agriculture - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est une toute jeune petite librairie, qui a ouvert le 1er avril 2008 - non, ce n’était pas un poisson.

Nous voulons proposer des documents qu’on ne trouve habituellement pas à Millau, et proposer aussi un espace de convivialité.

Vous y trouverez des livres, des dvd, des revues sur les thèmes de l’écologie, de l’alter-mondialisme, de la non-violence,... mais aussi des livres maternité et jeunesse, jardinage, cuisine, construction écologique, ou d’autres qui nous ont plu,
ainsi que thé, café, chocolat et jus de fruits bio-équitables,
et aussi un accès internet,
le tout dans la bonne humeur ...

Régulièrement nous organisons des projections vidéo.

  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société | Pratique

ca 152 documents sur le thème : agriculture



152 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme
0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 11,5 19 160 p. Les orphelins de l’exode rural T Hervieu Bertrand essai agriculture 2008 24/01/08 9782752604149 l’Aube Monde en cours Politique et société -agriculture 13,00 € 13.00 épuisé
AA AA
Pendant un siècle, la France a tenu un discours de lamentation sur l’exode rural. Aujourd’hui, les campagnes se repeuplent et le doute s’installe. Que sont ces nouvelles campagnes au sein desquelles la résidence l’emporte souvent sur la production ? Cette question a-t-elle un sens au niveau du monde ? Dans nombre de pays, les populations rurales ne sont-elles pas au contraire assignées – sur place – à vivre des pauvretés radicales ? Replaçant la situation française dans le cadre mondial des agricultures, ce livre s’appuie sur des pratiques de recherche et des positions de responsabilité pour nous proposer une « machine à faire penser » l’évolution agricole. Un essai stimulant sur une question essentielle de notre avenir.
x 15,5 24 276 p. Nourrir l’humanité T Parmentier Bruno essai agriculture 2007 31/01/07 9782707150684 la Découverte Cahiers libres Politique et société -agriculture 22,40 € 22.40 manquant sans date, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA
Nourrir les Français ? La tâche est relativement facile depuis qu’a disparu la malédiction millénaire qui rendait chacun inquiet de sa subsistance quotidienne. Nourrir l’humanité ? Un défi bien plus complexe face au scandale des 850 millions de personnes qui ne peuvent manger à leur faim et aux trois milliards d’humains supplémentaires qu’il faudra nourrir en 2050. Cela frise l’impossible, alors que la planète va manquer d’eau, de terre et d’énergie et que nous devrons affronter les effets de nos inconséquences actuelles : réchauffement de la planète, pollution, érosion, perte de la biodiversité… Dans ce livre sont présentés tous les aspects de ce gigantesque défi, sans doute le plus important du XXIe siècle et pour lequel l’agriculture sera à nouveau appelée à occuper le devant de la scène. Sont ainsi exposées très pédagogiquement les questions de l’avenir des subventions agricoles au sein d’un commerce « mondialisé », des rapports de l’agriculture avec l’agro-industrie et la grande distribution, du risque de crises sanitaires de grande ampleur, de l’extension de la production OGM, mais aussi de l’émergence de nouveaux pays exportateurs (Chine, Brésil), etc. Un ouvrage aussi complet qu’accessible, qui passionnera agriculteurs et urbains, citoyens et décideurs.
x 13 18 207 p. Les fils de la terre (tome 2) T Môri Jinpachi et Hataji Hideaki BD agriculture, Japon 2007 14/11/07 9782756005492 Delcourt BD -manga 7,99 € 7.99 épuisé
AA AA
Maintenant complètement intégré au paysage de Takazono, Natsumé redouble d’efforts pour apprendre l’agriculture ; lorsque subitement, la fille d’un ponte du ministère, Nanako, arrive au village. Celle-ci, secrètement amoureuse du jeune homme, est rapidement séduite par l’ambiance du hameau et par ses habitants. Elle décide de s’y installer à son tour, pour un temps.
x 14 19 600 mn Mondovino, la série T Nossiter Jonathan doc agriculture, vin 2004 30/11/03 3384442083362 Diaphana Divers -DVD 40,00 € 40.00 sur commande ?
AA AA

Après quatre ans de tournage sur trois continents, Jonathan Nossiter a imaginé une oeuvre cinématographique encore plus originale et approfondie, encore plus haletante et drôle que son fameux long-métrage Mondovino : 10 films d’une heure… un film de 10 heures !

Cette fresque balzacienne à travers le monde du vin nous révèle de nouveaux enjeux pour ses protagonistes désormais familiers (la famille de Montille, Aimé Guibert, Michel Rolland…), de nouveaux paysages et de nouveaux personnages : Aubert de Villaine, gardien du mythique Romanée Conti, Jean-Michel Cazes, l’espiègle « mufti de Bordeaux », Bill Harlan, le vrai visage du pouvoir « cowboy » américain, et Pablo Farfan, éleveur de brocolis (et de betteraves) près de la frontière bolivienne.

Armé d’une petite caméra et d’un humour corrosif, Nossiter filme son sujet tantôt comme un thriller, enquêtant sur les enjeux financiers et politiques liés au vin, tantôt comme un feuilleton, révélant les passions, aspirations et prétentions que ce divin breuvage provoque chez les tout puissants comme chez les plus humbles.


CONTENU DU COFFRET

  • 4 DVD, 10 films d’une heure en VOSTF Dolby Stéréo
  • Chapitres
  • Entretien avec Jonathan Nossiter, par Bernard Pivot (23mn)
  • Filmographie
  • Films-annonces

Zone 2
Format PAL
Image 1.85 (16/9 compatible 4/3)
Son Dolby Stéréo
Langues Français, Anglais, Espagnol, Italien...
Sous-titres Français
Durée totale 540 mn environ

x 13,5 21,5 192 p. La faim, la bagnole, le blé et nous T Nicolino Fabrice essai agriculture, environnement, faim 2008 19/08/08 9782213634623 Fayard Politique et société -écologie 17,30 € 17.30 présent à Plume(s)
AA AA

Les biocarburants sont une formidable trouvaille, mais pour qui ? Dans le monde entier, usines et raffineries poussent comme des champignons après la pluie. Le blé, le colza, le tournesol chez nous, le palmier à huile, la canne à sucre, le soja ou le maïs dans les pays du Sud servent désormais à remplacer le pétrole. De fabuleux végétaux, utilisés depuis les débuts de l’agriculture pour nourrir les hommes, remplissent aujourd’hui les réservoirs des bagnoles et des camions.

Fabrice Nicolino a décidé d’écrire sur le sujet un pamphlet, d’envoyer un coup de poing à ceux qui prétendent que ce bouleversement est une bonne nouvelle, mais aussi aux naïfs qui croient le discours officiel sur ces nouveaux carburants présentés comme « écologiques ». Car la réalité est aux antipodes.

En France, le lobby de l’agriculture industrielle, activement soutenu par l’État, cherche depuis la réforme européenne de 1992 de nouveaux débouchés pour ses productions de masse. Le boom des biocarburants relance aussi la machine à engrais et à pesticides, et il détruira bientôt ces réservoirs de biodiversité imposés que sont les « jachères ».

Ailleurs dans le monde, c’est bien pire. De l’Indonésie au Brésil, en passant par le Cameroun, les rares forêts tropicales intactes sont dévastées pour laisser la place à ces nouvelles cultures. La demande indécente du Nord, qui veut continuer à rouler en bagnole quoi qu’il en coûte, fait exploser le prix de certains produits de base : dans un monde qui compte près d’un milliard d’affamés permanents, le système industriel préfère donc l’automobile au droit pourtant imprescriptible de manger à sa faim.

Et le comble, c’est que les biocarburants ne sont nullement écologiques. Ils contribuent et contribueront toujours plus au dérèglement climatique, comme le montrent de très nombreuses études.

Ce petit livre dévoile une mystification totale. Et dénonce ses profiteurs, plus nombreux qu’on croit. Car derrière l’automobile individuelle, il y a nous.

x 13,6 22 192 p. La bio malmenée
éviter les pièges
T
Cusin Jacques-Pascal, Desbrosses Philippe et Cupillard Valérie guide agriculture, consommation 2005 07/03/05 9782883534117 Jouvence Politique et société -consommation 14,70 € 14.70 7,30 € épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA
Suite à une cascade de scandales alimentaires, l’alimentation bio a le vent en poupe. L’industrie alimentaire investit ce marché à fort potentiel. Une bio industrielle en émerge. Cette bio calquée sur les modes de consommation habituels est-elle réellement biocompatible ? Les principes de productivité, de rentabilité et de profit maximums à court terme, ainsi que le tout, tout de suite, tout le temps, au prix le plus bas ne foulent-ils pas aux pieds les valeurs de base de la bio ? Ce livre vous plonge dans les racines de la bio ; il vous familiarise avec son esprit, vous présente les filières bio et les différents réseaux de distribution. Il sensibilise les parents à la pertinence de la bio pour leurs enfants. De plus, il confère à une alimentation bio authentique un rôle majeur dans les défis environnementaux, sociaux et de santé publique inhérents aux excès et aux déviances de la société de consommation occidentale. Il donne enfin la parole aux acteurs du monde de la bio et vous emmène à leur rencontre.
x 11 18 190 p. Des légumes T Pelt Jean-Marie histoire agriculture, société 2004 08/09/04 9782253108825 LGF/Livre de poche Pratique -jardinage 4,50 € 4.50 épuisé
AA AA
Les légumes sont à la mode. Pourtant ils sont consommés depuis la nuit des temps, et chacun d’eux a sa propre histoire. C’est de cette histoire que l’on traite d’abord ici en tentant de situer les productions maraîchères contemporaines dans la continuité des processus historiques qui ont fait d’herbes sauvages les plantes potagères que nous connaissons aujourd’hui. On trouvera aussi dans cet ouvrage une série de monographies, ainsi que des considérations générales sur le passé, le présent et le futur de ces éléments fondamentaux de l’alimentation humaine que sont les légumes. Ici comme ailleurs, la modernité a provoqué une rupture avec des traditions souvent millénaires. C’est de l’heureux mariage entre innovation et tradition que naîtront, soyons-en sûrs, les légumes de demain, aussi délectables, à la vue et au goût, que ceux d’aujourd’hui, mais enrichis en vitamines et en éléments indispensables aux grands équilibres qui fondent la santé de l’homme.
x 16 24 205 p. Le midi du vin
De la crise à l’ambition
T
Juge Jean-Pierre essai agriculture, régional 2003 01/01/03 9782862663746 Loubatières Par chez nous -luttes 6,90 € 6.90 épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA
Histoire structurelle et conjoncturelle de la vigne et du vin dans le sud de la France. Une perspective agricole étudie la typologie du vignoble (constitution, développement, maladies) et l’organisation des professionnels viticoles. Un angle économique analyse les stratégies commerciales des acteurs vinicoles, la nouvelle concurrence des pays étrangers et la répercussion des décisions politiques.
x 14 20 120 p. Quelle agriculture pour quelle alimentation ? T Aubert Claude, Fléchet Grégory et Sié Jérôme essai agriculture 2007 03/05/07 9782745926494 Milan Politique et société -agriculture 12,50 € 12.50 6,20 € épuisé, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA
Une vision anticipative de ce que pourrait être l’agriculture de demain, alternative aux schémas intensifs en vigueur aujourd’hui. Les auteurs montrent qu’il faut changer les habitudes alimentaires et passer à l’agriculture durable en mettant en pratique les techniques de l’agriculture biologique.
x 11,5 15 142 p. Changeons de politique agricole T Confédération Paysanne essai agriculture 2002 23/01/02 9782842056308 Mille et une nuits Politique et société -paysannerie 2,60 € 2.60 manquant sans date
AA AA

A qui profite cette politique agricole commune (ou PAC), mise en place par l’Europe dans les années soixante, et qui s’est révélée broyeuse de paysans, destructrice de (’environnement, jetant ta suspicion jusque dans nos assiettes ? Quelle est donc cette PAC qui a coûté 72 milliards de francs de subvention rien que pour la France, en 2000, accaparés à 80% par 20% des plus gros agriculteurs ? Depuis plus de quinze ans, la Confédération paysanne conteste un système agricole productiviste, toujours plus industrialisé, aux mains de grands groupes agro-chimiques, agro-alimentaires et de distribution.

Elle milite aujourd’hui pour en finir avec le diktat néo-libéral imposé par l’OMC et l’Union européenne. Il est urgent d’exiger une autre politique, garantissant un revenu convenable, issu de leur production, à des paysans toujours nombreux, assurant ta souveraineté alimentaire des populations mondiales. La Confédération paysanne en appelle à tous, pour qu’ensemble nous changions la PAC et formions un projet de société, en apparence utopique, mais tout à fait réalisable.

x 15 21 173 p. IWW, le syndicalisme révolutionnaire aux États-Unis T Portis Larry agriculture 2003 01/10/03 9782902963485 Spartacus »» Politique et société -entreprises, travail, syndicalisme 12,00 € 12.00 présent à Plume(s)
AA AA
" La mission historique de la classe ouvrière est de supprimer le capitalisme. L’armée des producteurs doit être organisée non seulement pour la lutte quotidienne contre les capitalistes, mais aussi pour prendre en mains la production quand le capitalisme aura été renversé. En nous organisant par les industries, nous formons la structure de la nouvelle société à intérieur même de l’ancienne ". Première manifestation du syndicalisme révolutionnaire aux Etats-Unis, les IWW ont écrit l’un des chapitres les plus héroïques de l’organisation de la classe ouvrière états-unienne.
x 15 21 168 p. Le bouleau, l’arbre à la peau d’argent
Compagnon végétal vol. 18
T
Bertrand Bernard monographie agriculture 2008 06/08/08 9782913288713
BOUL
Terran Compagnon végétal Pratique -nature 12,00 € 12.00 présent à Plume(s)
AA AA

Arbre " pilier " de civilisations, le Bouleau est généreux par essence… Il offre ce qu’il a de mieux : sève, sirop et sucre pour l’alimentation ; sève encore, feuilles et bourgeons pour la médecine ; écorce pour l’artisanat ; brindilles pour les usages domestiques, tels le balai ou la verge punitive… À tous ces atouts, il faut ajouter les chapitres botanique et écologique, si riches par leur diversité… Et dans ce domaine de l’irrationnel, le Bouleau n’est pas avare non plus. En fait, cet axe du monde accumule tant de richesses que le sujet paraît inépuisable…


Dans la même collection :
vol 2 : Sous la protection du Sureau
vol 3 : Le pissenlit. L’or du pré !
vol 4 : Le frêne, arbre des centenaires
vol 5 : Pour l’amour d’une ronce
vol 6 : Au pays des sauges
vol 7 : Le coquelicot, poète des champs
vol 8 : La consoude, trésor du jardin
vol 9 : Parfum de menthe
vol 10 : Eloge du plantain
vol 11 : Une pensée pour la violette (épuisé)
vol 12 : Au royaume secret du lierre
vol 13 : Divine angélique
vol 14 : La bourrache. Une étoile au jardin !
vol 15 : Mystérieuse prêle
vol 16 : De mémoire d’Eglantine
vol 17 : Ail des ours... Aïe, aïe, aïe, les ails sauvages !
vol 18 : Le bouleau, l’arbre à la peau d’argent
vol 19 : Des gentianes et des hommes

x 12 22 140 p. Les AMAP : un nouveau pacte entre producteurs et consommateurs ? T Lamine Claire agriculture, consommation 2008 04/02/08 9782913492516 Yves Michel Politique et société -alternatives 14,20 € 14.20 épuisé
AA AA

Une AMAP, ou Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne, regroupe des consommateurs autour d’un producteur local.

Sur la base d’un contrat d’engagement durable, le producteur s’engage à fournir à ces consommateurs un « panier » par semaine, généralement de légumes. De son côté, le consommateur accepte de payer par anticipation et de participer à la mise en vente de la production.

- Comment fonctionne ce système ? Quel est le rôle de chacun des intervenants ?
- Quels impacts peut avoir ce système sur les pratiques de consommation et de production ?
- Une AMAP doit-elle être bio ?
- Enfin, quelle est la puissance politique potentielle de ce mouvement ?

Basé sur un travail d’enquête mené par des chercheurs de l’INRA, cet ouvrage présente de façon claire et concise les principes de cette forme alternative de consommation et de production. Il explique en quoi elle peut avoir un effet de levier sur l’évolution du système agroalimentaire, et les possibilités d’extension de ces structures.

Le premier livre sur le sujet, pour tous ceux qui s’intéressent à la qualité de leur alimentation, à la production agricole, et aux circuits locaux de commercialisation.

x 15 21 54 p. Ogm, non merci ! oui à la biodiversité T Fichers Marc et Parizel Dominique essai agriculture, ogm, biodiversité 2008 24/07/08 9782930386232 Nature et Progrès »» Politique et société -écologie 4,90 € 4.90 présent à Plume(s)
AA AA
Mais qu’est-ce qui nous tracasse tant avec ces fameux OGM (Organismes Génétiquement Modifiés) ? Le fait que ces bricolages nés de l’imagination des hommes vont se disséminer dans l’environnement ?
x 11 17,5 64 p. Cent mille mensonges et un espoir T Paillard Pierre témoignage agriculture, santé 2008 03/09/08 9782879090054
5358
Fraysse à boire et à manger Politique et société -nucléaire 3,00 € 3.00 présent à Plume(s)
AA AA

La geste moderne d’une poignée d’irréductible paysans.

Ils refusent d’appliquer une prescription réglementaire, obligatoire mais qui viole le principe de précaution.

Ces "refuseurs" sont déférés en justice : ils ne désarment pas ! Condamnés, ils font appel !

La question qu’ils posent, sur fond de vache folle, jette une lumière crue sur le fonctionnement suicidaire de notre société.

En même temps, leur objection de conscience nous montre où réside notre seul espoir !

Un récit décapant qui va à l’essentiel.


broché -

x 14,5 21 48 p. Guide technique pour une agriculture durable, innovante et sans OGM T guide agriculture 2008 16/07/08 Rés’OGM Info Politique et société -agriculture 3,00 € 3.00 présent à Plume(s)
AA AA

Le panel de techniques présentées dans le guide fait un tour d’horizon assez large des systèmes de production de la région Rhône-Alpes, notamment des grandes cultures et de l’élevage (car plus concernés par les OGM). Certaines sont également adaptées au maraîchage, à l’arboriculture et à la viticulture.

Dans le détail, les différents points abordés sont :
- les semences non OGM (dont législation et semences paysannes),
- la nourriture pour bétail sans OGM (dont autonomie alimentaire),
- la maîtrise des ravageurs et adventices (dont lutte biologique et désherbage mécanique),
- la conservation des sols (dont apports organiques et sans labour, BRF),
- la valorisation des produits non OGM (par les circuits courts et les circuits longs),
- la recherche et l’innovation dans le monde du végétal (dont allélopathie et relation plante-parasite).

Ces pistes contribuent à apporter une avancée vers une agriculture durable, innovante et respectueuse de l’environnement.

x 13,5 19 90 mn Cultivons la terre
Pour une agriculture durable, innovante et sans OGM
T
Perino Honorine doc agriculture 2008 16/07/08 Rés’OGM Info Divers -DVD 15,00 € 15.00 présent à Plume(s)
AA AA

En prenant comme fil directeur la présentation des OGM agricoles actuellement sur le marché – des plantes transgéniques tolérantes à des herbicides et des plantes insecticides - ce film est un foisonnement de propositions alternatives, très concrètes et opérationnelles dans lesquelles chaque agriculteur peut se reconnaître.

Agriculteurs et chercheurs s’allient pour illustrer et crédibiliser une vision nouvelle de l’agriculture où le progrès ne se situe plus dans une logique d’industrialisation, mais bien dans une approche sensible du monde vivant.

Les pistes présentées dans ce film sont des pratiques agricoles oubliées améliorées par la recherche scientifique, ou des innovations faites par des agriculteurs dans leurs champs. La lutte biologique, le respect de la vie des sols, l’autonomie alimentaire des exploitations, les circuits courts de commercialisation, la sélection participative, sont autant de stratégies agricoles s’opposant à la logique du profit immédiat de quelques-uns au détriment de la terre nourricière et de la biodiversité.

Ce film est produit par Rés’OGM Info et ADDOCS, et réalisé par Honorine Périno (Les Blés d’or, Qui parle de breveter le vivant ?), avec le financement du Conseil Régional Rhône-Alpes et de la Fondation Nature et Découvertes.

Bonus :
- Petite histoire de l’ambroisie (4min30)
- Des racines et des pommes (1min40)
- Les insectes auxiliaires des cultures (10min45)
- l’ADN, les protéines et les OGM (3 min)

x 13,5 19 60 mn Les blés d’or T Perino Honorine doc agriculture, alimentation 2008 16/07/08 ADDOCS Divers -DVD 15,00 € 15.00 sur commande ?
AA AA

Prix du meilleur reportage au festival cinéma nature 2005 de Dompierre

Un groupe de paysans, de boulangers, de chercheurs et de diététiciens se retrouvent autour de leur passion commune : le blé.

Les récents problèmes d’intolérances alimentaires au gluten mettent cette molécule au cœur du sujet. Les uns nous racontent l’histoire des blés anciens et nous montrent leur grande biodiversité, les autres nous offrent en spectacle l’art de faire du pain. Des savoirs-faire qui ont quasiment disparu avec l’érosion génétique du siècle dernier. Tous observent ressentent et dégustent...

Un art de vivre, en somme !

Bonus :
réédition du film Légalité et Légitimité des Semences Paysannes (20 mn)

x 13,5 19 81 mn Les semences modernes en question T Peyronnard Marc essai agriculture, ogm 2008 16/07/08 Rés’OGM Info Divers -DVD 7,00 € 7.00 présent à Plume(s)
AA AA

Jusqu’à l’arrivée des OGM, l’amélioration des plantes par les techniques modernes de culture et de sélection n’a jamais été contestée autrement qu’à la marge. Avec les OGM, puis plus récemment les plantes mutées, cette contestation rentre aujourd’hui dans le débat public : les performances annoncées et trop souvent non vérifiées ne compensent plus la perte de confiance dans l’agriculture « productiviste » moderne et, suite aux nombreuses crises « sanitaires », de nombreux citoyens revendiquent le droit d’interroger la recherche. Ils s’interrogent sur les avantages et inconvénients de ces méthodes pour les paysans et la Société aux plans agronomique, socio-économique, nutritionnel, sanitaire, de la souveraineté alimentaire, de l’érosion de la biodiversité…

Un film tiré du Séminaire : Quelles plantes pour des agricultures paysannes : séminaire les méthodes de sélections Jeudi 6 et Vendredi 7 décembre 2007 à l’ENITA de Lempdes Clermont-Ferrand organisé par le Réseau Semences Paysannes

x 13,5 19 35 mn Permaculture T doc agriculture Öko film »» Pratique -jardinage 19,90 € 19.90 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Une visite chez Sepp et Veronika Holezer sur le Krameterhof en Autriche

Sepp et Veronika Holzer ont crée un jardin d´Eden, à 1500 mètres au-dessus du niveau de la mer. En trente ans, Kameterhof est denveu un symbole de ce que la permaculture peut réussir. Ils ont transformé son "désert de sapin" en une ferme produisant une nourriture saine, de l´eau et de l´énergie pour leur consommation et un environnement favorable à l´épanouissement des animaux, des plantes et du sol.

A une altitude comprise entre 1100 et 1500 mètres, ses cerisiers forment presque un rangée d’arbres. On n’avait jamais vu cela !
Les 15 sortes de cerisiers plantés à différentes altitudes mûrissent à différentes époques.
Pour le fermier, cela signifie cinq mois de récolte de juin à septembre.

Toute la vie est entretenue par un équilibre fragile entre les systèmes écologiques. Si cet équilibre s’effondre, alors s’effondre aussi la capacité de la nature à subvenir à nos besoins. Sepp Holzer sait que les méthodes actuelles d’agriculture menacent cet équilibre.

Il sait que la monoculture industrialisée laisse le sol plus pauvre chaque année. Mais il sait aussi qu’en exploitant les méthodes de la nature même et sa diversité, la permaculture peut non seulement nourrir la communauté mais aussi maintenir l’équilibre de l’environnement.

Plantes et insectes coopèrent naturellement. Observer leur interdépendance enseigne au fermier comment être plus efficace, sans dégrader le sol. Si vous comprenez ce processus, vous comprendrez la philosophie profonde de la permaculture. Le fermier applique ses connaissances en créant des "partenanriats" écologiques en vue de l’autosuffisance.

La "Sibérie de l’Autriche", la vallée de Lungau, à cent kilomètres au sud de Salzburg, et la plus froide région du pays. Le profil inhabituel du terrain montre une approche très différente de l’agriculture dans ce lieu, le Krameterhof. Depuis qu’il a commencé, Sepp Holzer a rendu désuètes toutes les règles de l’agriculture conventionnelle.

La permaculture telle qu’elle est pratiquée par les Holzer, sur les pentes de la froide vallée de Lungau, montre qu’un développement durable n’est pas une utopie.

Si, grâce à la permaculture, les Holzer obtiennent des résultats aussi remarquables, imaginez ce que cela pourrait donner dans des fermes en plaine. Ils ont démontré que le développement durable est un chemin possible. En considérant les ravages que les méthodes agricoles modernes font à nos contrées, cette option devrait être prise très au sérieux, très vite.

Dans cette ferme, tout est un peu différent des fermes voisines : ses cochons, par exemple, une race rare et résistante venue de Croatie. Ici ils vivent heureux, en plein air, tout au long de l’année.

Un Film de Malcolm St.Julian Bown et Heidi Snel


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |