Olivier Perret - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

Plume(s) est ouverte du mardi après-midi au samedi soir, de 10h à 12h et de 14h30 à 19h30 18h ; fermé dimanche, lundi et mardi matin.
Accueil du site > Les auteurs > Olivier Perret

Olivier Perret

Originaire de la région grenobloise, Olivier Perret (dit PERO) est passé, comme Vanyda ou François Duprat, par l’école des Beaux arts de Tournai suivre les cours de l’éminent Antonio Cossu. Mais, lui, auparavant, avait fait un crochet par Toulouse y récupérer une licence de sport ! Après ses études artistiques, le jeune Olivier s’investit corps et âme dans la création et l’animation de la revue Cheval de quatre.

Désormais installé à Lille, ce jeune trentenaire vit de son dessin. En bandes dessinées, il a participé aux collectifs Mickael Jackson (Petit à Petit) et Envie de fraise 2 (Oro production). Sur un scénario de Rémy Benjamin, il signe en 2010 son premier ouvrage non collectif, Un jour sans, aux éditions Ankama.

D’air pur et d’eau fraîche paru en en 2012 à La Boîte à Bulles — sous le pseudo de PERO — constitue son premier ouvrage en tant qu’auteur complet ; il y fait montre d’une belle maîtrise graphique et narrative.

Le voici de retour (sous son vrai nom cette fois !) à la Boîte à Bulles avec Journées rouges et boulettes bleues, un récit du quotidien et du temps qui passe, tout en finesse et en justesse, accompagné de deux acolytes : Rémy Benjamin et Cyprien Mathieu.


1 article
tout ouvrir dans de nouveaux onglets par rayon par theme

larg.
?
haut.
?
pages
?
titre +
?
sous-titre
auteur
type
thème
parution +
?
ean
?
éditeur
?
collection
?
rayon
prix
?
IAD
disponibilité
?
x 19,5 27 96 p. Journées rouges et boulettes bleues T Benjamin Rémy T, Mathieu Cyprien T, Perret Olivier T BD 2016 06/04/16 9782849532591 Boîte à bulles Hors Champ BD -roman graphique 19,00 € 19.00 présent à Plume(s)
AA AA
A 10 ans, je ressentais tellement de bonheur et d’insouciance... A 20 ans, je croyais pouvoir tout changer, mais ma vie entière était déjà tracée... Alors, à 45 ans, que reste-t-il ?

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |