Vivre plus lentement - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée fortes remises

sur le thème : lenteur, Plume(s) présente aussi :
L'escargot est lent mais il n'est jamais en retard  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société-décroissance et développement durable | Pratique

25,20 €  
Vivre plus lentement

Un nouvel art de vivre

Auteurs Pascale d’Erm
Elie Jorand
Editeur : Ulmer
collection : Les nouvelles utopies
rayon : Politique et société    -décroissance et développement durable
support : Livre
type : guide
thème : lenteur
ean : 9782841384570
parution : avril 2010
dimensions : 140 pages ; 17,3 × 23,6 cm
prix : 25,20 €
disponibilité : épuisé
arrivé à Plume(s) : 16 décembre 2010

Vivre lentement est une utopie majeure et un immense fantasme social dans nos sociétés obsédées par la vitesse.

Comment ralentir sans s’isoler ? Peut-on ralentir en ville ? Quel a été le déclic de ceux qui ont franchi le pas ? Cinq expériences individuelles ou collectives, en France, en Italie et en Grande-Bretagne, nous sont relatées :

Trouver son « tempo giusto ».
Carl Honoré, auteur du best seller Eloge de la lenteur, a radicalement changé son rythme de vie après une brutale prise de conscience. Il nous entraîne à la découverte des choix qui ont guidé son chemin vers une vie plus lente à Londres, l’une des villes les plus speed du monde.

Orviéto, capitale « des villes lentes » (les Citta slow), mouvement né en Italie il y a une dizaine d’années et qui compte une centaine d’adhérents dans le monde. L’urbanisme y a été révisé de fond en comble pour ralentir le mode de vie des habitants.

La lenteur vagabonde avec Sylvain Tesson.
Sylvain arpente le monde à pied, à cheval ou en vélo. Sa raison d’être, c’est le mouvement lent.

Georges Toutain au rythme de la Terre.
Depuis 30 ans, ce cultivateur/chercheur (au rythme de vie très rapide) est une « figure » du mouvement « slow food ». Il fait « l’apologie du ver de terre », de la culture biologique au rythme des saisons. Il a conçu un verger/potager cultivé en mode biologique duplicable en ville, avec une rentabilité égale, voire supérieure aux cultures traditionnelles.

Le slow design.
Patrick Jouin (les vélib, le plazza Athénée à Paris, etc.) est un artiste original, dont le succès est croissant. Il prône les objets décalés, conçus pour figer le temps. Un artiste italien (Michelangeli) et une jeune Française exposent leur conception complémentaire du slow design.


les auteurs :
Pascale d’Erm : +
Elie Jorand : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |