Jean Lesieur - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Quelques sites qui méritent le voyage ...

  • Petites perspectives illustrées : Bibliothèque collective de critique sociale, 1 rue Pasteur 12100 Millau ; ouvert le vendredi de 10h30 à 13h.
  • la boutique en ligne d’EnVies EnJeux
  • 36 rue des Lilas : chambres et tables d’hôtes à Millau, chez Eveline et Jean-Michel.
  • La libraithèque ’le droit à la paresse’, librairie et bibliothèque associative et militante, une adresse indispensable dans le Lot.
  • Le pas de côté une librairie - bistrot à Béziers a dû fermer, hélas ...
  • Naturellement Simples Produits naturels à base de plantes
  • Le Lieu-Dit à Saint Affrique, librairie-café-resto-..., lieu de rencontres incontournable, n’a pas (encore) de site internet : 5 rue de l’industrie / 05 65 99 38 42 ; voir aussi sur le site de Plume(s) : Le Lieu-Dit.
  • L’essentiel librairie — épicerie bio — tartinerie à Marciac (Gers)
  • Construire un monde solidaire
  • Radio-Larzac celle que vous entendez fréquemment à Plume(s) - à moins que ce ne soit :
  • Radio Saint-Affrique
  • Association E.V.E. : écomobilité et voyage écologique.
  • Plume(s) est affiliée au site Place des Libraires ,
  • et aussi au site lalibrairie.com (réseau de 2500 — début 2017 — points libraires sur le territoire français), sur lequel vous pouvez commander un livre et le régler en ligne, puis le récupérer à Plume(s).
  • EnVies EnJeux est la continuité d’Alter’Educ, dans son approche comme dans sa volonté de fonctionner collectivement. Cette équipe, constituée de bénévoles passionné-e-s, dispose depuis septembre 2012 de deux antennes : une à Millau et l’autre à Aubagne.
  • Enercoop, notre fournisseur d’électricité réellement écolo.
Accueil du site > Les auteurs > Jean Lesieur

Jean Lesieur

(1949 — ) Journaliste français.

Après l’École de journalisme de l’Université Columbia, en 1974, Jean Lesieur débute comme reporter au Canada pour l’hebdomadaire La Liberté.

Collaborateur à L’Equipe en 1976, il entre l’année suivante au magazine Le Point. D’abord attaché au service international de l’hebdomadaire, il devient rédacteur en chef du service société.

En 1989, Jean Lesieur passe à L’Express comme grand reporter au service étranger. En 1994, il est directeur adjoint du titre qu’il quitte l’année suivante pour prendre la direction de la rédaction de Gala, puis celle de Télé 7 jours de 1999 à 2004.

Il est ensuite conseiller éditorial à New-York et à Paris pour le groupe Hachette-Filippachi.

Il participe à la création de France 24 en 2006 comme directeur adjoint de la rédaction chargé des magazines et des talk-shows.


1 article
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
disponibilité
?
x 14 22 197 p. Un meurtre à Georgetown
Contre-enquête sur la mort de Mary Meyer
T
Lesieur Jean enquête société américaine 2017 18/01/17 9782810007493 L’Artilleur International -Amériques 18,00 € 18.00 sur commande ?
AA AA

Beaucoup de faits et d’experts le suggèrent avec force : Allen Dulles et des agents de la CIA ont joué un rôle décisif dans l’assassinat de Dallas, le 22 novembre 1963. Parmi ces faits, le meurtre à ce jour non élucidé, au cœur de Georgetown, d’une femme inconnue du grand public et qui fut -bien plus que Jackie, bien plus que Marilyn- le grand amour de John Kennedy.

Mary Meyer, assassinée deux jours avant son 44ème anniversaire en 1964, était cette femme. Artiste, idéaliste, pacifiste, épouse divorcée d’un des principaux collaborateurs d’Allen Dulles à la CIA, elle n’a jamais cru aux conclusions de l’enquête officielle de la Commission Warren faisant de Lee Harvey Oswald le seul et unique assassin de JFK. Elle proclama ses doutes très haut et très fort. Trois semaines après la publication du rapport, elle était assassinée dans des conditions intrigantes.

Pendant près d’un demi-siècle où, comme étudiant à Columbia University puis comme journaliste, j’ai suivi la petite et la grande histoire des Etats-Unis d’Amérique, j’ai entendu parler, de loin en loin, de cette femme, de sa mort. Je me suis souvenu de lectures, innombrables, de conversations avec des « initiés généralement bien informés » comme on dit, y compris avec d’anciens patrons ou agents de la CIA -Richard Helms, William Colby, Jim Woolsey, Bob Gates- que j’ai pu rencontrer en tête à tête.

Une vérité -la vérité ?- sur l’assassinat de Mary Meyer a surgi. Et selon mon ami Stephen Kinzer du NY Times, auteur de la biographie la plus complète d’Allen Dulles : « Jean, now you know the truth . »


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |