John-Kenneth Galbraith - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques revues présentes à Plume(s) :
Accueil du site > Les auteurs > John-Kenneth Galbraith

John-Kenneth Galbraith


2 articles
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
disponibilité
?
x 12 17,5 92 p. Les mensonges de l’économie T Galbraith John-Kenneth essai économie 2004 03/11/04 9782246674917 Grasset & Fasquelle Politique et société -économie 10,00 € 10.00 sur commande ?
AA AA
  • Qu’est-ce qu’un mensonge innocent ?
  • Et le système fut rebaptisé
  • L’économie, discipline complaisante
  • Le travail : un monde en trompe l’œil
  • L’entreprise : une bureaucratie
  • Le pouvoir dans l’entreprise
  • Le mythe des deux secteurs
  • Le monde de la finance
  • L’élégante esquive de la réalité
  • Chefs d’entreprise : la fin de l’innocence
  • La politique étrangère et militaire
  • Le mot de la fin
x 11,5 17 70 p. L’art d’ignorer les pauvres
Suivi de Economistes en guerre contre les chômeurs et Du bon usage du cannibalisme
T
Galbraith John-Kenneth, Swift Jonathan et Cordonnier Laurent pamphlet économie, sociologie 2011 07/09/11 9782918597353 Les Liens qui Libèrent Prendre parti Politique et société 6,10 € 6.10 manquant sans date, mais encore disponible à Plume(s)
AA AA

Un texte brillant et passionnant de Galbraith, considéré comme l’un des plus grands économistes du 20eme siècle, mort en 2006, qui montre comment toute société cherche à ignorer ses pauvres.

Aujourd’hui, à travers un capitalisme financier outrancier qui privilégie la rente au détriment des pauvres et du travail. Un texte promis à devenir un grand classique. Par l’auteur de livres célèbres : Le Nouvel État industriel, Les mensonges de l’économie.

Puis le texte de Laurent Cordonnier : alors que s’ouvre une nouvelle campagne présidentielle, le niveau de vie des catégories populaires continue à se dégrader, en particulier à cause du coût du logement.
Et quand le chômage recule, cela tient pour beaucoup à l’importance des classes d’âge qui partent à la retraite, à la généralisation des stages et contrats sous-payés, enfin à la rigueur punitive de l’indemnisation des chômeurs.

On ne présente plus le texte de Swift, qui dans un récit satirique, explique que la meilleure façon de régler le problème des pauvres, est de les manger.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |