Larzac - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est une toute jeune petite librairie, qui a ouvert le 1er avril 2008 - non, ce n’était pas un poisson.

Nous voulons proposer des documents qu’on ne trouve habituellement pas à Millau, et proposer aussi un espace de convivialité.

Vous y trouverez des livres, des dvd, des revues sur les thèmes de l’écologie, de l’alter-mondialisme, de la non-violence,... mais aussi des livres maternité et jeunesse, jardinage, cuisine, construction écologique, ou d’autres qui nous ont plu,
ainsi que thé, café, chocolat et jus de fruits bio-équitables,
et aussi un accès internet,
le tout dans la bonne humeur ...

Régulièrement nous organisons des projections vidéo.

  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

ca 38 documents sur le thème : Larzac



38 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
0 | 20

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
disponibilité
?
x 15 24 432 p. Larzac
de la lutte paysanne à l’altermondialisme
T
Terral Pierre-Marie histoire Larzac 2011 17/03/11 9782708969186 Privat Par chez nous -luttes 25,35 € 25.35 présent à Plume(s)
AA AA

En 1971, le plateau du Larzac, jusque-là inconnu, accède à une notoriété inattendue lorsqu’est annoncée l’extension du camp militaire situé en son coeur.

Les agriculteurs locaux s’engagent dans une protestation, qui durant une décennie (1971-1981), mobilise autour d’eux un large et hétéroclite mouvement, dynamisé par les comités Larzac ayant essaimé dans toute la France. La victoire de 1981 ne signifie pas la fin de l’activisme de cette population renouvelée. Au contraire, durant les trois décennies qui suivent, le Larzac militant s’engage dans l’aménagement foncier de son territoire, mais aussi dans le syndicalisme agricole et dans des réseaux de solidarité internationale qui mènent à l’altermondialisme.

Avec l’émergence de José Bové, trait d’union entre les deux périodes, le Larzac revient au devant de la scène. Ses actions spectaculaires se situent dans une certaine continuité de la lutte initiale, dont les acteurs perpétuent la mémoire. Le souvenir de ce passé poursuit son cheminement légendaire, bien au-delà des limites du plateau.

x 13 18,5 137 p. Larzac, terre de lutte
une contestation devenue référence
T
Terral Pierre-Marie histoire régional, Larzac, luttes sociales 2017 15/06/17 9782708969926 Privat Histoire Par chez nous -luttes 9,90 € 9.90 présent à Plume(s)
AA AA

« Gardarem lo Larzac ! », « Nous garderons le Larzac », tel est le cri de guerre des paysans du Larzac. En octobre 1970, ceux-ci sont subitement confrontés à la menace d’une expropriation par l’Etat qui souhaite étendre le camp militaire existant sur leur plateau isolé.

103 éleveurs et leurs familles prêtent serment de refuser de quitter leurs fermes. Leur lutte non-violente est épaulée par un large et mouvement de soutien national mêlant militants de gauche et d’extrême gauche, pacifistes, occitanistes et premiers écologistes. Une décennie durant, ce combat du pot de terre contre le pot de fer sera jalonné d’actes de désobéissance civile et de manifestations spectaculaires, sans jamais se départir d’un humour désarmant face à l’adversaire militaire.

Victorieuse en 1981, cette lutte sans cesse renouvelée allait voir le Larzac s’ériger autour de José Bové en bastion français du combat contre la globalisation libérale, brandissant la faux paysanne contre les OGM, brocardant la « malbouffe » et s’opposant encore à l’extraction des gaz de schiste dans son sous-sol.

Près d’un demi-siècle après le début du mouvement, celui-ci demeure le mètre-étalon des mobilisations environnementales. Dans la France des « zones à défendre », des leçons peuvent être tirées de cette lutte de référence alors que, de Notre-Dame-des-Landes à Sivens et à Bure, des mobilisations restent qualifiées de « nouveaux Larzac »...

Ce livre s’adresse à un public plus large, plus jeune, moins riche aussi que le précédent ouvrage Larzac, de la lutte paysanne à l’altermondialisme de Pierre-Marie Terral, demandé depuis longtemps localement, par les visiteurs estivaux notamment.

x 16 24,5 160 p. Larzac T Rouquette Yves et Teissèdre Eric monographie régional, Larzac 2013 20/10/13 9782912690425 Fleurines »» Par chez nous -nature 20,00 € 20.00 10,00 € présent à Plume(s)
AA AA

Le Larzac autrement parcouru, autrement regardé...

Tel est le livre que vous proposent, texte et images, l’écrivain de langue d’oc et de portée universelle Yves Rouquette et le photographe Éric Teissèdre, épris de beauté, de grands espaces et d’hommes vrais.

Une longue et libre promenade à travers l’espace et le temps. Une riche mosaïque de rochers fascinants et de champs cultivés. Des millénaires de présence humaine. La rencontre également émouvante d’une faune sauvage et domestique, de plantes rares, d’artistes en tout genre et de haut vol fait de ce plateau apparemment désert une île singulière au milieu de l’archipel des grands Causses où l’on va de surprises en surprises, de coups de coeur en coups de coeur.

x 14 19 298 mn Tous au Larzac T Rouaud Christian doc Larzac 2012 15/05/12 3760103418689 Ad Vitam Divers -DVD 20,00 € 20.00 présent à Plume(s)
AA AA

Marizette, Christiane, Pierre, Léon, José… sont quelques uns des acteurs, drôles et émouvants, d’une incroyable lutte, celle des paysans du Larzac contre l’Etat, affrontement du faible contre le fort, qui les a unis dans un combat sans merci pour sauver leurs terres. Un combat déterminé et joyeux, mais parfois aussi éprouvant et périlleux. Tout commence en 1971, lorsque le gouvernement, par la voix de son ministre de la Défense Michel Debré, déclare que le camp militaire du Larzac doit s’étendre. Radicale, la colère se répand comme une trainée de poudre, les paysans se mobilisent et signent un serment : jamais ils ne céderont leurs terres. Dans le face à face quotidien avec l’armée et les forces de l’ordre, ils déploieront des trésors d’imagination pour faire entendre leur voix. Bientôt des centaines de comités Larzac naitront dans toute la France… Dix ans de résistance, d’intelligence collective et de solidarité, qui les porteront vers la victoire. Plus que jamais le Larzac est vivant !

3 heures de bonus avec
Préface de Bertrand Tavernier
Entretien avec Christian Rouaud
« Après la Lutte » : Entretien avec les protagonistes du film
Making Of
Les affiches de la lutte commentées.
Bande annonce.

x 15 21 212 p. Larzac, a nonviolent campaign of the ’70s in Southern France T Rawlinson Roger doc, anglais non violence, Larzac 1996 30/11/95 9781850721772 _divers_ Par chez nous -luttes 15,00 € 15.00 sur commande ?
AA AA
Story of the successful ten-year struggle of French farmers in Larzac to protect their land from military encroachment. The Gandhian pacifists at the Community of the Arch, and industrial and professional unions played a role in the struggle.

During the 1970s the French Government attempted to extend an army camp on the Larzac plateau in Languedoc by taking over land held by peasant sheep-farmers.

After failing to win the protection of the regional authorities,

x 15 21 284 p. Haute trahison T Quartenoud Patrick polar, roman régional, Larzac 2014 30/11/13 9781291935127 La Plume Noire »» Littérature -polars 18,00 € 18.00 présent à Plume(s)
AA AA

« Cédric se réveilla plusieurs fois, mal à l’aise, se demandant s’il n’avait pas entendu un bruit. A chaque fois, il se raisonnait en admettant que ce qui s’était passé la nuit précédente était exceptionnel et que cela ne risquait pas de se reproduire. Son auriculaire droit le démangeait. »

Un camping sur le Larzac, un héros banal, un crime sordide. Ces éléments composent un cocktail détonnant qui transforme une escapade dans un site d’escalade de bloc en un polar haletant qu’on dévore sans même s’en rendre compte

x 14 19 90 mn Les brebis font de la résistance T Pozzo di Borgo Catherine reportage Larzac 2009 20/09/09 3760010555378 Films du paradoxe Divers -DVD 16,60 € 16.60 présent à Plume(s)
AA AA
En 90 minutes, la réalisatrice brosse un tableau du Larzac d’aujourd’hui, avec ses habitants hauts en couleur, ses paysages magnifiques et ses brebis. Tableau subjectif d’un lieu unique, fortement marqué par son histoire, où les paysans continuent de se battre pour une agriculture saine et un monde meilleur. L’exemple d’une utopie devenue réalité.
x 13,5 21,5 224 p. Le Larzac
utopies et réalités
Martin Didier essai Larzac 1987 31/05/87 9782858028405 L’Harmattan Par chez nous -luttes 19,30 € 19.30 présent à Plume(s)
AA AA
x 18,5 20 4 p. Le Larzac terre en marche t2 1981-2007 T Letort Solveig et Letort Anne-Marie histoire Larzac 2008 15/09/08 Écomusée du Larzac Par chez nous -luttes 5,00 € 5.00 présent à Plume(s)
AA AA

De cette terre, aimée, habitée, cultivée, sont nés tant de rêve et d’espoir qu’elle en devint mythique.

Terre d’enfantement, terre d’utopie, terre des possibles, terre qui transforme parfois les rêves en réalité ... terre qui s’ouvre à l’universel ...

x 17,3 25 142 p. Le Larzac s’affiche T Letort Solveig affiches, anthologie Larzac 2011 09/06/11 9782021051698 Seuil Par chez nous -luttes 10,00 € 10.00 présent à Plume(s)
AA AA

Le 28 octobre 1971, les habitants du plateau du Larzac apprennent à la télévision par la voix du ministre des Armées, Michel Debré, la décision officielle de l’extension du camp militaire du Larzac.

Les paysans décident alors de s’engager dans une lutte pour défendre leurs terres en mobilisant autour d’eux un large mouvement animé par des comités de soutien répartis dans toute la France. En 1981, la promesse du candidat François Mitterrand, élu, est tenue. Il renonce à l’extension du camp militaire. Mais le Larzac ne s’arrête pas là. Un « après Larzac » se met en place, qui poursuit un développement agricole et culturel basé notamment sur la gestion collective des terres, le renforcement des solidarités locales, nationales et internationales.

De 1971 à 1981, en 10 années de création et de diffusion, le Larzac a peu à peu dessiné l’image d’un combat à valeur de symbole. Ces centaines d’affiches réalisées dans l’enthousiasme ou dans la rage parfois ont eu le mérite de mettre à jour une formidable énergie créative. Les affiches et documents iconographiques réunis dans ce livre n’ont pas été uniquement choisis pour leurs qualités esthétiques, mais aussi en fonction de leurs messages.

Parfois très belles, signées de grands noms, souvent anonymes, elles permettent de suivre l’évolution de 10 ans de lutte.

x 18 20 56 p. La bergerie de la Blaquière
une manifestation en dur
T
Letort Solveig, Terral Michel et Gardarem lo Larzac monographie Larzac 2013 22/08/13 APAL »» Par chez nous -patrimoine 8,00 € 8.00 présent à Plume(s)
AA AA
Bergerie illégale
Bergerie reproche
Bergerie interdite
Bergerie cathédrale
Bergerie miracle
Bergerie sentimentale
x 18 18 32 p. Dessus dessous
Carnet de voyage dans les paysages du Larzac
T
Lafite Stéphanie et Bataille Sophie carnet de voyage régional, Larzac 2014 30/11/13 Paroles et pinceaux »» Par chez nous -patrimoine 10,00 € 10.00 présent à Plume(s)
AA AA

Ce carnet de voyage a été réalisé dans le cadre d’un projet artistique du Parc naturel Régional des Grands Causses, pour faire découvrir aux habitants et aux visiteurs les paysages du plateau. Ce riche patrimoine naturel et culturel est à l’origine de la création du Parc.

Ce carnet a été réalisé lors de trois périodes de résidence nomade sur le Larzac, en avril, mai et juillet 2014.par le duo girondin « Paroles et Pinceaux ». Une restitution publique a eu lieu le 27 septembre 2014 à Saint-Eulalie-de-Cernon.

x 13,5 19 104 p. 402 mn Paysannes
paroles de femmes du Larzac — Travail Famille Révolte
T
Guérin Gérard doc paysans, Larzac, femmes 19 juin 2020 19/06/20 3770001117560 Les Mutins de Pangée Divers -DVD 30,00 € 30 présent à Plume(s)
AA AA

Trois générations de paysannes des Causses du Larzac (1900-1980) racontent ce qui tissent leurs jours, le poids de la religion et de la morale traditionnelle, l’éducation des filles, le rôle des femmes dans l’exploitation agricole, dans la vie domestique, dans la famille, les changements qui se profilent. Les aïeules sont la mémoire des choses, un passé vivant. Elles ont appris le métier comme sous Henri IV et ont été spectatrices de la modernisation. Les mères ont vécu l’avant et l’après de la mécanisation. Elles ont appris avec cette évolution. Les filles ont appris de leurs mères, mais elles ont créé autre chose. Elles se sont transformées avec la modernisation.

C’est vivant, concret, chaleureux. Un portrait extraordinairement démythifiant de la paysannerie française.


Coffret de 3 dvd + livret de 100 pages
5 documentaires de 52 mn + Guerre de femmes (version cinéma) 109 mn


Une réflexion à haute voix sur la vie, sur la campagne, sur le présent.

Trois générations de paysannes du Larzac (1900-1980) racontent ce qui tissent leurs jours et parlent sans détour du mariage, de la famille, de la sexualité, de la religion, de l’éducation, de la guerre, du travail, de l’argent et de toutes les idées nouvelles apparues avec la lutte contre l’extension d’un camp militaire. C’est vivant, concret, chaleureux et c’est dit avec toute la beauté d’une langue que l’on voit évoluer des plus âgées aux plus jeunes.

Écouter la voix des femmes, c’est rattraper le temps perdu.

Ces trente dernières années, la réalité s’est transformée de manière beaucoup plus spécifique pour les femmes que pour les hommes, et je pense que le dynamisme rural est lié au dynamisme féminin.
Je voulais prendre le contrepoint, rattraper le temps perdu. Dans la paysannerie, les femmes n’ont pas la parole, la première réaction rencontrée a souvent été : « Je n’ai rien à dire, allez voir mon mari. » Au Larzac, il s’est pourtant passé quelque chose de différent ; les femmes se sont senties humiliées, niées quand les journalistes venaient interroger leurs maris et qu’ils repartaient comme si elles n’étaient pas là. Elles avaient conscience de pouvoir répondre aussi bien que leurs maris sur le conflit. Écouter la voix des femmes, c’est rattraper le temps perdu. Et puis il y a une franchise chez les femmes qu’on ne trouve pas toujours chez les hommes. C’est peut-être parce qu’elles n’ont pas encore eu le pouvoir, elles ne veulent pas modifier la réalité en fonction de leurs idées, elles n’ont pas peur d’aborder de manière frontale les contradictions. Quand une femme qui s’est tue parle, elle parle… » Gérard Guérin, Le Monde (1979)

Une trilogie documentaire et un long métrage cinéma

DVD 1 TRAVAIL
- Le dehors et le dedans (52 mn) : Évoquant la vie d’autrefois, les anciennes racontent leur apprentissage du travail et décrivent les gestes et les rythmes quotidiens de la ferme avant l’avènement du tracteur.
- Le choix de la peine (52 mn) : À travers la description de leur emploi du temps, des paysannes évoquent les avantages et les inconvénients de la mécanisation, son influence sur l’organisation de la ferme et sur la vie quotidienne des femmes.
- Paysannes + 40 (33 mn) : en complément aux films, Gérard Guérin revient sur la fabrication des films 40 ans après en compagnie de Gérard Mordillat.

DVD 2 FAMILLE
- Parents et enfants (52 mn) : Des paysannes de trois générations comparent l’éducation qu’elles ont reçue. Elles évoquent l’évolution des relations familiales, les tabous sexuels, le rôle de l’instruction et l’importance de la religion.
- Épouse et fermière (52 mn) : Rompant avec les manières de vivre traditionnelles de leurs parents, les jeunes agricultrices essaient d’inventer, à l’intérieur du couple, un nouveau mode d’organisation qui soit compatible avec leur liberté, leur identité et les contraintes d’une exploitation moderne.

DVD 3 RÉVOLTE
- Si je sème du blé, je ne récolte pas de l’avoine (52 mn) : Leurs souvenirs des deux dernières guerres amènent des paysannes à réfléchir sur leur existence et sur ce que les idées nouvelles apparues à l’occasion du conflit du Larzac, leur ont apportées.
- Le film Guerres de femmes (long métrage cinéma, 109 mn) est centré sur la lutte des paysannes du Larzac contre l’extension du camp militaire, et sur leur prise de conscience en faveur de la non-violence. Les témoignages montrent comment la lutte pour défendre le Larzac a été le révélateur de certains problèmes, une remise en question de valeurs traditionnelles, mais aussi un enrichissement et un dépassement de soi.


Claude Duneton raconte l’origine de la série

Lorsque Gérard Guérin, cinéaste, proposa à une chaîne de télévision de faire parler des paysans devant une caméra, il essuya un refus étonné. Une demoiselle accorte et bien coiffée lui répondit d’un air étonné : « Croyez-vous que ces gens-là aient quelque chose à dire ? » Elle savait qu’il existe, en effet, des paysans en France, elle en avait vus elle-même, à la télévision ; ils ont des blouses, des grands chapeaux, des grosses moustaches ; ils sont amusants, certes, on peut à la rigueur les filmer pour agrémenter un documentaire mais de là à les faire parler ! Holà ! disait la demoiselle : la télévision n’est pas une entreprise de clownerie ! Décidément, elle ne pouvait accorder sa caution à un projet aussi saugrenu !
Ébranlé par la profondeur de ces remarques –- et même fortement secoué, il mit plusieurs mois à s’en remettre, il parlait toujours de cette demoiselle bien coiffée, il faisait des gestes ! — Guérin changea d’avis. Puisque les paysans étaient des crétins, il s’en fut interroger des… paysannes ! EXTRAIT DU LIVRET

x 23 27 100 p. Chercheurs d’humanités : Larzac aujourd’hui T Luneau Gilles, Collini Fabien et Martin Dominique portrait Larzac 2004 15/11/04 9782911722257 Etudes et communication Par chez nous 24,50 € 24.50 épuisé
AA AA
Sous l’immensité du ciel, un plateau pierreux, des hommes et des bêtes, une histoire de combats. Ce livre brosse une fresque du Larzac à partir des Larzacien (ne) s, de leurs investissements personnels dans une histoire collective, de leur ténacité lors d’une lutte de dix ans, une lutte tricotée au quotidien au point de devenir un mode de vie où germent des réussites. Promis aux manœuvres de chars, devenu d’abord un laboratoire social, puis une fenêtre ouverte sur le monde et sa globalisation. La globalisation, les habitant(e) s du Larzac y contribuent depuis trente ans : soutien aux Kanaks, aux Amérindiens en Colombie, aux Palestiniens, aux fermiers américains résistants aux OGM. Entre tous, ils cultivent un lien de terre, celui des ruraux pour qui la vie s’ancre dans un territoire. Un territoire où l’harmonie entre hommes, femmes, paysages et animaux est, plus qu’une réflexion, une quête. Cette plongée dans l’histoire contemporaine, celle des luttes, des mouvements, des gueulantes ; celles des solidarités paysans-ouvriers ; est aussi celle de la construction patiente de modes de vie alternatifs. Le quotidien du Larzac écrit notre futur dans une dimension planétaire. Et si leçons il y a, ce sont celles de la cohérence entre la pensée et l’action entre l’ouverture et le don. Moins des leçons que des chemins d’humanités.
x 12,5 20,5 90 mn La lutte du Larzac 1971-1981 T Cassard Philippe doc Larzac 2008 15/09/08 Écomusée du Larzac Par chez nous -luttes 25,00 € 25.00 sur commande ?
AA AA

Les grands moments et la vie quotidienne de la lutte du Larzac, à travers les films en super 8 de plusieurs témoins de l’époque.


réalisation Arcadie, 2003

x 13,5 19 90 mn Larzac 1971-1981 T Cassard Philippe doc Larzac 2003 30/11/02 Atelier Arcadie Par chez nous -luttes 15,00 € 15.00 sur commande ?
AA AA

En 1971, la population du Larzac s’est trouvée brusquement confrontée à un projet de l’Etat qui menaçait son existence : l’extension du camp militaire. Face à cette décision, une résistance populaire imaginative et non-violente s’est organisée pendant dix ans autour d’un solide noyau de paysans soutenu par un très vaste mouvement national. Les actions de désobéissance civile (contruction d’une bergerie illégale, adduction d’eau dans les fermes convoitées par l’armée...) succèdent aux marches et aux rassemblements de toutes sortes (camping sous la tour Eiffel, brebis dans le Palais de Justice...), dans la chaleur humaine et la détermination, jusqu’à ce que l’Etat abandonne le projet en 1981. Sans jamais être récupérés par aucun des mouvements qui les soutenaient, les paysans du Larzac ont inventé une façon nouvelle de lutter.

Ce documentaire retrace les dix ans de lutte contre l’extension du camp militaire du Larzac, filmée et racontée par ceux qui l’ont faite. Cette chronique est montée à partir des films super 8 tournés pendant la lutte par des militants et des paysans du Larzac, en particulier Claude Baillon, Pierre Burguière, Michel Cabirou, Alain Julien, Léon Maillé, Raymond Martin et Louis Vézy.

Les séquences sont illustrées par les chansons nées de la lutte (Beltrame, Dominique Loquet, Colette Magny...) et commentées sur le vif par Elisabeth Baillon, José Bové, Christiane et Pierre Burguière, Jean-Marie Burguière, Léon Maillé, Hervé Ott, Marizette Tarlier et Michelle Vincent.

x 13,5 19 Lo Larzac, un païs que vol viure T Cabirou Michel, Barbut Michel et Durant Didier doc régional, Larzac Cabirou Divers -DVD 20,00 € 20.00 épuisé
AA AA

En 1970, des paysans du plateau du Larzac s’opposent à l’extension du camp militaire de la Cavalerie, et à l’expropriation dont ils sont victimes. Réunis sous « le serment des 103 » ils lutteront près de 10 ans pour conserver leur terre, soutenus par des sympathisants venus de toute l’Europe.

A Millau, trois cinéastes amateurs âgés de 17 ans, armés d’une caméra Super 8, à la fois militants spontanés et témoins privilégiés, filmeront cette lutte durant plus de quatre ans. Le film témoigne également d’une tradition paysanne telle qu’elle se pratiquait encore sur le Causse du Larzac à la fin des années 60.

Michel Cabirou, Michel Barbut et Didier Durant achèvent le montage durant l’année 1975, au paroxysme des manifestations millavoises.

x 15 24 401 p. Gardarem !
chronique du Larzac en lutte
T
Burguière Christiane et Pierre témoignage régional, Larzac 2011 29/09/11 9782708969209 Privat Par chez nous -luttes 24,35 € 24.35 présent à Plume(s)
AA AA

Octobre 1971 : le ministre des Armées annonce à la télévision l’agrandissement du camp militaire du Larzac. Cent sept exploitations sont appelées à disparaître. Paysans et familles engagent une lutte d’opposition, rejoints par des milliers de sympathisants.

Les pouvoirs publics cherchent à affaiblir et diviser le mouvement. Année après année, la procédure juridique est menée à son terme et donne ainsi à la lutte sa légitimité, lutte qui trouve sa force dans l’unité, l’imagination, la non-violence.

Ce témoignage évoque la vie quotidienne de ces dix années jalonnée de réunions, d’actions, de manifestations : des tracteurs à Rodez aux brebis sous la tour Eiffel, des grands rassemblements à la marche sur Paris... Dans un monde aujourd’hui démobilisé, le Larzac reste symbole de résistance, de solidarité, d’espoir.

x 13 20 87 p. Rassembler T Bousquié Régine poésie Larzac 2009 29/10/09 9782754703437 Panthéon Littérature -poésie 11,00 € 11.00 épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA
Effusion et émerveillement
x 23 27 96 p. Eleveurs des causses méridionaux
Regards sur une profession et témoignages de vie
T
Biston Pascal portrait Larzac 2004 20/08/04 9782911722097 Etudes et communication Par chez nous -patrimoine 19,50 € 19.50 épuisé
AA AA
Associant photographies et témoignages, loin des clichés habituels sur le monde rural, cet ouvrage invite à une rencontre avec un métier et un territoire. Saison après saison, Pascal Biston a suivi les éleveurs caussenards. Ses portraits, chaleureux, disent d’assez près la réalité plurielle de ce métier aujourd’hui, dans ses dimensions techniques et passionnelles, Au fil des on découvre aussi une culture pastorale en mouvement et une activité qui reste essentielle à l’avenir économique et écologique de ce petit bout du monde, comme à celui de bien des territoires ruraux.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |