fascisme - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est ouverte du mardi après-midi au samedi soir, de 10h à 12h et de 14h30 à 19h30 ; fermé dimanche, lundi et mardi matin.
  rayons :  BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Occasions | Par chez nous | Politique et société | Pratique

ca 16 documents sur le thème : fascisme



16 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 14 22 56 p. Le fascisme en France de 1875 à 1980
avec 1 CD audio
T
Guillemin Henri essai fascisme 2005 01/04/05 9782868197320 Utovie »» Henri Guillemin raconte Politique et société 15,00 € 15.00 sur commande ?
AA AA
" Il est incontestable qu’il y a en France (et ailleurs) une résurgence du fascisme... " Henri Guillemin retrace depuis 1875 le climat politique et social en France qui créera le terrain favorable à l’introduction et à la montée du fascisme jusqu’à sa forme gouvernementale : l’Etat français de Pétain. Les mêmes causes produisent souvent les mêmes effets et on ignore trop à quel point les intérêts économiques d’une minorité sont pour cette dernière bien plus importants que la démocratie. La " bête " n’est pas morte. Il convient de rester vigilant. Cette leçon d’histoire, salubre, entretient notre vigilance.
x 10,9 17,8 534 p. Quest-ce que le nazisme ?
Problèmes et perspectives d’interprétation, édition 1997
T
Kershaw Ian essai fascisme 1997 04/11/97 9782070403516 Gallimard »» Folio histoire Politique et société 14,00 € 14.00 sur commande ?
AA AA

Dès sa parution en France en 1992, l’ouvrage de Ian Kershaw s’est imposé comme une indispensable référence.

En effet, le retard pris par l’école historique française dans l’étude du national-socialisme est inquiétant, alors qu’à l’étranger les travaux sur le nazisme ne se comptent plus. Au point que même le spécialiste a du mal en faire le tour. Quant au phénomène lui-même, il soulève de façon aiguë un certain nombre de problèmes théoriques d’interprétation d’une redoutable compléxité. Aussi n’est-il par surprenant que les étudiants aient quelque difficulté à s’orienter dans le dédale des analyses et contre-analyses dont l’histoire de l’Allemagne moderne continue de faire l’objet. On comprend dès lors l’impact qu’a eu et continue d’avoire Qu’est-ce que le nazisme ? Ian Kershaw dégage les problèmes clefs d’interprétation de la dictature nazie, explique de manière concise les zones d’ombre ou les débats qui demeurent, montre comment les historiens d’horizons différents les ont traités et, enfin, tente d’évaluer les positions en présence. Cette nouvelle édition augmentée - notamment de deux chapitres inédits sur la résistance allemande et sur la place du nazisme dans la conscience nationale de l’Allemagne réunifiée -, et dont tous les autres chapitres ont été mis à jour, aidera le public à se familiariser, grâce à un historien du nazisme internationalement reconnu, avec des analyses et des controverses touchant à un phénomène déterminant pour l’histoire du XXe siècle : la dictature nazie.

x 15 21 328 p. Histoire du fascisme aux États-Unis T Portis Larry histoire société américaine, États-Unis, fascisme 2008 30/11/07 9782915731187 CNT-RP International -Amériques 16,00 € 16.00 présent à Plume(s)
AA AA

Pays jeune et puissant, pays de toutes les possibilités et de la liberté, les États-Unis sont souvent cités en exemple et continuent d’alimenter bien des fantasmes. Le fameux American Way of Life et le rêve états-unien semblent avoir encore de beaux jours devant eux.

Il y cependant un revers de la médaille. Première démocratie au monde et première puissance mondiale, les États-Unis se sont construits grâce à une politique génocidaire, à la pratique de l’esclavage et à la répression des revendications sociales.

Si les États-Unis n’ont jamais connu de régime fasciste, les lois d’exception, les persécutions politiques et les mouvements fascistes ont marqué l’histoire de ce pays.

Le fascisme a existé aux États-Unis, et il existe encore.

x 15,5 24 225 p. Droites conservatrices, nationales et ultras
Dictionnaire 2005-2010
T
Leclercq Jacques essai fascisme 2010 03/05/10 9782296082649 L’Harmattan Politique et société 23,00 € 23.00 sur commande ?
AA AA

Voici donc la suite de l’impressionnant volume précédent, intitulé Dictionnaire de la mouvance droitiste et nationale de 1945 à nos jours, qui demeure un document incontournable et un utilitaire indispensable pour tout lecteur voulant s’informer de la réalité des organisations de cette nébuleuse.

De nouveau, les structures les plus petites sont analysées au microscope, côtoyant des organisations plus importantes. Le camp politique allant des souverainistes aux néo-nazis est passé au peigne fin, avec la recension de nombreux nouveaux groupes, la période étant des plus prolifiques, consécutivement au déclin du Front national et à la guerre de succession autour du départ de Jean-Marie Le Pen. Un document unique, qui permet aussi de découvrir des individus organisés parfois en vue de passer à des actes de violences, des structures para militaires, des partisans du complot et de l’élimination physique de leurs opposants, des tendances ouvertement racistes et antisémites comme on n’en avait vu depuis fort longtemps dans notre pays.

Du Mouvement pour la France au Parti de la France, en passant par le Mouvement national-socialiste français, le lecteur voyagera dans toutes les organisations, disposant de véritables révélations sur leurs dirigeants, leurs militants, leur localisation et idéologie. Il y croisera des droitistes, souverainistes, royalistes de toutes les branches, nostalgiques du fascisme, de l’Algérie française, du maréchal Pétain ou des orphelins d’Adolf Hitler, des " centristes " ancrés à droite toute, des associatifs, des identitaires, clandestins ou ayant pignon sur rue, des catholiques traditionalistes, des néo-païens, des solidaristes, des nationalistes révolutionnaires, des pro-life, des contribuables excédés, des libéraux aux tendances ultra, des négationnistes...

et même des autonomes nationalistes ! En bref, tout un panorama et des pans entiers de la société politique.

x 16,6 23 285 p. Fascisme et grand capital T Guérin Daniel essai fascisme 1999 08/06/99 9782913165014 Syllepse Politique et société 21,30 € 21.30 épuisé
AA AA

Œuvre pionnière, Fascisme et grand capital a été incontestablement méconnu lors de sa publication en 1936.

En effet, à cette époque, le fascisme constitue une nouveauté historique. Ses contemporains, qu’ils lui soient favorables ou hostiles, ont du mal à l’identifier et à l’analyser.
L’incompréhension du phénomène fasciste au moment même où il se développe dans l’entre-deux guerres ne fait que souligner l’originalité du travail de Daniel Guérin. L’objet est nouveau, il faut donc aller l’observer sur place.

L’auteur, au cours de l’été 1932 puis au printemps 1933 - juste avant et immédiatement après la prise du pouvoir par Adolph Hitler - effectue deux voyages en Allemagne. Il en rapportera une riche moisson d’observations qui lui permettront de proposer la première approche - restée longtemps la seule - du fascisme comme phénomène social et politique total.
Daniel Guérin est alors avec Léon Trotsky une des rares figures du mouvement ouvrier à attacher de l’importance à l’étude du fascisme et du nazisme et à voir leur ascension comme le produit de la défaite des mouvements d’émancipation.
Comment pouvons-nous juger l’œuvre aujourd’hui, au regard de la marche de l’histoire et de l’immense historiographie qui n’a cessé de s’accumuler sur le fascisme et qui a contribué à en renouveler souvent profondément l’intelligence ?
Pour l’essentiel, les conclusions de Daniel Guérin ont été confirmées.

Qu’il s’agisse de son analyse de la base sociale des mouvements puis des régimes fascistes, de ses vues sur la politique économique de ces régimes, de ses remarques sur l’idéologie fasciste dont il distingue la profonde irrationalité et la mystique de l’aspect propagandiste et politiquement instrumentalisé, son livre reste d’une brûlante actualité.

x 15 21 135 p. La peste brune T Guérin Daniel essai fascisme 1997 31/03/97 9782902906345 Spartacus »» Politique et société 10,00 € 10.00 épuisé, réédité avec l'ean 9791094106310
AA AA

En août et septembre 1932, dans ces mois qui précèdent l’accession d’Hitler au pouvoir, Daniel Guérin part sac au dos visiter cette Allemagne qu’on perçoit comme à la veille d’un affrontement politique décisif. Dans les auberges de jeunesse, les brasseries, les locaux syndicaux, au Reichstag et dans les rédactions des journaux d’extrême-gauche, il prend la mesure de la misère, des divisions, mais aussi des attentes et des espoirs des couches populaires, et de la jeunesse en particulier. Il en rapporte des articles qui paraîtront dans plusieurs revues, et dont il tira plus tard le texte publié ici.

Au printemps de 1933, il retourne en Allemagne, sur les mêmes lieux, pour prendre la mesure de l’emprise du nouveau régime sur la population et des capacités de résistance du mouvement ouvrier. Son long reportage est publié dans le Populaire, le quotidien de la S. F. I. O.

Signe des temps, son récit, riche en constats abrupts et en témoignages sera accueilli avec incrédulité par une partie des lecteurs.

x 12 18 380 p. Fascisme et dictature Poulantzas Nicos essai dictature, fascisme 2001 31/12/00 9782020003728 Points Points Politique Politique et société 8,00 € 8.00 épuisé
AA AA
x 12,5 19 341 p. La psychologie de masse du fascisme T Reich Wilhelm essai psychologie, fascisme 2001 02/03/01 9782228891806 Payot »» Petite Bibliothèque Payot Politique et société 10,65 € 10.65 présent à Plume(s)
AA AA
Rédigé entre 1930 et 1933, pendant les terribles années de crise en allemagne, ce classique de wilhelm reich (1897-1957) demeure une contribution capitale à la compréhension du fascisme. Refusant d’y voir l’idéologie ou l’action d’un individu isolé, rejetant de même l’explication purement socio-économique avancée par les marxistes, reich considère le fascisme comme l’expression de la structure caractérielle irrationnelle de l’individu moyen, dont les besoins et les pulsions primaires, biologiques, ont été réprimés depuis des millénaires. aussi, toute forme de mysticisme organisé, dont le fascisme, s’explique-t-elle par le désir orgastique insatisfait des masses.
x 14 21 195 p. Le mythe des jumeaux totalitaires
Fascisme méthodique et renversement du communisme
T
Parenti Michael essai fascisme 2013 13/09/13 9782915854602 Delga Politique et société 18,00 € 18.00 présent à Plume(s)
AA AA
«  Cet ouvrage invite les tenants du “capitalisme démocratique” à écouter des idées iconoclastes, à remettre en question la mythologie de l’économie de marché et de l’anticommunisme de droite comme de gauche, et à réexaminer, avec un esprit réceptif mais critique, les efforts historiques réalisés par ces rouges et autres révolutionnaires tant décriés.
L’orthodoxie politique diabolisant le communisme imprègne l’ensemble de la perspective politique. Même les gens de gauche ont intériorisé l’idéologie libérale-conservatrice qui met sur un même plan fascisme et communisme, les deux mouvements de masse du xxe siècle considérés comme deux frères jumeaux totalitaires. Ce livre cherche à mettre en évidence l’abîme qui sépare le fascisme et le communisme, à la fois hier et aujourd’hui, dans la théorie comme dans la pratique, en particulier pour les questions d’égalité sociale, d’accumulation de capital privé, et d’intérêt de classe.
La mythologie orthodoxe voudrait aussi nous faire croire que les démocraties occidentales – les États-Unis en tête – se sont opposées aux deux systèmes totalitaires avec la même vigueur. En réalité, les dirigeants nord-américains ont consacré tous leurs efforts à construire un monde stable dans les intérêts privés des investissements mondiaux des grandes entreprises et d’un système basé sur le profit. En poursuivant cet objectif, ils ont eu recours au fascisme pour sauver le capitalisme, tout en prétendant préserver la démocratie du péril communiste.
Ce livre analyse la façon dont le capitalisme répand le fascisme et en profite, l’importance des révolutions dans le progrès de la condition humaine, les causes et les effets de la destruction du communisme, la pertinence intacte du marxisme et de l’analyse de classe, et la nature impitoyable du pouvoir du capital.
 »
Michael Parenti
x 11 18 466 p. Fascisme français
Passé et présent
T
Milza Pierre enquête France, fascisme 1990 01/01/90 9782080812360 Flammarion »» Champs Politique et société 10,20 € 10.20 présent à Plume(s)
AA AA
C’est contre l’usage incohérent du terme " fasciste " que s’élève l’ouvrage de Pierre Milza qui décrit, analyse, dissèque tous les mouvements, ligues, groupes, groupuscules qui, du début du siècle à aujourd’hui, ont été situés dans la mouvance fasciste. Y a-t-il eu, y a-t-il un fascisme " à la française " ? L’étude de Pierre Milza se refuse à toute simplification face aux options idéologiques dont se réclamèrent par le passé le colonel de la Roque et Jacques Doriot, Brasillach et Drieu La Rochelle, et, plus proches de nous, Pierre Poujade et Jean-Marie Le Pen. Les conclusions de l’auteur sont claires : plus qu’un fascisme, un " totalitarisme brun ", il y a en France une permanence " vichyste " et " ligueuse " dans des mouvements qui se nourrissent cependant de certains thèmes fascinants et comptent en leur sein d’authentiques nostalgiques de l’ordre hitlérien.
x 14 20,5 304 p. Le fascisme islamique T Abdel-Samad Hamed essai fascisme, islamisme 2017 01/03/17 9782246812418 Grasset & Fasquelle Politique et société 20,00 € 20.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Avec ce livre, l’intellectuel allemand d’origine égyptienne Hamed Abdel-Samad apporte une contribution majeure au débat qui fait actuellement rage en Occident autour de la question des sources de l’islamisme. Il avance la thèse d’un ancrage de l’idéologie fascisante dans les origines mêmes de l’islam et réfute l’idée d’une radicalisation tardive. En décrivant avec précision le développement de l’islamisme dans son contexte historique, il met en évidence la proximité idéologique et programmatique des Frères musulmans avec les mouvements fascistes des années 1920 et 1930, mais il analyse surtout les principes originels de l’islam politique et l’histoire de son établissement sur la péninsule arabique.

La fin de la tolérance religieuse, la règle de l’obéissance inconditionnelle, l’affirmation de la suprématie morale des musulmans et la volonté de domination jalonnent ce chemin emprunté par l’islam. Abdel-Samad retrace son évolution en nous éclairant à la fois sur la naissance de l’antisémitisme musulman, la notion de djihad et la justification du terrorisme jusqu’à l’apparition de l’islamisme sous sa forme "moderne".

Il démontre que les éléments totalitaires qui s’expriment ainsi relèvent de la structure idéologique du fascisme, et surtout que ces motifs sont présents dès l’origine. Pour Hamed Abdel-Samad, l’islam radical qui nous menace aujourd’hui n’est par conséquent rien d’autre qu’un fascisme islamique.

x 11,3 21 157 p. Les nouveaux visages du fascisme T Traverso Enzo essai fascisme, extrême droite 2017 01/02/17 9782845975712 Textuel conversations pour demain Politique et société 17,00 € 17.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Fascisme  : que recouvre ce terme qui surgit spontanément – que l’on évoque la vague montante des droites extrêmes ou le terrorisme islamiste – pour désigner les menaces qui pèsent sur la démocratie  ?

Enzo Traverso répond à la question grâce à une fine analyse comparative entre le fascisme du xxe siècle et ses nouveaux visages en ce début du XXIe siècle.

Il démontre comment le fascisme a muté en une idéologie mouvante qui s’empare de la souffrance sociale face à l’extrême violence de la mondialisation néolibérale, mobilisant un style populiste et désignant des ennemis.

Née dans la matrice coloniale, l’islamophobie structure en effet aujourd’hui les nationalismes européens.

Pour Enzo Traverso, la menace post-fasciste est une réponse régressive dans un monde désenchanté en panne d’utopies, qui se nourrit de promesses fantasmées d’un retour à un passé mythifié.

Traverso fournit des clés indispensables pour déjouer ces dangereux usages de l’histoire.

x 14 21 166 p. Fascistes du troisième millénaire
un phénomène italien ?
T
Cammeli Maddalena Gretel enquête fascisme, extrême droite 2017 21/02/17 9788869760570 Mimésis Politique et société 15,00 € 15.00 présent à Plume(s)
AA AA
Fascistes du troisième millénaire : c’est ainsi que les militants de CasaPound, mouvement italien néofasciste né à Rome en 2003, aiment se faire appeler. Dans l’année du 70ème anniversaire de la Libération, en Italie le fascisme n’est plus un lointain souvenir nostalgique. Depuis peu CasaPound a gagné le pari de sa dédiabolisation et a fait son entrée dans le spectre des partis dont la « démocraticité » n’est pas remise en question. Une certaine visibilité dans la presse nationale ainsi qu’au sein du débat public assure au mouvement une certaine légitimité. Dans ces pages s’accomplit le parcours d’une rencontre avec ces militants du troisième millénaire. Au travers d’une étude ethnographique de longue haleine, l’auteur cherche à analyser la généalogie et les formes actuelles de ce phénomène politique alarmant ainsi que les raisons de son ampleur, posant notamment la question de la « frontière qui sépare l’homme fasciste du non-fasciste ». Si CasaPound s’inscrit dans la continuité de l’histoire du fascisme italien du Ventennio, son émergence apparaît aujourd’hui comme l’expression locale d’une tendance européenne et globale.
x 12 18 52 p. Reconnaître le fascisme T Eco Umberto essai fascisme 2017 19/04/17 9782246813897 Grasset & Fasquelle Politique et société 3,00 € 3.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

« Je crois possible d’établir une liste de caractéristiques typiques de ce que j’appelle l’Ur-fascisme c’est-à-dire le fascisme primitif et éternel.
L’Ur-fascisme est toujours autour de nous, parfois en civil.
Ce serait tellement plus confortable si quelqu’un s’avançait sur la scène du monde pour dire “Je veux rouvrir Auschwitz…” __ Hélas, la vie n’est pas aussi simple.
L’Ur-fascisme est susceptible de revenir sous les apparences les plus innocentes.
Notre devoir est de le démasquer, de montrer du doigt chacune de ses nouvelles formes – chaque jour, dans chaque partie du monde.
 »
Umberto Eco

L’auteur mêle ici souvenirs personnels de sa jeunesse sous le fascisme et analyse structurelle des 14 archétypes du fascisme primitif et éternel qui sont :
Le culte de la tradition / le refus du modernisme / le culte de l’action pour l’action / l’incapacité à accepter la critique / l’exploitation de la peur de la différence / l’appel aux classes moyennes frustrées et défavorisées / l’obsession du complot, si possible international / l’obsession de la richesse ostentatoire et de la force de l’ennemi / la vision du pacifisme comme collusion avec l’ennemi / le mépris pour les faibles / le culte de l’héroïsme étroitement lié au culte de la mort / le machisme / le populisme qualitatif consistant à remettre en cause la légitimité du parlement / l’utilisation d’une novlangue.

x 13,5 22 270 p. La possibilité du fascisme
France, la trajectoire du désastre
T
Palheta Ugo essai fascisme 2018 13/09/18 9782348037474 la Découverte Cahiers libres Politique et société 17,00 € 17.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Mouvement réactionnaire de masse contre l’égalité des droits ; migrants enlevés, tabassés et laissés pour mort par des milices à Calais ; large diffusion de thèses réactionnaires, xénophobes et islamophobes ; intensification du quadrillage répressif des quartiers populaires et violences policières impunies ; manifestations interdites et criminalisation croissante de toute contestation ; scores inégalés du Front national à toutes les élections depuis 2012. Sous des formes disparates et encore embryonnaires, mais dont la seule énumération dit le pourrissement actuel de la politique, c’est le fascisme qui fait retour.

Et celui-ci s’annonce non comme une hypothèse abstraite mais comme une possibilité concrète. Pourtant, la possibilité du fascisme est généralement balayée d’un revers de main par les commentateurs : comment la République française, patrie autoproclamée des droits de l’homme, pourrait-elle engendrer le monstre fasciste ? La France ne s’est-elle pas montrée « allergique » au fascisme tout au long du XXe siècle, comme le prétendent certains historiens français ? Le Front national n’a-t-il pas renoncé au projet ultranationaliste, raciste et autoritaire qui le caractérisait depuis sa création ? N’assiste-t-on pas au renouveau du capitalisme français sous les auspices d’un jeune président réalisant enfin les « réformes » prétendument nécessaires ?

C’est à démonter ces fausses évidences que s’attache ce livre, scrutant ainsi la trajectoire d’un désastre possible, enraciné dans la triple offensive – néolibérale, autoritaire et raciste – dont Emmanuel Macron est la parfaite incarnation, mais un désastre résistible, pour peu que le danger soit reconnu à temps et qu’émerge un nouvel antifascisme, capable de mener de front le combat contre l’extrême droite et celui contre les politiques destructrices qui favorisent son ascension.

Lire un extrait

x 13 18 160 p. Y a-t-il de bons dictateurs ?
Mussolini, une amnésie historique
T
Filippi Francesco doc Italie, fascisme 9 septembre 2020 09/09/20 9782311103304 La Librairie Vuibert International -Europe 14,90 € 14.90 présent à Plume(s)
AA AA

Le fascisme aurait inventé la retraite pour tous et donné un toit à chaque Italien, tout en redressant l’économie du pays. Défenseur de la justice et féministe dans l’âme, Mussolini aurait finalement été un grand dirigeant et un " bon " dictateur, quasi humaniste. C’est en tout cas l’image que continuent de véhiculer une partie de la presse italienne et les nationalistes : le fascisme avait ses bons côtés.

A l’heure où le populisme gagne du terrain partout en Europe, il était temps de rétablir la vérité. Jeune historien à la plume aiguisée, Francesco Filippi s’attaque à tous les mythes entourant le fascisme, décryptant les lois de l’époque et dénonçant une à une les affabulations nées de la propagande. Un manuel d’autodéfense pour en finir avec les raccourcis de la pensée actuelle, un passé fantasmé qui crédite le fascisme de réalisations sociales et économiques bénéfiques au pays qui, dans les faits, sont inexistantes.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |