Jacques Baujard - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Vous trouverez à Plume(s) un choix des produits de Timoun, fabricant Saint-Affricain de jouets en bois.
Accueil du site > Les auteurs > Jacques Baujard

Jacques Baujard

(Conflans-Sainte-Honorine 1989 — ) Il ne quitte sa ville natale qu’après sa vingt-deuxième année. Pendant toute sa jeunesse, Conflans, la capitale de la batellerie, est le cœur de son univers. Et les péniches du monde entier le font rêver à d’autres rivages que les bords de Seine. Ce n’est pas un hasard si, parmi ses voyages, il choisit le plus souvent comme destination des villes portuaires : Marseille, Lisbonne, Saint-Malo, Valparaiso, Braïla, Sulina…

Après avoir tenté une première année d’histoire, Jacques Baujard abandonne la faculté et cherche en autodidacte à travers les bibliothèques et les nombreuses librairies parisiennes de quoi se nourrir intellectuellement et accroître ses connaissances. S’il y a bien une chose à laquelle il croit, ce sont les livres et le pouvoir de leurs mots. Aussi est-ce dans cette optique qu’il effectue une formation de deux ans pour devenir libraire, et ainsi un acteur farouche du « peuple du livre ».

En 2009, Jacques Baujard rejoint la librairie associative Quilombo, enclave de résistance dans le paysage littéraire. Au XVIIe siècle, au Brésil, les quilombos étaient des communautés où les esclaves noirs, après avoir fui la captivité et l’abjection de l’esclavage, se joignaient aux peuples autochtones et à des marginaux blancs pour former des républiques libres et égalitaires. Cela lui permet non seulement d’apprendre le métier de libraire, mais aussi de rencontrer tout un pan du mouvement libertaire et écologiste. Des historiens comme Howard Zinn, Anne Steiner ou Gérard Noiriel lui montrent que l’histoire n’est pas forcément celle apprise sur les bancs de l’école. Il côtoie ainsi tout un pan du mouvement libertaire et écologiste. B. Traven, Stig Dagerman et Georges Navel, entre autres, lui prouvent que la littérature peut et est avant tout un engagement politique et personnel – ce en quoi Jacques Ellul est l’un des penseurs qui l’a le plus influencé. La critique du mythe du progrès et du « système technicien » demeure pour lui un grand combat contemporain à mener. Il consacre ainsi l’essentiel de son temps à Quilombo, œuvre parallèlement pour la structure Hobo Diffusion et dirige la collection « Lampe-tempête » aux éditions L’Échappée.

Source : Transboréal


1 article
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 19 26,5 96 p. Codine T Géliot Simon et Baujard Jacques BD, roman graphique amitié, Roumanie 2018 02/05/18 9782849533086 Boîte à bulles Hors Champ BD -roman graphique 18,00 € 18.00 prochainement à Plume(s) ?
AA AA

Au début du 20e siècle, le petit Adrien Zograffi, huit ans, vient vivre avec sa mère, blanchisseuse, dans le quartier le plus déshérité de Breula, sur les bords du Danube, en Roumanie.

Il fait la connaissance de son voisin Codine, un géant révolté, ancien bagnard, emprisonné dix ans pour avoir tué son meilleur ami. Devenus amis, ils iront jusqu’à échanger leur sang et se promettre de se protéger l’un l’autre.

Une magnifique fable sociale, adaptée du roman de Panaït Istrati, écrivain roumain francophone, voyageur humaniste, défenseur de la liberté.

Un véritable hymne à l’amitié émouvant et touchant.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |