péripéties de sa famille nombreuse, elle lui expose ses idées, généreuses et folles, pour inventer la paix. Elle l’appelle leïko, un mot qu’elle s’imagine vouloir dire grand-père en basque, une langue interdite par le dictateur Franco. África est irrésistible. Alors, d’abord méfiant et bougon, leïko ne résiste pas. Il est séduit. Se peut-il qu’une toute petite fille, à elle seule, à force d’amour et de rire, redonne espoir à un vieil homme, à tout un peuple ?
x 15 21,5 688 p. L’eclat dans l’Abîme
Mémoires d’un autodafé
T
Rivas Manuel roman Espagne 2008 18/09/08 9782070785452 Gallimard »» Littérature 25,40 € 25.4 sur commande ?
AA AA

Huit ans après Le crayon du charpentier, voici le nouveau roman de Manuel Rivas, sans doute la plus riche et la plus vaste fresque qu’il nous ait donnée sur la Galice.
Au cœur du récit, un fait historique : l’autodafé qui a eu lieu sur le port de La Corogne le 17 août 1936, quelques semaines après le pronunciamiento du général Franco et le début de la guerre civile espagnole. Ce jour-là, des centaines de livres provenant des bibliothèques publiques et privées de Galice ont été brûlés devant les habitants de la ville par des militants de la Phalange – le parti fasciste espagnol. Mais les livres brûlent mal, on le sait, et du bûcher se sont détachées quelques pages, une couverture, une illustration, qui soudain se sont mises à danser dans le vent et ont échappé aux flammes.

En bon poète, Manuel Rivas nous invite à suivre les vagabondages de ces bouts de papier. En bon romancier, il nous raconte les mille et une histoires qui s’y cachent. Les cahiers calcinés d’un manuel d’électricité nous parlent ainsi du destin du boxeur Vicente Curtis, ancien membre de l’athénée révolutionnaire L’Éclat dans l’abîme, condamné à traîner dans les rues le cheval en bois des photographes ambulants. Une illustration méconnaissable nous renvoie aux aventures de la petite lavandière Ó qui, dans les eaux de la rivière, voit surgir de mystérieux visages. Un peu plus loin, une page de garde à demi brûlée porte encore l’ex-libris de la bibliothèque de Santiago Casarès Quiroga, le leader républicain qui doit fuir la Galice et se retrouve exilé en France avec sa fille Vitola, la future Maria Casarès.

Nous passons d’un personnage à l’autre, d’une histoire à l’autre, en tournant doucement l’invisible sphère armillaire qui fait de ce roman un kaléidoscope ou un carrousel enchanté.

Ces pages d’une intense poésie nous montrent que dans la ville de La Corogne, comme partout ailleurs, la condition de l’homme est celle d’un être fragile et toujours imprévisible, capable à chaque instant du meilleur comme du pire.

Prix national de la littérature galicienne et prix des Librairies de Madrid 2007.

x 12,5 19 521 p. L’enfant des colonels T Marías Fernando roman Espagne 2009 24/03/09 9782916329208 Cénomane et Littérature Littérature 29,00 € 29.00 20,30 € épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA

Dans ce roman foisonnant, baroque, dont la composition relève d’une mécanique de précision, Fernando Marias, par le jeu de trois récits emboîtés et de trois narrateurs dont les destins se croisent, traverse soixante années tragiques de l’Histoire - de la guerre civile en Espagne aux dictatures meurtrières du sous-continent américain, en passant par l’occupation nazie en France -, et explore des thématiques centrales de l’histoire de l’humanité : la question récurrente du bien et du mal, le courage, la lâcheté, la peur, la folie, la vengeance, la volonté de pouvoir et la recherche du profit, mais aussi la façon dont les individus, pris dans l’engrenage des événements, peuvent faire preuve d’héroïsme ou basculer dans la barbarie.

Réflexion éthique, historique et politique sur la dimension morale de l’homme, appuyée sur une connaissance approfondie des mécanismes psychiques de l’être humain, L’Enfant des colonels est aussi un roman d’aventures palpitant, aux rebondissements multiples et inattendus, qui rejoint ceux de ces grands aînés que sont Stevenson, Melville ou Conrad. Et si l’on y retrouve nombre des mécanismes littéraires et romanesques efficaces que ces écrivains ont eux-mêmes utilisés, ils sont appliqués ici à une mise en abîme emblématique des préoccupations contemporaines liées à la construction d’un nouvel humanisme. Une forme de cri désespéré et tenace qui tente d’inscrire, entre le " plus jamais ça " et un " pourtant toujours " qui ne cessent de le hanter, l’éprouvant combat de l’être humain dans sa recherche de l’amour et de la paix.

x 22 29 300 p. Paracuellos T Giménez Carlos BD Espagne 2009 21/01/09 9782858159260 Fluide Glacial BD -roman graphique 35,00 € 35.00 sur commande ?
AA AA

Carlos Giménez a entrepris de conter les merveilleux souvenirs de sa folle jeunesse dans les foyers de l’Assistance Publique espagnole, à l’époque de la dictature du général Franco.

Il a regroupé ces récits sous le titre de " Paracuellos ", du nom de l’un de ces foyers. De chaque évènement qui l’a marqué, aussi infime soit-il, de chaque anecdote ou mésaventure, vécus en ces verts paradis, il a tiré des pages bourrées de gags désopilants à se taper la tête contre le mur et à mouiller son froc de rire. Alors attention les yeux, vous avez intérêt à sortir vos mouchoirs des fois que les larmes se mettent à dégouliner tellement vous allez vous fendre la gueule.

x 11 18 320 p. Café Paraiso T Ali Monica roman Espagne 2009 19/03/09 9782264047786 10/18 Littérature -poches 8,10 € 8.10 épuisé
AA AA
À Mamarrosa, petit village de l’Alentejo aux airs de paradis perdu, la vie n’est pas toujours aussi douce qu’on croit. Et pourtant combien sont-ils à tenter ici le rêve d’une existence moins amère ? Il y a Eillen et son mari, deux touristes à la dérive, Stanton, l’écrivain exilé en quête de sens et les Potts, un couple d’Anglais marginaux. Et puis bien sûr, il y a les locaux du village, ceux qui ont toujours été là, ceux qui reviennent, riches mais déracinés, ceux qui rêvent d’ailleurs. Tant de trajectoires et de destins en cavale. Tant de rêves à bâtir ou à ravaler. Et un lieu pour les entremêler : le Café Paraiso, nœud de toutes les destinées.
x 21 24 362 p. Républicains espagnols en Midi-Pyrénées T doc Espagne 2005 12/07/05 9782858168095 PU du Midi »» Par chez nous 33,00 € 33.00 manquant sans date
AA AA

Depuis longtemps, l’Espagne habite aussi chez nous. Comme disait Nougaro, elle “pousse un peu sa corne” sur ces terres occitanes qui ont accueilli, en février 1939, les réfugiés politiques arrivés en masse après la défaite du camp républicain. En nous choisissant comme deuxième patrie, ces femmes et ces hommes ont durablement marqué notre région du sceau de leur personnalité et de leur engagement. C’est tout naturellement que cet ouvrage leur est dédié afin qu’ils y trouvent le portrait fidèle, département par département, de leur exil, de leur réhabilitation, de leur intégration.

Car si l’histoire de la Guerre Civile espagnole a donné lieu a un nombre important d’études, il n’en va pas de même de l’exil – celui du dedans comme celui du dehors. Pour la première fois réunis, au coude à coude, historiens, journalistes, militants, témoins de la première heure – comme Serge Ravanel – nous donnent une chronique ouverte, critique et personnelle de ce qui reste un événement majeur de l’histoire du XXe siècle. L’exode républicain de 1939, qui devait se retrouver dans la Résistance française, était une préfiguration de la deuxième guerre mondiale et des déplacements massifs de popoulation civile. La région Midi-Pyrénées rend l’hommage qui leur est dû aux femmes et aux hommes qui ont lutté parfois jusqu’à la mort pour que vivent les valeurs républicaines.

Nouvelle édition revue et augmentée. (première édition 2004)

x 15,5 23 60 p. Gloire incertaine - Suivi de Le Vent de la nuit T Sales Joan récit Espagne 2007 30/06/07 9782916615004 Tinta Blava Littérature 28,00 € 28.00 présent à Plume(s)
AA AA
Ecrit par un témoin du camp des vaincus, il ne contenait aucun message politique et ne se laissait nullement aller à une exaltation partisane facile. J’y retrouvais cette même douleur face à la destruction irrémédiable qui me touchait dans le recueil de poèmes " Les nuages " de Luis Cernuda, une douleur qui survivait aux exercices désuets de propagande de chacun des deux bords : non seulement ceux du roman et de la poésie médiocres, voire misérables, des chantres de la phalange, mais aussi ceux, plus dignes, des auteurs communistes ou républicains. Le devoir de témoigner de " la vérité contre le mensonge noir et contre le mensonge rouge " dont il parlera ensuite " El vent de la nit " (" Le vent de la nuit "), partie ajoutée par l’auteur et faisant corps avec l’ ?uvre principale, confère à Joan Sales la rigueur morale de celui qui ne fonde ses réflexions sur aucune certitude et vit à découvert dans l’absurde du monde, avec son cortège de sang, de mort et d’injustice. Les héros de " Gloire incertaine " - combattants, volontaires ou non, sur le front d’Aragon - vivent une situation qui les dépasse et les transforme en pions d’un jeu qu’ils ne maîtrisent pas. Leurs souffrance, leurs doute, les héroïsmes, leurs sacrifices, incarnent " the uncertain glory of an April day " qui donne au livre son titre. Joan Sales ne tombe pas dans le piège du témoignage mélodramatique ni dans l’illusion lyrique dont souffrent la plupart des romans de guerre. Voilà pourquoi la force de " Gloire incertaine " survit à l’épreuve du temps et pourquoi on peut lire aujourd’hui ce récit avec cette même intensité qui a présidé à son écriture [. ] ".
x 14,5 20 288 p. Un roman de quartier T Gonzalez Ledesma Francisco roman Espagne 2009 05/08/09 9782841724727 L’Atalante Littérature -polars 19,90 € 19.90 présent à Plume(s)
AA AA
Votre monde est en train de mourir, Méndez.
Les vieux bistros de Barcelone où la république a été proclamée et où vous regardiez la nuit tomber ont fermé l’un après l’autre, souvent à la demande de l’hygiène publique. Le vieux Raval n’est plus ce qu’il était : on y a ouvert une avenue et des boutiques de produits allégés, les maquerelles ont cédé leur bail à des dentistes. On ne dit même plus " Barrio Chino " pour désigner ce district. Les vieilles tapineuses qui vous racontaient leur vie sont mortes ou rentrées au village pour se marier devant le maire avec une collègue de travail, voire se faire élire députées.
Le monde change, Méndez, cessez de croire à ce qui a disparu.
x 11 18 442 p. Le coeur cousu T Martinez Carole roman Espagne 2009 05/03/09 9782070379491 Gallimard »» Folio Littérature -poches 9,70 € 9.7 sur commande ?
AA AA

Dans un village du sud de l’Espagne, une lignée de femmes se transmet depuis la nuit des temps une boîte mystérieuse...

Frasquita y découvre des fils et des aiguilles et s’initie à la couture. Elle sublime les chiffons, coud les êtres ensemble, reprise les hommes effilochés. Mais ce talent lui donne vite une réputation de magicienne, ou de sorcière. Jouée et perdue par son mari lors d’un combat de coqs, elle est condamnée à l’errance à travers une Andalousie que les révoltes paysannes mettent à feu et à sang. Elle traîne avec elle sa caravane d’enfants, eux aussi pourvus - ou accablés - de dons surnaturels.

Carole Martinez construit son roman en forme de conte : les scènes, cruelles ou cocasses, témoignent du bonheur d’imaginer. Le merveilleux ici n’est jamais forcé : il s’inscrit naturellement dans le cycle de la vie.

x 11,5 17 230 p. L’enfant de Guernica T Jimenes Guy roman guerre, Espagne 2010 17/09/10 9782350005966 Oskar Oskar poche Jeunesse -littérature 8,95 € 8.95 épuisé, réédité avec l'ean 9791021401105
AA AA
Prenant son ancrage dans le bombardement de Guernica par la Légion Condor à la solde de Franco le 26 avril 1937, ce roman est avant tout celui de la mémoire de la Guerre civile dans la société espagnole d’aujourd’hui et de la relation d’une jeune archéologue à son père, dans la nécessité pour elle de connaître le passé et pour lui de l’oublier.
x 13 21 190 p. Dans un village d’Aragon dont je ne veux pas rappeler le nom T Vazquez Prada Ricardo témoignage Espagne 2008 24/06/08 9782915694338 L’Insomniaque Politique et société -histoire 12,20 € 12.20 sur commande ?
AA AA

En juillet 1936, l’arrivée des troupes franquistes dans un village d’Aragon précipite dans l’horreur ses habitants, parmi lesquels la famille du menuisier don Pedro.

Pour sa femme, dora Maria, et ses deux filles, il s’ensuivra une petite odyssée, tissée de tragédies, d’amours et d’espoirs, au gré des aléas d’une terrible lutte à mort. Parallèlement, un torero et un étudiant de leurs amis rejoignent la fameuse colonne Durruti, au-delà de la ligne de front toute proche...

En toile de fond se profile un affrontement entre les fascistes, auxquels se rallient les grands propriétaires terriens, et la nouvelle société égalitaire et communautaire que tentent d’instaurer les anarchistes.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |