économie - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est une toute jeune petite librairie, qui a ouvert le 1er avril 2008 - non, ce n’était pas un poisson.

Nous voulons proposer des documents qu’on ne trouve habituellement pas à Millau, et proposer aussi un espace de convivialité.

Vous y trouverez des livres, des dvd, des revues sur les thèmes de l’écologie, de l’alter-mondialisme, de la non-violence,... mais aussi des livres maternité et jeunesse, jardinage, cuisine, construction écologique, ou d’autres qui nous ont plu,
ainsi que thé, café, chocolat et jus de fruits bio-équitables,
et aussi un accès internet,
le tout dans la bonne humeur ...

Régulièrement nous organisons des projections vidéo.

  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

ca 224 documents sur le thème : économie


Les dernières arrivées à Plume(s) sur le thème économie


224 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 |...

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 16,5 24 220 p. Sortir de l’économisme T Merlant Philippe, Passet René et Robin Jacques essai économie 2003 03/04/03 9782708236837 L’Atelier Politique et société -économie 21,30 € 21.30 prochainement à Plume(s) ?
AA AA
L’humanité entre dans une nouvelle ère. Depuis le néolithique, l’activité humaine s’est basée sur la domestication de l’énergie pour transformer la matière, donner naissance à l’agriculture puis l’industrie. Aujourd’hui, ce sont les immenses capacités de stockage et de circulation de l’information qui, par l’informatique, la robotique, le numérique, les biotechnologies et l’essor prodigieux des réseaux provoquent une mutation considérable. Ces transformations qui peuvent conduire à un développement inédit des relations humaines sont gâchées, retournées, perverties par un système néolibéral fondé sur la seule logique des intérêts financiers. Loin des rivalités médiocres dont le monde politique nous donne trop souvent le spectacle, cet ouvrage propose une alternative : sortir de l’économisme. Les contributions qui constituent ce livre s’organisent ainsi autour de quatre thèmes : celui de l’ère informationnelle dans laquelle entre l’humanité ; celui d’un nouveau regard que cette mutation nous invite à porter sur l’économie, la science, la culture, la façon de concevoir et de mesurer la richesse ; celui d’une économie plurielle organisée autour des fonctions essentielles que doit assumer toute société ; celui d’un monde solidaire car la logique de l’humain appelle coopération, remise en question du fonctionnement des institutions internationales, des rapports entre riches et pauvres, puissants et dominés afin de dessiner les contours d’une nouvelle gouvernance mondiale.
x 10,5 17,5 192 p. Politique écologique = plein emploi T Governatori Jean-Marc essai économie 2007 13/03/07 9782883535893 Jouvence Politique et société -alternatives 10,00 € 10.00 épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA

Dans cet ouvrage Jean Marc Governatori nous prouve que l’on peut concilier deux problèmes majeurs : résoudre la crise de l’emploi et la crise écologique en créant des emplois destinés à la protection de l’environnement et à la revalorisation de la ruralité. Du même coup, l’auteur traite également deux autres problèmes de fond touchant notre société : la santé – qui dépend de la qualité de l’environnement – et l’espérance - qui dépend du Plein Emploi.

« Nous voulons que l’année 2007 devienne l’année de la santé. Nous pensons que la santé physique et psychique des êtres humains s’épanouit quand ils vivent dans un environnement sain, proches de la nature, et qu’ils se sentent utiles en accomplissant un travail qui donne du sens à leur vie. Notre but est le « Bien Être durable pour tous » Finissons-en avec l’écologie verbale ! Passons de la dénonciation à l’action ! De l’incantation à l’incarnation. Créons des milliers de nouveaux emplois pour protéger notre planète Terre et redonner sa place à la ruralité. Une idée géniale que la France en Action mettra en pratique dès juin 2007.

Un texte-manifeste qui présente un vrai projet de société,très concret, expliqué et exemplifié.

x 15,5 23 509 p. Diktats du libre marché T Ruisseaux (des) Manon économie 2006 05/09/06 9782892392814 Louise Courteau Politique et société -économie 25,00 € 25.00 présent à Plume(s)
AA AA

Ne pouvant me résigner à garder sous silence le fruit juteux, mais amer d’une expérience aussi enrichissante que désespérante, je choisis de dénoncer (Manon des Ruisseaux).

Les diktats du libre marché est un réquisitoire contre le discours officiel, la frime égalitariste, la prétention à la liberté et la justice dont se targuent nos démocraties. À travers les nombreux thèmes abordés, cet ouvrage s’attaque à l’hypocrisie, aux mensonge ; et à la manipulation du pouvoir financier et politique, aux illusion ; que ce pouvoir a su, avec brio, créer et entretenir. Au mythe de la démocratie et de la liberté s’oppose, non pas le complot, mais une brillante planification sur laquelle a travaillé et travaille toujours la grande finance internationale.

L’auteur nous ramène aux possibles rêves des années d’après-guerre, pendant lesquelles certains acquis sociaux nous semblaient si largement consentis. Ces acquis, présentés comme l’aboutissement d’une lente et longue évolution de l’humanité, n’étaient que de brèves concessions accordées par le pouvoir dont les objectifs étaient bien éloignés des buts avoués. Leur courte durée en fait foi. Des constats de l’auteur sur différentes thématiques (tels les leurres entretenus par nos systèmes de santé et d’éducation, nos institutions et leurs législations, la technologie et la recherche scientifique) découlent des propositions visant un réel processus de démocratisation et une saine participation citoyenne.

L’auteur apporte, en dernière partie, différentes avenues prônant l’autonomie régionale, la démocratisation de l’économie, l’abolition des parti politiques et la création de plates-formes thématiques populaires et décisionnelles. On dit qu’une formation en géographie mène à tout. Femme de terrain, l’auteur a parcouru la planète et nous le prouve. Elle a une feuille de route bien remplie : de l’intervention social en santé mentale au monde des communications, d’une année sabbatique en Asie au travail de coopération internationale en Afrique et en Amérique du Sud, l’auteur a ouvert les yeux et le oreilles et a trouvé les mots pour dénoncer ! Elle vous propose un témoignage où vous vous sentirez à coup sûr, et à plus d’un égard, vivement interpellés.

x 11 18 192 p. L’économie de marché T Guesnerie Roger essai économie 2006 13/04/06 9782746502789 Le Pommier Politique et société -économie 7,50 € 7.50 3,70 € présent à Plume(s)
AA AA

Le marché est plus que jamais une réalité incontournable, qui pèse sur notre organisation sociale et sur notre vie quotidienne.

Est-ce à dire que le marché, à lui seul, fournit les clés de l’avenir ? Pour répondre à cette question qui, le plus souvent, suscite des réactions aussi partielles que partiales, Roger Guesnerie tient la gageure de dresser un panorama objectif et éclairant des économies de marché. Son regard porte sur leur construction au fil de l’histoire et sur les débats intellectuels et les polémiques politiques que leur fonctionnement a suscités.

Il examine ensuite quelques-uns des défis (mondialisation, développement durable, rôle de l’État, en particulier) auxquels les économies de marché sont confrontées au XXIe siècle. Ainsi regard rétrospectif et regard prospectif se complètent-ils pour servir le débat public contemporain.

x 112 p. Economie sociale et solidaire : les réalités dans les pays du Sud T économie, international 2002 31/05/02 Ritimo Politique et société 12,00 € 12.00 sur commande ?
AA AA
Les questions d’économie sociale et solidaire connaissent un regain d’intérêt dans les pays du Nord, mais également dans les pays du Sud où face à la crise du « développement » essaient de s’inventer des réponses locales, des solidarités nouvelles. Eléments d’analyse, exemples concrets, bibliographie et sitographie permettent aux chercheurs et militants d’en savoir plus sur la notion d’économie sociale et solidaire appliquée aux pays du Sud.
x 10,5 16,5 196 p. Quels impôts demain ? T Syndicat National Unifié Des Impôts essai économie, société 2007 14/03/07 9782849501290 Syllepse Arguments et mouvements Politique et société -économie 8,11 € 8.11 présent à Plume(s)
AA AA
Comment financer les mesures proposées ? Les candidats à l’élection présidentielle ne pourront éviter de débattre du système fiscal. Pavé dans la mare des idées reçues, le livre dresse un bilan de notre fiscalité en le replaçant dans le contexte de concurrence fiscale internationale. Les cinq dernières années ont en effet été marquées par une baisse régulière de l’impôt sur le revenu, et de l’importance croissante des niches fiscales, le tout ayant été justifié au nom de la concurrence entre les systèmes fiscaux et sociaux. Le livre passe ainsi en revue les évolutions des différents impôts : impôts d’État et impôts locaux. Il propose enfin une discussion sur les principales pistes de réformes fiscales avancées par les responsables politiques, avant de tracer les pistes d’une réforme fiscale en France mais également en Europe. Un outil aussi pour comprendre. Le livre souhaite rendre accessible au plus grand nombre cette question qui apparaît cantonnée aux spécialistes, mais que les citoyens cernent cependant assez bien dans ses grandes lignes.
x 15 24 184 p. Les placements éthiques et solidaires
Alternatives économiques HS Pratique n°35
T
guide économie 2008 31/08/08 Alternatives économiques Politique et société -alternatives 9,50 € 9.50 épuisé
AA AA

Editorial
Civiliser l’économie

Donner du sens à son épargne
Une offre ISR prolifique mais inégale
De nouvelles perspectives pour l’épargne solidaire
"L’épargne et la solidarité sont compatibles"

L’investissement socialement responsable
La méthodologie de Novethic
Axa, BNP Paribas, Macif, HSBC..., 30 réseaux bancaires de diffusion de placements éthiques passés au crible.
L’étiquetage innovant de la Caisse d’épargne
L’épargne salariale, facteur de croissance pour l’ISR
Questions-réponses pour épargner responsable

Les placements solidaires
Pourquoi épargner solidaire
Gérer son argent au quotidien de manière solidaire
Livrets d’épargne, FCP, assurance-vie..., tous les produits financiers solidaires

Sur le terrain
La Sofinei, un outil d’investissement pour les entreprises d’insertion
Garrigue s’engage en faveur d’une autre économie
Sifa au service des structures d’emploi socialement innovantes
Développement durable : les pratiques des banques traquées
INAISE, cap vers le Sud
La banque éthique européenne, un projet en marche
Les Credit Unions, rescapés de la crise financière au Royaume-Uni
La Banca Etica engagée dans la lutte pour la légalité

x 14,5 22,5 222 p. La déraison de la raison économique
Du délire d’efficacité au principe de précaution
T
Latouche Serge essai économie 2001 03/04/01 9782226125361 Albin Michel Politique et société -économie 18,60 € 18.60 manquant sans date
AA AA
La recherche de l’efficacité est parfois assassine. Trop d’obsession productiviste, rationnelle, rentable, organisatrice, conduit aux pires dérèglements, excès et délires. La vache folle dans l’assiette, le sang contaminé, transfusé pour des raisons d’efficacité, la vie étouffée dans les embouteillages monstres pour une quête effrénée de vitesse, le pétrole anéantissant une région sont autant de manifestations d’une raison économique devenue folle. Comment retrouver le raisonnable, la prudence, la sagesse, sans tomber dans des peurs irrationnelles et millénaristes ?.
x 13 19 328 p. L’origine du capitalisme T Wood Ellen Meiksins essai économie, politique 2009 16/04/09 9782895960720 Lux Politique et société -économie 20,00 € 20.00 actuellement indisponible
AA AA

Qu’est-ce que le capitalisme ? Cette question, l’histoire la pose chaque fois que ce système entre en crise, étalant au grand jour ses absurdités. Pour y répondre, il faut en comprendre les origines. Voilà ce que propose Ellen Meiksins Wood dans cet ouvrage d’une actualité brûlante.

Personne ne niera que le capitalisme a permis à l’humanité d’accomplir des avancées notables sur le plan matériel. Mais il est devenu aujourd’hui manifeste que les lois du marché ne pourront faire prospérer le capital qu’au prix d’une détérioration des conditions de vie d’une multitude d’individus et d’une dégradation de l’environnement partout dans le monde. Il importe donc plus que jamais de savoir que le capitalisme n’est pas la conséquence inévitable des échanges commerciaux et marchands que l’on retrouve dans presque toutes les sociétés humaines. Le capitalisme a une histoire très singulière et un lieu de naissance bien précis : les campagnes anglaises du XVIIe siècle. En rappelant cette origine, essentiellement politique, Ellen Meiksins Wood propose une définition limpide des mécanismes et des contraintes qui font la spécificité du capitalisme.

x 13 20 290 p. Globalization and Its Discontents T Stiglitz Joseph E. essai, anglais économie 2003 31/03/03 9780141010380 Adult paperbacks Divers 11,78 € 11.78 sur commande ?
AA AA

Our world is changing.

Globalization is not working. It is hurting those it was meant to help, and now, the tide is turning... Explosive and shocking, Globalization and Its Discontents is the best-selling exposé of the all-powerful organizations that control our lives - from the man who has seen them at work first hand. As chief economist at the World Bank, Nobel prizewinner Joseph Stiglitz had a unique insider’s view into the management of globalization.

Now he speaks out against it : how the IMF and WTO preach fair trade yet impose crippling economic policies on developing nations ; how free market ’shock therapy’ made millions in East Asia and Russia worse off than they were before ; and how the West has driven the global agenda to further its own financial interests. Globalization can still be a force for good, Stiglitz argues. But the balance of power has to change.

Here he offers real, tough solutions for the future.

x 13 21 144 p. Economie démonétisée T Halévy Marc essai économie, alternatives 2010 02/09/10 9782703308478
20847
Dangles Politique et société -économie 18,25 € 18.25 présent à Plume(s)
AA AA
Et si l’économie officielle, celle du PIB et du CAC40, n’était pas la seule ? Elle ne représente que le sixième du total de l’économie mondiale, et les cinq sixièmes restants sont partagés par l’économie pirate, l’économie mafieuse et... l’économie démonétisée. Les transactions s’y font en l’absence des monnaies officielles : trocs, bénévolats, "open source"... Ces économies qui semblent marginales sont l’une des incontournables réponses à la crise durable des marchés.
x 13,5 20,5 224 p. La tentation de l’île de Pâques
Piller la planète, jusqu’à l’effondrement
T
Aubin Jean essai développement durable, écologie, économie 2010 16/09/10 9782360260089 LME Connaissance de causes Politique et société -décroissance 18,25 € 18.25 épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA

Les habitants de l’Île de Pâques ont ravagé leur milieu. L’épuisement des ressources a débouché sur les famines, les rivalités suicidaires, l’effondrement de la population. De leur civilisation ne restent plus que de gigantesques statues de pierres renversées. Aujourd’hui, notre île, c’est notre planète. Un monde riche et magnifique, mais limité, fragile, malmené. La tentation de l’exploiter sans retenue ruinerait l’avenir humain.

Ce livre parie au contraire sur la préparation d’un avenir vivable. Il établit de manière abordable le compte des ressources disponibles sur ce siècle, énergie, eau, nourriture… Celles-ci ne pourront satisfaire tous les excès et toutes les folies. Mais, pour peu que soit fait le choix de la mesure et de la solidarité, elles seront suffisantes pour assurer les besoins et l’harmonie de l’humanité.

Jean Aubin apporte sur toutes ces questions, qui sont au centre des préoccupations actuelles, tous les éléments pour comprendre et se faire sa propre idée, loin des militantismes obtus ou des angélismes béats.

x 15 21 268 p. Les 10 plus gros mensonges sur l’économie T Holbecq André-Jacques et Derudder Philippe essai économie 2007 29/03/07 9782703306955 Dangles Les 10 plus gros mensonges sur Politique et société -économie 16,30 € 16.30 épuisé
AA AA

Aujourd’hui, Molière aurait sans doute pris pour cible les économistes au lieu des médecins.

La " saignée ", panacée de son temps, aurait fait place à la " croissance ", prétendue solution à tous nos maux. Au latin a succédé un jargon incompréhensible. Seule solution : s’en remettre aux experts. Dormez bonnes gens ! Ceux " qui savent " s’occupent de votre bonheur... A défaut, ils ont, en tout cas, réussi à dégoûter de l’économie " M. et Mme Tout-Le-Monde ". Ce n’est pas leur lecture de chevet. Puisse ce livre changer la donne, car Derudder et Holbecq le disent : tant que le citoyen ne reprendra pas le pouvoir sur l’économie, il en restera l’esclave.

L’ambition de cet ouvrage est donc d’aider chacun à reprendre ce pouvoir en se libérant de la manipulation qu’exerce sur nous des théories assénées en vérités absolues, des idées toutes faites et de fausses croyances. Si vous croyez notamment que : les banques prêtent l’argent des épargnants, baisser les prix, c’est défendre le pouvoir d’achat, la dette publique appauvrit la Nation, il faut la rembourser, il faut soutenir la croissance pour dynamiser l’emploi, alors, ce livre est fait pour vous : ne vous laissez pas désinformer plus longtemps ! Un ouvrage facile à lire, documenté et riche de pistes pour un avenir plus humain.

x 14 20,5 359 p. Antimanuel d’économie - Tome 1, Les fourmis T Maris Bernard essai économie 2003 06/11/03 9782749500782 Bréal Antimanuel Politique et société -économie 21,50 € 21.50 épuisé, réédité avec l'ean 9782749539492
AA AA

Peut-on échapper à l’économie ? Elle imprègne fart, le sport, le sexe et la guerre ; elle engage le quotidien de la ménagère comme celui du manager.

La " marchandisation de la vie " devient l’hymne de l’époque, et les économistes sont ses farauds apôtres, capitaines autoproclamés à la proue du " progrès " de l’humanité. Le rationnel est leur sextant, le quantifiable est leur boussole. Entre toi de la jungle et productivisme acharné, cartels et stock-options, la statistique quadrille leur parcours. Des kilos d’équations lestent leur " raison raisonnante ".

Tout juste admettent-ils qu’une main invisible leur vient parfois en aide, altruiste ou impérieuse selon les cas. C’est oublier que l’homme n’est pas, mais alors pas du tout, rationnel. Et que l’économie est avant tout une réflexion sur le partage. Qui regarde le gâteau, qui tient le couteau ? Une autre économie est-elle possible ? L’esperanto économique est-il le jargon d’une science dure, le sabir d’une science motte, ou le cache-misère d’une science nulle ? Traquant les fioritures et les pseudo-concepts, cet Antimanuel permet à chacun de s’armer pour comprendre la harangue des chefs de la guerre économique.

Car dans le monde des comptes, il ne faut pas s’en laisser conter. Sur un ton léger mais incisif, Bernard Maris convoque tour à tour des économistes, de Keynes à Stiglitz, mais aussi, plus inattendus, des philosophes ou des romanciers : Montesquieu, Swift, Jarry, Maupassant, Orwell ou Houellebecq... Ensemble, ils posent enfin un regard neuf sur une discipline réputée austère et répondent à des questions fondamentales : qu’est-ce que la valeur ? la monnaie ? la richesse ? La croissance est-elle une vertu ? Qui osera désormais dire que l’économie est ennuyeuse ?

x 13 20 254 p. Crédit à mort
La décomposition du capitalisme et ses critiques
T
Jappe Anselm essai économie, politique 2011 07/01/11 9782355260605 Nouvelles éditions Lignes Lignes Politique et société 20,30 € 20.30 actuellement indisponible
AA AA

La crise mondiale du crédit survenue à l’automne 2008 aurait conforté la théorie marxiste orthodoxe d’une crise tendancielle du capitalisme : ce dernier porterait en germe sa propre faillite.

Les tenants de la "critique de la valeur" ne se satisfont pas de cette théorie, pas plus qu’ils ne se réjouissent véritablement de sa récente et apparente vérification. Car ainsi que l’expose ici Anselm Jappe, la question théorique principale doit demeurer celle de l’émancipation sociale. Or, jusqu’à preuve du contraire, la crise financière mondiale n’a nullement contribué à son progrès. Le présent volume réunit les récents travaux de recherche menés par Anselm Jappe.

Revus et enrichis pour la présente édition, ils constituent à la fois une première approche de la théorie de la valeur et son application à différents objets, chaque texte s’appliquant à exposer ses propres présupposés théoriques.

x 13 20 222 p. La France surendettée ?
Une réponse écologiste
T
Morel Hervé essai économie, France, dette 2011 06/01/11 9782915879841 Petits Matins Politique et société -économie 16,00 € 16.00 présent à Plume(s)
AA AA

1 600 milliards d’euros ! C’est le montant actuel de la dette publique, qui s’accroît chaque mois.

Pire : l’Etat n’emprunte plus pour rembourser ses dettes, mais pour payer les intérêts sur les emprunts accumulés. Comment en est-on arrivé là ? Ce livre montre que l’endettement trouve son origine dans des politiques erronées, fondées sur des théories dépassées. Le " grand J " de la vulgate keynésienne mis en oeuvre par la social-démocratie tout comme le " ruissellement de la richesse " prôné par les libéraux ont accru les déficits.

Et la dérégulation de la finance n’a fait qu’amplifier le problème. Aujourd’hui, des solutions existent pour interrompre les machines à fabriquer du déficit : elles passent par des investissements socialement et écologiquement utiles, sur la base d’un contrat avec les épargnants. La réponse écologiste à la dette implique plus de dialogue démocratique : une bonne nouvelle, en somme !

x 12,5 20 171 p. Les sel
Une utopie anticapitaliste en pratique
T
Laacher Smaïn essai économie 2008 23/07/08 9782843030727 La Dispute Comptoir de la politique Politique et société -alternatives 13,00 € 13.00 présent à Plume(s)
AA AA

Des monnaies locales (LETS anglo-saxons, nodos argentins, SEL français...) se sont développées depuis les années quatre-vingt à l’initiative de collectifs qui les emploient pour échanger produits et services. Certes, le volume des échanges réalisés, le nombre d’individus qui les utilisent peuvent sembler dérisoires en regard des performances de l’économie officielle. Mais leur intérêt principal est ailleurs. Smaïn Laacher, sociologue, chercheur au Centre d’études des mouvements sociaux, présente l’aventure française des SEL la compare aux expériences similaires, en analyse la signification. Les divers systèmes de monnaie locale possèdent des traits communs - au premier chef, le refus que l’argent commande l’ensemble des rapports humains - qui en font un monde "à part".

Ces systèmes n’en sont pas moins dépendants et partiellement conditionnés par les sociétés capitalistes développées où ils sont apparus. C’est pourquoi, en plus des fonctions économique et politique de solidarité et de construction de nouveaux liens sociaux qu’ils remplissent pour leurs adhérents, ils agissent comme un révélateur sur nos sociétés. Ainsi, les politiques monétaires insolites qu’ils mettent en œuvre rendent patente la profondeur quasi physique de notre conditionnement par l’argent : ainsi encore, les problèmes qu’ils posent à l’Etat et au droit dévoilent à un regard attentif certaines contradictions inavouables de ces institutions. Il en est de ce livre comme d’un récit de voyage : la connaissance qu’il procure surgit du dépaysement.

x 14 22,5 381 p. Vers un nouveau capitalisme T Yunus Muhammad essai économie 2008 19/08/08 9782709629140 JC Lattès Politique et société -économie 19,80 € 19.80 présent à Plume(s)
AA AA
Un an après avoir reçu le prix Nobel de la paix, Muhammad Yunus, le banquier des pauvres, présente sa vision d’un nouveau modèle économique associant le libre fonctionnement du marché à la recherche d’un monde plus humain. S’appuyant sur le succès du microcrédit qu’il initia au Bangladesh, il propose de créer des entreprises d’un type nouveau.
x 10,5 17 124 p. La Jamaïque dans l’étau du FMI
La dette expliquée aux amateurs de reggae, aux fumeurs de joints et aux autres
T
Millet Damien et Mauger François essai colonialisme, économie, Jamaïque, FMI 2008 03/09/08 9782844052063
EF125
L’Esprit frappeur International -Amériques 4,00 € 4.00 épuisé
AA AA
Il en est des dettes comme des pièces de monnaie : elles ont chacune deux faces. A toute dette financière d’un pays pauvre, correspond une dette historique, sociale, écologique et morale contractée par ceux qui se sont enrichis au cours des siècles. Mais la dette des colonisateurs, elle, n’est jamais reconnue. Ainsi la Jamaïque se débat toujours dans ce cercle vicieux. Au début des années soixante-dix, un jeune Jamaïcain fait une entrée fracassante sur la scène musicale internationale. Les cheveux tressés, le verbe haut, le regard fier, Bob Marley s’impose très vite comme un musicien unique. Au point de devenir un symbole universel de dignité. A ses côtés, le reggae s’installe pour durer. En ces années d’enthousiasme, le peuple Jamaïcain a tenté de prendre son destin en main. Ce livre est le récit de sa lutte acharnée contre le Fonds Monétaire International (FMI).
x 14 22 224 p. Alter entreprise T Roudaut Yannick essai économie, alternatives 2008 10/09/08 9782100514076 Dunod Progrès du Management Politique et société -alternatives 26,00 € 26.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

La Finance a pris le contrôle de l’Entreprise.. Beaucoup ne s’y retrouvent plus ou désapprouvent cette dérive.Nous sommes à un tournant dans l’histoire de la gouvernance d’entreprises. Cet ouvrage de réflexion alerte tous les acteurs économiques sur les profonds changements en cours en matière de gouvernance et décrit le nouveau profil des investisseurs minoritaires, actionnaires individuels et collaborateurs de l’entreprise qui revendiquent une " autre " entreprise. Face à cette vague alter, l’entreprise doit adapter son mode de gouvernance, son organisation sociale et repenser ses modes de production. L’auteur présente une analyse comportementale du collaborateur - investisseur, puis propose des recommandations en matière de gouvernance, comme par exemple la présence de salariés élus au conseil d’administration, le développement massif de l’actionnariat salarié, une autre communication financière, le système coopératif pour les PME...pour faire naître l’Alter Entreprise.

Sommaire :
Introduction. La mutation financière et l’hyper capitalisme. Les actionnaires minoritaires prennent la parole. L’investissement Socialement Responsable ( ISR), miroir des nouveaux comportements. Une profonde mutation des rapports actionnaires- entreprises sur le fond de révolution socio- culturelle. L’entreprise est - elle aussi au cœur de cette révolution sociétale ? Comment l’entreprise doit -elle se réinventer pour tendre vers l’Alter Entreprise ? Les premières briques de l’Alter entreprise. Des exemples de cas. Conclusion.

Public :
Tous les dirigeants d’entreprise, les DRH et cabinets de recrutement, les responsables de communication, les établissements financiers, les spécialistes de marketing financier.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |