Pour en finir avec le travail salarié - Librairie Plume(s)
masquer rechercher un article par :   ?  

dans texte :  titre seul :  exacte :
éditeur: tous
Contacts|Qui sommes-nous|Liens|Agenda|soldes
recherche avancée fortes remises

sur le thème : travail, Plume(s) présente aussi :
Eloge du carburateur   Calor, une usine en perspective   Café amer   Le droit à la paresse   Faire des hommes libres   Qu'y a-t-il derrière « Valeur Travail » et « identité nationale » ?   Moutons rebelles   Hector est mort  
  rayons: BD | Divers | International | Jeunesse | Littérature | Par chez nous | Politique et société-entreprises, travail, syndicalisme | Pratique

13,50 €  
Pour en finir avec le travail salarié

Auteur OCL
Editeur : Acratie »»
rayon : Politique et société    -entreprises, travail, syndicalisme
support : Livre
type : essai
thème : travail
parution : 1997
dimensions : 210 pages ; 13 × 21,5 cm
imprimé en France
prix : 13,50 €
disponibilité : prochainement à Plume(s) ?
arrivé à Plume(s) : 31 mars 2010
commander

Le travail demeure, et très certainement pour longtemps encore, au centre de nos préoccupations : mais pas comme valeur positive ou simplement comme élément de lien social, mais parce que sans travail, pas de possibilité de revenu décent, donc pas de vie décente dans cette société de consommation où tout à un prix. C’est précisément de cette société dont nous ne voulons plus. Une société où le travail n’est pas une activité humaine partagée en fonction de besoins librement décidés, mais un esclavage salarié destiné à produire n’importe quoi du moment que ça se vend et que les capitalistes peuvent réaliser des profits. Cette « crise du travail » permettra peut-être de tordre enfin le cou à de « vieilles croyances » telles lla nécessité de la croissance, du productivisme, de la prépondérance et de la domination de la gestion ou de l’administration des choses (l’économie) « pour s’en sortir » … Autant de fuites en avant qui caractérisent le système capitaliste.

Ce livre de 210 pages, réalisé par l’OCL et édité chez Acratie, n’est qu’une contribution à la recherche d’une alternative au règne de la marchandise — une alternative nécessairement politique, et dont l’objectif est la fin de la domination sous toutes ses formes (exploitation, esclavage, ordre patriarcal, saccage de la planète…)


l’auteur :


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Nous écrire | Espace privé | SPIP | squelette |