Raoul Marc Jennar - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est une toute jeune petite librairie, qui a ouvert le 1er avril 2008 - non, ce n’était pas un poisson.

Nous voulons proposer des documents qu’on ne trouve habituellement pas à Millau, et proposer aussi un espace de convivialité.

Vous y trouverez des livres, des dvd, des revues sur les thèmes de l’écologie, de l’alter-mondialisme, de la non-violence,... mais aussi des livres maternité et jeunesse, jardinage, cuisine, construction écologique, ou d’autres qui nous ont plu,
ainsi que thé, café, chocolat et jus de fruits bio-équitables,
et aussi un accès internet,
le tout dans la bonne humeur ...

Régulièrement nous organisons des projections vidéo.

Accueil du site > Les auteurs > Raoul Marc Jennar

Raoul Marc Jennar

Docteur en science politique, spécialiste des relations internationales, des questions européennes et du droit de l’Organisation Mondiale du Commerce. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, dont : Europe, la trahison des élites (2004), La proposition Bolkestein sur les services (2005), Quelle Europe après le non ? (2007), Menaces sur la civilisation du vin (2007) et coauteur avec Laurence Kalafatidès de L’AGCS. Quand les Etats abdiquent faoe aux multinationales (2007). Il a préfacé Europe Inc. Comment les multinationales construisent l’Europe et l’économie mondiale (2005).

2 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 11 17,5 122 p. AGCS
Quand les États abdiquent face aux multinationales
T
Jennar Raoul Marc et Kalafatides Laurence essai libéralisme, AGCS 2007 14/06/07 9782912107350 Raisons d’agir Politique et société -libéralisme 6,00 € 6.00 présent à Plume(s)
AA AA

Engendrée sous la pression des milieux d’affaires, assemblée dans les couloirs de l’Organisation mondiale du commerce, une formidable machine à détruire les services publics mondiaux entre en action : l’Accord général sur le commerce des services, plus connu sous son sigle AGCS.

Son objectif : libéraliser tous les services en supprimant un à un les obstacles au commerce. L’AGCS autorisera par exemple une multinationale à poursuivre pour concurrence déloyale une commune qui subventionne sa cantine scolaire. Chercheurs indépendants,

Chercheurs indépendants, Raoul Marc Jennar et Laurence Kalafatides expliquent les origines et les conséquences de cet accord. Sa mise en oeuvre faisant l’objet de négociations successives, l’AGCS menace à terme l’enseignement, la santé, la culture et l’accès à l’eau potable.

Comprendre le fonctionnement de cette canonnière libérale conçue hors de tout contrôle démocratique, c’est se donner les moyens de l’enrayer.

x 15 21 63 p. Le grand marché transatlantique
la menace sur les peuples d’Europe
T
Jennar Raoul Marc doc libéralisme, TAFTA 2014 13/03/14 9782350661285 Cap Bear Politique et société -libéralisme 5,00 € 5.00 présent à Plume(s)
AA AA

« Quelque chose doit remplacer les gouvernements, et le pouvoir privé me semble l’entité adéquate pour le faire. » Ces mots confiés par David Rockefeller au magazine américain Newsweek, le 1er février 1999, fournissent la clé pour comprendre ce qui se passe depuis une trentaine d’années et qu’on appelle « mondialisation néolibérale ». Déléguer au secteur privé la maîtrise des choix ou, pour l’exprimer à la manière pudique de journaux comme Le Monde ou Les Echos, « redéfinir le périmètre de l’État », c’est l’objectif du patronat et des milieux financiers.

Cet objectif, est en passe d’être atteint avec le projet intitulé « Partenariat transatlantique pour le commerce et l’investissement ». Derrière les termes anodins pour désigner un accord classique de libre-échange se cache un projet d’une ampleur radicalement différente.

En effet, le 14 juin 2013, les gouvernements de l’Union européenne, ont demandé à la Commission européenne de négocier avec les États-Unis la création d’un grand marché transatlantique. C’est désormais l’objectif des firmes transnationales et des gouvernements d’Europe et des USA dont ils sont l’expression politique.

De quoi s’agit-il ? C’est ce que révèle ce livre qui décrypte les 46 articles du mandat de négociation de la Commission européenne. Un mandat dont le texte officiel, frappé du sceau du secret, n’existe qu’en anglais.

Un mandat qui annonce un bouleversement des valeurs sur lesquelles nous avons adopté les normes qui façonnent, depuis des décennies, notre vouloir vivre ensemble ; des textes qui font société. Un mandat qui confère aux firmes privées le pouvoir de contester les normes sociales, alimentaires, sanitaires, phytosanitaires, environnementales, culturelles ou techniques, édictées par les pouvoirs publics.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |