Paul Bona - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques revues présentes à Plume(s) :
Accueil du site > Les auteurs > Paul Bona

Paul Bona

Auteur illustrateur de Bande dessinée. Je suis attaché au sens des images. Dans mon travail. le dessin et la mise en scène sont au service de la narration, l’histoire.

Mes récits sont souvent teintés de Science-fiction. genre narratif qui me laisse une grande liberté d’imagination !

Penser au futur. les problématiques auxquelles devront se confronter les humains …

Nouvelles technologies. voyages interstellaires. robotique sont des thèmes récurent. Mais quelle que soit l’époque, les relations humaines ne changent pas, les questions auxquelles ils font face restent les mêmes.

Après des études a l’Académie des Beaux-Arts de Tournai (Belgique), il s’installe à Lille et intègre en 2016 l’atelier Bande Dessinée de la Malterie. Son premier album « Popi Blues » pour lequel il réalise le scénario. le dessin et la couleur sort en 2017 aux éditions Sandawe.

Voir en ligne : https://grandpapier.org/polobor


1 article
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 19,5 27 176 p. La guerre des autres T Boulad Bernard, Bona Paul et Henry Gaël BD, roman graphique, autobiographie Liban 2018 05/09/18 9782849533154 Boîte à bulles Hors champ BD -roman graphique 24,00 € 24.00 présent à Plume(s)
AA AA

Famille d’Egyptiens, expatriée au Liban depuis près de 10 ans, façonnée par la culture occidentale, les Naggar coulent des jours heureux. Entre une mère baba cool amoureuse de son meilleur ami gay, un père libraire, coureur de jupons fan de l’Écho des savanes et trois ados mordus de cinéma, cette véritable "famille formidable" se tient à l’écart des conflits politico-religieux qui minent le pays. Au cocktail explosif formé par les oppositions entre sunnites, chiites, druzes, maronites, catholique et arméniens, vont venir s’ajouter les tensions entre réfugiés palestiniens et État d’Israël.

En avril 1975, la guerre éclate. Une guerre qui n’est pas celle des Naggar mais qui tardera pas à les rattraper.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |