C’est de l’eau - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

présent :  dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée

sur le thème : philosophie, Plume(s) présente aussi :
Conte de la rivière   La philosophie de A à Z   L'homme est radicalement bon   Edifier   Mathématiques pythagoriciennes et platoniciennes   L'esprit du don   Se venger   Pour un principe matérialiste fort  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature-poches | Par chez nous | Politique et société | Pratique

9,00 €  
C’est de l’eau

Quelques pensées, exprimées en une occasion significative, pour vivre sa vie avec compassion

Auteur David Foster Wallace
Editeur : Au Diable Vauvert
rayon : Littérature    -poches
support : Livre
type : essai
thème : philosophie
ean : 9782846262477
parution : août 2010
dimensions : 137 pages ; 11 × 16,5 cm
imprimé en France
prix : 9,00 €
disponibilité : épuisé
arrivé à Plume(s) : 10 septembre 2010

David Foster Wallace était invité à parler devant la promotion 2005 de Kenyon College sur le sujet de son choix. C’est la seule allocution de ce type qu’il ait jamais faite.

« Au-delà des conneries, la véritable valeur d’une éducation aux sciences humaines devrait être la suivante : comment faire pour traverser votre vie d’adultes à l’aise, prospères et respectables sans être inconscients, serviteurs de votre esprit et de la configuration par défaut qui vous veut solitaires, royalement seuls, jour après jour après jour.
Libres d’être les seigneurs de nos minuscules royaumes taille squelette, seuls au centre de toute création.
Mais bien sûr il y a de nombreuses libertés et vous n’entendrez pas parler de la plus précieuse d’entre elles dans le vaste monde de ceux qui gagnent, qui accomplissent et qui affichent.
La liberté la plus importante nécessite de l’attention, de l’ouverture, de la discipline et la capacité de s’intéresser pour de vrai aux autres, de se sacrifier pour eux, encore et encore, chaque jour, avec une infinité de petits gestes pas très sexy.
Ça, c’est la vraie liberté.
Il n’est pas question de morale, de religion, de dogme ou de grandes questions chic de vie après la mort.
La vérité avec un grand V est celle de la vie avant la mort. »


l’auteur :
David Foster Wallace : +


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |